Module 10 Flashcards Preview

Histoire du jazz II > Module 10 > Flashcards

Flashcards in Module 10 Deck (24)
Loading flashcards...
1

Expliquez comment le style de jeu et l’œuvre de Albert Ayler peuvent être perçues à la fois comme un phénomène nouveau et un retour à certains éléments traditionnels du jazz.

Albert Ayler, aura durant ses premières années de musiciens, joué dans des formations de rhythm and blues, de New-Orleans ainsi que travailler dans différents orchestres militaires. Lorsqu’on regarde son œuvre, on se rend compte que cette dernière contient de nombreux éléments tirés des différentes traditions musicales afro-américaines. Tout d’abord, les thèmes composés par Ayler comportent de nombreux éléments qui rappellent la musique folklorique américaine. Les thèmes sont très chantants et très expressifs. La batterie va elle aussi utiliser la caisse claire, à certains moments, de la même façon que le font les orchestres militaires. L’harmonie sous-entendue par ces thèmes est habituellement très simple. On peut entendre aussi par moment des progressions qui peuvent rappeler la musique gospel. L’aspect expressif du jeu de Ayler peut être lui aussi considéré comme un prolongement de la musique blues et des inflexions de la voix typiques de cette musique. L’esthétique orientée vers l’improvisation collective préconisée par le groupe peut être directement liée à la tradition des groupes de style New-Orleans. Finalement, les liens entre le free jazz joué par Ayler et le jazz traditionnel sont également perceptibles dans la forme des pièces de Ayler puisque ses dernières conserveront à de nombreux moments le schéma exposition-solo-réexposition utilisé traditionnellement dans le jazz. Voir la Capsule 10 - diapo no.12

2

En 1962, Coltrane enregistra un disque avec un musicien important de l’histoire du jazz. Qui est ce musicien?

A. Louis Armstrong
B. Johnny Hodges
C. Ella Fitzgerald
D. Duke Ellington
E. Lester Young

D. Duke Ellington

3

Quels éléments concernant la vie et la musique de John Coltrane sont vrais?

A. Coltrane s’inspira beaucoup de la musique indienne ainsi que de la musique africaine à partir des années 1960.
B. Coltrane est resté dans le groupe de Miles Davis de 1956 à 1963.
C. À partir du début des années 1965, Coltrane sera considéré comme une figure essentielle du mouvement de l’avant-garde.
D. Vers la fin de sa vie, ses solos devinrent écourtés et éparpillés, et sa musique devint moins énergique.
E. Entre 1967 à 1970, il ne joua uniquement que de saxophone soprano.

A et C.

4

Avant la parution des enregistrements free de Coltrane, ce saxophoniste proposait déjà des prestations débordantes d’énergie nerveuse, agencées à une sonorité expressive et crispée sur son instrument. Il est considéré comme le plus révolutionnaire des jeunes saxophonistes de la fin des années 1960. Quel est le nom de ce musicien?

Albert Ayler

5

Malgré sa popularité auprès de nombreux amateurs de jazz, la direction musicale de Coltrane au début des années 1960 ne fit pas l’unanimité. Pour contrer ses critiques, il enregistra deux albums en 1962. L’un deux est une collaboration avec un musicien célèbre tandis que l’autre est un disque composé presque exclusivement __________.

A. …de pièces de Lester Young.
B. … de ballades tirées du « Great American Songbook ».
C. …du répertoire de Louis Armstrong.
D. …d’œuvres harmonisés avec la matrice de Giant Steps.
E. …de pièces de Coleman Hawkins.

B.

6

Parmi les faits suivants qui concernent la vie et la musique de John Coltrane, lesquels sont vrais ?

A. Coltrane enregistra environ une douzaine d’albums sous son nom au cours de sa carrière qui dura environ 30 ans et très peu après 1970.
B. Sur certains microsillons enregistrés dans les années 1960, il est possible d’entendre deux bassistes jouer simultanément, rappelant ainsi les sonorités typiques des musiques asiatiques et africaines.
C. À une époque où le jazz devenait de moins en moins rentable, l’aspect spirituel de la musique de Coltrane eut une forte résonnance chez les jeunes amateurs de jazz.
D. Les harmonisations de McCoy Tyner, semblables à celles de Monk, convenaient parfaitement au caractère modal de l’ensemble.
E. À partir de 1964, la musique de Coltrane se dirigera de plus en plus vers le r&b.

