Les orientations sexuelles (cours 05) Flashcards Preview

Toxicomanie et sexualité (TXM-1105) > Les orientations sexuelles (cours 05) > Flashcards

Flashcards in Les orientations sexuelles (cours 05) Deck (20)
Loading flashcards...
1

V ou F. Les LGB sont heureux en grande majorité et ne présentent aucun trouble de santé mentale

Vrai

2

Quels sont les problématiques de santé dans lesquelles les LGB sont plus nombreux que les hétérosexuels?

→ tentatives de suicide;
→ détresse psychologique, anxiété et dépression;
→ ITSS (surtout chez les HARSAH)
→ consommation de tabac;
→ ainsi qu’à être victime de stigmatisation et de violence (agressions sexuelles, vols qualifiés et voies de fait).

3

V ou F. les LGB ne sont pas une population plus vulnérable au niveau de la santé psychologique et des problèmes psycho-sociaux.

Faux, ils sont plus vulnérables !!!

4

V ou F. La proportion de personnes adultes susceptibles d’avoir un problème avec les SPA est plus grande chez les LGB que dans la population générale

Vrai

5

Comment la consommation des lesbiennes diffère de celle à la population générale.?

→ Elles commencent à consommer des SPA plus jeunes que les autres femmes
→ Elles consomment un plus grand nombre de types de SPA.
→ L’effet de l’âge n’est pas aussi probant, ce n'est pas un effet protecteur (pas de diminution de consommation avec l'âge)

6

Les lesbiennes sont plus susceptibles de...

→ d’être confrontées à des conséquences négatives liées à la consommation de SPA,
→ d’éprouver les symptômes de dépendance aux SPA,
→ d’avoir une autoreprésentation problématique de leur consommation.

7

Qu'est-ce que les lesbiennes consomment surtout?

De l'alcool et du cannabis

8

À quoi ressemble la consommation des hommes gais ou HARSAH?

→ Taux de prévalence usage à vie de SPA + élevés ― consomme plus que les hétérosexuels
→ Certaines substances sont davantage consommées (Cannabis, Kétamine, GHB, nitrites, MDMA et la méthamphétamine)
→ Plus grande quantité et plus grande variétés
→ Plus d’épisodes de consommation élevée ou excessive (soirées festives)
→ La consommation se maintient dans le temps (l'âge n'est pas un effet protecteur)
→ Consomment davantage lors des relations sexuelles et pas seulement l’alcool
→ Plus tolérants face à la consommation à risque (particulièrement les hommes séropositifs)
→ Ce n'est pas nécessairement lié à un Trouble d'Utilisation de Substances (TUS) ou à des conséquences à l’exception des ITSS et VIH
→ Ils tardent à utiliser les services de réadaptation, minimise leur consommation et ne la voit pas comme problématique… craint d'être stigmatisé/jugé donc ils ne vont pas utiliser les services
→ Ils ont un profil plus complexe à l'arrivée de la demande d'aide

9

V ou F. L'usage de SPA des bisexuels est plus importantque dans la population générale, et que chez les gais et les lesbiennes.

VRAI, ce sont eux qui ont le plus de facteurs de risques

10

V ou F. Il y a un écart plus prononcés pour les femmes bisexuelles, en ce qui concerne les conséquences de leur consommation.

VRAI, Les femmes bisexuelles ont plus tendance à éprouver des problèmes et à subir des conséquences négatives de la consommation d’alcool.

11

Quel est le lien direct entre l'orientation sexuel et la consommation de SPA?

LA STIGMATISATION

12

Qu'est-ce que le concept de minority stress?

C'est un stress chronique causé par le fait d’appartenir à un groupe social minoritaire et stigmatisé

13

Quelle est la période critique chez les LGB?

Le Coming out...
- dans la manière dont il a été reçu
- le rejet que ça l'amène quand il est reçu négativement
- le coming out est continuel, à chaque fois qu'il change de travail, avec la famille, les amis, etc...

14

Qu'est-ce que l'homophobie? Quel peut être ses conséquences?

Toutes les attitudes négatives pouvant mener à la discrimination (harcèlement, rejet, violence, etc.) à l’endroit d’une personne ou d’un groupe de personnes en fonction de l’orientation sexuelle réelle ou perçue (lesbophobie, gaiphobie ou biphobie). L’homophobie peut affecter toute personne dont l’apparence ou le comportement ne se conforment pas aux stéréotypes de la masculinité ou de la féminité.

Peut entraîner de l’anxiété, des difficulté scolaires, de l’isolement.

15

Qu'est-ce que l'hétérosexisme?

→ Présomption que chaque personne est hétérosexuelle et que l’hétérosexualité est supérieure à toute autre orientation sexuelle; il contribue à occulter les autres orientations sexuelles

→ Une des manifestations: on présume l'hétérosexualité dès le départ, l'inégalité des droits des LGB (aujourd'hui ça l'a beaucoup avancé)

16

Qu'est-ce que l'homphobie intériorisée?

→ Conflit avec les valeurs de sa famille, religion, culture, etc.
→ Intériorisation de l’homophobie de la société et la haine de soi qui en découle.
→ Perturbe le développement de l’identité et peut entraîner diverses difficultés tels la dépression, l’anxiété, une faible estime de soi, la toxicomanie, l’isolement, les idées suicidaires et les tentatives de suicide.

17

Qu'est-ce que le CHEMSEX?

Ce sont des hommes qui se réunissent dans des partys pour avoir des relations sexuelles sur une certaine substance, souvent de la méthamphétamine et méphédrone

18

Qu'est-ce que le concept d'invisibilité des femmes lesbiennes ou bisexuelles?

Peu de reconnaissance de la violence conjugale dans un couple de femme

Invisibilité, consultent peu les services sociaux et de santé

Faible statut socio-économique

19

Il faut conceptualiser l'orientation sexuelle en quatre dimensions les plus courantes, lesquelles?

1. attirances sexuelles
2. attirances émotives
3. comportements sexuels
4. identification à un groupe (gai, lesbienne, bi, hétéro)

20

En quoi le soutien parental est primordial en ce qui a trait à l'orientation sexuelle?

Le soutien parental est primordial puisqu’il s’agit d’un facteur de protection contre la dépression, l’abus de substances et les idées suicidaires. Il contribue de plus à une meilleure estime de soi chez les jeunes issus de minorités sexuelles