Les virus #16 Flashcards Preview

Biology 101 > Les virus #16 > Flashcards

Flashcards in Les virus #16 Deck (56)
Loading flashcards...
1

Expliquez comment la recherche sur la maladie de la mosaïque du tabac a conduit à la découverte des virus ?

On savait que la maladie était contagieuse : elle se transmet d’une plante atteinte à un plante saine. Donc la maladie devait être causée par un agent infectieux.

L’agent pathogène doit donc être très petit, plus petit qu’une bactérie puisque les bactéries peuvent être filtrées. L’alcool ne détruit pas l’agent et on ne peut pas le cultiver en dehors de la plante (alors que les bactéries sont détruites par l’alcool et peuvent être cultivées sur des milieux nutritifs). 1935 : on a la certitude qu’il s’agit d’un nouvel agent pathogène qu’on appellera « virus ».

2

Quelle est la taille des virus par rapport à celle des bactéries ?

Si la bactérie avait la taille d’un autobus, un virus moyen aurait à peu près la taille d’un ballon de basket.

3

Décrivez la structure générale des virus ? (3)

- Généralement un virus : Enveloppe (pas toujours présente)
- Capside = « boîte » faite de protéines, une coque de protéine entourant le matériel génétique.
-Matériel génétique (ADN ou ARN). Parfois dans c’est cas, il n’y a pas de capside comme telle, seulement une nucléocapside (ARN enrobé de protéines)

4

Qu'est qu'un nucléocapside ?

ARN enrobé de protéines

5

De quoi peut-être constitué le matériel génétique d’un virus ?

ADN 🧬 soit bicaténaire ou monocaténaire ou ARN monocaténaire ou bicaténaire.

6

qu'est que ADN bicaténaire ?

(double brin) : c’est le cas le plus fréquent

7

qu'est que ADN monocaténaire ?

(un seul brin, comme les ARN) : c’est plus rare

8

qu'est que ARN monocaténaire ?

(positif ou négatif) : c’est le cas le plus fréquent. L’ARN positif peut être immédiatement traduit en protéines en se fixant à un ribosome. L’ARN négatif doit d’abord être copié en un brin d’ARN complémentaire qui, lui, servira à la synthèse des protéines en se fixant à un ribosome.

9

qu'est que ARN bicaténaire ?

(à deux brins complémentaires comme l’ADN, mais c’est plus rare).

10

Pourquoi un virus est-il souvent très spécifique à un hôte particulier ?

Un virus donné ne peut pas se reproduire dans n’importe quelle cellule.
Un virus est très spécifique à un ou quelques types de cellules qu’il infecte. De plus, souvent un virus est spécifique à une espèce (ou quelques espèces proches)

11

Qu'est qui expliquer la spécificité d'un virus ?

Pour infecter une cellule, un virus doit d’abord se lier, par une de ses protéines de surface, à une protéine de la membrane de la cellule infectée. C’est cette liaison qui explique la spécificité du virus. Un virus ne peut infecter qu’une cellule possédant sur sa membrane des protéines auxquelles il peut se lier.

12

Décrivez le mode général de reproduction d’un virus.

- Une fois dans la cellule, la capside (ou nucléocapside) se fragmente et libère son matériel génétique.
- La cellule reproduit le matériel génétique du virus (ADN ou ARN) en plusieurs exemplaires. La cellule synthétise des protéines virales à partir du matériel génétique du virus.
- Les pièces de virus s’assemblent en virus.

13

Qu'elles sont les deux modes par lesquels un virus peut quitter la cellule qu’il a infectée?

Les virus sortent par bourgeonnement
La membrane se lyse

14

comment fonctionne le virus qui sort par bourgeonnement ?

le virus quitte la cellule en s’entourant d’une portion de sa membrane

15

Comment fonctionne le virus qui sort par lyse ?

ce qui veut dire qu’elle se défait sous l’action d’enzymes synthétisées à partir du matériel génétique du virus ce qui libère les virus (et tue la cellule).

