Test lecture 3 - Behaviorisme Flashcards Preview

Psy4090 > Test lecture 3 - Behaviorisme > Flashcards

Flashcards in Test lecture 3 - Behaviorisme Deck (57):
1

L’approche de la personnalité fondée sur l’apprentissage repose sur deux postulats fondamentaux :

- Presque tout dans le comportement résulte d’un apprentissage

- Il est essentiel de vérifier objectivement les hypothèses clairement formulées

(Pousse à cerner les forces externes plutôt qu’interne qui seraient à l’œuvre dans l’organisme)

2

Ici, la personnalité est considérée comme un aspect plus large du champ de l'__________

l’apprentissage

3

Dans le behaviorisme de Watson, on influe sur des variables environnementales et on observe les :

observe les conséquences sur le comportement.

4

Qu'est-ce que la spécificité situationnelle ?

(Théorie behavioriste de Watson)

Signifie que le comportement varie en fonction de la situation (donc compo non constant)

5

Le behaviorisme, qui est l'approche de Watson, étudie le comportement dit _________ (ou ________)

On étudie le comportement manifeste / observable.

Cette approche privilégie les concepts liés aux processus.

6

Quelle approche privilégie les concepts liés aux processus ?

Béhaviorisme de Watson.

7

Le stimulus jusque-là neutre acquiert la capacité de déclencher une réponse à cause de son association à un stimulus qui lui déclenche automatiquement la même réponse ou une réponse similaire.

Une théorie élaborée sur ce processus se nomme :
Auteur :

Théorie du conditionnement classique de Pavlov.

8

Dans le conditionnement classique, on peut dire que : cloche + bouffe + chien. Cloche = bouffe.

Qu'est-ce que :
Réponse inconditionnel (RI)
Stimulus inconditionnel (SI)
et
Stimulus conditionné (SC)
-Réponse conditionnée (RC)

- Cloche = stimulus inconditionnel (SI)
- Salivation = réponse inconditionnel (RI)

Conditionnement =

- Cloche = stimulus conditionné (SC) qui déclenche une
- Réponse conditionnée = salivation (RC)

9

Qu'est-ce que la généralisation dans la théorie de Pavlov ?

Réponse conditionnée à un stimulus jusque-là neutre valent aussi pour les stimuli similaires. Association d’une réponse avec des stimuli similaires au stimulus par lequel cette réponse a d’abord été conditionnée ou à laquelle elle a été rattachée.

10

Qu'est-ce que la Discrimination dans la théorie de Pavlov ?

Réponse différentielle aux stimuli selon qu’ils ont été associés au plaisir, à la douleur ou à des événements neutres. Animal différencie certains stimuli.

11

Qu'est-ce que l'Extinction dans la théorie de Pavlov ?

Affaiblissement progressif de l’association entre un stimulus et une réponse. Le stimulus conditionné n’est plus suivi du stimulus inconditionné. (Dans le conditionnement opérant, la réponse n’est plus suivie d’un renforcement)

12

Qu'est-ce que la réaction émotionnelle conditionnée ? Qui en sont les auteurs ?

(Watson et Rayner)

Désigne l’apparition d’une réaction émotionnelle en réponse à un stimulus jusque-là neutre (comme la peur des rats que manifeste le petit Albert).

13

Peut-on ''déconditionner'' des peurs ?

OUI

On associe stimulus plaisant lors de présentation du stimulus peur. Ce déconditionnement peu se généralisé à d’autres stimuli.

14

Qu'est-ce que la désensibilisation systématique ?

Technique qui consiste à inhiber l’anxiété par le conditionnement d’une réponse concurrente (p.ex. : la relaxation) aux stimuli anxiogènes.

15

Quelle est la visée de la thérapie comportementale ?

Vise à faire disparaître les peurs ou les phobies apprises.

16

Pour le conditionnement classique, les recherches focalisaient sur :

des mécanismes réflexes relativement simples que les être humains ont en commun avec les animaux.

17

Qu'est-ce que le deuxième système de signalisation pour Pavlov ?

Pavlov a reconnu le rôle de

la pensée

et

du langage

dans ‘’le deuxième système de signalisation’’

18

Les techniques de conditionnement classique ont démontrées que l'on pouvait acquérir certaines peurs et attitudes (préjugés) de façon _____________.

Techniques de conditionnement classique pour démontrer que l’on peu acquérir inconsciemment certaines peurs et certaines attitudes à l’égard des autres.

(P.ex. : Présentations subliminales, Une fois crée, le préjugé aversif est difficile à enlever consciemment)

19

Est-ce que le conditionnement des réponses associées à la santé est un champ de recherche lié au conditionnement classique ou au conditionnement opérant ?

