118.1 Partie 5 SAP Flashcards Preview

EA2 > 118.1 Partie 5 SAP > Flashcards

Flashcards in 118.1 Partie 5 SAP Deck (17):
2

Le dispositif medical et de secours français repose sur...

3 piliers :

- permanence des soins

- SAP

- structures hospitalières de médecins d'urgence

3

La notion de SAV prévaut à la BSPP. Elle n'est pas équivalente à celle de SAP

En effet cette dernière dépasse le cadre de la codification interne (code 300) pour inclure toute intervention avec victime

4

La mise en oeuvre de cette chaine de secours permet d'améliorer la survie ou le devenir des victimes et dépend essentiellement :

de la qualité

de la précocité de l'alerte

5

LEs etapes de la prise en charge d'une victime : la chaine des secours est composée de plusieurs maillons interdépendants et indispensables :

- la sécurité

- l'alerte des services de secours

- la réalisation des gestes de secours par un témoin

- la prise en charge par les SP

- la médicalisation pré-hospitalière

- la prise en charge hospitalière

6

Le SPP est formé et entrainé pour agir :

- seul lorsqu'il n'est pas en service ou dans le cadre de missions particulières liées au service

- en équipe constituée pour effectuer les missions SAV

- dans le cadre de plans particuliers

7

Le SP n'est ni médecin, ni infirmier. Son action doit se limiter à la mise en pratique des gestes de secours enseignés

Le SP ne doit pas interférer avec les missions dévolues aux forces de l'ordre aux instances de justice ou aux services sociaux

8

Le droit du malade au libre choix de l'établissement de santé constitue un principe fondamental que les SP doivent prendre en compte et faire connaitre à la coord med

oui

9

La prise en charge d'une victime par les secours de la BSPP s'appuie sur plusieurs principes :

- reponse a une situation de détresse succédant à un accident, une maladie, une intoxication et qui se manifeste par une atteinte des fonctions physiologiques vitale ou non

- qualité et précocité de l'alerte

- mise en oeuvre de savoir faire et du savoir etre

- engagement des moyens de prompt secours sous le contrôle et l'autorité technique du med coord de la BSP

10

Aucune personne quel que soit son statut ou son grade, ne peut faire executer par des intervenants de la BSPP des gestes non conformes aux textes officiels et reglements en vigueur à la BSPP SANS un accord préalable de la coord med qui constitue l'autorité technique de première reference

oui

11

Le CA veillera au respect du secret professionnel qui s'apparente au secret médical par l'ensemble du personnel de son equipe

oui

12

Sur les zones aeroportuaires du secteur de compétence Brigade, le contact a la coord med est systématique

oui

13

Le chef d'agrès est responsable de la surveillance de la victime au cours du transport.

Il doit l'assurer lui meme

14

En cas d'aggravation de l'etat de la victime lors d'une evacuation non medicalisée, le CA doit imperativement

s'arreter et reconatcter en urgence le med coord pour transmettre un nouveau bilan et ce quelle que soit la distance qui le separe de l'etablissement hospitalier de destination.

15

Cas justifiant le recours aux forces de police :

-décès d'une victime (VP / a domicile en absence de la famille / par mort violente ou suspecte / en l'absence d'un medecin sur place pour faire lever l'obstacle médico légal : deces certain)

- accident : du travail avec deces ou blessure grave / de circul avec victime ou degradation d'un bien public

- victime de :

* agression

* mineure necessitant une hospitalisation refusée par le représentant legal présentant un  danger pour elle meme un tiers ou l'equipe de secours

* necessitant une contrainte physique

* etat d'ebriete sur la VP en l'absence de transport ou refusant son transport

* découverte d'arme sur ou a proximité immédiate de la victime

* de produits stupefiants sur ou a proximité immediate de la victime

- personne menacante violente ou injurieuse a l'egard des secours

16

Il est obligatoire de transmettre un bilan a la coord med chaque fois qu'une personne refuse la prise en charge proposée par le CA

oui

17

Si l'etat d'un mineur implique un transport, ce dernier ne nécessite pas la présence des forces de l'ordre, d'un parent, d'un représentant légal ni d'un personnel scolaire accompagnateur.

Les SP sont habilités à l'effectuer seuls

18

DEgagement de cadavres sur les voies RATP / SNCF

Avant de procéder au dégagement d'un cadavre sur les voies, la police exige bien souvent que les secours attendent l'arrivée d'un OPJ :

Pour pallier cet inconvenient, le chef de détachement dès que l'attente dépasse ou risque de dépasser 1/2H peut renvoyer les engins Brigade et quitter les lieux de l'intervention.