Module 9 Flashcards Preview

Histoire du jazz II > Module 9 > Flashcards

Flashcards in Module 9 Deck (29)
Loading flashcards...
1

De qui s’agit-il?

Né en 1933, il représentait à l’époque l’archétype du musicien moderne capable de réussir à la fois dans le monde du jazz et celui de la pop.
Trompettiste, il fut aussi arrangeur pour certains albums de Michael Jackson des années 1980.
À la fin des années 1950, il arrangea les albums « Basie.- One More Time », « Basie- Eckstine » et « The Genius of Ray Charles ».
En 1961, il devint producteur chez Mercury Records et en 1964, fut nommé vice-président de la maison de disques.

Quincy Jones

2

Parmi les éléments suivants qui concernent la pièce Desafinado paru sur l'album "Getz/Gilberto", lesquels sont vrais?

A. Le pianiste de cet enregistrement en est le compositeur.
B. Le saxophoniste sur cet enregistrement est célèbre pour le rôle qu’il a joué au sein du jazz modal.
C. Le guitariste sur cet enregistrement se nomme Antonio Carlos Jobim.
D. Les harmonies de ce style de musique avaient la réputation d’être plus complexes que les standards de jazz en général.

A et D.

3

De qui s’agit-il? Au cours des années 1950, un chanteur et pianiste greffera des éléments provenant de la musique de l’église noire sanctifiée à son propre style très influencé par le rhythm ‘n blues et le jazz. Pendant quelques années, sa musique rivalisera en popularité avec celle d’Elvis Presley et attirera un large public aussi bien blanc que noir.

Ray Charles

4

Parmi les pièces suivantes, lesquels peuvent être associés au répertoire de Ray Charles?

A. What’d I Say
B. Hallelujah, I Love Her So
C. The Preacher
D. Peter Gun
E. Drown in My Own Tears
F. Sister Sadie
G. Wednesday Night Prayer Meeting
H. Georgia on My Mind

A, B, E et H.

5

De qui s’agit-il?

Sa réputation repose en grande partie sur son jeu détendu, son sens aiguisé pour les belles lignes mélodiques ainsi que sa maîtrise du langage hard bop.
Pendant les années 1960, il travaillera fréquemment avec les ensembles d’Horace Silver et de Art Blakey.
Il aura aussi l’occasion de prendre la place de John Coltrane dans l’orchestre de Miles Davis.
Ses talents de compositeur lui permettront de faire paraitre de nombreux disques sur l’étiquette Blue Note.

Hank Mobley

6

De qui s’agit-il? Il était à même de produire sur sa guitare à la sonorité généreuse des lignes mélodiques dans un style purement hard bop au swing intense et en complémentarité avec son un jeu rythmique inventif et précis.

Wes Montgomery

7

À la fin des années 1950, l’orgue sortira de son rôle d’instrument accompagnateur à l’église pour former avec la guitare et le saxophone ténor l’ensemble de jazz par excellence des petits cabarets situés dans les quartiers afro-américains. Quel est le nom du musicien qui élèvera définitivement l’orgue au rang des instruments essentiels de la musique jazz. Indice : il gravera de nombreux disques sur l’étiquette Blue Note.

Jimmy Smith

8

Parmi les éléments suivants qui concernent la retraite de Sonny Rollins de 1959, lesquels sont vrais?

A. Pendant deux ans, Rollins cessera complètement de jouer du saxophone.
B. À la fin de cette retraite, Rollins formera un quartet avec le guitariste Jim Hall.
C. Il abandonnera par la suite les mélodies simplistes pour attribuer plus d’importance aux lignes bebop complexes. Aussi, son timbre de saxophone ténor devint en alternance plus perçant et tournée vers le registre suraigu.
D. Il effectuera d’autres retraites durant sa carrière.

B et D.

9

Quel est le titre du film qui fit exploser aux États-Unis le phénomène de la bossa-nova.

A. Orfeu Negro
B. Surfing U.S.A
C. The Girl from Ipanema
D. Desafinado
E. A Felicidade

A. Orfeu Negro

10

Associez chacun des éléments biographiques suivants au bon musicien.