Conditionnement des réponses associées à la santé représente aussi un champ de recherche lié au conditionnement classique. (P.ex. : Réponse conditionné à la chimiothérapie) et exploration du conditionnement classique du système immunitaire

20

Théorie du conditionnement opérant de Skinner peut être considéré comme une forme radical de

Béhaviorisme radical

21

Skinner croit Pavlov sur :

maîtriser les conditions (environnement) et vous verrez l’ordre.

22

Principes de la méthodologie scientifique de Skinner :

Si trouve qq chose intéressant, étudie le

Les dispositifs mécaniques facilitent la recherche

People are lucky

Art de trouver chose alors qu’on cherchait une autre.

23

Conditionnement opérant (Skinner) : Processus par lequel les ________d’une réponse sont déterminées par ces ____________.

Conditionnement opérant (Skinner) :

Processus par lequel les caractéristiques d’une réponse sont déterminées par ces conséquences.

24

L'unité structurelle clé de la perspective behavioriste est la :

IMP

réponse

25

Conditionnement opérant (Skinner) :

On associe des ________ à des événements ______________

On associe des réponses à des événements environnementaux.

26

Selon Skinner, la première cause du comportement réside dans l’________.

La première cause du comportement réside dans l’organisme

27

Que son les comportements opérants ?

Comportements qui apparaissent (sont émis) sans être spécifiquement associés à un stimulus antérieur (déclencheur) et qu’on étudie en les mettant en rapport avec les événements renforçateurs qui les suivent.

28

Renforçateur est :

Conditionnement opérant (Skinner)

Événement (stimulus) qui suit une réponse et augmente la probabilité qu’elle survienne.

29

Renforçateur généralisé est :

Conditionnement opérant (Skinner)

Renforçateur qui permet d’obtenir d’autres avantages (P.ex. : Argent)

30

Programme de renforcement est :

Conditionnement opérant (Skinner)

Fréquence des intervalles des renforcements qui reçoivent les réponses (p.ex. : Intervalles de temps entre les réponses)

31

Approximations successives sont :

Conditionnement opérant (Skinner)

Façonnement de comportements complexes par le renforcement des éléments comportementaux qui ressemblent de plus en plus à la forme définitive du comportement qu’on veut obtenir.

32

Est-ce que l'imitation peut prendre des caractéristiques de renforçateur ?

OUI

33

Est-ce que l’individu peut renforcer des comportements qui n’auraient pas été renforcés directement ?

OUI

34

Psychopathologie du Conditionnement opérant (Skinner)

Qu'est-ce que le concept de Déficit comportemental ?

Échec de l’apprentissage d’une réponse adaptée

35

Psychopathologie du Conditionnement opérant (Skinner)

Qu'est-ce que le concept de Réponse inadaptée ?

Apprentissage d’une réponse que le milieu n’accepte pas, soit car elle est inacceptable en elle-même soit car elle survient dans des circonstances inappropriées.

36

Psychopathologie du Conditionnement opérant (Skinner)

Qu'est-ce que le concept de Comportement superstitieux ?

Skinner soutient que ces comportements résulte des rapports établis fortuitement entre une réponse et un renforcement.

37

Évaluation du comportement (du Conditionnement opérant (Skinner)) est :

Évaluation fondée sur l’importance de comportements précis associées à des caractéristiques situationnelles (p.ex. : évaluation ABC)

38

Que sont les comportements cibles dans le conditionnement opérant ?

Détermination des comportements précis à observer et à mesurer en fonction des changements environnementaux.

39

Qu'est-ce que l'analyse fonctionnelle dans le conditionnement opérant ?

(Concerne surtout approche de Skinner et behavioriste) :

Détermination des stimuli environnementaux qui régule le comportement.

40

Qu'est-ce que l'Évaluation ABC (ABC assessment) ?

dans le conditionnement opérant, c'est :

Évaluation du comportement où on examine et antécédents (A) du comportement, le comportement lui-même (B = behavior) et sens conséquences (C).

Cette analyse fonctionnelle du comportement exige qu’on détermine les conditions environnementales qui régulent les comportements donnés.

41

Qu'est-ce que le modèle de recherche ABA (De Skinner) ?

Soumettre un individu à trois phases expérimentales.

A : Période de référence.

B : Introduction de renforçateurs pour modifier la fréquence d’un comportement précis.

A : Retrait du renforcement et observation du comportement pour voir s’il revient à sa fréquence du début (période de référence). P.ex. : Quand on enseigne nouveau comportement

42

Qu'est-ce que la méthode fondée sur les signes (de Mischel) ?

