E2 - C9 - Comportements d'aide Flashcards Preview

PSY-4120 > E2 - C9 - Comportements d'aide > Flashcards

Flashcards in E2 - C9 - Comportements d'aide Deck (49):
1

Le comportement d’aide =
Aider les autres dans la ____ quotidienne par des ____ qui peuvent sembler ordinaires
◦ Ex. Bénévolat, collecte de fonds, etc.

Le comportement d’aide =
Aider les autres dans la vie quotidienne par des gestes qui peuvent sembler ordinaires
◦ Ex. Bénévolat, collecte de fonds, etc.

2

Vrai ou faux

Les comportement d’aide ne sont pas des comportements altruiste.

Vrai

3

Comportement altruiste :
◦ Émettre un geste qui servira à d’autres
◦ La motivation altruiste consiste à _____ l’autre même si cela peut nous apporter des inconvénients.

- Le but premier n’est pas d’en tirer des _____ pour _______

Comportement altruiste :
◦ Émettre un geste qui servira à d’autres
◦ La motivation altruiste consiste à aider l’autre même si cela peut nous apporter des inconvénients.

- Le but premier n’est pas d’en tirer des bénéfices pour soi-même

4

Comportement d’aide :
◦ Émettre un geste qui servira à d’autres;
◦ Toutefois, le comportement peut être _____ ou _____ (tirer des gains personnels).

- Dépend des _____ de _____.

Comportement d’aide :
◦ Émettre un geste qui servira à d’autres;
◦ Toutefois, le comportement peut être altruiste ou égoïste (tirer des gains personnels).

- Dépend des motifs de l’aidant.

5

Les normes =
Ce qui est _______ dans une situation donnée; ______ de conduite définies par la société.
◦ Comportement d’aide vs égoïsme;
◦ Important pour la vie sociale (ex. aider quelqu’un qui est blessé), sentiment de communauté, de confiance.

- _____ types de normes en lien avec le comportement d’aide

Les normes =
Ce qui est attendu dans une situation donnée; règles de conduite définies par la société.
◦ Comportement d’aide vs égoïsme;
◦ Important pour la vie sociale (ex. aider quelqu’un qui est blessé), sentiment de communauté, de confiance.

- 4 types de normes en lien avec le comportement d’aide

6

Quels sont les 4 types de normes en lien avec le comportement d'aide ?

1. Réciprocité
2. Équité
3. Responsabilité sociale
4. Justice

7

Réciprocité =
◦ Basée sur les principes _________ sociaux: les individus sont récompensés pour ce qu’ils apportent aux autres.

◦ On est plus porté à aider :
- ceux qui nous ont aidé dans le passé
- ceux qui aident les autres
- lorsqu’on peut en retirer un bénéfice

Réciprocité =
◦ Basée sur les principes d’échanges sociaux: les individus sont récompensés pour ce qu’ils apportent aux autres.

◦ On est plus porté à aider :
- ceux qui nous ont aidé dans le passé
- ceux qui aident les autres
- lorsqu’on peut en retirer un bénéfice

8

On est plus porté à aider :
- ceux qui nous ont ______ dans le passé
- ceux qui _____ les ______
- lorsqu’on peut en ______ un ________

On est plus porté à aider :
- ceux qui nous ont aidé dans le passé
- ceux qui aident les autres
- lorsqu’on peut en retirer un bénéfice

9

Étude de Whatley et al., 1999 sur le comportement d'aide :

Tâche :
- Un participant et un complice participent à une étude qui porte sur l’évaluation d’oeuvres d’art.
- À la pause, le complice achète et remet des M&M’s
au participant
- Ensuite, le complice lui demande de faire un don (don: oui/ non et combien $)

Conditions :
◦ Publique: on demande pour ses coordonnées
◦ Privé: la personne contacte l’organisme directement

Résultats :
- Les participants avaient _____ tendance à faire un don lorsque le complice leur avait acheté des M&M’s.

- Cela est encore plus vrai dans la condition publique.

Résultats :
- Les participants avaient plus tendance à faire un don lorsque le complice leur avait acheté des M&M’s.

- Cela est encore plus vrai dans la condition publique.

10

Équité =
- On recherche des _________ équitables :

Si on se perçoit comme une personne qui reçoit beaucoup d’aide, mais qui assiste peu les autres, on est motivé à aider les autres en besoin afin de réduire ce sentiment d’inéquité.

Équité =
- On recherche des relations équitables :

11

Responsabilité sociale =

- Besoin ______ d’aider les autres, surtout les personnes ______.