1. En 1962, il sortit en compagnie du saxophoniste Stan Getz un disque qui comprenait une version de Desafinado.
2. Ses disques réalisés en compagnie du saxophoniste ténor Wardell Gray lui valurent la réputation de saxophoniste innovateur à la fin des années 1940.
3. Le concert enregistré que Thelonious Monk donna au Town Hall en 1959 marque le début de son association avec ce saxophoniste, alors vétéran de l’époque bebop.
4. En 1948, il fut engagé dans l’orchestre de Lionel Hampton, où il restera pendant deux ans. Ensuite, entre 1950 et 1957, il jouera dans sa ville natale d’Indianapolis en alternance avec son métier de soudeur.
5. Chanteur et guitariste, il créera en 1963 de nouvelles versions de plusieurs oeuvres de Antonio Carlos Jobim en compagnie de ce dernier au piano et de Stan Getz.

1. Charlie Byrd
2. Dexter Gordon
3. Charlie Rouse
4. Wes Montgomery
5. Joao Gilberto

11

Parmi les éléments suivants qui concernent la pièce Moontrane de Larry Young, lesquels sont vrais?

A. Le saxophoniste sur cet enregistrement est Joe Henderson.
B. Le batteur sur cet enregistrement est connu pour son travail au sein du groupe de John Coltrane durant les années 1960.
C. Cette pièce a été composée par le trompettiste du groupe.
D. Le joueur d’orgue est connu pour son travail avec le guitariste Wes Montgomery.

A, B et C.

12

Complétez les phrases suivantes : Pourtant, au sein même de l’école­­ (A), de nombreux musiciens décidaient de se tourner vers le jazz (B). Comme lors des précédentes révolutions que le jazz a connues, l’influence (C) restera un aspect primordial des nouveaux courants apparus durant les années 1960.

A : Hard bop
B : Avant-garde
C : Blues

13

Remplissez les endroits vides dans les phrases suivantes par le bon nom.

La musique de (A) peut être considéré comme un modèle du style hard bop des années 1960. En tant que guitariste, il peut être placé parmi les innovateurs majeurs de son instrument, aux côtés de Django Reinhardt et de (B). En 1959, il fut découvert par (C). Il enregistrera de nombreux disques pour Riverside avant de signer avec (D) et l’étiquette de disque Verve.

A : Wes Montgomery
B : Charlie Christian
C : Cannonball Adderley
D : Norman Granz

14

Associez chacun des éléments suivants au bon membre du sextet de Miles Davis de la fin des années 1950.

1. Il formera un trio qui atteindra une grande notoriété et sera interrompu par la mort soudaine du bassiste du groupe en 1961.
2. Il réaffirmera ses racines ancrées dans le blues avec le disque enregistré “Live” à San Francisco.
3. Il effectuera quelques tournées avec Davis en 1960 afin de le dépanner et formera ensuite son propre quartet.
4. C’est le seul musicien ayant vécu assez longtemps pour fêter l’anniversaire des 50 ans du disque "Kind of Blue".
5. Il restera dans le groupe de Davis jusqu’à l’arrivée de Ron Carter.

1. Bill Evans
2. Julian « Cannonball » Adderley
3. John Coltrane
4. Jimmy Cobb
5. Paul Chambers

15

De qui s’agit-il?

Il est le compositeur de la pièce Blue Bossa.
Il est un trompettiste vétéran ayant joué avec Charlie Parker.
Il possédait un talent certain pour les compositions à la fois accessibles à un grand nombre d’auditeurs, relativement faciles à interpréter et profondément inspirés par les traditions jazz et blues.

Kenny Dorham

16

Parmi les éléments suivants, qui concernent le microsillon Unity paru sur l’étiquette de disque Blue Note, lesquels sont vrais?

A. Sur ce disque, Young se sert souvent des gammes pentatoniques durant ses solos en complémentarité avec son jeu déjà très influencé par le langage blues.
B. Le succès de Unity tient aussi à la présence du batteur Max Roach, qui accompagne l’ensemble de son approche rythmique à la fois dense et détendu.
C. Malgré le caractère moderne de Unity, la musique que l’on peut entendre sur ce disque demeure étroitement attachée au style cool jazz.
D. Le saxophoniste ténor Julian « Cannonball » Adderley fit ses débuts professionnels dans le groupe de Horace Silver avant de devenir l’un des principaux saxophonistes du style modal.
E. Le trompettiste Woody Shaw n’avait que 20 ans lors de l'enregistrement ce microsillon.

A et E.

17

De qui s’agit-il?

