TROUBLES DES FONCTIONS VERBALES OU APHASIES Flashcards Preview

Neuropsychologie_CLIN8_PSYL2_DLS > TROUBLES DES FONCTIONS VERBALES OU APHASIES > Flashcards

Flashcards in TROUBLES DES FONCTIONS VERBALES OU APHASIES Deck (35):
0

a. Généralités
__________________
Le langage repose sur l'utilisation de {...} qui possèdent une forme {...} et sont porteurs de {...}.

Le langage repose sur l'utilisation de {signes} qui possèdent une forme {sonore} et sont porteurs de {sens}.

1

a. Généralités
__________________
Les signes utilisés dans le langage correspondent essentiellement aux {...}, qui constituent le {...} dans chaque langue.

Les signes utilisés dans le langage correspondent essentiellement aux {mots}, qui constituent le {lexique} dans chaque langue.

2

a. Généralités
__________________
Les mots sont organisés entre eux selon leur {...} - niveau {...} - et selon leur {...} pour former une {...} - niveau {...}.

Les mots sont organisés entre eux selon leur {sens} - niveau {sémantique} - et selon leur {appariement} pour former une {phrase} - niveau {syntaxique}.

3

a. Généralités
__________________
La forme sonore des mots est établie à partir d'un répertoire limité de sons types appelés {...} (il en existe {...} en français) - niveau {...}.

La forme sonore des mots est établie à partir d'un répertoire limité de sons types appelés {phonèmes} (il en existe {36} en français) - niveau {phonémique}.

4

a. Généralités
__________________
Le sujet, qui utilise le langage pour communiquer, effectue une série de choix à trois niveaux. Lesquels ?

1) niveau sémantique
2) niveau syntaxique
3) niveau phonémique

5

a. Généralités
__________________
Ces choix, effectués sur les niveaux sémantique, syntaxique et phonémique obéissent à des règles qui définissent {la ...}. Ils aboutissent à la production de sons constituant {le ... ...}.

Ces choix, effectués sur les niveaux sémantique, syntaxique et phonémique obéissent à des règles qui définissent {la langue}. Ils aboutissent à la production de sons constituant {le message oral}.

6

a. Généralités
__________________
Les sons sont produits par les {... ...-...} (bouche et cordes vocales) - c'est le niveau {...} ou {...}.

Les sons sont produits par les {organes bucco-phonatoires} (bouche et cordes vocales) - c'est le niveau {articulatoire} ou {phonétique}.

7

Généralités
__________________
Les anomalies du langage appelées «aphasies» se caractérisent par une {...} du langage parlé et/ou écrit. Les troubles peuvent concerner {l'...} du langage {(... v.., o.. et é...)} ou {la ...} du langage {(compréhension du langage p... et é...)}.

Les anomalies du langage appelées «aphasies» se caractérisent par une {désorganisation} du langage parlé et/ou écrit. Les troubles peuvent concerner {l'expression} du langage {(expression verbale, orale et écriture)} ou {la réception} du langage {(compréhension du langage parlé et écrit)}.

8

Généralités
__________________
L'aphasie est définie comme un trouble de l'utilisation des règles qui permettent à un individu de {produire} et de {comprendre} un message verbal.

L'aphasie est définie comme un trouble de l'utilisation des règles qui permettent à un individu de {produire} et de {comprendre} un message verbal.

9

Généralités - Diagnostic différentiel
__________________
Quels troubles doivent être distingués de l'aphasie ?

- les troubles de la voix (dysphonies) liées à des atteintes des cordes vocales ;
- les troubles de l'articulation de la parole (ou élocution) secondaires à des atteintes du système moteur (dysarthries paralytiques, parkinsoniennes ou cérébelleuses) ;
- les incohérences verbales liées à une confusion mentale transitoire ou à une pathologie psychotique.
>>> Dans ce cas, les incohérences témoignent d'un trouble de la pensée qui engagent à rechercher diffluences, digressions, barrages de la pensée et idées délirantes.

10

Généralités
__________________
Pourquoi est-il nécessaire d'explorer le langage dans différentes situations ?