- Plus c’est ______, plus ça influence le comportement

Responsabilité sociale =

- Besoin moral d’aider les autres, surtout les personnes dépendantes.

- Plus c’est intériorisé, plus ça influence le comportement

12

Justice: est-ce que l’aide est méritée?

- Aide ponctuelle versus à long-terme

- Hypothèse du monde ______ (Lerner, 2003)

Hypothèse du monde juste (Lerner, 2003)

13

Le modelage =
L’influence des autres sur nos comportements d’aide

Le modelage =
L’influence des autres sur nos comportements d’aide

14

Bryan et Test (1967) :

Le fait d’observer une personne aidante (ex. faire un don), augmente notre propre _________ ________.

Bryan et Test (1967) :

Le fait d’observer une personne aidante (ex. faire un don), augmente notre propre comportement d’aide.

15

Qu’est-ce qui arrive lorsqu’on observe une personne non-aidante? Cela peut activer la norme de ____________ ____________.

Cela peut activer la norme de responsabilité sociale.

16

Étude sur le terrain par Hornstein, Fisch et Holmes, 1968: Le porte-monnaie retrouvé accompagné d’une note.

- La note laisse entendre que le porte-monnaie avait été trouvé par une personne aidante qui tentait de retourner le tout à son propriétaire (la personne
aidante a échappé l’enveloppe).

Métho :
- Manipuler la similarité entre la personne aidante (modèle) et le participant au niveau de la langue
- Manipuler le contenu de la note: positif, négatif ou neutre

Hypothèse:
Plus la personne aidante est similaire au participant, plus le message aura un effet sur son comportement.

Résultats :
Modèle semblable + message ______ = plus de retour.
Modèle semblable + message ______ = plus de non retour.

Modèle différent + message neutre = peu de retour, dans toutes les cdt (messages et leur contenu)

Résultats :
Modèle semblable + message positif = plus de retour.
Modèle semblable + message négatif = plus de non retour.

Modèle différent + message neutre = peu de retour, dans toutes les cdt (messages et leur contenu)

17

Similarité entre modèle et observateur:
Similarité = _______ = aider

Similarité entre modèle et observateur:
Similarité = aimer = aider

18

Étude de Emswiller et al., 1971 ;

Personne habillée de manière similaire ou différente à la norme sociale qui demande $ pour faire un appel.

Résultats :
+ Similarité normes = ________ __________.

Résultats :
+ Similarité normes = plus d'aide.

19

Messages verbaux (mots d’encouragement) du modèle envers le comportement d’aide.

- Le comportement d’aide dépend des _______ qui en découlent : Attributions _______ (i.e., aime aider, valeurs) ou externes (i.e., obligation)?

- Grusec et al., 1978 : les enfants avaient plus tendance à donner leurs gains pour une cause charitable à la suite d’attributions internes et surtout lorsque le modèle agit de façon généreuse.

Messages verbaux (mots d’encouragement) du modèle envers le comportement d’aide.

- Le comportement d’aide dépend des attributions qui en découlent: Attributions internes (i.e., aime aider, valeurs) ou externes (i.e., obligation)?

- Grusec et al., 1978: les enfants avaient plus tendance à donner leurs gains pour une cause charitable à la suite d’attributions internes et surtout lorsque le modèle agit de façon généreuse.

20

Van Baaren et al., 2004 travallent sur les messages implicites :

◦ Rôle du mimétisme :
Copier subtilement le comportement non verbal d’un individu, permet de créer un sentiment d’affiliation et d’appréciation (Chartrand et Bargh, 1999).

◦ VI:
Manipuler le comportement de _______ de l’expérimentateur (interaction de 6 min; réactions envers des publicités)

P.ex. : Orientation physique, position des bras, position des jambes

----------------------------------------
◦ Étude 1: VD =
Pourcentage des participants qui vont aider l’expérimentateur.
--- ____% (mimétisme) vs 33% (non-mimétisme)

◦ Étude 2: VD =
Tendance à aider une tierce personne
--- ____% (mimétisme) vs 48% (non-mimétisme)
Mimétisme = orientation vers autrui

Van Baaren et al., 2004 travallent sur les messages implicites :

◦ Rôle du mimétisme :
Copier subtilement le comportement non verbal d’un individu, permet de créer un sentiment d’affiliation et d’appréciation (Chartrand et Bargh, 1999).

