Introduction: Courants théoriques Flashcards Preview

Introduction aux troubles du langage > Introduction: Courants théoriques > Flashcards

Flashcards in Introduction: Courants théoriques Deck (21)
Loading flashcards...
1

Comme pour l’acquisition du langage différent courant s’oppose en pathologie du langage

Quelles exemples ? (3)

Orientations modulaires tes

(Neuro) constructivistes

Interactionnistes

2

Les courants théoriques peuvent fournir ..? (2)

- Diff hypothèses explicatives des troubles

- Diff perspectives de traitement des troubles

3

Explique la conception modulariste

Il y a 2 types de modularité : externe vs interne

4

Explique les 2 types de modularités dans la conception modulariste

Interne : Relation entre diff niveaux linguistiques ( ex: syntaxe et phonologie) a l’intérieur du système de langage

Externe : relation du langage avec d’autres capacités cognitives

Ainsi, dans un système modulaire, le module de langage et le traitement du langage sont encapsulés et ne sont donc pas influencés par le "système central" qui responsable des autres taches cognitives telles que la résolution de problèmes et les évaluations de croyances

=>On essaye de modéliser le fruit de l’esprit humain qui est organisée de manière très modulaire de manière externe:

-> entre langage et autres sphères de cognition: très peu de connexion => le langage fonctionne tout seul

Au sein du langage, les différentes facettes sont modulaire : les modules se développent de manière autonome et la syntaxe se dév indépendamment de phono etc => traitements spécifiques

5

Démonstration du concept modulaire :

Explique une vue vertical de la modularité externe

Faculté de langage :

Dans MDT: Y’a traitement d’info verbale et non verbale => on peut avoir double dissociation et être bon en verbal et nul en non verbale

=> Indépendance ->modularité

6

Dans la conception modulariste, la pathologie developpemental —> ?

Atteinte sélective d’un module ( ou sous module)

Cf un couteau suisse : une des lames/ fonction manque au couteau

7

Conception modulariste :

Quelles sont les illustrations/ limites ? (3)

- TSA: Déficit spécifique dans le raisonnement sur les états mentaux = théorie de l’esprit (

MAIS: N’explique pas les troubles observées chez les enfants avant l’âge de 3-4 ans mais le caractère distribué ou envahissant des particularités cognitives autistiques ( ex: rigidité, conduites stéréotypes etc) + déficit non universel chez TSA

- Syndrome de Williams: Limitations cognitives sévère et capacités linguistiques préservées ( langage = module appart !) : Morphosyntaxe phonologie lexique

MAIS: Retard persistant dans certains aspects de la syntaxe ( ex: compréhension de phrase relatives) + variabilité interindividuelle des profils langagier ( stratégies diff pour utilisation du langage)

- TDL: Troubles spécifiques sévère et durable du développement du langage en l’absence d’un déficit intellectuel ( QI> 85) , d’une atteinte neurologique...

MAIS:Déficit de la mémoire de travail, des difficultés attentionnelles, des troubles moteurs fins ...

8

Quelles sont les 3 principes l’orientation neuro-constructiviste ?

- Le langage est considéré comme produit du système cognitif -> 0 module isolé

- Le langage se construit progressivement chez enfant

- L’enfant va extraire des formes lexicalisées à partir de l’input qu’on donne ( ex: Papa part) -> il va extraire des régularités des énoncés , il va faire des généralisations progressives ( S+V intransitif ) sur la base de pré requis socio cognitifs généraux ( attention conjointe, MDT, etc)

9

Pour les modularistes, l’enfant va construire sa grammaire qui est inné : qeski se passe si enfant a un pb?

Qqch est déficitaire dans construction de ce module

10

Illustration de concept neuro-constructiviste :

La théorie usage et construction ( TUC) de Leroy et Maillart

Exemple : Maman part

Explique ce que l’enfant fait

L’enfant va progressivement abstraire qu’avant part faut mettre sujet et qu’après voir, faut mettre qqch

=> Enfanf va détecter les régularités et généraliser => fait en se répétant

11

Concept neuro-constructiviste :

La théorie usage et construction ( TUC)

Qeski se passe avec TDL?

Difficultés de généralisation des schémas de construction

- Productivité des schémas et formation de schémas généraux super-ordonnées entravées

- Réduction des éléments produits à des formes davantage figées et/ou + fréquentes

—> Il y a donc une tendance à supprimer la variabilité dans les productions des enfants TDL

12

Quel objectif dans la théorie usage et construction ( TUC) ? (5)

Introduire davantage de variabilité ( qui favorise abstraction) pour ne pas renforcer enfant dans Utilisation de formes figées et lui faciliter l’abstraction de ces régularités

- Davantage d’exemplaires de la même structure

- Davantage de contextes de présentation des stimuli ( lecture d’histoires, situations de jeu, vidéos courtes, etc)

- Augmenter le nb de présentations ( répétition des structures)

- Encourager Utilisation de structure avec de nvx verbes

=> On va ensuite le mettre dans une situation de producteur où il produit des inputs

13

Théorie usage et construction ( TUC):

Quelles sont les principes pour la remediation en logo dans le TUC?