Il est nécessaire d'explorer le langage dans différentes situations car, en fonction des formes d'aphasies, les troubles de la production des messages sont très variés.

11

L'exploration du langage oral
L'expression orale...
__________________
Citez les différentes situations permettant de mettre en évidence les troubles de la production des messages.

- Le langage « spontané » :
>>> exploré à partir d'un thème proposé par l'examinateur (exemple : parlez-moi de votre famille).
- Le langage « provoqué » :
>>> faire dénommer des images ou des objets (dénomination) ;
>>> faire répéter des mots, des phrases (répétition).
- Le langage « automatique » : faire compter, faire réciter les mois, les jours de la semaine.
- Le langage « lu » :
>>> faire lire des lettres, des mots, des phrases.
- Le langage « élaboré »:
>>> demander une définition de mots, de proverbes ;
>>> demander de résumer une histoire lue ;
>>> faire construire une phrase à partir de mots donnés par l'examinateur (exemple : cadeau, femme, fleur).

12

L'exploration du langage oral
La compréhension orale...
__________________
Quelles épreuves peut-on proposer pour déceler les troubles de la compréhension orale ?

On peut proposer les épreuves suivantes :
 Désignation d'objets ou d'images ;
 Exécution d'ordres simples
(Exemple : «prenez le crayon à votre gauche et posez-le sur la feuille devant vous») ;
 Définition et Interprétation de mots, de proverbes ou de textes ;
(Exemple « que veut dire rougir... »)
 Classement de mots ou d'objets appartenant à diverses catégories sémantiques
(Exemple : fleurs ; animaux ; vêtements...).

13

L'exploration du langage oral
L'analyse sémiologique...
__________________
L'analyse sémiologique suppose de distinguer deux niveaux. Lesquels ?

celui des mots
et
celui du discours

14

L'exploration du langage oral
L'analyse de la production des mots...
__________________
L'agencement des phonèmes dans le mot peut être transformé. Comment cela se manifeste-t-il ?

La transformation de l'agencement des phonèmes dans le mot aboutit à la production de PARAPHASIES PHONÉMIQUES : « colomotive » pour locomotive ; « aplagent de plotis » pour agent de police. Dans certains cas le patient a conscience de ses difficultés, il s'autocorrige ou bien il produit le bon mot après plusieurs tentatives.
>>> Quand l'agencement des phonèmes n'est plus reconnaissable, le sujet produit des NÉOLOGISMES, par exemple « tropi » pour chapeau ; « lacate » pour marteau.
>>> Lorsqu'il ne peut pas trouver le mot juste, on parle de MANQUE DU MOT. Dans ces conditions, le sujet tente de remplacer le mot qu'il n'a pas retrouvé par une périphrase : « c'est fait pour boire », dit un patient qui ne sait plus nommer « un verre ».
>>> Le mot peut, aussi, être déformé et méconnaissable aboutissant à une DÉSINTÉGRATION PHONÉTIQUE.
>>> Enfin il peut s'agir d'une PARAPHASIE SÉMANTIQUE : « table » pour dire chaise.

15

L'exploration du langage oral
L'analyse de la production des mots...
__________________
Quelle est la meilleure épreuve pour analyser le choix des mots ?

La dénomination d'objets ou d'images est la meilleure épreuve pour analyser le choix des mots.

16

L'exploration du langage oral
L'analyse de la production des mots...
__________________
L'analyse de la production des mots permet de distinguer trois niveaux de perturbation. Lesquels ?

1) niveau phonétique
2) niveau phonémique
3) niveau sémantique

17

L'exploration du langage oral
L'analyse de la production des mots...
__________________
Il n'est pas {...} que chez un même patient les productions aphasiques témoignent d'une perturbation affectant les trois niveaux.
Ainsi, le discours peut être {...} et le message est parfois composé de {...}, qui conduisent le patient à répéter constamment une {... ...} ou un groupe de {...} plus ou moins différenciés.