Décrit les approches de l’évaluation qui déduisent les traits de la personnalité à partir des questionnaires (En opposition à la méthode fondée sur les échantillons)

43

Qu'est-ce que la méthode fondée sur les échantillons (de Mischel) ?

Décrit les approches de l’évaluation où l’on s’intéresse au comportement lui-même en relation avec les conditions environnementales (En opposition à la méthode fondée sur les signes)

44

Pour la modification du comportement selon Skinner, le jeu des ______ est proposé.

Système de jeton : E

nvironnement thérapeutique conçu selon les principes du conditionnement opérant de Skinner :

les comportements considérés comme désirables chez les patients sont récompensés par un système de jetons.

45

La théorie stimulus-réponse (S-R) a été mise au point par trois auteurs qui sont :

Hull, Dollar et Miller.

46

La théorie stimulus-réponse (S-R) met l'accent sur :

Structure :
- Habitude
- Pulsion
- Pulsion primaire
- Pulsion secondaire

Met l’accent sur l’apprentissage des caractéristiques de la personnalité (liens S-R) en employant des récompenses et des punitions attribuées tant par les parents que par d’autres personnes clés dans l’environnement.

47

Apprentissage par essais et erreurs de la théorie stimulus-réponse (S-R) est :

Apprentissage des réponses permettant de se retrouver dans une situation désirable (récompense, évitement de la douleur, etc.)

Apprentissage de la fuite par essais et erreurs.

48

Selon la théorie stimulus-réponse (S-R), l'imitation est :

Comportement qui s’acquiert par l’observation d’autruit. Théorie S-R dit que cela est le résultat d’un processus fondé sur le renforcement d’un comportement qui reproduit celui d’autruit. P.ex. : Enfant calquent compo sur celui de leurs parents et en sont récompensés.

49

La conception de la psychopathologie de la théorie stimulus-réponse (S-R) met l'accent sur :

Accent sur les concepts de pulsions, de conflit de motivations, d’anxiété et de renforcement grâce à l’atténuation de l’anxiété.

50

La conception de la psychopathologie de la théorie stimulus-réponse (S-R) affirme qu'une punition aura pour résultats l’apparition d’une _____ de peur acquise, liée à certains stimuli.

Punition aura pour résultats l’apparition d’une pulsion de peur acquise, liée à certains stimuli.

51

La conception de la psychopathologie de la théorie stimulus-réponse (S-R) affirme qu'il y a deux types de conflits car un stimulus donné peut susciter à la fois une réponse d’________ et une réponse d’_____.

D'approche

d'évitemment

52

Quels sont les deux types de conflits dans la conception de la psychopathologie de la théorie stimulus-réponse (S-R) ?

Conflit approche-évitement :
Présence simultané de pulsions opposées poussant l’individu à la fois à s’approcher d’un objet et à le fuir.

Conflit approche-approche :
L’individu hésite entre deux possibilités désirables. Sac de chips A ou sac de chips B … hummmm.

53

Quels sont les avantages communs de ces théories ?

- Soucis méthodologie rigoureuse

- Importance accordée à l’apprentissage

- Attachement envers la recherche méthodologique et l’avancement théorique

- Reconnaissance et approfondissement de l’influence des variables situationnelles et environnementales sur le comportement

- Approche pragmatique de la thérapie

54

Quels sont les points communs de ces théories ?

- Causes externes, environnementales, du comportement

- Mettent l’accent sur les processus d’apprentissage plutôt que les structures (pulsions, traits de personnalité, image de soi, etc)

Éléments privilégiés par les approches fondées sur l’apprentissage et par les théories de la personnalité traditionnelles

55

Quels sont les points divergent de ces théories ?

- Interprétation des principes de l’apprentissage

- Compréhension du comportement

- Simplification abusive de la personnalité (certains phénomènes importants sont laissés de côté)

- Absence d’une théorie unique et globale (fossé entre la théorie et la pratique)

- Peu de données probantes quant à l’efficacité thérapeutique proclamée.

56

Approches fondées sur l’apprentissage :

Théories de la personnalité traditionnelles
Processus d’apprentissage
Comportement précis
Lois générales
Données de laboratoires
Variables environnementale

Structures de la personnalité :

Caractéristiques générales
Différences entre les individus
Données cliniques et questionnaires
Variables internes

57

Structures de la personnalité :

Caractéristiques générales
Différences entre les individus
Données cliniques et questionnaires
Variables internes

Approches fondées sur l’apprentissage :

Théories de la personnalité traditionnelles
Processus d’apprentissage
Comportement précis
Lois générales
Données de laboratoires
Variables environnementale