Il est considéré comme le premier saxophoniste ténor à adapter le langage musical de Charlie Parker et Dizzy Gillespie à son instrument.
Dès 1960, il quittera les États-Unis pour s’établir quelque temps à Paris et à Copenhague.
Durant les années 1960, il signera un contrat d’enregistrement avec la maison de disque Blue Note, pour laquelle il créera un bon nombre de disques très appréciés des amateurs de jazz.
Il était connu pour sa sonorité généreuse et sa façon détendue d’interpréter le rythme.
Il joue un rôle important dans le film « « ‘Round Midnight » de Bertrand Tavernier.

Dexter Gordon

18

De qui s’agit-il?

À la fois arrangeur et saxophoniste, il se produisit durant sa courte vie (1932-1975) dans les orchestres de Louie Bellson et de Duke Ellington (brièvement) et dirigea plusieurs ensembles.
Il est célèbre pour avoir composé des albums comme « Blues and the Abstract Truth » (1961).
Il est le compositeur du blues en Do mineur de 16 mesures, Stolen Moments, devenu un standard du jazz.
Il fut au cours des années 1960 l’arrangeur régulier de nombreux musiciens, dont l’organiste Jimmy Smith et le guitariste Wes Montgomery.

Oliver Nelson

19

Comment se nomme le compositeur des pièces Desafinado et A Felicidade.

Antonio Carlos Jobim

20

Parmi les éléments suivants qui concernent la bossa-nova, lesquels sont vrais?

A. Elle vit le jour à Cuba à partir des éléments qui composaient le merengue et le tango.
B. Elle était aussi associée aux ballades langoureuses que l’on pouvait entendre dans les cafés.
C. On y joint des paroles à caractère très poétique qui devinrent un aspect central dans l’esthétique du nouveau mouvement.
D. La bossa-nova typique utilise des harmonies élaborées et des tempos modérés qui favorisent une musique axée sur les mélodies.
E. Le style bossa nova est issu des quartiers les plus pauvres de Rio de Janeiro.

C et D.

21

Parmi les éléments suivants qui concernent la pièce Jumpin’ the Blues de Jimmy Smith, lesquels sont vrais?

A. Cet enregistrement met en vedette le saxophoniste ténor Stanley Turrentine et le guitariste Kenny Burell.
B. Ce saxophoniste devint célèbre pour son jeu à mi-chemin entre la musique modale et le free jazz.
C. Les musiciens interprétaient leurs parties en lecture à vue dans le studio pendant l’enregistrement.
D. Dans cette pièce, les phrases bebop sont juxtaposées aux mélodies à caractère blues et sont interprétées avec un sens du rythme hors du commun.
E. C’est Jimmy Garrison qui tient le rôle de bassiste dans cet enregistrement.

A et D.

22

Quel est le nom du saxophoniste sur la pièce Second Balcony Jump ?

A. Benny Golson
B. Hank Mobley
C. Wayne Shorter
D. Joe Henderson
E. Dexter Gordon

E. Dexter Gordon

23

De qui s’agit-il?

Frère d’un pianiste et d’un batteur musiciens de jazz, il était un cornettiste virtuose.
Ses conceptions poussées en matière d’harmonie furent rarement exploitées au cours des neuf ans qu’il passa au sein de l’orchestre de Count Basie (1954-1963).
Son orchestre avec Mel Lewis réunissait parmi les meilleurs musiciens de New York dont Pepper Adams et Richard Davis, tous désireux de jouer du jazz dans un big band, quels que fussent les conditions ou le salaire.
Dans les années 1970, ses arrangements furent aussi joués par des orchestres universitaires à travers le monde et, malgré le renouvellement constant de ses membres, son orchestre demeurait excellent.

Thad Jones

24

Parmi les éléments suivants qui concernent la vie et la musique de Ray Charles, lesquels sont vrais?

A. Il est né en Floride en 1930 et devint aveugle à six ans des suites d’un glaucome.
B. Il apprit le piano seulement à l’âge de 21 ans.
C. Dans ses premiers groupes, il s’inspirait au piano du jeu de Oscar Peterson ainsi que des pièces rapides de Bud Powell.
D. Au début des années 1950, il chantait une musique profane dans un style gospel teinté de blues.
E. En 1958, il s’attaqua au jazz latin avec Dizzy Gillespie et commença à être désigné comme « The King of Swing » sur ses albums pour Atlantic Records.
F. Il s’est essayé tout au long de sa carrière dans une multitude de styles: du rock and roll pour adolescents au bebop, en passant par le gospel et le blues urbain.

A, D et F.