16

Décrivez le mode de reproduction d’un bactériophage?

-Chez les bactériophages (on peut aussi dire « phages »), le virus ne pénètre pas dans la cellule.
-C’est plutôt l’ADN du virus qui est injecté à travers la paroi et la membrane de la cellule. Après s’être lié à des protéines de la surface de la bactérie, le virus, à l’aide d’enzymes situées à la base de sa queue, « perce » la paroi et la membrane.
-La partie tubulaire du virus se contracte ensuite ce qui injecte l’ADN du virus dans la bactérie.

17

Décrivez comment se forme l’enveloppe d’un virus enveloppé.

Notez que l’enveloppe du virus est formée d’une portion de la membrane de la cellule infectée. Le virus, en sortant de la cellule, s’enveloppe d’une portion de la membrane de la cellule infectée. Cette portion de membrane devient son enveloppe

18

Qu’est-ce que la transcriptase inverse ?

Les rétrovirus sont des virus à ARN dont l’ARN, dans la cellule parasitée, se transforme en ADN. Cette transformation se fait par une enzyme contenue dans le virus, la transcriptase inverse.

19

Ou se trouse la transcriptase inverse et son rôle ?

L’ADN ainsi formé pénètre ensuite dans le noyau et se fusionne à un chromosome (l’ADN provenant du virus s’insère en un point quelconque du chromosome). L’ADN du virus devient ainsi partie intégrante de l’ADN de la cellule. Cet ADN est reproduit avec le reste du matériel génétique quand la cellule se reproduit. Le virus (en fait l’ADN provenant de l’ARN du virus) peut rester ainsi sous forme inactive dans la cellule et ses descendantes pendant une longue période de temps. Quand la cellule se reproduit, elle reproduit tout son ADN, y compris l’ADN du virus inséré.

20

Décrivez le cycle de reproduction du VIH ?

En premier le virus ce fixe à la membrane de la cellule, son enveloppe fusionne à celle de la membrane . Deuxièmement, la uncléocapside est libérer dans la cellule, ARN du virus est transformer en ADN. Troisièmement, le ADN provenant de ARN du virus pénètre dans le noyau. Quatrièmement, ADN provenant du virus est transcris en ARN messager. cinquièmement, synthèse des protéines virales. sixièmement, des protéines virales se fixent dans la membrane cellulaire. Pour terminer, exocytose du virus par bourgeonnement, l’enveloppe du virus ce forme à partir de la membrane cellulaire.

21

Que désignent les lettres H et N dans le nom du virus de l’influenza ?

Ce sont des protéines qui sont comprise sur l’enveloppe du virus. Hémagglutinine (protéine HA) permet au virus de se fixer à son récepteur cellulaire (l’acide sialique). Neuraminidase (protéine NA) permet au virus de se détacher de l’acide sialique et donc de la cellule infectée lorsqu’il la quitte par exocytose. Empêche aussi les virus de s’agglutiner entre eux.
La dernière, Protéine M2, La protéine M2 est un canal ionique permettant l’entrée d’ions H+ dans le virus. 
Ces ions H+ jouent un rôle dans l’entrée du virus dans la cellule parasitée.

22

Comment se forment de nouveaux virus comme les virus responsables de nouvelles épidémies de grippe ?

Des mutations transforment constamment les protéines du virus ce qui permet de faire apparaître chaque année de nouvelles souches de virus plus ou moins virulentes (ce qui oblige à fabriquer de nouveaux vaccins). Ces changements sont qualifiés de glissements antigéniques (ou dérive antigénique; genetic drift en anglais).

23

Qu'est qu'une cassure antigénique ?

Parfois, une transformation majeure, appelée cassure antigénique (genetic shift en anglais) peut faire apparaître une souche très virulente cause d’une grande épidémie mondiale (pandémie). Seuls les virus de type A peuvent subir une telle cassure antigénique.