◦ VI:
Manipuler le comportement de mimétisme de l’expérimentateur (interaction de 6 min; réactions envers des publicités)

- Orientation physique, position des bras, position des jambes

◦ Étude 1: VD =
Pourcentage des participants qui vont aider l’expérimentateur.
--- 100% (mimétisme) vs 33% (non-mimétisme)

◦ Étude 2: VD =
Tendance à aider une tierce personne
--- 84% (mimétisme) vs 48% (non-mimétisme)
Mimétisme = orientation vers autrui

21

Les gens aident peu les victimes lorsque d’autres sont présents… Pourquoi ?

◦ "___________" ou "___________" : Effet de la présence des autres sur le comportement d’aide en situation d’urgence

Les gens aident peu les victimes lorsque d’autres sont présents… Pourquoi ?

◦ "Effet du passant" ou "Bystander effect" : Effet de la présence des autres sur le comportement d’aide en situation d’urgence

22

Darley et Latané (1975) se sont intéressés à l’inaction des passants (bystander effect) :

◦ Chercheur qui échappe ses stylos dans un ascenseur: aide reçue _____% du temps si le participant est seul versus ____% du temps lorsque d’autres sont présents.

Darley et Latané (1975) se sont intéressés à l’inaction des passants :

◦ Chercheur qui échappe ses stylos dans un ascenseur: aide reçue 40% du temps si le participant est seul versus 20% du temps lorsque d’autres sont présents.

23

Darley et Latané, 1968 développe un modèle cognitif du comportement d’aide :

◦ Pourquoi est-ce que la présence des autres inhibe le comportement d’aide?

- Développé d’un programme de recherche pour comprendre les processus psychologiques liés à _________ des passants.

- Modèle comprend 5 phases:
Chacune des phases doit être franchie pour que le comportement d’aide soit adopté.

Darley et Latané, 1968 développe un modèle cognitif du comportement d’aide :

◦ Pourquoi est-ce que la présence des autres inhibe le comportement d’aide?

- Développé d’un programme de recherche pour comprendre les processus psychologiques liés à l’inaction des passants.

- Modèle comprend 5 phases:
Chacune des phases doit être franchie pour que le comportement d’aide soit adopté.

24

Darley et Latané, 1968 développe un modèle cognitif du comportement d’aide :

- Modèle comprend 5 phases:
Chacune des phases doit être franchie pour que le comportement d’aide soit adopté.

----------------------------------------

◦ Niveau 1:
Est-ce que la personne a noté que quelque chose se passait? Plus il y a de personnes, _____ on remarque ce qui se passe autour de nous.
- Si oui, on passe au niveau 2
- Si non, l’aide n’est pas apportée

◦ Niveau 2:
Est-ce que la situation a été _____ correctement? Situation d’urgence ou pas?
- Si oui, on passe au niveau 3
- Si non, l’aide n’est pas apportée

◦ Niveau 3:
Accepter la _____ de devoir aider autrui (ex., motoriste sur le bord de la rue).
- Si oui, on passe au niveau 4
- Si non, l’aide n’est pas apportée
◦ Phénomène de diffusion de responsabilité :
Plus il y a de personnes autour de la victime, moins on ressent le besoin d’agir

◦ Niveau 4:
Choisir le ________ approprié à adopter: dépend du sentiment de ________ en nos ________.
- Si oui, on passe au niveau 5
- Si non, l’aide n’est pas apportée
◦ Effet du passant peut être éliminé si on sait comment agir!

◦ Niveau 5:
Prendre la décision ________ le comportement, réfléchir sur les coûts associés au comportement d’aide (ex., arriver en retard, risquer sa vie, etc.)
- Si oui, l’aide est apportée
- Si non, l’aide n’est pas apportée

Darley et Latané, 1968 développe un modèle cognitif du comportement d’aide :

- Modèle comprend 5 phases:
Chacune des phases doit être franchie pour que le comportement d’aide soit adopté.

----------------------------------------

◦ Niveau 1:
Est-ce que la personne a noté que quelque chose se passait? Plus il y a de personnes, moins on remarque ce qui se passe autour de nous.
- Si oui, on passe au niveau 2
- Si non, l’aide n’est pas apportée

◦ Niveau 2:
Est-ce que la situation a été interprétée correctement? Situation d’urgence ou pas?
- Si oui, on passe au niveau 3
- Si non, l’aide n’est pas apportée

◦ Niveau 3:
Accepter la responsabilité de devoir aider autrui (ex., motoriste sur le bord de la rue).
- Si oui, on passe au niveau 4
- Si non, l’aide n’est pas apportée
◦ Phénomène de diffusion de responsabilité :
Plus il y a de personnes autour de la victime, moins on ressent le besoin d’agir

◦ Niveau 4:
Choisir le comportement approprié à adopter: dépend du sentiment de confiance en nos compétences.
- Si oui, on passe au niveau 5
- Si non, l’aide n’est pas apportée
◦ Effet du passant peut être éliminé si on sait comment agir!

