118.2 Partie 3 Flashcards Preview

EA2 > 118.2 Partie 3 > Flashcards

Flashcards in 118.2 Partie 3 Deck (56):
2

Le risque d'explosion : L'explosion peut etre déclenchée par :

- source externe (etincelle flamme)

- echauffement trop important (surpression)

- réfroidissement trop rapide (choc thermique)

- choc mécanique

- apport brusque de comburant

3

Le risque d'explosion : Dans tous les cas, l'intervention qui est avant tout une mission de sauvegarde consiste à :

- reconnaitre le risque

- protéger l'environnement

- suppression du risque

4

Le risque d'explosion : La reconnaissance du risque consiste à :

- identifier la nature produit générateur du risque

- déterminer la source du risque

- délimiter la zone dans laquelle le risque s'étend. Recherche de manière concentrique en partant de la source du risque

- Rechercher les causes externes de déclenchement possible de l'explosion (app elect ect...)

5

Le risque d'explosion : En cas  de gaz : relevés explo au moyen du détecteur multigaz

LIE / LSE

Le detecteur n'indiquant que le % de la LIE, les secours sont en zone dangereuse dès que le seuil d'alerte est atteint sans savoir si la concentration en gaz pur est dans la plage ou au dessus.

6

Le risque d'explosion : La suppression du risque : elle consiste a :

- demander l'intervention des services publics

- arreter la fuite

- procéder à l'absorption du produit

- ventiler

7

Le risque d'explosion : Cas particulier des objets suspects

- dder l'intervention de la police

- ne pas toucher, ne pas déplacer l'objet

- Preter son concours à la police pour la réalisation d'un périmètre de sécurité initial de 100m au minimum en zones dégagées. (en l'absence de la police, prendre les 1eres mesures nécessaires a la mise en place de ce perimetre)

- dder les moyens supplémentaires jugés nécessaires pour lutter contre les dommages que provoquerait l'explosion

8

Le risque d'explosion en présence de feu :

La mission des secours est double : SAUVEGARDE et EXTINCTION

9

Le risque d'explosion : Fuite de gaz de ville enflammée?

- en principe pas de risque d'explosion tant que le gaz brule

- sauf en cas d'absolue nécessité, la fuite ne doit etre eteinte que par barrage de la conduite.

10

Le risque d'explosion : si il est necessaire de procéder à l'extinction alors que la fuite n'est pas arrêtée :

conjonction de 4 critères

- urgence absolue

- impossibilité de manoeuvrer le barrage

- possibilité d'effectuer la neutralisation directement au niveau de la fuite

- absence de matières en ignition aux abords immédiats susceptibles de provoquer une réinflammation spontanée

11

Le risque d'explosion : Cas des bouteilles de gaz : Des bout qui on été soumises au rayonnement d'un incendie sont susceptibles d'exploser au dela d'une certaine température. Dans ce cas il faut :

- eviter toute action mécanique / thermique brutale

- ne pas négliger le risque de BLEVE pour les bout de GPL

- ne pas négliger le risque de combustion int qui existe avec les bout d'acéthylène

12

Le risque d'explosion : Le chef de détachement doit avant tout déplacmeent de la bouteille :

- mesurer la T° externe au moyen d'un thermomètre infrarouge / caméra thermique

-la refroidir en jet diffusé d'attaque en maintenant le porte lance hors d'atteinte jusqu'à ce que la T° redescende en dessous du seuil de rupture (acéthylène 65° / CO2 et GPL : 100°C / O2 : 350°C)

- dans le cas d'une bouteille d'acéthylène demander l'intervention du LCPP si la T° a dépassé le seuil de rupture

13

Le risque d'explosion : S'il s'agit d'une fuite enflammée au niveau du robinet et que la bouteille n'a pas été soumise à d'autres rayonnements :

la fuite pourra etre arrete par :

- fermeture du robinet

- refroidissement de la bouteille et attendre qu'elle se vide (protéger l'environnement)

