Cheville et pied : Examen physique (Ex 1) Flashcards Preview

3A_MS 1 > Cheville et pied : Examen physique (Ex 1) > Flashcards

Flashcards in Cheville et pied : Examen physique (Ex 1) Deck (36):
1

Quel est le patron capsulaire de l'articulation métatarsophalangienne( MTP) de l'hallux ?

a) Douleur lorsque stressé
b) Flex plantaire + Flex dorsale
c) Limitation ROM (varus/valgus)
d) Flex plantaire + Flex dorsale + ADD + rotation med
e) Aucune
f) Flexion + Extention
g) Variable

f) Flexion + Extention

2

Quel est le patron capsulaire de l'articulation métatarsophalangienne (MTP) du 2e au 5e orteil ?

a) Douleur lorsque stressé
b) Flex plantaire + Flex dorsale
c) Limitation ROM (varus/valgus)
d) Flex plantaire + Flex dorsale + ADD + rotation med
e) Aucune
f) Flexion + Extention
g) Variable

g) Variable

3

Quel est le patron capsulaire de l'articulation Tarsométatarsienne ?

a) Douleur lorsque stressé
b) Flex plantaire + Flex dorsale
c) Limitation ROM (varus/valgus)
d) Flex plantaire + Flex dorsale + ADD + rotation med
e) Aucune
f) Flexion + Extention
g) Variable

e) Aucune

4

Quel est le patron capsulaire de l'articulation Talocrurale ?

a) Douleur lorsque stressé
b) Flex plantaire + Flex dorsale
c) Limitation ROM (varus/valgus)
d) Flex plantaire + Flex dorsale + ADD + rotation med
e) Aucune
f) Flexion + Extention
g) Variable

b) Flex plantaire + Flex dorsale

Position de repos talocrurale= 10° Flex. plantaire

5

Quel est le patron capsulaire de l'articulation Tibiofibulaire distale ?

a) Douleur lorsque stressé
b) Flex plantaire + Flex dorsale
c) Limitation ROM (varus/valgus)
d) Flex plantaire + Flex dorsale + ADD + rotation med
e) Aucune
f) Flexion + Extention
g) Variable

a) Douleur lorsque stressé

Position de repos tibiofibilaire distale= Flex. plantaire

6

Quel est le patron capsulaire de l'articulation interphalangienne (IP) ?

a) Douleur lorsque stressé
b) Flex plantaire + Flex dorsale
c) Limitation ROM (varus/valgus)
d) Flex plantaire + Flex dorsale + ADD + rotation med
e) Aucune
f) Flexion + Extention
g) Variable

f) Flexion + Extension

7

Quel est le patron capsulaire de l'articulation Subtalaire (talocalcanéenne)?

a) Douleur lorsque stressé
b) Flex plantaire + Flex dorsale
c) Limitation ROM (varus/valgus)
d) Flex plantaire + Flex dorsale + ADD + rotation med
e) Aucune
f) Flexion + Extention
g) Variable

c) Limitation ROM (varus/valgus)

8

Quel est le patron capsulaire de l'articulation inter-métatarsienne?

a) Douleur lorsque stressé
b) Flex plantaire + Flex dorsale
c) Limitation ROM (varus/valgus)
d) Flex plantaire + Flex dorsale + ADD + rotation med
e) Aucune
f) Flexion + Extention
g) Variable

d) Flex plantaire + Flex dorsale + ADD + rotation med

9

Revue des systèmes, test d'appui unipodal :

Nomme les 2 compensations possible qui démontre un faiblesse des ABD de la hanche ipsi (côté en appui) ou une déficience du contrôle de la stabilité statique de la
hanche.

