Trouble de la fluence Flashcards Preview

Introduction aux troubles du langage > Trouble de la fluence > Flashcards

Flashcards in Trouble de la fluence Deck (41)
Loading flashcards...
1

Qeske la fluence normale?

Parler sans effort, avec des transitions douces dans un début de parole sans heurts

2

La fluence normale :

Les pauses sont normales tous les ..?

- 5 mots dans narrations

- 7.5 mots dans discussion

- leur durée va de 50 à 250 ms

3

La fluence normale :

Les pauses ont un rôle dans ? (3)

- Respirer

- Laisser le temps a interlocuteur de comprendre, vérifier l’efficacité de communication

- Laisser le temps au locuteur de synchroniser les 2 contrôles nécessaires : cognitifs ( idées) et moteurs ( articulation) => Planification de la parole !!

Si elles sont bien gérées —> sinon, effet contraire -> désorganise l’écoute

4

Qesk’un disfluence?

Toute rupture, irrégularité ou élément non lexical apparaissant dans un discours normalement fluide

- Faux départ : il est par.... mais tu l’as vu ajd ?

- Repetition, auto correction : il portait un pull bleu, euh un pull noir je veux dire

- Pauses remplis : je suis arrivée à euh ...15h

- Pauses vides passives ( non volontaires) -> vous avez compris le ## cours de la semaine dernière ?

5

Il n’y a pas de parole parfaite ! -> la disfluence est ...?

Naturelle même pour des locuteurs n’ayant aucun trouble de parole

6

Chez les personnes bègues, mêmes observations que chez non bègues mais : ? (2)

- Disfluences plus fréquentes et/ou

- disfluences de nature différentes

7

Quelles sont les 3 types de disfluences ?

- intra mots ( within Word)

- inter mots ( between -Word)

- stuttering -like disfluencies

- autres

8

Explique les disfluences intra mots ( within Word) (3)

- Repetition de sons ou syllabes, allongement et blocage de sons

- repetitions mono syllabique

- + souvent associées au bégaiement

9

Explique les disfluences inter mots ( between Word) (2)

- Répétitions de mots entiers ( Mono ou polysyllabique)

- Revisions, interjections

10

Explique les stuttering-like disfluencies ( SLD) (5)

- Repetition de portions de mots ( ex : b b b Bain)

- repetitions de mots entiers monosyllabiques ( ex: elle elle elle)

- allongement dysryzhmiques ( chchchchapeau)

- blocage ( audibles ou silencieux)

- Mots cassés ou interrompus ( ex: on va man...ger?)

11

Explique les autres disfluences

- interjections ( ex: tu sais euh il est déjà 8h)

- énoncés revus ou abandonnées ( ex: je veux j’aimerais encore du pain)

- repetitions de plusieurs mots ( ex: il adoré il adoré le cimena)

12

Classification; dans le DSM: jusqu’à 2013: comment c’était classé?

Trouble de la communication au sein des troubles habituellement diagnostiqué pdt la première enfance, la deuxième enfance ou adolescence

13

Quelles perturbations dans le DSM?

Perturbation de la fluence normal et du rythme de la parole

La perturbation interfère avec la réussite scolaire et professionnelle, ou avec la communication sociale

14

Dans quoi c’était classé dans la CIM?

Troubles de dev et troubles émotionnels apparaissant habituellement durant enfance et adolescence

15

Quels critères du DSM-5? ( dans troubles de la communication) (2)

Le bégaiement se caractérise par quoi?

Quand ça débute ?

Perturbation de la fluence et du rythme de la parole, qui ne correspond pas à l’âge du sujet.

Le bégaiement se caractérise par un ou plusieurs des signes suivants :

- Repetition de sons et mots monosyllabiques entiers
- Prolongations de mots
- Interjections
- Pauses a l’intérieur des mots
- Substitutions observables des mots pour éviter de bloquer
-Blocage audibles ou silencieux

-> Dans la plupart des cas le trouble débute dans enfance

16

Quelques chiffres

- En moyenne : 3%

- 5% des jeunes enfants ont bégayé au moins 6 mois

- Commence à 70% entre 2-5 ans, 90% avant 7 ans

- G > F

- Bégaiement familial dans 2/3 des cas

- + fréquent dans les classes moyennes et moyennes supérieurs

- sur 4 jeunes enfants qui bégaient, 3 vont s’arrêter spontanément

- Dans env 1/3 des cas, d’autres troubles de la parole et langage sont associées

- 40% d’augmentation des consultations chez enfants durant les 10 dernières années

17

Quelles sont les causes ? (3)

Vraisemblablement plurifactoriel :

- Predispositions biologiques :

—> occurence dans une famille dont une Individus bègue = 45% vs 10% dans les familles contrôle

—> Concordance chez jumeaux MZ 76% vs 11% chez DZ

- Différents phénomènes atypiques ont été mis en évidence dans des études d’imagerie cérébrale à différents niveaux du SNC

- Instabilité de la production de la parole est observé dans les muscles concernés; c’est le reflet probable de troubles de speech - motor planning et des troubles du timing et de coordination motrice

18

Quelles sont les 2 types de bégaiement ?

- Developpemental:

—> apparaît entre 2 et 4 ajd
—> dure entre 2 et 4 ans
—> 75% des cas

- Developpemental persistant :

—> apparaît entre 2 et 4 ans
—> persiste à âge adulte
—> 20-25% des cas

19

Les 2 types de bégaiement = pas bégaiement acquis pk?

Bégaiement acquis : suite à un pb neurologique, AVC, traumatisme crânien

20

Quelles sont les 3 symptômes ?

- parole et Cmpt

- parfois difficile à percevoir ( dissimulés)

- fluctuants

=> Très variable d’une personne à l’autre

21

Quelle est l’attitude de fuite du bégaiement ? (2)

- spirale auto entretenu

- aggravation des signes

22

Quel critère de symptomatologie ?

SLD dans plus de 3% du nb total de mots en langage spontané

23

Quelles sont les 6 symptomatologie ?

1) Répétitions

2) Blocages

3) Allongements de sons

4) Retraits ou ajouts d’éléments non appropriées

5) Changements de mots et sons

6) Modifications de la prosodie

24

Qeske la répétition ?

Le nb d’occurences et conséquences sur rythme de la parole distinguent le normal du pathologique :

Répétitions de :

- Mots
- segments de phrases
- phrases
- phonèmes
- Mots monosyllabiques

=> tjrs sur début de Mots

Caractéristiques du bégaiement 6x +

25

Si la répétition est dominante ça amène à quoi?

Bégaiement clonique

26

Qeske les blocages ?

Moments de fixation dans l’acte articulatoire avec contraction musculaire ( tension visible) -> tjrs sur débuts des mots et souvent occlusives

27

Si les blocages sont dominants çà amène à quoi?

Bégaiement tonique

28

Si les répétitions et blocages sont dominants , ça amène à quoi?

Bégaiement tonico clonique

29

Qeske l’allongement de sons ?

Ex: Ffffffffacteur

30

Qeske les retraits ou ajouts d’éléments non appropriés ?

- Pauses : vides ou remplies dénaturant ce qui est prononcé

Ex: hum.... qu’est ce que je veux dire ... »

- Mots d’appui : petits mots pour combler les vides, sans contenu sémantiques

Ex: et, donc

- Hesitations

- Retour en arrière