14

Risque ELEC : Tension courant alternatif

TBT : inf 50V

BT : entre 50 et 1000V

HT : SUP a 1000V

15

Risque ELEC : tensions courant continu

TBT : inf a 120V

BT : entre 120 et 1500V

HT : sup a 1500V

16

Risque ELEC : s'il est décidé de couper le courant dans tout l'immeuble :

Le chef de garde doit s'assurer au préalable qu'il n'y a personne dans les cabines d'ascenceur en les ramenant au RDC et en les bloquant en position ouverte

17

Risque ELEC : Installation basse tension : moyens d'extinction :

extincteurs : Poudre / CO2

Si il n'y a pas d'autres possiblités que LMJR : seul jet diffusé d'attaque est autorisé / dist de sécurité de 2M

- manoeuvrer dans un premier temps la lance dans une direction non dangereuse, puis diriger le jet avec précaution sur les pièces sous tension

- procéder par gestes lents et précis

- reculer a la moindre sensation de picotement

- faire attention au risque d'electrisation : eviter de marcher dans les eaux d'ecoulement

- rester vigilent sis a vis des pieces métalliques

18

Risque ELEC : Installations hautes tension : CAT

- demander intervention d'une équipe ErDF (préciser installation haute tension)
- aucune extinction avant la mise hors tension de l'ensemble de l'installation

- pour lutter contre les propagation, respecter une distance minimale de 3m entre l'eau projetée et l'installation alimentée HT

19

Risque ELEC : intervention sur le réseau ferré : CAT

- dist de sécurité de 3M

- ne jamais toucher aux catenaires tombés ou aux pieces en contact avec ces derniers

- ne pas monter aux poteaux supportant les fils conducteurs

- tenir compte du fait que les gaz chauds dégagés par un incendie sont conducteurs de l'elec

- s'assurer que les echelles et outils employés ne peuvent pas etre en contact avec les installations electriques

- se méfier des courants de retour et des courants induits ainsi que des amorçages d'arc qui peuvent survenir jusqu'à 40cm d'un conducteur

- ne pas se livrer à des travaux sur les pièces sous tension ou trop près de celles ci

20

Risque ELEC : personne electrisée ou electrocutée : risque :

AUSSI la regle de BASE est :

Le risque est d'etre à son tour electrisé

Valise electro secours

la regle de base est la PRUDENCE

21

Risque ELEC : Lors de la mise en contact accidentelle d'un conducteur elec HT avec le sol :

Tension de Pas : ne pas s'approcher à moins de 10m du point d'impact sur sol sec.

electrisation par simple contact simultané des 2 pieds ecartés avec le sol

22

Risque ELEC : installations photovoltaiques :

le panneau solaire photovoltaique est differents du panneau solaire thermique (pro d'eau chaude)

23

Risque ELEC : installations photovoltaiques : constituée de :

- capteurs  ou panneaux (tension parfois sup à 50V et intensité sup à 30mA)

- boitier de jonction

- onduleurs

- cables reliant les composants

- exceptionnellement des batteries

24

Risque ELEC : installations photovoltaiques : CAT:

-Couper le disjoncteur de production et le disjoncteur de consommation (disjoncteur normal EDF pour la maison)

- ATTENTION : disjoncteur de production ne coupe pas les cables entre ce disjoncteur et les panneaux = courant continu encore présent car mise hors tension de ces cables impossibles

25

Le risque NRBC : Les types d'accidents suscpetibles d'etres rencontrés par les services de secours sont

de 4 ordres :

- incident / accident dans une installation industrielle ou commerciale

- incident / accident lors d'un transport de matières dangereuses

- acte de malveillance ou attentat

- négligence

26

Le risque rad : Pendant l'intervention

- prendre contact avec personnel établissement

- se faire préciser les points ou se trouvent les matièers

- périmètre sécurité

- mener les reco et att avec min de personnel porteur ARI

- min d'eau pour éviter les écoulements

- ne pas rester à côté des matières

- dder moyens NRBC / LCPP / sec medicaux

27

Le risque rad : Après l'intervention :

 

Isoler le personnel ayant participé à l'inter, et le soumettre à un contrôle de contamination approfondi :

- le personnel ayant opere sous ARI ne le quitte que sur ordre

- tout personnel sur lequel des traces meme legeres de contamination sont décelées est isolé et doit etre décontaminé par des spécialistes