Principes :

- Partir de ce qui est produit par enfant

- Puis introduire systématiquement de la variabilité : on va augmenter la distance entre les diff exemplaires

—> On introduit un élément variable dans ce qu’on fournit : sujet, verbe etc => On varie progressivement dans le but d’amener enfant à faire abstraction

- Commencer par des exemplaires proches pour aller vers des exemplaires distants :

—> Plusieurs exemplaires du schéma avec 1 seul élément variable
—> Plusieurs exemplaires du schéma avec 2 éléments variables
—> Plusieurs exemplaires du schéma abstrait


14

La conception neuro - constructiviste s’oppose à ..?

Pk?

A conception modulariste

Les modularistes voient comme des sous outils du langage qui sont déficients

Les neuro-constructivistes critiquent l’approche modulaire comme étant figée

«  Le cerveau du nourrisson n’est pas comparable à un couteau suisse simplement transmis par l’évolution et doté de partie préformées, spécialisé et lesquels formeraient à la naissance dans le cas des troubles du développement, un ensemble ségrégé de modules individuelles déficients d’un côté, préserver de l’autre.

A l’instar de Piaget nous prétendons que c’est le développement ontogenetique qui permet de comprendre développement normal et atypique ainsi que sa relation à la structure du système cognitif adultes qui en résulte »

15

Conception neuro-constructiviste :

Explique du couteau suisse au cou de la girafe

Pour eux, on avait des prerequisite qui nous ont permis de dev le langage ( c.f girafes)

=> Capacités précoces de départ (présents chez d’autres primaires mais particulièrement bien réglées chez humain du fait de l’évolution qui a engendré changements qualitatifs et quantitatifs)

—> On a des fondations qui nous permettent de dev langage et communication :

- orientation sociale
- intérêts pour les objets
- Perception cross-modales
- Precision sensori motrice
- Vitesse de calcul
- etc

16

Concept neuro-constructiviste :

Explique l’infrastructure fonctionnelle du langage

Sur la base de composantes cognitives générales => l’enfant va construire son langage

Orientation objets + sociale orientation —> va donner attention conjointe —> va donner raisonnement secondaire et apprentissage observationel

Perception cross-modal —> va donner imitation —> va donner Apprentissage observationel

Perception sensori-moteur —> va donner sound meaning/mapping —> va donner fast mapping

Puissance computational —> va donner induction rapide —> va donner fast mapping

17

Qeske le fast mapping et le slow mapping ?

Fast mapping : quand on présente un nouvel objet : enfant fait lien entre objet et ce qu’il entend

18

Concept neuro-constructiviste : Dans l’infrastructure du langage, Qeske le trouble peut donc toucher ?

Trouble peut toucher divers modules de traitement :

Ça n’est pas forcément le même composant qui est déficitaire chez enfants qui ont un trouble.

Ex:

- Autisme de dev à partir de 3-4 ans => on part de point de vue que c’est motivation sociale qui est perturbé, diminution de capacité de traitement

- Syndrome de Down: motivation sociale élevée, capacité cognitive altérée

19

Qeske la conception interactionniste ?

La signification du langage se construit dans l’interaction

On ne peut pas analyser le langage indépendamment de son contexte,

=> on doit évaluer interaction de l’enfant avec entourage !!

Praticiens se référent à dimension social

=> On ne peux pas regarder individus hors de son contexte !

20

Les orientations théoriques :

Illustrations pour le TDL : explique les 3 approches

-Approche modulariste ( extrême): Compétence langagière (Innée) altérée, sans influence des autres modules ( sensoriels, cognitifs etc)

- Approche neuro-cognitiviste : Déficit ( mon langage spécifique) du traitement de l’info ( -> surcharge cognitive)

- Approche interactionniste : Interdépendance entre troubles pragmatiques et linguistiques, nécessité d’évaluer aussi interactions ( et notamment dyades mere - enfant TDL)

21

Ex : illustration pour TSA

Quelles interventions ? (2)

- Intervention comportementales :

Ex: méthode ABA -> Approche comportementale intensive -> Skinner ( analyse comportementale et conditionnement opérant)

—> Cmpt qu’on va renforcer

VS

Ex: Approches naturelles, centrées sur les interactions naturelles :

Techniques de guidance interactive en logopédie ( on travaille sue video, cmpt qu’on va favoriser, on se centre surtout sur les proches)