24

Pourquoi ne peut-on pas utiliser d’antibiotiques pour lutter contre les virus ?

Les antibiotiques utilisés pour traiter les maladies dues aux bactéries n’ont aucun effet sur les virus. Les antibiotiques sont des inhibiteurs d’enzymes de bactérie (enzymes que nous n’avons pas) ou des ribosomes des bactéries. Donc, ça ne touche pas les virus.

25

Comment fonctionnent les vaccins ? De quoi peuvent-ils être constitués ?

-Les vaccins sont de la prévention. Le vaccin injecté provoque une réaction spécifique du système immunitaire. Cette réaction augmente l’efficacité du système immunitaire contre le virus constituant le vaccin. Le système immunitaire garde la « mémoire » de sa réaction au virus. Si le virus « sauvage » contamine un jour l’organisme d’une personne vaccinée contre ce virus, le système immunitaire réagira si rapidement et si efficacement que le virus sera détruit avant de pouvoir causer le moindre symptôme.
-Peut être former, virus vivant atténué, virus tué, protéine provenant de virus fractionner, protéine provenant de virus synthétiser par génie génétique, de virus transgénétitique ou de matériel génétique provenant d’ADN ou ARN provenant du virus.

26

Quel est le principe de fonctionnement des vaccins à ARN comme ceux utilisés actuellement pour prévenir la COVID 19 ?

Le principe de fonctionnement de ce vaccin consiste à inoculer à la personne vaccinée un gène, c’est-à-dire un segment d’ADN ou d’ARN codant pour une protéine du virus. Certaines cellules vont alors absorber ce segment de matériel génétique et synthétiser la protéine virale codée.
Bref, ce sont alors les cellules de la personne vaccinée qui produisent le vaccin. La protéine virale synthétisée par les cellules ayant absorbé le gène se place ensuite dans la membrane de ces cellules. Le système immunitaire réagit alors à ces cellules (en fait à la protéine virale de la membrane de ces cellules). Ces cellules feront rapidement réagir le système immunitaire qui se sensibilise alors à la protéine virale présente sur leur membrane.

27

Pourquoi le vaccin contre l’influenza varie-t-il d’année en année ?

Ces types se modifient continuellement en de nouvelles souches c’est pourquoi il est très difficile de mettre au point un vaccin contre l’influenza. Actuellement, on ne peut fabriquer que des vaccins spécifiques, chacun, à une souche bien précise. Chaque année, les fabricants de vaccins doivent choisir les nouvelles souches les plus susceptibles de se répandre au cours de la saison d’inluenza. L’efficacité du vaccin, chaque année, dépend du choix de ces souches. Le vaccin antigrippal est constitué de fragments de virus.

28

Comment le produit-on le vaccin contre l’influenza ?

On cultive les virus nécessaires pour fabriquer le vaccin des embryons de poulet (œufs fécondés). Le vaccin utilisé comprend généralement trois souches différentes de virus. Les souches utilisées pour faire le vaccin sont sélectionnées au début de l’année et le vaccin est administré à l’automne suivant.

29

Qu’appelle-t-on la protéine S du SARSCoV-2 ? Qu’est-ce que la protéine ACE2 ?

Son matériel génétique est constitué d’une molécule d’ARN gainée de protéines N protein.
Le tout constitue ce qu’on appelle une nucléocapside. Les protéines (Spike Glycoproteins S) permettent au virus de se lier à une protéine abondante dans la membrane des cellules tapissant les voies respiratoires, la protéine ACE2 qui est une enzyme jouant un rôle dans le métabolisme de l’hormone angiotensine.

30

En quoi consiste l’outil Crispr/Cas9 récemment mise au point en biotechnologie ?

Cet outil de biotechnologie a été mis au point suite à la découverte d’un mécanisme de défense des bactéries contre les virus qui peuvent les infecter (les bactériophages)