◦ Niveau 5:
Prendre la décision d’adopter le comportement, réfléchir sur les coûts associés au comportement d’aide (ex., arriver en retard, risquer sa vie, etc.)
- Si oui, l’aide est apportée
- Si non, l’aide n’est pas apportée

25

Étude de Latané et Rodin (1969):
Comment les autres influencent-ils l’interprétation de la situation?

- En cas de situations ambiguës, nous utilisons un processus de comparaison sociale: est-ce que les autres réagissent?

- Étude expérimentale:
On entend un bruit dans le local adjacent comme si quelqu’un avait tombé. Qui aura plus de chance d’aider?

- Personne seule
- Personne accompagnée par un ami
- Personne en présence d’un inconnu

Étude de Latané et Rodin (1969):
Comment les autres influencent-ils l’interprétation de la situation?

- En cas de situations ambiguës, nous utilisons un processus de comparaison sociale: est-ce que les autres réagissent?

- Étude expérimentale:
On entend un bruit dans le local adjacent comme si quelqu’un avait tombé. Qui aura plus de chance d’aider?

- Personne seule
- Personne accompagnée par un ami
- Personne en présence d’un inconnu

26

◦ Toutefois, qu’est-ce qui arrive lorsque nous sommes engagés à aider quelqu’un?

- Étude de Darley (1970):
La poursuite d’un voleur pour défendre les intérêts de la victime

INFO

27

Darley et Latané, 1968 : Modèle cognitif du comportement d’aide:

◦ Phénomène de diffusion de responsabilité
- Résultats de recherche de Levine et al. (1994): ______ la ville est peuplée, ______ les gens sont aidants.

- Aussi, en ville, les individus de notre entourage sont souvent des inconnus;
- Plus de chance d’aider les personnes que nous
connaissons.

Darley et Latané, 1968 : Modèle cognitif du comportement d’aide:

◦ Phénomène de diffusion de responsabilité
- Résultats de recherche de Levine et al. (1994): plus la ville est peuplée, moins les gens sont aidants.

- Aussi, en ville, les individus de notre entourage sont souvent des inconnus;
- Plus de chance d’aider les personnes que nous
connaissons.

28

Calcul du passant (Piliavin et al., 1981) =
Calcul du ______ et ______ du comportement pour l’aidant et l’aidé

Ex. Donner du sang
Ex. Manquer une entrevue pour sauver la vie
d’un individu

Calcul du passant (Piliavin et al., 1981)
Coûts et bénéfices du comportement pour l’aidant et l’aidé

Ex. Donner du sang
Ex. Manquer une entrevue pour sauver la vie
d’un individu

29

Les facteurs génétiques, i.e., les gènes associés au comportement d’aide ont été sélectionnés à travers les générations.

◦ Se sacrifier lors d’un danger pour assurer la survie de l’espèce (Lorenz)

◦ Sélection familiale du gène altruiste (Wilson, 1975, 1978)

INFO imp

30

La personnalité influence aussi les comportement d'aide :

◦ Responsabilité personnelle pour aider
◦ Haut niveau d’auto-efficacité
◦ Haut niveau d’empathie
◦ Style d’attachement _________ (exprimer leur souci pour les autres)

◦ Intelligence _______ élevée (Mayer et al.,
2000)
- Reconnaître ses émotions et celles des autres
- Utilise les émotions pour mieux réfléchir
- Meilleure gestion des émotions

◦ Style d’attachement sécurisant (exprimer leur souci pour les autres)

◦ Intelligence émotionnelle élevée (Mayer et al.,
2000)

31

Intelligence émotionnelle élevée (Mayer et
al., 2000) influence aussi les comportement d'aide :
En situation d’urgence, ces personnes….
- peuvent mieux coder la _____
- ressentent une plus grande _____
- posent _____ de comportements d’aide
- Meilleures relations interpersonnelles et offrent un meilleur soutien émotionnel aux autres.