- Trendelenburg (abaissement de bassin contra)
- Inclinaison latérale ipsi du tronc

10

Revue des systèmes, squat unipodal : Associe les différentes compensations possibles à sa cause probable (autre que la douleur).

a) MI contra en retrait derrière jambe d'appui
b) Inclinaison antérieure du tronc insuffisante (<30°)
c) Inclinaison antérieure du tronc trop importante (>30°)
d) Abaissement du bassin contra (Trendelenburg)
e) Inclinaison latérale ipsi du tronc

1) Faiblesse extenseurs du genou (utilisation prépondérante des extenseurs de la hanche)
2) Faiblesse des ABD de la hanche ipsi
3) Faiblesse extenseurs de la hanche (utilisation prépondérante des extenseurs du genou)
4) Contrôle neuromusculaire défectueux + Faiblesse des ABD et rot. latéraux de la hanche + Contrôle excentrique de la hanche inefficace

(a+4) MI contra en retrait derrière jambe d'appui
- Contrôle neuromusculaire défectueux
- Faiblesse des ABD et rot. latéraux de la hanche
- Contrôle excentrique de la hanche inefficace
** Description de la posture + précise
- Rotation médiale du membre inférieur (hanche)
- Retrait postérieur du bassin contralatéral
- Rotation latérale au genou
- Projection du genou médialement au 2e orteil
- Pronation du pied (Affaissement arche méd + Valgus talon)

(b+3) Inclinaison antérieure du tronc insuffisante (<30°)
- Faiblesse extenseurs hanche
(utilisation prépondérante extenseurs genou)

(c+1) Inclinaison antérieure du tronc trop importante (>30°)
- Faiblesse extenseurs du genou (quad)
(utilisation prépondérante extenseurs hanche)

(d+2) Abaissement du bassin contra (Trendelenburg)
- Faiblesse des ABD de la hanche ipsi

(e+2) Inclinaison latérale ipsi du tronc
- Faiblesse des ABD de la hanche ipsi

11

Revue des systèmes, squat unipodal : Nomme les déficiences visées par ce test de dépistage.

- contrôle de la stabilité dynamique du MI
- force des muscles fessiers (abducteurs, extenseurs et
rotateurs latéraux)
- force des extenseurs du genou

12

Revue des systèmes, squat bipodal : Associe le type de squat au structure les plus solicité.

a) Squat avec talons au sol
b) Squat avec talons soulevés

1) amplitude de flexion des hanches + flexion dorsale des chevilles
2) amplitude de flexion des genoux

(a+1) Squat avec talons au sol
- flexion hanches
- flexion dorsale chevilles

(b+2) Squat avec talons soulevés
- flexion genoux

13

Revue des systèmes, Mobilité articulaire : Associe la position de décubitus avec ce qu'on peut observer.

a) Décubitus dorsal
b) Décubitus ventral

1) extension et des rotations (neutre) de la hanche
2) flexion de la hanche et du genou, des rotations de la hanche et du genou, de l’extension du genou ainsi que de tous les mouvements de la cheville et du pied

(a+2)Décubitus dorsal
- flexion de la hanche et du genou
- rotations de la hanche et du genou
- extension du genou
- tous les mvmt de la cheville et du pied

(b+1) Décubitus ventral
- extension et des rotations (neutre) de la hanche

14

Revue des systèmes, anomalie posturale : Associe l'anomalie postural de la tête fémorale à sa posture typique en position debout.

a) Antéversion de la tête fémorale
b) Rétroversion de la tête fémorale

1) tout le MI apparait en rotation médiale
2) tout le MI apparait en rotation latérale

(a+1) Antéversion de la tête fémorale= MI en rotation méd
- patella orientée médialement et parfois subluxée latéralement
- «Toe-in» : diminution de l’angle de Fick
- pronation sous-talaire
- diminution de l’arche médiale du pied

(b+2) Rétroversion de la tête fémorale= MI en rotation lat
- patella est orientée latéralement
- «Toe-out» : augmentation de l’angle de Fick
- supination sous-talaire
- augmentation de l’arche médiale du pied

15

Revue des systèmes, anomalie posturale : Associe l'anomalie postural du genou à sa posture typique en position debout.