25

Parmi les éléments suivants qui concernent la pièce Pensativa de Art Blakey and The Jazz Messengers, lesquels sont vrais?

A. Ce groupe atteignit un nouveau sommet de popularité au milieu des années 1960 en grande partie grâce à sa section de cuivres composée d’excellents musiciens.
B. Ce groupe a été fondé en 1964 par le batteur et le pianiste de cet enregistrement.
C. Cette pièce est tirée de l’album «Quartet in San Francisco» datant de 1961.
D. Cette pièce nous permet d’entendre un groove de batterie qui contient des éléments de la bossa-nova, du swing de style shuffle ainsi qu’un soupçon de rythmes africains.

A et D.

26

Associez chacun des pièces ou albums suivants à son compositeur.

1. The Sermon
2. The Sidewinder
3. Red Clay
4. Dat Dere
5. Mercy Mercy Mercy

1. Jimmy Smith
2. Lee Morgan
3. Freddie Hubbard
4. Bobby Timmons
5. Joe Zawinul

27

De qui s’agit-il?

Organiste, ses premiers enregistrements gravés en 1960 montrèrent qu’il pouvait à la fois jouer du bebop et un style de blues plus funky.
Il grava les disques « Into Somethin’ » et « Unity » pour l’étiquette de disque Blue Note
Il a participé à l’enregistrement de « Bitches Brew » avant de joindre le groupe Lifetime dirigé par Tony Williams.

Larry Young

28

Nommez trois musiciens importants pris part au groupe « The Jazz Messengers » et expliquez comment les nouvelles conceptions musicales emmenées par ce groupe ont mené à la création d’une esthétique nouvelle.

Parmi les musiciens les plus influents des premières années des « Jazz Messengers », on retrouve Art Blakey et Horace Silver. Ces deux musiciens ont apporté des éléments essentiels à la création d’une nouvelle esthétique, qui sera plus tard baptisée hard bop. Le premier mentionné aura une influence marquante sur les batteurs de sa génération par sa frappe assumée, son swing puissant et son jeu teinté des musiques africaines et latines. Son impact sera d’autant plus important qu’il jouira d’une visibilité considérable en étant à la fois membre du groupe maison (« house band ») du Birdland ainsi qu’accompagnateur sur de nombreux disques Blue Note des années 1950 et 1960. Silver apportera pour sa part des compositions dont les harmonies demeurent très influencées par le blues, le gospel et le soul. Ces éléments auront une influence majeure sur les musiciens de l’époque tels que Jackie McLean, Hank Mobley, Clifford Brown ou John Coltrane. La formation des années 1960 comprenant, outre Lee Morgan et Wayne Shorter, Bobby Timmons continuera dans cette veine en composant la pièce Moanin’ qui deviendra un énorme succès. La vitalité des différentes moutures de ce groupe ainsi que leurs réappropriations d’éléments issus des racines du jazz auront des répercussions sur la presque totalité des musiciens de l’époque.

29

Nommez trois musiciens importants associés à la bossa-nova et dites de quelles façons ce courant aura influencé l’esthétique du jazz joué à l’époque (ex. : timbre, harmonie, etc.).

Les principaux investigateurs de l’esthétique bossa-nova ont surgi du Brésil vers la fin des années 1950. C’est à cette époque que le chanteur et guitariste Joao Gilberto, le pianiste Antonio Carlos Jobim et le parolier Venicius de Moraes créeront des pièces à la fois influencées par la samba et le jazz. L’esprit détendu et détaché de cette musique aura des échos notamment chez les musiciens de jazz de la côte Ouest des années 1950 associés au jazz cool. Au point de vue de l’harmonie, la bossa-nova apportera au jazz de nouvelles progressions harmoniques héritées davantage de la musique classique que des progressions d’accords habituellement rencontrées dans les standards et le blues. Les accords de la bossa-nova seront souvent enrichis par des extensions et des étagements d’accords (« voicings » ) que l’on ne retrouvait pas nécessairement alors dans le jazz. La rythmique de la bossa-nova, aussi appelée clave brésilienne, sera reprise par de nombreux percussionnistes de jazz et les rythmes latins deviendront un élément essentiel du jazz des années 1960 en combinaison avec les rythmes swing traditionnels. (ex : Art Blakey, Elvin Jones). Finalement, le film Orfeu Negro (1959) de Camus ainsi que le disque Getz/Gilberto, paru chez Verve en 1963 provoqueront un engouement définitif pour cette musique.