Module 8 Flashcards Preview

Histoire du jazz II > Module 8 > Flashcards

Flashcards in Module 8 Deck (24)
Loading flashcards...
1

Parmi les éléments suivants qui concernent la pièce Bird Food de Ornette Coleman, lesquels sont vrais?

A. Selon son compositeur, cette pièce se veut un écho au style de Charlie Parker.
B. Il n’y a pas de pianiste sur cet enregistrement puisqu’un malentendu eut lieu entre ce dernier et le trompettiste en studio.
C. Cette pièce ses trouve sur l'album "Change of The Century".
D. Jimmy Cobb est le batteur sur cette pièce .
E. Le jeu à l’unisson entre les interprètes est peu convaincant.

A et C.

2

Identifiez les principaux éléments de la musique d’Ornette Coleman et dites en quoi ils représentent une nouvelle prise de liberté par rapport à la pratique du jazz de l’époque. (200 mots)

Le quartette d’Ornette Coleman a modifié de façon significative les paramètres établis dans le jazz à l’époque, et ce à plusieurs niveaux. Tout d’abord au point de vue de l’instrumentation et du timbre. Coleman et Don Cherry décideront de jouer sans piano afin de libérer les contraintes harmoniques emmenées par cet instrument. En plus de donner un son différent au groupe, ce choix sera motivé par un désir de travailler davantage l’expression et le timbre de chacun des instrumentistes. Autre nouveauté, l’harmonie des pièces ne sera respectée que lors de l’exposition du thème. Lors des solos, chacun des musiciens sera libre d’improviser à sa guise sans les contraintes d’une grille harmonique à suivre. Les thèmes des pièces seront travaillés et joués de façon précise comme à l’époque bebop. Par contre, la forme de ces mêmes thèmes sera beaucoup plus ouverte. Coleman utilisera la forme AABA à certains moments (ex: Eventually paru sur « A Shape of Jazz To Come »), mais pas de façon systématique. De nombreuses pièces du saxophoniste donnent l’impression de collages, où les changements de métriques et de tempo sont fréquemment utilisés. Finalement, Coleman appartient aux groupes de musiciens de la New Thing qui tendent vers une nouvelle réappropriation du style, notamment par l’affirmation de nouvelles compositions non construites autour du Great American Songbook et des classiques de Broadway.

3

De qui parle-t-on?

Il a été influencé, comme bien des pianistes de cette époque, par Bud Powell.
Il a beaucoup travaillé avec George Russell sur les possibilités qu’offre une approche modale de la musique.
Il restera dans le sextuor de Miles Davis pour moins d’un an.

Bill Evans

4

Quel est le nom de la compagnie de disque avec laquelle Coleman enregistrera ses disques les plus populaires à partir de 1959?

A. Contemporary
B. Atlantic
C. Impulse
D. Debut
E. Blue Note

B. Atlantic

5

En 1965, Ornette Coleman réapparut avec de nouvelles techniques très personnelles sur deux nouveaux instruments. Lesquels?

A. la guitare
B. le violon
C. la trompette
D. la flute
E. l'harmonica

B et C.

6

Associez chacun des musiciens ayant fait parti des premières formations de Coleman, à leur instrument respectif.

1. Don Cherry
2. Ed Blackwell
3. Billy Higgins
4. Charlie Haden
5. Paul Bley
6. Percy Heath

1. trompette de poche
2. batterie
3. batterie
4. contrebasse
5. piano
6. contrebasse

7

Quels éléments concernant la pièce So What sont vrais?

A. Il s’agit d’une pièce de forme ABA’C
B. Elle est construite autour du mode dorien
C. La mélodie de cette pièce est jouée à la contrebasse.
D. Il arrive souvent aux musiciens de rester pendant huit mesures sur un seul accord.

B, C et D.

8

Parmi les musiciens suivants, lesquels peuvent être associés au courant Third Stream?

A. Chet Baker
B. Charles Mingus
C. John Lewis
D. Eric Dolphy
E. Gunther Schuller
F. Sonny Rollins

B, C et E.