Intelligence émotionnelle élevée (Mayer et
al., 2000):
En situation d’urgence, ces personnes….
- peuvent mieux coder la situation
- ressentent une plus grande empathie
- posent davantage de comportements d’aide
- Meilleures relations interpersonnelles et offrent un meilleur soutien émotionnel aux autres.

32

Les facteurs émotionnels influence aussi les comportement d'aide :
◦ Les gens qui sont de bonne humeur sont plus enclins à adopter des comportements positifs, à aider les autres.

Ex. Faire des dons d’argent lors de téléthon

Ex. Aider quelqu’un après avoir reçu une bonne nouvelle

Les facteurs émotionnels:
◦ Les gens qui sont de bonne humeur sont plus enclins à adopter des comportements positifs, à aider les autres.

33

Ce qui influence les comportements d'aide :

- Facteurs génétiques
- Facteurs émotionnels
- La personnalité influence
- Intelligence émotionnelle élevée

Oui, tous ça influence

34

Vrai ou faux

Le comportement d’aide engendre également des
émotions positives (activation des régions du
cerveau liées à la récompense; Harbaugh et al., 2007).

VRAI

35

Étude de Dunn et al., 2008 sur le comportement d'aide :
On remet aux participants des enveloppes d’argent (20$).

Tâche :
◦ On leur demande de dépenser sur:
- eux-mêmes ou les autres

Résultats:
Dépenser sur les autres nous ____ _____ ______

Dunn et al., 2008

Résultats:
Dépenser sur les autres nous rend plus heureux!

36

Une humeur négative pourrait (p-e) aussi engendrer des comportements d’aide afin d’éliminer les émotions négatives… mais ça dépend!

◦ Est-ce que le comportement d’aide est trop
exigeant?
◦ Est-ce que les émotions négatives sont trop
lourdes? Ex. peine lourde, deuil, dépression
(préoccupations intériorisées)

INFO

37

Étude de Thompson, Cowan et Rosenhan, 1980 sur l'influence personnelle quant aux comportements d'aide :

◦ Manipuler le sentiment de deuil: Imaginez que
votre meilleur ami est atteint du cancer :
- Émotions négatives centrées sur le soi (interne)
- Émotions négatives centrées sur l’autre (externe)

◦ Est-ce que la manipulation affectera leur comportement d’aide??

- Aider un étudiant avec son projet de recherche

Résultats:
Lorsque les préoccupations liées aux émotions négatives sont centrées sur le _____, l’individu est moins porté à adopter un comportement d’aide (__% vs ___%).

Résultats:
Lorsque les préoccupations liées aux émotions négatives sont centrées sur le soi, l’individu est moins porté à adopter un comportement d’aide (25% vs 83%).

38

Nommez les deux classes d’émotions liées aux comportements d’aide:
1.
2.

les émotions empathiques
les émotions de détresse personnelle

39

Il existe deux classes d’émotions liées aux comportements d’aide. Que sont les émotions empathiques ?

Rôle :
- Motivation ______ à ______ la détresse d’autrui
- Comportement visant à ______ la détresse d’autrui

Les émotions empathiques:
S’identifier à la personne, i.e., sympathie, compassion, tristesse, souci pour l’autre

Rôle :
- Motivation altruiste à éliminer la détresse d’autrui
- Comportement visant à réduire la détresse d’autrui

40

Il existe deux classes d’émotions liées aux comportements d’aide. Que sont les émotions de détresse personnelle ?

Rôle :
- Motivation _____ à _____ sa détresse
- Comportement visant à _____ sa propre détresse

Les émotions de détresse personnelle:

Émotions négatives, i.e., se sentir troublé, en colère, inquiet, dérangé, mal à l’aise

Rôle :
- Motivation égoïste à éliminer sa détresse
- Comportement visant à réduire sa propre détresse

41

Vrai ou faux

L’influence des émotions empathiques et les émotions de détresse personnelle en lien avec le comportement d’aide: Prendre la place d’une personne qui subit des chocs électriques

Vrai ou faux

42

Vrai ou faux

Lorsque les émotions empathiques sont élevées, les participants ont plus tendance à prendre la place de l’autre, peu importe la possibilité de fuite.

Vrai ou faux

43

Vrai ou faux

Lorsque les émotions empathiques sont faibles, les participants prennent la place de l’autre seulement si la possibilité de fuite est difficile.

Vrai ou faux

44

Le modèle des attributions-émotions-comportement
d’aide de Weiner :

◦ Seriez-vous plus enclin à aider un enfant perdu qu’un étranger qui vous demande de l’argent?

