L’hérédité #17 Flashcards Preview

Biology 101 > L’hérédité #17 > Flashcards

Flashcards in L’hérédité #17 Deck (28)
Loading flashcards...
1

Chromosome ?

Molécule ADN associé à des protéine (histone) sur lesquels elle s’enroule. Chaque cellule humaine en possède 46.

2

Chromatide soeur ?

Chaque chromosome répliquer en deux copie identique.

3

Centromère ?

Par quoi son lier les deux chromatide soeur.

4

Chromosome homologue ?

Les chromosomes d’une même paire. Son presque identique.

5

Locus ?

L’emplacement des allèles sur le chromosome

6

Génotype ?

Les deux allèles déterminant un caractère héréditaire donné

7

Phénotype ?

Le caractère physique déterminer par le génotype

8

Homozygote ?

Un individu ayant deux allèles identique pour un caractère déterminer par ces allèles

9

Hétérozygote ?

Un individu ayant deux allèles différentes

10

Gamète ?

Spermatozoide ou ovule ne contienne qu’un seul exemplaire de chaque pair homologue. Cellule reproductive à 23 chromosomes.

11

Cellule somatique ?

Les cellules du corps à 46 chromosomes.

12

Haploïde ?

Cellule ayant une seul exemplaire de chromosome (23c chez humaine). Les gamètes sont haploïde.

13

Diploïde ?

Cellule ayant ses chromosome en double. 46 chez humain. Les cellules somatiques sont diploïde.

14

Que se produit-il au cours de la première division méiotique ? Au cours de la seconde ?

Dans la première division les homologues dédoublés se sépare. Dans la seconde les copies (chromatide) se sépare comme dans la mitose.

15

En quoi la méiose diffère-t-elle de la mitose ?

Dans la mitose un cellule ce divise en deux cellules identiques alors qu’au cours de la méiose les chromosomes homologues se sépare.

16

Quelles cellules sont diploïdes et lesquelles sont haploïdes ?

Les cellules diploïde sont des cellules somatique contenant 46 chromosomes chez l’humaine donc deux paires de chromosomes. Les cellules haploïde ont un seul exemplaire et ce sont les cellules gamètes avec 23 chromosomes chez l’humaine.

17

Où se produit la méiose ?À partir de quelles cellules ?

La méiose ne se produit qu’à partir des cellules germinales qui ne sont présentes que dans les ovaires (chez la femme) et les testicules (chez l’homme).

18

Pourquoi les unions consanguines augmentent-elles les risques d’avoir des enfants anormaux ?

En fait, chaque personne possède de ces allèles anormaux. La plupart du temps, ces allèles anormaux passent inaperçus car ils sont récessifs (il n’y a que de très rares maladies héréditaires dues à des allèles dominants). Comme ce sont des allèles rares, la plupart des personnes sont homozygotes normaux ou, plus rarement, hétérozygotes. Chaque personne porte donc des allèles anormaux, sans le savoir la plupart du temps. Heureusement, ces allèles anormaux ne sont généralement pas les mêmes d’une personne à l’autre. Les chances que deux parents portent les mêmes gènes anormaux sont très faibles. Par contre, ce n’est pas le cas si les parents sont proches parents (un frère et une soeur, par exemple, ou un cousin et une cousine proche). Les risques qu’ils portent tous les deux les mêmes allèles récessifs anormaux sont alors plus élevés et donc leurs risques d’avoir des enfants anormaux sont plus élevés.

19

Pourquoi les gènes anormaux sont-ils généralement récessifs ?

Une allèle à la source d’une affection génétique code pour une protéine défectueuse, ou encore ne code pour aucune protéine. Dans le cas des maladies récessive, les hétérozygotes (Aa) on une phénotype généralement normal qui produit la protéine fonctionnelle en quantité suffisante pour qu’ils ne soient pas malade. Par conséquent, ce type d’affection n’apparait que chez les individus homozygotes (aa), qui ont reçu allèle récessif de chacun de leur parents. L’allèle normal domine évidemment l’allèle anormal. En effet, dès qu’une personne possède l’allèle « A » qui code pour l’enzyme fonctionnelle, elle peut fabriquer de la mélanine et a donc une coloration normale.

20

Qu’est-ce que le phénomène de l’enjambement ? Où et quand se produit-il ?

Pendant la méiose (prophase I), l’enjambement produit des chromosomes recombinés, c’est-à-dire qui portent des gènes (ADN) provenant de chacun des deux parents. En moyenne dans la méiose il y a en trois par paires de chromosomes, selon leur taille et la position de leur centromère. Cela produit des chromosomes contenant de nouvelles combinaisons d’allèles maternels et paternels. Ce processus représente un moyen de recombinés l’ADN provenant de deux parents, source importante de variations génétique importante chez les organisme à reproduction sexué.

21

Qu’appelle-t-on des gènes liés ?

Dans la cellule de gauche, les allèles A et a sont portés par une paire d'homologues et les allèles B et b par une autre paire.
Dans la cellule de droite, un chromosome porte les gènes A et B et son homologue, leurs allèles a et b.

22

Lorsqu’on désigne les allèles, on utilise la convention suivante :

-On utilise la même lettre pour les deux allèles.
On utilise la majuscule pour l’allèle dominant.
-On utilise la minuscule pour l’allèle récessif.
-Lorsqu’on indique un génotype hétérozygote, on met l’allèle dominant (la majuscule) en premier. 
Ex. Nn ou Aa (et non nN ou aA)

23

La méiose : Chacun des deux parents ne transmet à son enfant qu'un seul de ses deux chromosomes homologues.

En effet, les gamètes, spermatozoïdes ou ovules, ne contiennent qu'un seul exemplaire de chaque paire d'homologues.

24

Certaines cellules somatiques (donc à 46 chromosomes) présentes dans les testicules, chez l’homme, et les ovaires, chez la femme, peuvent se reproduire par mitose et aussi par un autre processus, appelé méiose.

Alors que la mitose produit des cellules identiques à 46 chromosomes, la méiose produit des cellules (appelées « gamètes ») à 23 chromosomes. vrai ou faux

vrai

25

Qu'est que les cellules germinales ?

Les cellules germinales sont des cellules, présentes dans les ovaires ou les testicules, pouvant se diviser par mitose (ce qui donne d’autres cellules germinales) ou par méiose (ce qui donne des gamètes). Chez la femme, toutes les cellules germinales entament leur méiose avant la naissance (il n’y a donc plus de cellules germinales après la naissance). Chez l’homme, les cellules germinales demeurent actives toute la vie.

26

grille (ou échiquier) de Punnett sert à ?

C'est plus simple de représenter toutes les possibilités e transmission héréditaire ?

27

Maladies héréditaires dues à un allèle dominant sont possible ou impossible ?

La chose est très rare, mais certaines maladies héréditaires peuvent être dues à un allèle anormal dominant.
C’est le cas, par exemple, de la maladie de Huntington (ou chorée de Huntington). Autre bizarrerie de cette maladie, ses symptômes n’apparaissent qu’à un âge avancé (entre 35 et 45 ans en général).

28

On représente souvent la transmission d’un caractère héréditaire de génération en génération en utilisant un :

arbre généalogique