Il n'est pas {rare} que chez un même patient les productions aphasiques témoignent d'une perturbation affectant les trois niveaux.
Ainsi, le discours peut être {réduit} et le message est parfois composé de {stéréotypies}, qui conduisent le patient à répéter constamment une {formule verbale} ou un groupe de {phonèmes} plus ou moins différenciés.

18

L'exploration du langage oral
L'analyse de la production du discours...
__________________
II peut exister, enfin, un {...} : le discours est de style {...} « femme, Odette métro travailler ».
Il n’est pas rare que des {troubles ...} {(difficulté d'... ...)} soient associés à cette forme de discours.

II peut exister, enfin, un {agrammatisme} : le discours est de style {télégraphique} « femme, Odette métro travailler ».
Il n’est pas rare que des {troubles arthriques} {(difficulté d'articulation orale)} soient associés à cette forme de discours.

19

L'exploration du langage écrit
____________________
Peut-il exister des troubles du langage oral sans trouble du langage écrit et inversement ?

Exceptionnellement, il peut exister des troubles du langage oral sans trouble du langage écrit. En revanche, il n'est pas rare d'observer des troubles isolés du langage écrit.

20

L'exploration du langage écrit
____________________
Énumérez et décrivez les différentes situations utilisées pour explorer le langage écrit.

 Exploration de l’expression écrite
Les épreuves suivantes sont utilisées :
>>> écriture spontanée (le sujet écrit une phrase de son choix),
>>> dictée,
>>> épellation,
>>> réalisation de mots avec des lettres mobiles (scrabble) ;
 Exploration de la compréhension écrite
Les épreuves suivantes sont utilisées :
>>> disposition de mots sous des images ;
>>> disposition de textes sous des actions ;
>>> désignation de mots écrits à partir de consignes orales (exemple : « parmi l'ensemble des mots qui sont sur la feuille, montrez-moi où se trouve le mot : pantalon, fille, chat.... »).

21

L'exploration du langage écrit
____________________
L'analyse des troubles de l'écriture (troubles graphiques) doit se faire sur deux plans.
Lesquels ?

1) la forme des lettres qui composent un mot,
2) la syntaxe d'une phrase.

22

L'exploration du langage écrit
____________________
Que reflètent certains troubles d'écriture lorsque le code graphique est perturbé ?

Lorsque le code graphique est perturbé, certains troubles d'écriture reflètent les difficultés du langage oral.

23

L'exploration du langage écrit
____________________
D'autres troubles d'écriture conduisent à des {...} ou à une {...} - «comment tapele tu» pour «comment t'appelles-tu» ? - chez un sujet dont le niveau d'étude antérieur est {...}.

D'autres troubles d'écriture conduisent à des {paragraphies} ou à une {dysorthographie} - «comment tapele tu» pour «comment t'appelles-tu» ? - chez un sujet dont le niveau d'étude antérieur est {élevé}.

24

L'exploration du langage écrit
____________________
 La réalisation des {...} ou {...} peut être altérée.
 Parfois, les lettres sont mal formées avec une {...} (écriture minuscule sur tout ou partie du texte) et surtout des {...} graphiques (des lettres ou des morceaux de mots viennent contaminer d'autres mots, exemple « le soliel brille dan le solie beull » pour « le soleil brille dans le ciel bleu »). Il existe, dans cet exemple, une {...} et des {...}. De telles anomalies rendent le message écrit illisible.
 Plusieurs types d'aphasies sont décrits dans la {littérature ...}.

 La réalisation des {lettres} ou {graphèmes} peut être altérée.
 Parfois, les lettres sont mal formées avec une {micrographie} (écriture minuscule sur tout ou partie du texte) et surtout des {persévérations} graphiques (des lettres ou des morceaux de mots viennent contaminer d'autres mots, exemple « le soliel brille dan le solie beull » pour « le soleil brille dans le ciel bleu »). Il existe, dans cet exemple, une {dysorthographie} et des {persévérations}. De telles anomalies rendent le message écrit illisible.
 Plusieurs types d'aphasies sont décrits dans la littérature {neuropsychologique} {(Gil, 2006 ; Verstichel et Cambier dans Botez-Marquard et Boller, 2005)}.