9

Le terme « Third Stream » (que l’on pourrait traduire par « Troisième Courant ») a été inventé en 1958 par un corniste, compositeur et historien américain ayant aussi fait partie des enregistrements du disque Birth of The Cool. De qui s’agit-il?

Gunther Schuller

10

Avec l’ajout au quatuor de ce musicien, la musique de Coleman atteint de nouveaux sommets. La force de ce contrebassiste résidait dans sa capacité à créer des contrepoints spontanés en parfaite adéquation avec les excursions musicales de Coleman. De qui parle-t-on?

Charlie Hayden

11

Quels éléments concernant la pièce Syeeda’s Song Flute sont vrais?

A. Cette pièce est tirée de l’album “My Favorite Things”
B. Cet enregistrement permet d’entendre de quelle façon le saxophoniste cherchait à l’époque à mettre en valeur l’esthétique africaine dans ses compositions.
C. Il s’agit de la pièce “Fifth House».
D. Ce disque a été enregistré la même année que “Kind of Blue” de Miles Davis, donc en 1959.
E. Cette musique peut être qualifiée de « hard bop ».

B, D et E.

12

Parmi les phrases suivantes, lesquels sont vrais?

A. Les claviers, pianos et autres instruments à cordes ont joué un rôle primordial dans l’élaboration du jazz modal.
B. Coltrane fut l’un des premiers musiciens à faire des explorations sur le terrain de la musique du monde.
C. En enregistrant le disque « The Jazz Tradition » en 1962, Coleman démontra ses habilités à improviser sur des « II-V-I ».
D. Malgré le rôle important qu’il jouera dans l’édification du langage jazzistique modal, John Coltrane restera longtemps très attaché au style hard bop.
E. Le jazz modal est un phénomène propre aux musiciens de la côte ouest américaine et associé au cool jazz.

A, B et D.

13

Parmi les éléments suivants qui concernent la musique et la vie d’Ornette Coleman, lesquels sont vrais?

A. Après avoir énoncé la mélodie de la pièce qu’ils interprétaient, Coleman et Cherry ne suivaient plus les harmonies prédéterminées pour construire leurs improvisations.
B. La ressemblance entre la musique de Charlie Parker et de Coleman reste palpable sur les enregistrements des années 1960.
C. Le disque « Free Jazz », d’une durée de 65 minutes, fait intervenir deux quartets « traditionnels » qui jouent l’un après l’autre au 15 minutes.
D. Pour expliquer ses improvisations, Coleman écrira, au cours des années 1970, un ouvrage qu’il baptisera « The Concept of Free Chromatic Organization ».

A et B.

14

En 1953, il publia son ouvrage théorique « The Lydian Chromatic Concept of Tonal Organization ». Cette oeuvre proposait, entre autres, que le mode lydien et non la gamme majeure devienne le centre de toute la musique tonale. Ce système d’organisation tonale fit apparaitre une nouvelle hiérarchie de modes disponibles pour énoncer linéairement un accord vertical. Quel est le nom de l’auteur de cet ouvrage?

George Russell

15

Quel est le nom de la pièce original sur laquelle la pièce Sid's Ahead de Miles Davis est construite?

Walkin'

16

Complétez la phrase? Le mouvement nommé free jazz (ou new thing) a comme principal fondateur le saxophoniste_________.

Ornette Coleman

17

Quels éléments concernant la musique et la vie d’Ornette Coleman sont-ils vrais?

A. Né au Texas, il apprit d’abord à jouer du Rhythm and blues pour gagner sa vie.
B. Son intérêt pour le jazz moderne entrainera ses collègues musiciens à l’estimé grandement. Lors d’un concert à La Nouvelle-Orléans, il fut adulé lors d’une soirée dansante où il avait décidé de jouer un solo à sa façon.
C. Déjà à l’âge de 20 ans, Coleman avait réalisé ses premiers enregistrements en tant que « leader » de son groupe.
D. Coleman réussit à se faire enregistrer grâce à ses compositions originales.
E. Pour son microsillon paru sur l’étiquette Contemporary, on peut entendre Coleman au sein d’un groupe à l’instrumentation héritée de la tradition bebop.

