Cours 1. Introduction Flashcards Preview

Psychologie clinique du couple et de la famille > Cours 1. Introduction > Flashcards

Flashcards in Cours 1. Introduction Deck (20)
Loading flashcards...
1
Q

Comment a commencé le psychologie systémique ?

A

Application de la cybernétique (Norbert Weiner, mathématicien) aux relations humaines.

Gregory Bateson, anthropologue, avance l’idée que tout événement (comportemental,
psychologique, social) peut être compris en terme de patterns et d’information.

Nathan Ackerman (New York), Murray Bowen (Washington DC) et Carl Whitaker (Atlanta)
incluent les familles dans leurs traitements
2
Q

Qu’est ce que la cybernétique ?

A

La Cybernétique s’intéresse aux mécanismes de feedback et de la communication dans les
systèmes humains (analogique & digital)

3
Q

Le commencement avec les schizo

A

Épidémiologie de la schizophrénie: études des années 40 et 50 montrant des particularités
familiales des patients souffrants de troubles schizophréniques (Bateson, école de Palo Alto). -> Ils découvrent que à chaque fois il y avait un deuil dans la famille proche.

Nathan Ackerman (New York), Murray Bowen (Washington DC) et Carl Whitaker (Atlanta)
incluent les familles dans leurs traitements (années 50 60).

Changements sociaux: émancipation de la femme, nouvelles définitions juridiques de la famille.

4
Q

Y a t’il qu’un seul type de thérapie familiale ? Si non, lesquels ?

A

NON

Paradigmes communs entre les différents courants.

Mais le champs de la TF n’est pas monolithique.
Les pionniers de la TF développèrent leurs modèles indépendamment avant de se connaître.

Les différentes approches:
Stratégique
Structurale
Intergénérationnelle
Ecole de Milan
Existentielle (Satir)
Constructiviste
Socio
constructiviste
Postmoderne
Narrative
5
Q

La thérapie de la famille ne se réduit pas aux approches systémiques, pk ?

A

Les approches systémiques ont pris une telle importance dans le domaine du travail avec les familles qu’on fait quelquefois l’équivalence thérapie de famille thérapie systémique

D’autres sont des approches
avec la famille pour un patient (p.ex. les
approches psycho éducatives ou cognitivo comportementales )

Mais: il y a des thérapies systémiques individuelles.

Il existe des thérapies de couple et de famille TCC et psychanalytiques

6
Q

Comment faut il essayer de comprendre un comportement ?

A

Ø 1: Pour comprendre un comportement, il faut le prendre dans différentes séquence oû est produit ce comportement
Ø 2: La perspective que l’on prend de ce comportement peut être différente. On peut donc avoir des perspectives multiples. -> il ne faut pas se faire influencer par la personne qui donne les informtations.

La systémique donne bcp d’importance aux séquence de comprotement et aux paterns (qui a une influence sur qui)

7
Q

Quels sont les idées majeurs?

A

Importance du contexte pour comprendre les phénomènes psychologiques

le contexte peut déterminer le devenir individuel (≠ la Ψα)

Connexion et interconnexion

Focalisation sur ce qui se passe entre les individus plutôt qu’à «l’intérieur» de la personne.

Considère que le problème est créé par le système relationnel

Comme le problème est vu comme découlant des interactions sociales, l’intervention porte sur
comment changer ces interactions

8
Q

Définir le devenir individuelle, ex des migrants

A

Ø Définir le devenir individuel: ex: une des idées dominante est que les migrants sont plus enclin a faire des traumas. Sur le plan psychologique on trouve une certaine réalité par rapport a ce -> es personnes sont donc plus sensible et on plus de chance de développer certains trouble. Un champs de recherche c’est intéressé aux différents type de migrant (les nouveaux vs les anciens). Ils ont découvert que ad des migrants arrivent en GB, ils sont souvent dans des quartiers pauvres et dont la population locale est assez raciste. Au fur et a mesure des années, ils travaillent et vont donc dans des quartiers de classe moyenne. Une fois qu’ils ont changé de contexte, donc quartier pauvre vs classe moyenne, ils ce sont rendu compte qu’il y a avait bcp moins de trouble.
=> le contexte dans lequel ces personnes étaient, dans un environnement stressant , augmente leurs niveau de stress = facteur de risque

9
Q

Interconnexion ?

A

Interconnexion: on s’interesse a ce qui lie les personnes, on s’interesse donc plus a ce qu’il y a entre les personnes et pas dans la personne. Ex: “comment vous savez que cette personne est déprimée?”

10
Q

Quels sont les postulats et les spécificités ?