25

Les principaux types d'aphasie
____________________
Les aphasies qui se manifestent par une réduction de l'expression du langage sont appelées {aphasies ... ...}.
À l'inverse les aphasies sans réduction de l'expression du langage sont appelées {aphasies ...}.

Les aphasies qui se manifestent par une réduction de l'expression du langage sont appelées {aphasies non fluentes}.
À l'inverse les aphasies sans réduction de l'expression du langage sont appelées {aphasies fluentes}.

26

Les principaux types d'aphasie
____________________
Les troubles sont décrits dans ce cours en opposant l'aphasie de Broca (aphasie non fluente) et l'aphasie de Wernicke (aphasie fluente), même si cette opposition est aujourd'hui mise en cause, à la lumière des connaissances sur la {... ...}.

Les troubles sont décrits dans ce cours en opposant l'aphasie de Broca (aphasie non fluente) et l'aphasie de Wernicke (aphasie fluente), même si cette opposition est aujourd'hui mise en cause, à la lumière des connaissances sur la {connectivité cérébrale}.

27

Les principaux types d'aphasie
____________________
Quels sont les principaux types d'aphasie décrits dans ce cours ?

1) L'aphasie de Broca
2) L'aphasie globale, décrite par Déjerine
3) L'anarthrie pure décrite par Pierre Marie
4) L'aphasie de Wernicke
5) L'aphasie amnésique
6) L'aphasie de conduction

28

Les principaux types d'aphasie
1) L'aphasie de Broca
___________________
L'aphasie de Broca touche le versant {...} du langage.
Ce type d'aphasie se caractérise par une {...}, voire la {...} du discours, dénommée {« aphasie ... ... »}.
Dans certains cas, les malades parlent mais {...}, avec des {...} verbales et une {... ...}, elle-même accompagnée d'une {... ...} (difficulté ou incapacité à effectuer les mouvements de la bouche et de la face qui accompagnent l'expression orale). De ce fait, la répétition de mots est {...} et {...} à réaliser.
Il existe, un trouble de {la ...} et de {l'... (...}).
En revanche, la {... ...} est peu perturbée.
L'aphasie de Broca est habituellement concomitante d'une {... ...}.
 Localisation :
La lésion se situe dans une zone cérébrale de l’hémisphère {...}, décrite par {...} (aire de {...}) en {...).
>>> La {... du ...} est souvent épargnée, ce qui peut favoriser la rééducation de la parole par la répétition de mots et phrases {«...»}.

L'aphasie de Broca touche le versant {expressif} du langage.
Ce type d'aphasie se caractérise par une {réduction}, voire la {suspension} du discours, dénommée {« aphasie non fluente »}.
Dans certains cas, les malades parlent mais {peu}, avec des {stéréotypies} verbales et une {désintégration phonétique}, elle-même accompagnée d'une {apraxie buccofaciale} (difficulté ou incapacité à effectuer les mouvements de la bouche et de la face qui accompagnent l'expression orale). De ce fait, la répétition de mots est {laborieuse} et {difficile} à réaliser.
Il existe, un trouble de {la lecture} et de {l'écriture (dysorthographie}).
En revanche, la {compréhension orale} est peu perturbée.
L'aphasie de Broca est habituellement concomitante d'une {hémiplégie droite}.
 Localisation :
La lésion se situe dans une zone cérébrale de l’hémisphère {gauche}, décrite par {Broca} (aire de {Broca}) en {1861).
>>> La {mélodie du chant} est souvent épargnée, ce qui peut favoriser la rééducation de la parole par la répétition de mots et phrases {«chantés»}.

29

Les principaux types d'aphasie
2) L'aphasie globale, décrite par Déjerine
___________________
L'aphasie globale se caractérise par :
 une {...} de l'expression orale,
 une compréhension {...},
 l'impossibilité de {..., ..., ... et ...}.
Elle est souvent associée à d'importantes lésions de l'hémisphère {...}, avec ou sans hémiplégie {...} associée.