28

Le risque rad : Les intervenants suscpetibles d'être contaminés ne doivent en aucun cas :

- boire / manger / fumer

avant décontamination complète sous peine de contamination interne

29

Le risque rad : Tous les effets d'habillements et les materiels divers sont

décontaminés ou mis en sac étanche en vue de leur récupération par les equipes du CEA

30

Le risque chimique : 3 état qui peuvent se combiner entre eux :

- solide

- liquide

- gazeux

31

Le risque chimique : ils sont classés par le code du travail en fonction des catégories de danger qu'ils représentent :

-explosible

- comburant

- inflammable

- toxique

- corrosif

- cancérigène

32

Le risque chimique : Le terme de pesticide désigne toute une liste de produits

utilisés pour détruire des organismes vivants considérés comme nuisible

33

Le risque chimique : Il existe 3 catégories de pesticide :

- NOCIF

- TOXIQUE

- TRES TOXIQUE

34

Le risque chimique : Dans tous les cas le COS doit :

1 rechercher les renseignements sur les produits

2 périmètre de sécu

3 tenue de feu + ARI

4 relevés fréquents explosimètre

5 en espace clos: mettre en place dispositif de ventilation

6 isoler le personnel susceptible d'etre contaminé

7 porter attention a la chambre infernale

8 protéger l'environnement

9 dder moyens NRBC / LCPP / sec médicaux

35

Le risque biologique : concerne ?

L'exposition d'une population a des agents pathogènes

36

Le risque biologique : Les agents biologiques empruntent 3 formes :

- agents bactériens (capables de se reproduire et survivre dans l'environnement eau, air...)

- agents viraux : ne peuvent se reproduire qu'à l'int d'une cellule

- toxines biologiques

37

Le risque biologique : Tenue en présence de Poudre

Tenue de protection biologique : (combinaison TYVEK jaune + calot + gants medicaux + lunette protection + masque chirurgical + bottes butyl)

38

Le risque biologique : tenue en présence de liquide

Tenue de protection NRBC (TLD + ANP cartouche spectre large + gants butyl et bottes butyl)

39

Intervention concernant les enveloppes ou colis suspects : 1/2

Se conformer à la MGO NRBC et notemment :

- mettre la radio dans un sac étanche (sac congélation)

- faire arreter tous les systemes de ventilation

- ne pas toucher l'objet suspect

- isoler et condamner l'accès au local ou se trouve l'objet suspect

- placer les eventuelles personnes ayant ete en contact direct dans un local immediatement attenant

- sur-habiller les victimes ayant ete en contact direct avant leur évacuation par VSAV dédié

- Périmètre de sécurité

40

Intervention concernant les enveloppes ou colis suspects : 2/2

-relever l'identité des victimes en contact direct(cercle1)

-désinfecter les tenues des intervenants puis suivre le protocole de deshabillage

- mettre les tenues dans sacs étanches : 1/TLD  2/ANPVP + cartouches  3/ tenues tyvek + gants + masques...

- désinfecter sur place au sas les bottes et gants butyl et lunettes de protection

- suivre les consignes médicalles du SSSM en fonction du resultat des analyses des produits

- faire mettre par l'équipe de prélèvement l'enveloppe dans un sac étanche, le fermer hermétiquement

- transmettre les messages par tel urbain
 

41

Transport de matières dangereuse : Libellé des classes : 4.1-4.2-4.3

4.1 = matière solide inflammable

4.2 = matière sujette à l'inflammation spontanée

4.3 = Matière qui au contact de l'eau dégagent des gaz inflammables

42

Transport de matières dangereuse : Libellé de classe :

5.1/ 5.2 / 6.1 / 6.2

5.1 : Matière comburante

5.2 Péroxyde organique

6.1 Matière toxique

6.2 Matière infectieuse

43

Transport de matières dangereuse : La signalisation des véhicules comprend :

2 elements distinct

- plaques en forme de losange représentant symboliquement les dangers

- plaques rectangulaires de couleur orange  = code danger + code matière (code ONU)