A

Postulat de base des interventions familiales: les difficultés comportementales ou
émotionnelles sont liées aux modes relationnels du système dans lequel elles se
manifestent Les relations jouent un rôle soit de déclencheur, soit de maintien des
difficultés. Il y a une interdépendance entre relations interpersonnelles et trouble /
pathologie individuelle

La spécificité de l’intervention familiale est d’intervenir non sur des personnes mais sur
des systèmes de relation

11
Q

Qu’est ce que la théorie des systèmes ?

A

La théorie générale des systèmes affirme qu’un système est un tout et que ses objets et attributs ne peuvent être comprises que comme fonction du système total

Systèmes et sous systèmes. Hiérarchies entre différents niveaux

Le tout est il plus que la somme de ses parties

12
Q

Comment fonctionne le cube dias 19 ?

A

Le cube n’existe pas sans la coordination parfaite des éléments qui le composent. En disposant les éléments d’un groupe dans un pattern spécifique et précis, vous pouvez faire apparaitre une forme qui transcende la somme des propriétés de ces éléments.

Ce qui résulte de la coordination parfaite de ces éléments est perçu comme plus important que l’addition de tous les éléments pris dans leur ensemble. Ce sont les interactions entre ces éléments qui ajoutent de la valeur à l’ensemble.

13
Q

PK la famille est considéré comme un système ?

A

Une famille est un système qui a des frontières et est organisée en sous
systèmes.

Le comportement de chaque membre est déterminé par des patterns d’interactions.

Les patterns sont répétés et régis par des règles qui peuvent évoluer

Les interactions sont circulaires et non linéaires

Certains patterns ne permettent pas le changement (homéostasie) tandis que d’autres encouragent le changement (morphogenèse)

C’est le mécanisme de feedback qui détermine le pattern de changement
non changement

Si un système n’est pas capable de s’adapter au changement, un élément du système va dysfonctionner (développer un symptôme, une pathologie)

14
Q

Quel est l’utilité de l’application de la théorie des systèmes à la famille ?

A

Décrire et expliquer la structure de la famille ou du couple, des dynamiques et des processus de changement.

Décrire les structures interpersonnels invariantes et les dynamiques émotionnelles au sein du couple, de la famille.

Décrire les relations au sein de la famille. L’interface avec la culture.

Comment la famille fait le médiateur entre les événements externes (comment elle permet à l’enfant d’interpréter le monde lentilles).

Décrire le processus d’individuation et différenciation des membres de la famille.

Permet de faire des hypothèses sur les dysfonctionnements au sein de la famille, de leur fonction pour le système et de comment ils sont perçus.

Planifier les stratégies thérapeutiques pour traiter les dysfonctionnements.

Prendre en considération la nature antithétique des fonctions de stabilité et de changement, en particulier par rapport au cycle de vie de la famille (développement).

15
Q

Quel est l’implication du thérapeute ?

A

Focalisation sur les transactions plutôt que sur la personnalité des membres du couple / de la famille

On s’intéresse au comment et non au pourquoi

On se centre sur le moment présent
On essaie de réaliser un difficile équilibre entre « amélioration » du fonctionnement familial d’une part et neutralité d’autre part,
c’est à dire ne pas donner l’impression à l’un des membres de la famille qu’il est le « responsable » ou qu’il a dû sacrifier plus que
les autres

16
Q

Quelle est la théorie de l’effet thérapeutique ?

A

Nombre d’approches familiales sont «
symptomatiques »

On cherche à remplacer les cercles vicieux interactionnels par des cercles
vertueux: le changement apporté est supposé se perpétuer et s’amplifier en
fonction des mêmes processus régulateurs qui ont « cristallisé » les dysfonctionnements

Les changements transactionnels précèdent les changements de représentations. Appui sur les théories interactionnistes de l’apprentissage

17
Q

Quels sont les deux types d’interventions principales ?

A
  • thérapie de famille

- intervention psycho-éducative

18
Q

Qui est concerné par la thérapie de famille ?

A
Domaines spécifiques d’efficacité «
prouvée »:
• Schizophrénie adulte
•Toxico dépendance (adulte, adolescent)
•Troubles des conduites (enfant, adolescent)
Domaines au sens large:
•Dépression
•Troubles alimentaires
•Échec scolaire
•Conflit de couple ou de famille
•(abus, maltraitance)
19
Q

Qui est concerné par les interventions psycho éducatives ?

A
  • Familles à risques multiples
  • Parents psychiatrisés
  • Déficience, handicap
  • Maladies somatiques
  • (abus,maltraitances)
20
Q

Quel est le message de Virgina Satir ?

A

Métacommunication: elle parle du digital et de l’analogue. Lorsque l’on dit ou que l’on fait quelque chose peut avoir un effet. On peut communiquer quelque chose mais notre comportement non verbale dit autre chose -> cela peut impacter ce que l’on dit.