a) Genu valgum
b) Genu varum
c) Torsion tibiale latérale

1) Plus de 2 largeur de doigt entre les genoux lorsque les malléoles médiales sont collées
2) Genoux collés, mais il reste une distance entre les malléoles médiales
3) patella orientée normalement avec une position «toe-out» du pied

(a+2) Genu valgum= genoux collés, MAIS distance entre les malléoles médiales
+ pronation sous-talaire

(b+1) Genu varum= Malléoles med collées, MAIS 2 largeurs de doigts entre genoux

(c+3) Torsion tibiale latérale= patella normale avec une position «toe-out» du pied
**Assis : pieds restent en position «toe-out»

16

Revue des systèmes, anomalie posturale : Associe l'anomalie postural du pied à sa posture typique en position debout.

a) Pieds plats
b) Pieds creux

1) upination du pied + augmentation de l’arche médiale
2) pronation du pied + affaissement partiel ou total de l’arche médiale

(a+2) Pieds plats= pronation du pied + affaissement partiel ou total de l’arche médiale
- calcanéum en valgus
- tête talus et naviculaire= + proéminents du côté médial
- rotation/torsion méd du tibia ou tout MI
** Hallux-valgus et varus de l’avant-pied fréquents

(b+1) Pied creux= supination du pied + augmentation de l’arche médiale
- calcanéum en varus + avantpied en valgus
- compensation en flexion plantaire du 1er orteil
- MEC en latéral du pied

17

Revue des systèmes, anomalie posturale du pied : Vrai ou Faux ?

Lors d'un pied plat souple, l’affaissement de l'arche médial reste même en soulevant le pied du sol ou en position assise.

Faux !

pied plat souple : affaissement de l’arche se corrige en non MEC (assis)

pied plat rigide (plus rare) : affaissement de l'arche reste même en non MEC

18

Paramètres des étirements musculaires et des tissus conjonctifs :

a) Durée ?
b) Intensité ?

c) type d'étirement pour les tissus conjonctifs ankylosés et non irritables ? (courte ou longue durée)

d) nombre de séance par semaine pour maintenir les gains de flexibilité ?
e) nombre de séance par semaine pour obtenir des gains de flexibilité ?

f) nombre de semaines après l'arrêt d'étirements pour perdre de la flexibilité ?

a) Durée= entre 15-60 secondes statique (3 à 6 rep.)

b) Intensité= faible à modérée

c) tissus conjonctifs ankylosés et non irritables= statiques de longue durée (plus de 10 minutes)

d) maintenir gains de flexibilité= 1 séance/sem
e) obtenir gains de flexibilité= 3 à 5 séances/sem

f) Perte de flexibilité= 2 sem sans étirements


** Majorité des gains d’amplitude= après les quelques premiers étirements

!! Douleur étirement passif= 2 à 3/10 au maximum

19

Paramètres des étirements musculaires et des tissus conjonctifs, technique PNF :

a) Durée de la contraction ?
b) Intensité de la contraction pour être sécuritaire ?
c) Seuil de douleur tolérable ?

a) Durée contraction= de 5 à 15 secondes
b) Sécuritaire= contraction sous-maximale
c) Douleur tolérable à la contraction= AUCUNE


Les techniques de PNF :
1) contracter-relâcher ou tenir relâcher
(contraction isotonique ou isométrique de l’antagoniste au mouvement, relâchement puis étirement passif de l’antagoniste)
2) contracterrelâcher avec agonistes
(contraction isométrique successive des antagonistes et agonistes suivi d’un étirement passif des antagonistes)

20

Paramètres d’étirement musculaire (physiologique ou accessoire), mobilisations articulaires : Vrai ou Faux ?

Les mobilisations articulaires sont généralement effectuées sous forme d’oscillation plutôt que d’étirements statiques.

