MICI Flashcards Preview

HGE > MICI > Flashcards

Flashcards in MICI Deck (22):
0

Tabac et MICI

Facteur protecteur de la RCH
Facteur de risque de Crohn

1

La RCH peut toucher le grele

Faux
Uniquement le colon (pan colite au maximum)

Rectite 1/3 des cas
Left sided colitis 1/3 des cas
Pancolites 1/3 des cas

2

La RCH ne touche jamais l'anus

VRAI

Contrairement à la maladie de Crohn

3

Il faut forcément qu'une diarrhée soit sanglante pour suspecter une RCH

Vrai

4

Diagnostic de gravité d'une RCH

Lié à l'étendue de l'atteinte colique, qui modifie la symptomatologie:

> AEG et fièvre : pancolite ++
> Rectorragie et syndrome rectal prédominants : atteinte rectale +++

- Liée aussi à l'activité :
LEGERE = <4 selles glairosanglantes /j sans signes généraux
MODEREE = [4-6] selles glairosanglantes /j avec signes généraux minimes
SEVERE = colite aiguë grave (QS)

5

La RCH est une maladie inflammatoire chronique qui induit une atteinte transmurale du colon uniquement

Faux
Non transmurale

(Mais atteint bien uniquement le colon)

6

Aspect endoscopique d'une RCH

- Débutent dès le bas rectum
- S'étendent de façon continue et homogène
- Limite supérieure des lésions nette
- Pas d'intervalle de muqueuse saine
- Iléon normal

7

Comment voir à l'endoscopie qu'une RCH est ancienne

Colon tubulisé (perte des haustrations coliques)
Microcolie ou microrectie

8

Comment une RCH peut donner une diarrhée par malabsorption

Ne touche que le colon MAIS

Peut détruire la valvule ileo caecale
>> pullulation microbienne

9

On ne trouve jamais de granulome epithélioide et gigantocellulaire dans les MICI

Faux
On en voit dans le Crohn.

Sans nécrose caséeuse +++

10

Quelle indication du TDM abdominal dans une MICI

1) RCH
Suspicion de colite aiguë grave

2) CROHN
Enteroscanner +++ indispensable

11

Quel traitement chir de dernière intention pour une RCH
Indications

Coloproctectomie totale avec anastomose ileo anale. Concerne 20-30% des patients

Indications:
- RCH résistante au ttt médical
- Cancer ou dysplasie de haut grade
- colite aigue grave résistante au ttt médical

12

Complications aigues et chroniques de la RCH

1) AIGUES
- colectasie
- perforation
- hémorragie digestive basse abondante
- TVP ++++ FdR de MTEV

2) CHRONIQUE
- augmentation du risque de cancer colorectal (5-15%)

13

Que suspecter si stenose digestive dans un contexte de RCH

Cancer colo rectal +++

Idem fistule

14

On trouve toujours des granulomes dans la maladie de Crohn

Faux 30-50%

15

Topographie préférentielle de la maladie de Crohn

Iléite terminale (50%)

NB : autres localisations
- Colique 30%
- Ileo colique 20%
- Tractus digestif supérieur 5%

16

Diagnostic positif d'une maladie de Crohn

1) CLINIQUE
- diarrhée chronique avec douleurs abdominales
- mode de début le plus souvent progressif
- signes généraux (fièvre! asthenie..) associés

En fonction de la topographie des lésions ++
- formes iléales (+- colique droite) : douleur de la FID ++ avec pseudo masse inflammatoire
- formes coliques : douleurs diffuses et diarrhée glairo sanglante
- formes jéjunales / étendues du grêle : konig ++
Fistules ou sténoses cliniquement bruyantes

2) BIOLOGIE
- NFS CRP : syndrome inflammatoire, anémie et thrombocytose
- ionogramme creatinine albumine
- coproculture et EPS négatifs : si suspicion de diarrhee infectieuse
- ASCA + 66% , ANCA - : en cas de doute avec RCH

3) COLOSCOPIE BASSE AVEC ILEOSCOPIE ++++
- lésions discontinues hétérogenes transmurales
- intervalles de muqueuse saine
- colon et/ou iléon
+ enteroscanner ou IRM à froid pour le grêle +++
+ videocapsule au cas par cas
- EOGD en cas de signes digestifs hauts

17

Complications de la maladie de Crohn : aiguës subaigües chroniques

1) AIGUES
- fistules et abcès : score de cardiff
- colite aigue grave : plus rare que pour une RCH
- TVP +++

2) SUBAIGUES
- stenose digestive

3) LONG TERME
- denutrition et carences
- RR 20 pour le cancer du grêle
- cancer colorectal, de l'anus
- amylose AA secondaire +++

18

Quelles maladies sont susceptibles de donner une amylose secondaire ?

+++ Toute inflammation chronique non ou mal contrôlée +++

- polyarthrite rhumatoïde (++++)
- MICI
- mucoviscidose
- tuberculose
- ostéomyélites chroniques
...

19

Quel est le seul facteur clairement identifie dans le declenchement des poussees de Crohn?

AINS +++

20

Cancer colorectal et MICI

Part attribuable aux MICI : 2%
Pas de difference de risque entre RCH et Crohn

Facteurs modulant le risque:
- durée de la maladie
- étendue de la maladie
- ATCD familiaux au 1er degré
- association à une cholangite sclérosante primitive

DÉPISTAGE SYSTÉMATIQUE TOUS LES 1-3 ANS A PARTIR DE 8 ANS D'EVOLUTION OU D'EMBLÉE SI CHOLANGITE SCLEROSANTE PRIMITIVE ASSOCIÉE

chirurgie si cancer ou dysplasie de haut grade confirmee par 2 anapaths

21

Manifestations extra digestives et maladies inflammatoires associées aux MICI. Epidemiologie

Concerne 40% des patients !

1) MANIFESTATIONS EXTRA DIGESTIVES
- uvéite et épisclérite
- aphtose buccale
- érythème noueux
- arthrites ou polyarthrites

2) MALADIES INFLAMMATOIRES CHRONIQUES
- spondylarthrite ankylosante
- cholangite sclérosante primitive surtout chez RCH

NB :
Toute cholangite sclérosante primitive doit faire réaliser une coloscopie à la recherche d'une RCH