B et C.

7

Placez en ordre d’apparition les mouvements suivants du disque « A Love Supreme » (du premier au dernier).

1. Acknowledgement

2. Resolution

3. Pursuance

4. Psalm

8

Parmi les éléments suivants qui concernent la pièce Resolution paru sur le disque "A Love Supreme", lesquels sont vrais?

A. Il s’agit d’un blues très simple de 8 mesures.
B. Il s’agit de la troisième pièce de la suite "A Love Supreme" nommé Pursuance.
C. Rashied Ali est le batteur sur cet enregistrement.
D. Il y a des excellents exemples de « sideslipping » au cours de ce mouvement.

A et D.

9

Parmi les éléments suivants qui concernent la vie et la musique de Rahsaan Roland Kirk, lesquels sont vrais?

A. Il utilisait régulièrement des instruments de percussion exotiques au cours de ses prestations
B. L’oeuvre de Kirk se voulait une incarnation de l’esthétique de la musique noire.
C. Au cours de ses prestations, Kirk intervenait rarement et jouait plutôt de longues suites de pièces sans intermissions.
D. Sa musique demeure essentiellement ancrée dans la tradition West Coast Jazz et la musique contemporaine classique.
E. À cause des circonstances économiques dans lesquels il grandit, il n’apprit jamais à lire la musique.

A et B.

10

La piste la plus célèbre de Albert Ayler débute avec une mélodie à caractère folklorique, suivi par une improvisation où les notes individuelles se fondent dans une masse sonore agitée. Quel est le titre de cette pièce?

Ghosts

11

Qu’est-ce qu’un strich?

A. Un instrument du Moyen-Orient utilisé par certains percussionnistes.
B. Un saxophone alto « déroulé ».
C. Une combinaison de trois saxophones collés ensemble.
D. Un instrument à vent que l’on joue avec le nez.
E. Un instrument à vent ramené par John Coltrane lors d’un voyage en Inde.

B.

12

Nommez une œuvre (disque ou pièce) de John Coltrane réalisé au sein de son « Classic Quartet » et identifiez les éléments spécifiques de cette dernière (son, interaction des musiciens, harmonie, etc.).

La pièce Alabama, parue sur l’album « Live at The Birdland », peut être considérée comme un bel exemple du type de pièce jouée à cette époque par le quartette de Coltrane. Souvent à cette époque Coltrane introduisait les pièces par une introduction méditative sur un rythme ouvert, voire ad lib. Durant cette section, le bassiste Jimmy Garrison improvise souvent lui aussi un contrechant ou tient de longues notes, à la façon d’une pédale, à l’aide de son archet. Ensuite, un tempo s’installe dans un rythme médium swing. La contrebasse commence à jouer des noires et Elvin Jones, à la batterie, joue le tempo de façon plus affirmée et en y ajoutant de la polyrythmie. Coltrane va utiliser alors le registre médium et aigu de son instrument. Durant ces années, McCoy Tyner et Coltrane étaient habituellement les seuls à effectuer des solos durant les pièces. Des solos étaient alloués à Garrison et à Jones en introduction ou à la fin des pièces. L’harmonie proposée par le groupe était axée autour d’un jeu modal. C’est, entre autres, le jeu de piano de Tyner en « block chords », où les quartes étaient abondantes, qui aura apporté cette sonorité au groupe. Voir la Capsule 10 - diapo no.6

13

Parmi les éléments suivants qui concernent « A Love Supreme », lesquels sont ils vrais?

A. La suite «A Love Supreme» comprend 6 mouvements.
B. Coltrane a joué cette suite à plusieurs reprises et pour cette raison, il existe de nombreux enregistrements en concert de cette suite.
C. Les pièces que l’on retrouve sur ce disque sont souvent construites à partir de systèmes pentatoniques.
D. On peut entendre le groupe chanter sur ce disque.
E. Le dernier mouvement intitulé Psalm et en fait une déclamation au saxophone d’un poème que Coltrane avait écrit pour accompagner le disque.
F. Avant le mouvement « Psalm », on peut entendre Coltrane demander aux auditeurs de ne pas faire trop de bruit avec les verres pendant l’enregistrement.

C, D et E.