A, D et E.

18

En 1959, les concerts que Coleman donna sur une base régulière dans un bar de Manhattan devinrent le lieu de rencontre des gens branchés de New York. Quel est le nom de ce bar ?

A. Le Village Vanguard
B. Le Five Spot
C. Le Birdland
D. Le Minton’s Playhouse
E. Le Birdland

B. Le Five Spot

19

Quel est le titre de cette pièce? (1ère lettre de chaque mot en majuscule)

Il s’agit d’une pièce populaire de Richard Rogers tiré d’une comédie musicale devenue célèbre.
Coltrane conservera le plan harmonique de base de cette pièce, qui oscille entre les modes mineurs et majeurs, mais il en abandonnera les progressions basées sur un cycle de dominantes.
La sonorité un peu nasillarde du saxophone soprano additionnée de l’utilisation des gammes à caractère exotique exécutées à grande vitesse, reflétait l’intérêt de Coltrane pour la musique de l’Inde.

My Favorite Things

20

Le « break » de piano et le solo improvisé de la pièce All About Rosie sont considérés comme un tour de force et servent d’introduction à la musique de ce pianiste important de l’histoire du jazz. De qui s’agit-t-il?

Bill Evans

21

Expliquez certaines des nouvelles conceptions musicales apportées par Miles Davis et son disque « Kind of Blue ». Dans votre explication, nommez un musicien autre que Miles, et dites comment ce disque s’inscrit dans sa démarche artistique personnelle. (200 mots)

Le disque « Kind of Blue » marque l’avènement définitif du jazz modal. En plus de s’inscrire dans les démarches personnelles de Davis sur le plan de l’harmonie, ce disque signifie aussi une libération des contraintes harmoniques liées au langage bebop. La même année, John Coltrane enregistrera « Giant Steps ». Ce disque peut être vu comme une expérimentation sur les limites de l’improvisation autour d’une harmonie construites sur des II-V-I et ses substitutions. La modalité, qui en réalité avait déjà été expérimentée par des musiciens comme Gil Evans et George Russell au milieu des années 1950, permettra aux musiciens d’entrevoir les possibilités offertes par chacun des accords de façon individuelle. Grandement liée aux musiques ethniques, la modalité permettra donc aussi de faire le pont entre le jazz et les différentes musiques du monde. Davis sera très influencé par la musique espagnole (ex : disque « Sketches of Spain » et pièce Flamenco Sketches), tandis que Coltrane se tournera davantage vers la musique indienne (pièce India et disque « Africa/Brass » et « Olé »). Après cet album, Coltrane se dirigera davantage vers les musiques modales, notamment par la publication de la pièce My Favorite Things, avant de se diriger vers le free jazz au milieu des années 1960.

22

Parmi les éléments suivants qui concernent l’album « Kind of Blue », lesquels sont vrais?

A. L’introduction de So What, très évocatrice, a été écrite par Gil Evans.
B. L’album comprend entre autres les pièces Blue in Green, All Blues et My Funny Valentine.
C. L’héritage de la musique blues demeure présent sur cet album, notamment dans les pièces All Blues et Freddie The Freeloader.
D. Cet album marque un tournant définitif de Miles Davis vers la musique hard bop.
E. À quelques exceptions près, ce disque est constitué uniquement de premières prises (« first takes »).

A, C et E.

23

Complétez la phrase. Le disque « The Shape of Jazz to Come » contient certaines des compositions les plus célèbres de Coleman. La plus remarquable est probablement _________, enregistrée le 22 mai 1959. Dans cette pièce, le contrebassiste Haden introduit le morceau par un motif lent et envoûtant, soutenu par Billy Higgins aux cymbales. Ce dernier joue essentiellement en doublant le tempo, créant ainsi une tension rythmique. La mélodie exposée par Coleman et Don Cherry est lente, déchirante et insistante. Coleman s’en écarte un moment pour jouer une phrase dans l’aigu puis reprend.

Lonely Woman

24

Ce schéma représente la suite d’accord d’une pièce de l’album "Kind of Blue". De quelle pièce s’agit-il?

Flamenco Sketches