Vrai

Par exemple,
1) mobilisation articulaire : 30 oscillations à 1 Hz (1 oscillation/sec)
2) étirement musculaire statique de 30 secondes
1=2, c'est équivalent

21

Qui suis-je ?

Un questionnaire auto-administré permettant de mesurer objectivement la participation du patient.

FADI (Foot Ankle Disability Index)

CMD :
- Module général : 4–7 points
- Module sport : 4–15 points

CMCI :
- Module AVQ : 8 points
- Modules sport : 9 points

Échelle de 0 à 4
0= incapable de faire activité
4= Aucune difficulté

22

Examen physique, Locomotion : Nomme les 4 moyens pour analyser la marche et autres technique de locomotion.

1. Observation des activités locomotrices (à l’insu du client et durant activité locomotrice)
**Asymétries ou attitudes antalgiques grossières
** Documenter l’utilisation d’un auxiliaire à la marche

2. Échelles standardisées (OGA)

3. Analyses détaillées avec des logiciels vidéo
- Rétroaction simple et efficace
- Ralentit facilite la détection de problème
- Calcul précis des angles

4. Tests standardisés
- Test de vitesse de marche sur 10 mètres
- Test de 6 minutes de marche (endurance)
- Timed up and Go (TUG)
- Timed stair test

23

Examen physique, Locomotion : Nomme les 3 observations fréquentesà la marche pour les pathologies de la cheville et du pied.

1. ↓ de la durée de la phase d’appui
2. ↓ poussée des orteils (push-off)
3. ↓ de flexion dorsale à la fin du simple appui
** Rotation latérale hanche + MI pour compenser

24

Examen physique, Locomotion : Vrai ou Faux ?

Les déficiences de mobilité articulaire plus subtiles peuvent souvent être dépistées à la course parce que ces activités requièrent des plus grandes amplitudes de mouvement que la marche. Alors que les déficiences de force musculaire peuvent souvent être plus apparentes en observant la montée et descente des escaliers parce que cette activité demande plus de force et de puissance musculaire que la marche.

Faux, c'est l'inverse


Mobilité articulaire plus subtiles= escaliers (montée et descente)
Force musculaire= course

25

Examen physique, Dépistage Drapeau rouge/jaune postopératoire :

Explique l'importance d'observer la fonction cardio-vasculaire, de régulation des fonctions autonomiques ou de la peau :

a) Fréquence et patron respiratoires
b) Rythme cardiaque
c) Pouls (tibial et pédieux)
d) Douleur thoracique
e) Sudation, oedème, rougeur ou aspect cyanosé de la peau
f) Coloration peau : Rougeur-pâleur de la peau/ecchymose (vasculaire)
g) Points de pression (plâtre, position prolongée)

a) Fréquence et patron respiratoires
(Dyspnée/ souffle court ou Tachypnée/ respiration rapide)

b) Rythme cardiaque
(tachycardie/augmentation ou bradycardie/ abaissement)

c) Pouls (tibial et pédieux)

d) Douleur thoracique (embolie) ou palpation du mollet (thrombophlébite)

e) Sudation, oedème, rougeur ou aspect cyanosé de la peau – (SRDC)

f) Coloration peau : Rougeur-pâleur de la peau/ecchymose (vasculaire)

g) Points de pression (plâtre, position prolongée)

26

Examen physique, Examen de la posture : Vrai ou Faux ?

l'évaluation de la posture se fait uniquement en position de MEC (debout) ?

FAUX

Debout (MEC) :
- Asymétrie corporelle et de MEC
- Inégalité des membres inférieurs
- Alignement des MI (Valgus et varus des genoux)
- Pieds plats ou pieds creux
- Asymétrie des arches du pied
- varus/valgus du calcaneus

Non- MEC :
- Avant-pied varus/valgus
- Rigidité du premier rayon (1e orteil) en flexion plantaire
- Pieds plats ou pied creux souple

27

Examen physique, Observation : Vrai ou Faux ?