14

Parmi les éléments suivants qui concernent la pièce Alabama de John Coltrane, lesquels sont vrais?

A. Cette pièce a été écrite en hommage au dieu Mahavishnu que le saxophoniste vénérait.
B. Ce thème présage le style mélodique du quatrième mouvement de "A Love Supreme" (Psalm).
C. Il s’agit de la pièce I Want to Talk About You.
D. A un moment, on peut entendre le saxophoniste exploiter le registre grave de son instrument, ce qui est plutôt rare.
E. Cette pièce fut enregistrée en direct d’Atlanta, en Georgia, aux Etats-Unis.

B et D.

15

Quel est le nom de l’étiquette de disque sur laquelle Coltrane enregistrera de 1961 jusqu’à sa mort et qui deviendra une niche importante pour les musiciens de l’avant-garde.

A. Blue Note
B. Prestige
C. Impulse
D. EmArcy
E. Atlantic

C. Impulse

16

Le 28 juin 1965, Coltrane réunit dix autres musiciens pour participer à un enregistrement d’une durée de près de quarante minutes très influencé par le disque Free Jazz de Ornette Coleman. Quel est le nom de ce disque/pièce qui deviendra un jalon de la musique d’avant-garde?

A. Impressions
B. Ascension
C. Meditations
D. Transcendance
E. Stellar Region

B. Ascension

17

Parmi les styles de musiques et sonorités suivant lesquels peuvent être associés au « Classic Quaret » de John Coltrane. (choisir 3)

A. Musique modale
B. R&b
C. Cool
D. Third Stream
E. Blues
F. Rock
G. Musique indienne

A, E et G.

18

La décennie 1960 marque l’apogée du mouvement des droits civiques aux États-Unis. L’un des événements tragiques de cette lutte eut lieu en 1963, lorsqu’une église noire fut la cible d’un attentat à la bombe, où quatre jeunes filles perdirent la vie. Coltrane réagit à cet événement en composant quelle pièce?

Alabama

19

Au début des années 1960, Coltrane enregistrera plusieurs versions d’une ballade qu’il avait sans doute entendue vers 1945, chantée par Billy Eckstine. Dans les versions du quatuor de Coltrane, le groupe joue selon une approche rythmique très ouverte, semblable à un double-time, et donnant aux mélodies de Coltrane un aspect à la fois ouvert et mélancolique. Quel est le titre de cette ballade?

A. You don’t Know What Love Is
B. My Funny Valentine
C. Misty
D. Emily
E. I Want to Talk About You

E. I Want to Talk About You

20

Parmi les éléments suivants, lesquels sont vrais?

A. Alice Coltrane avait reçu une formation classique au piano et à la harpe.
B. Alice Coltrane apportait une nouvelle approche dans l’accompagnement de son mari, en utilisant bien l’espace comme élément formel.
C. Dans le dernier mois de sa vie, Coltrane se tourna vers un style extrêmement violent et des enregistrements faisant appel à de nombreux musiciens.
D. Vers 1966, Coltrane ira de plus en plus loin dans sa spiritualité et expérimentera avec des substances hallucinogènes.
E. Malgré la nature révolutionnaire de sa musique durant les années 1965-1967, Coltrane réussit à garder les membres de son quatuor dit « classique ».

A, B et D.

21

En mai 1960, John Coltrane se présenta au Jazz Gallery de New York accompagné de 3 musiciens. Associez chacun de ces musiciens à leur instrument.

1. Pete La Rocca
2. Steve Kuhn
3. Steve Davis

1. batterie
2. piano
3. contrebasse

22

Quel est le nom du pianiste sur la pièce In a Sentimental Mood. ?

Duke Ellington

23

Associez chacun des musiciens suivants ayant fait partie du groupe de Coltrane après 1965 à leur instrument respectif?

1. Jimmy Garrisson
2. Pharoah Sanders
3. Rashied Ali
4. Alice McLeod Coltrane

1. contrebasse
2. saxophone ténor
3. batterie
4. piano

24

Associez chacun des musiciens suivants à leur instrument?

1. Jimmy Garisson
2. Elvin Jones
3. Art Blakey
4. McCoy Tyner
5. Red Garland
6. Paul Chambers
7. Reggie Workman

1. contrebasse
2. batterie
3. batterie
4. piano
5. piano
6. contrebasse
7. contrebasse