- Analyse attributionnelle des __________ du besoin d’aide de la personne

- Attributions de ______________
--- engendrent soit des émotions négatives ou positives, ce qui influencera le comportement d’aide

Le modèle des attributions-émotions-comportement
d’aide de Weiner :

◦ Seriez-vous plus enclin à aider un enfant perdu qu’un étranger qui vous demande de l’argent?

- Analyse attributionnelle des CAUSES du besoin d’aide de la personne

- Attributions de RESPONSABILITÉ
--- engendrent soit des émotions négatives ou positives, ce qui influencera le comportement d’aide

45

Le modèle des attributions-émotions-comportement
d’aide de Weiner : EXPÉ

Schmidt et Weiner 1988:

Tâche :
Participant devait s’imaginer qu’un étudiant lui demandait pour ses notes de cours, soit parce qu’il:

◦ avait eu des problèmes avec ses yeux (attribution incontrôlable = non responsable)

◦ ou parce qu’il avait été à la plage (contrôlable = responsable)

Il y aurait :
Attribution de contrôlabilité du comportement de celui qui demande de l’aide

Aide si sympathie VS colère de l'aidant en fonction de ______________ ____ ___________

Aide si sympathie VS colère de l'aidant en fonction de l'attribution de contrôlabilité

46

Le degré d’intimité: en général, nous sommes plus portés à aider nos proches que des inconnus. Mais…cela dépend de la tâche.

◦ Le modèle de maintien de l’auto-évaluation
(Tesser, 1988):
Notre motivation à aider l’autre est plus ______ lorsque la tâche ne nous ______ _____.

CAR :
- Menace de l’estime personnelle de l’aidant si l’aidé réussit mieux.

◦ Le modèle de maintien de l’auto-évaluation
(Tesser, 1988):
Notre motivation à aider l’autre est plus grande lorsque la tâche ne nous importe pas.

- Menace de l’estime personnelle de l’aidant si l’aidé réussit mieux.

47

Conséquences de l’aide apportée pour l’aidant sont :

- Concept de soi d’une personne aidante (si attributions internes et sans récompense)

- Augmente les émotions _____ et _______ les émotions ______;

- Plus on aide, plus on est porté à ______ dans le futur

◦ Pour les adolescents :
Impliqués dans des activités communautaires: attitudes pro-sociales, moins de risque d’adopter des comportements antisociaux et nuisibles (ex., délinquance, drogues, alcool, abandon des études)

- Pour les personnes plus âgées:
◦ Bénévolat = plus heureux, meilleure santé physique (Brown et al., 2003)

- La prise en charge d’une personne malade à
domicile:
Liée à des effets néfastes sur la santé physique et mentale de l’aidant; ___% souffrent de dépression (Statistique Canada, 2012)

Conséquences de l’aide apportée pour l’aidant sont :

- Concept de soi d’une personne aidante (si attributions internes et sans récompense)

- Augmente les émotions positives et diminue les émotions négatives

- Plus on aide, plus on est porté à aider dans le futur

◦ Pour les adolescents impliqués dans des activités
communautaires: attitudes pro-sociales, moins de risque d’adopter des comportements antisociaux et nuisibles (ex., délinquance, drogues, alcool, abandon des études)

- La prise en charge d’une personne malade à
domicile:
Liée à des effets néfastes sur la santé physique et mentale de l’aidant; 30% souffrent de dépression (Statistique Canada, 2012)

48

En bref, les conséquences pour l’aidé dépendent du contexte :

- Perception d’être une « bonne personne » ou perception d’incompétence
- Sentiments de gratitude versus honte

- Satisfaction vs insatisfaction en lien avec le soutien social: Étude de Dakof et Taylor, 1990: personnes atteintes du cancer.

◦ Satisfaction: aidant est _______ et empathique
◦ Insatisfaction: aidant ______ __ ______, procure une aide inutile

◦ Satisfaction: aidant est disponible, empathique
◦ Insatisfaction: aidant minimise le problème, procure une aide inutile

49

Qu’est-ce qui arrive quand l’aide offerte est
refusée ?

Tâche de Rosen, Mickler et Collins (1987):
Aider les étudiants à former des mots

Résultats de Rosen, Mickler et Collins (1987):


- Émotions ______ et moins bonne évaluation de la personne à aider (quand elle refuse) en plus de diminuer le désir de la _______ à nouveau

Résultats :
- Émotions négatives et moins bonne évaluation de la personne à aider (quand elle refuse) en plus de diminuer le désir de la rencontrer à nouveau