L'aphasie globale, décrite par Déjerine se caractérise par :
 une {disparition} de l'expression orale,
 une compréhension {nulle},
 l'impossibilité de {lire, écrire, dénommer et répéter}.
Elle est souvent associée à d'importantes lésions de l'hémisphère {gauche}, avec ou sans hémiplégie {droite} associée.

31

Les principaux types d'aphasie
4) L'aphasie de Wernicke
___________________
L'aphasie de Wernicke a été décrite par l'auteur {...}, en {18..}.
Elle se caractérise par des troubles massifs de {la ... du langage parlé?/écrit?}, alors que le langage exprimé est conservé mais souvent {...}. Ce langage {...} contient des {...} pouvant aboutir à un {...} qui altère la qualité de l'information produite par le patient.
L'aphasie de Wernicke est secondaire à une lésion siégeant au niveau d'une région constituée par la partie {postérieure?/antérieure?} des {... et ... circonvolutions pariétales?/temporales?/occipitales? gauches?/droites?} {(zone de ...)}.
Dans certains cas, la lecture et l'écriture mettent en évidence une {...} et une {...} de sévérité variable.

L'aphasie de Wernicke a été décrite par l'auteur {éponyme}, en {1874}.
Elle se caractérise par des troubles troubles massifs de {la compréhension du langage parlé}, alors que le langage exprimé est conservé mais souvent {logorrhéique}. Ce langage {logorrhéique} contient des {paraphasies} pouvant aboutir à un {jargon} qui altère la qualité de l'information produite par le patient.
 Localisation :
L'aphasie de Wernicke est secondaire à une lésion siégeant au niveau d'une région constituée par la partie {postérieure} des {première et deuxième circonvolutions temporales gauches} {(zone de Wernicke)}. >>> Dans certains cas, la lecture et l'écriture mettent en évidence une {alexie} et une {agraphie} de sévérité variable.

32

Les principaux types d'aphasie
5) L'aphasie amnésique
___________________
L'aphasie amnésique se caractérise par un {... du ...}, alors que les épreuves de {..., de ..., de ... et d'...} sont préservées.

L'aphasie amnésique se caractérise par un {manque du mot}, alors que les épreuves de {compréhension, de répétition, de lecture et d'écriture} sont préservées.

33

Les principaux types d'aphasie
6) L'aphasie de conduction
___________________
Dans l'aphasie de conduction, il existe d'importantes perturbations du {langage ...}. La compréhension de la lecture est {...} mais la lecture à haute voix est {...}. L'écriture présente des {...} sous dictée (les mots sont écrits de manière {...}). Les épreuves de répétition et de dénomination montrent l'existence de {...}.

Dans l'aphasie de conduction, il existe d'importantes perturbations du {langage spontané}. La compréhension de la lecture est {préservée} mais la lecture à haute voix est {déformée}. L'écriture présente des {paragraphies} sous dictée (les mots sont écrits de manière {anormale}). Les épreuves de répétition et de dénomination montrent l'existence de {paraphasies}.

34

Définissez l'alexie et l'agraphie.

 L'alexie se caractérise par une perte de stratégie perceptive de la lecture : le patient lit la fin ou le milieu des mots d'une phrase.
 L'agraphie correspond à un déficit de la stratégie constructive des mots.

45

Les principaux types d'aphasie
3) L'anarthrie pure décrite par Pierre Marie
___________________
L'anarthrie pure se manifeste par un {...} ou une expression orale {...}, liée à d'importantes perturbations {...}.
Les épreuves de répétition sont {...} ou confirment les troubles phonétiques de l'expression orale {...}.
En revanche {la ...}, {la ... non parlée} et {l’... ...} sont préservées.

L'anarthrie pure décrite par Pierre Marie se manifeste par un {mutisme} ou une expression orale {réduite}, liée à d'importantes perturbations {phonétiques}.
Les épreuves de répétition sont {échouées} ou confirment les troubles phonétiques de l'expression orale {spontanée}.
En revanche {la compréhension}, {la lecture non parlée} et {l’expression écrite} sont préservées.