Neuropathies périphériques -94 Flashcards Preview

Neurologie > Neuropathies périphériques -94 > Flashcards

Flashcards in Neuropathies périphériques -94 Deck (26):
1

Syndrome neurogène périphérique

=> déficit moteur : il s'accompagne d'une hypotonie, il peut aller d'une simple diminution de la force musculaire à une paralysie complète et flasque

=> amyotrophie : d'installation progressive, bcp moins marquée au cours des neuropathies démyélinisantes pures ( sans dénervation ) qu'au cours des neuropathies avec atteinte atonale ( avec dénervation )

=> diminution des ROT MAIS conservation de la contraction idiomusculaire

=> crampes

=> fasciculations

=> troubles sensitifs : paresthésies, douleurs de type neuropathie, allodynie, hyperalgésie

=> troubles trophiques et vasomoteurs

=> troubles végétatifs qui traduisent l'atteinte des fibres de petit diamètre du SNA

=> parfois déformation squelettique et articulaire

2

Polyneuropathies

=> atteinte bilatérale et symétrique à prédominance distale

=> installation progressive

3

Polyradiculoneuropathies

=> atteinte diffuse et symétriques des racines des nerfs touchant à la fois les membres, le tronc et les nerfs crâniens

=> installation aiguë ( parfois subaigu / chronique )

=> le + set atteinte primitivement démyélinisante en rapport avec un processus inflammatoire

4

Mononeuropathies multiples

=> atteinte successive, asymétrique et généralement asynchrone de plusieurs troncs nerveux , souvent sur une période de qqs semaines

5

Neuropathies sensitives

=> atteinte diffuse du corps cellulaire du neurone sensitif

=> atteinte sensitive diffuse non longueur-dépendante touchant de façon éventuellement asymétrique aussi bien les mb. supérieurs que les mb. inférieurs, voire également le tronc et la face

6

EMG atteinte axonale

-diminution de l'amplitude des réponses motrices et des potentiels sensitifs

-tracé pauvre accéléré lors de la contraction volontaire maximale

-potentiels de fibrillation et/ou potentiels lents de dénervation en cas de dénervation musculaire ( atteinte axonale sévère )

7

EMG atteinte démyélinisante

-ralentissement des vitesses de conduction

-allongement des latences discales et/ou des ondes F

-présence de blocs de conduction ou d'une dispersion temporelle des réponses motrices

-tracé pauvre et accéléré en aval des blocs de conduction

8

Biopsie

nerf SENSITIF
-surtout en cas de suspicion de vasculaire

9

Cause la plus fréquente de polyneuropathie

-collège : diabète
-medline : éthylisme chronique

10

Polyneuropathie alcoolo-carentielle

-le plus souvent sensitivo-motrice de type axonal et d'évolution chronique
-troubles sensitifs souvent révélateurs
-troubles moteurs à type de steppage +++
-abolition du réflexe achilléen précoce

11

Principaux toxiques susceptibles de causer une polyneuropathie :

-Métaux lourds : plomb , mercure , thallium
-Organophosphorés
-Arsenic
-Hexacarbones
-Acrylamide

12

Intoxication chronique par le plomb :
Symptomatologie
Diagnostic
Traitement

- polyneuropathie symétrique essentiellement de type moteur , touchant initialement l'extension des doigts et des poignes ( nerf radial ) , puis les loges antéro-externes des jambes

-douleurs abdo

-liseré gingival

Diagno = augmentation excessive de la plombémie et de la plomburie, spontanément ou après épreuve de chélation par l'EDTA

TTT= arrêt de l'intoxication + agents chélateurs ( EDTA et D-pénicillamine )

13

Principaux médicaments responsables d'une polyneuropathie

Antibiotiques
=> Isoniazide
=> Nitrofurantoïne
=> Métronidazole
=> Sulfones

Antinéoplasique
=>Vincristine
=>Cisplatine, carboplatine, oxaliplatine

Médicaments visée cardiaque
=>Amiodarone

Autres
=>Disulfiram
=>VitamineB6
=>Almitrine

14

Polyneuropathie diabétique

=> atteinte axonale longueur-dépendante et prédominance sensitive

15

Différents types de neuropathies diabétiques

=> Polyneuropathie diabétique
=> Neuropathie végétative diabétique
=> Neuropathie motrice proximale
=> Mononeuropathie et mononeuropathie multiple
=> Atteintes du nerf crânien
=> Neuropathies thoraco-abdominales

16

Quelles neuropathies peuvent être rencontrées lors de l'infection par le VIH ?

TOUTES
-Neuropathies liées directement au VIH
-Neuropathies infiltrations
-Neuropathies à cytomégalovirus
-Neuropathies iatrogènes

17

Neuropathies à CMV :

-immunodépression sévère
-atteinte pluri-radiculaire des MI et troubles sphinctériens correspondant à un sd de la queue de cheval d'installation rapide
IRM médullaire : prise de contraste des racines et des méninges autour du cône terminal

TTT= ganciclovir ou phosphonoformate

18

Insuffisance rénale chronique avancée

Polyneuropathie subaiguë ou chronique sensitive ou sensitivo-motrice touchant les MI avec des crampes musculaires fréquentes

19

Périartérite noueuse

=> Mononeuropathie multiple aiguë douloureuse due à une ischémie des troncs nerveux
=> AEG
=>diagnostic repose sur la biopsie qui montre une vascularite avec infiltrat inflammatoire
=> TTT = corticothérapie à forte doses éventuellement associée à un traitement immunosuppresseur

20

Cause la plus fréquente de neuropathie dans le monde

lèpre
=> mononeuropathie multiple avec atteinte élective des nerfs fibulaires , ulnaires et facial supérieur

21

Lyme

=>méninge-radiculite

22

maladie de Charcot-Marie-Tooth

=> Neuropathie héréditaire sensitive-motrice
-anomalies morphologiques des pieds
-amyotrophie prédominant sur la loge antéro-externe de la jambe
-crampes fréquentes
-déficit moteur prédominant à la partie discale des MI
-troubles sensitifs discrets

23

Neuropathies diffuses d'installation aiguë ( en qqs jours) à prédominance motrice

=> Axonales :
-Vascularites nécrosantes
-Certaines intoxications aiguës (thallium)
-Diphtérie
-Porphyrie aiguë intermittente

=> Démyélinisantes
-Syndrome de Guillain-Baré

24

Neuropathies diffuses d'installation subaiguë ou chronique

=> Axonales :
-Ethylisme chronique
-Diabète
-IR chronique avancée
-Toxiques et médicaments
-Paranéoplasique
-Maladie de système : vasculaires , sarcoïdose
-Infection par le VIH
-Hépatite C
-Dysglobulinémies
-Amylose
-Neuropathies héréditaires

=>Démyélinisantes
-Dysglobulinémies : IgM monoclonale / POEMS syndrome
-Polyradiculonévrite chronique idiopathique
-Neuropathie multifocale avec blocs de conduction persistants
-Charcot-Marie-Tooth de type 1

25

Mononeuropathies multiples ( = multinévrite )

-Diabète
-Vascularites nécrosantes des maladies de système (PAN)
-Lèpre
-Infection par le VIH
-Hépatite C associée à une cryoglobulinémie

26

Neuropathies sensitives

-Syndrome de Gougerot-Sjögren
-Paranéoplasique ( cancer du poumon à petites cellules )
-Médicamenteuse ( sels de platine ++)