La plupart des observations spécifiques seront réalisées en même temps que l’examen de la posture.

Vrai !

• Usure/déformation du soulier (déficience patron de marche)

• Port d’une attelle ou orthèse

• Observation de l’oedème
* Tendinopathie= derrière les maléolles
* Entorse= Interligne articulaire du lig. lésé
* Fracture= + diffuse
!! Objectiver oedème= mesure circonférentielle

• Température cutanée (fractures, entorses)

• Rougeur cutanée, ecchymoses (fractures, entorses)

• Renflement/épaissisement au tiers moyen du tendon d’Achille

• Hypertrophie ou atrophie musculaire
(fléchisseurs plantaires et quadriceps)

28

Examen physique, Observation : Vrai ou Faux ?

L’oedème presque toujours présent à la sortie d’une période d’immobilisation plâtrée signifie la présence d'inflammation aigue.

Faux !

oedème post-immobilisation= tissus sous-cutanés,
Ne signifie pas inflammation aiguë

29

Examen physique, Mesure circonférentielle : Vrai ou Faux ?

La mesure en huit est sensible pour de l'oedème léger qui s’accumulent principalement derrière les malléoles.

Faux...

Pas sensible

30

Examen physique, Sensation de fin de mouvement :

Quelle est la SFM normal à la cheville et au pied ?

a) Os à Os
b) Étirement des tissus mous
c) Approximation des tissus mous

b) Étirement des tissus mous (SFM élastique)

31

Examen physique, Souplesse des fléchisseurs plantaire : Vrai ou Faux ?

lors de l'évaluation les genou fléchi, les limitations d’amplitudes peuvent provenir du soleus, de la capsule articulaire postérieure ou d’un contact entre le col du talus et le rebord antérieur du tibia. C’est l’évaluation de la sensation de fin de mouvement qui peut vous aider à déterminer la cause de la limitation de flexion dorsale et plus souvent, elle peut être d’origine mixte.

Vrai

Genou tendu=
- Gastrocnémien

Genou fléchit=
- Soléaire
- capsule articulaire post
- contact entre col du talus et rebord ant du tibia
** Déterminer par SFM

32

Examen physique, Contrôle neuromusculaire : Nomme les 6 causes pouvant perturber le contrôle postural/neuromusculaire.

•OEdème
•Douleur
•Manque de force musculaire
•Diminution d’amplitude de flexion dorsale
•Perturbation de l’information somatosensorielle
•Déficience du CNS (atteintes bilatérales)

!! Effectué uniquement si tolère MEC unipodal sans risque

33

Examen physique, Contrôle neuromusculaire : Vrai ou Faux ?

Il n'existe pas de test pour objectiver les observations, sur le contrôle dynamique de la posture, émis lors du squat unipodal.

Faux !

1. Star Excursion Balance Test (SEBT)

2. Modified Clinical Test for Sensory Interaction on Balance (M-CTSIB)

3. Analyses vidéo

34

Dépistage des thrombophlébites : Vrai ou Faux ?

Le test de Homans, qui consiste à effectuer une flexion dorsale passive avec genou étendu est encore beaucoup employé en clinique pour le dépistage, bien que sa sensibilité soit très faible et qu’il puisse théoriquement déloger le caillot.

Vrai, PAS recommandé !!!

35

Dépistage des thrombophlébites : Nomme les 3 éléments qui aide à évaluer le risque de thrombophlébite.

1. Évaluation des facteurs de risque

2. Échelle d’Autar (évaluation du risque de thrombophlébite)

3. Règle de prédiction de Wells pour le dépistage

36

Thrombophlébites : Vrai ou Faux ?

Dans le cas de suspicion, le client doit être rapidement référé au médecin pour confirmer sa présence avec un test par ultrasonographie souvent appelé Doppler ou avec un test sanguin, le test de D-dimer

Vrai

Confirmation du Md :
- Ultrasonographie (Doppler)
- Test sanguin (D-dimer)