44

Transport de matières dangereuse : La signalisation du vehicule n'est pas obligatoire lorsqu'il s'agit d'un transport par colisage de produits ou de matières dangereuses. Par contre sur chacun des colis :

- etiquettes danger

- code ONU de la matière

- etiquettes de manutention

45

Manoeuvre de force : Avant la manoeuvre :

Estimer le poids de la masse à déplacer et la position de son centre de gravité

- s'assurer que les moyens utilisés sont adaptés au travail à fournir

- vérifier que le matériel est en bon état

-installer les engins sur une base solide

- choisir sur la charge à déplacer un point d'application robuste

- sécurité du personnel (casque + gant + gilet sauvetages si eau)

- Périmètre de sécurité

46

Manoeuvre de force : Pendant la manoeuvre :

- ne jamais se placer sous la charge en suspension ou en equilibre

- ne pas s'approcher plus que nécessaire d'un cable en tension

- placer les mains de facon qu'elles ne puissent pas etre prises sous la charge

- dans tous les cas, agir avec calme et sans précipitation

- faire suivre le calage au fur et à mesure de la manoeuvre de levage

- n'utiliser les appareils engins et agrès que dans les conditions prévues pour leur emploi

- ne pas employer trop de personnels, le surnombre augmente les risques d'accidents

47

Reseau chauffage urbain : un réseau de chaleur focntionne en circuit fermé : il comprend au moins 2 canalisations :

- une pour conduire le fluide chaud vers l'utilisateur

- l'autre pour retourner le fluide apres utilisation vers les centrales de production

48

Reseau chauffage urbain : fonctionnement : T°

- L'eau sort des condensats à environ 60°C

- En sortie de chaudière : 235°C pour une pression de 20bars

- cela permet a la vapeur de se transporter d'elle même et de circuler à environ 70km/H

La vapeur n'est jamais inferieur à 5bars

49

Reseau chauffage urbain : Le principal risque lié au transport et a la distribution de vapeur est ..... qui peut etre la conséquence :

La brulure

d'un contact direct avec

- elements constituant le réseau

- une fuite vapeur

- fuite d'eau chaude

CEpendant de facon tout a fait exceptionnelle, d'autres risques peuvent survenir.

50

Reseau chauffage urbain : Présentation des principaux risques :

- arrachement de conduite

- fuite de vapeur sur le réseau en caniveau

- fuite de vapeur dans un ouvrage accessible

- fuite de vapeur dans un chantier

- incident et / ou inondatino dans une sous-station

- claquements

51

Reseau chauffage urbain : Secours à victime dans le réseau

Il s'agit du seul et unique cas ou le COS peut engager les secours dans un ouvrage CPCU

52

Reseau chauffage urbain : Sécurité des personnels : des mesures permanentes doivent etre observées :

- port des gants obligatoire

- port de la tenue de feu

- en fonction des dégagements de vapeur possible : lunettes de protection ou écran facial voir ARI

53

Reseau chauffage urbain : Sécurité du personnel : de plus les précautions suivantes doivent etres observées :

- s'engager prudemment et prendre garde aux risques de chute

- prendre garde à la T° des eaux de ruissellement et au contact avec les elements du reseau

- Ne JAMAIS descendre dans un ouvrage sans être accompagné par un agent du CPCU (hormis dans le cas d'un sauvetage)

54

Reseau chauffage urbain : CAT : le cos peut demander

-des moyens Brigade

des moyens CPCU

- des moyens des services publics (police...)

55

Reseau chauffage urbain : Incidents bruits suspects ou innondation dans une sous station : le barrage de l'arrivée vapeur peut etre réalisé de plusieurs facons au niveau de la sous station soir par :

-une vanne située près de l'entrée de la sous-station

- une commande à distance

- un tiré laché

- une vanne sous trottoir

56

Reseau chauffage urbain : feu de feuilles :

Le COS fait réaliser l'extinction du sinistre en utilisant le minimum d'eau.

(Pour ne pas endommager ou innonder les installations)

57

Reseau chauffage urbain : en cas de claquements :

Les secours ne doivent en aucun cas essayer d'ouvrir les trappes d'accès