6.4 Flashcards Preview

Physio GI > 6.4 > Flashcards

Flashcards in 6.4 Deck (26)
Loading flashcards...
1

Décrire les différentes étapes du processus de déglution et indiquez quelles étapes sont sous contrôle volontaire ou involontaire.

1) Temps buccal (volontaire) = aliments transportés vers pharynx/ la langue pousse sur le palais dur et permet la progression du bol vers l’oropharynx
2) Temps pharyngien (involontaire) = s’assure que aliments sont déviés dans œsophage pour éviter syst respiratoire/ bol arrive dans oropharynx et est dirigé vers œsophage/ trachée fermée
3) Temps oesophagien (involo) = involontaire ou partiel involontaire* selon si l’espèce a JUSTE des muscles striés ou si elle a aussi des m. lisses dans la partie caudale
= avancé du bol alimentaire du pharynx à son entrée ds estomac via péristaltisme.
*Ces muscles squelettiques sont contrôlés par le nerf vague donc autonome parasympathique, je ne crois pas que le contrôle de l’oesophage puisse être volontaire même s’il s’agit de muscles striés puisqu’il n’est pas sous contrôle somatique

2

★★★Quel Nerf cranien est impliqué dans les 3 étapes du processus de déglution ?

Nerf vague

3

En lien aux contractions de l'Oe(œsophage), définir ce que signifie péristaltisme primaire ou secondaire.

Primaire = contraction de l’Oe après la déglutition du bol alimentaire
Secondaire = contractions pour faire descendre les particules alimentaires résiduelles ds Oe (non associé à déglutition)

4

Quels sont les structures anatomiques (2) qui permettent de prévenir l'entrée du bol alimentaire dans la trachée ?

Épiglotte et cartilages aryténoïdes

5

Quel est la fonction du palais mou lors de la déglutition ?

Empêcher entrée des aliments dans les fosses nasales

6

★★★Décrire comment le sphincter oesophagien cranial (UES) est constitué.

Composé des muscles cricopharyngien et cricothyroidien.
Attaché au larynx et innervé par n.vague via n. laryngé récurrent.

7

Décrire le mouvement du larynx lors de la déglution et expliquez comment ce mouvement contribue à l'ouverture du sphincter oesophagien cranial.

1. Élévation du larynx (contraction muscles) entraîne la montée vers le haut du UES.
2. Relaxation du muscle cricopharyngien fait diminuer la pression intraluminale du UES
3. Pression appliqué par le bol alimentaire -> Hypercontraction m. cricopharyngien empêche retour du bol vers pharynx.

8

★★★Connaitre la constitution en muscles squelettiques et en muscles lisses de l'Oe selon les espèces.

Muscles striés dans la portion caudale : rongeurs, chien, porc, ruminants
Muscles lisses dans la portion caudale : humain, singe, cheval, chat
-> Portion cervical + thx de Oe = tjrs muscle striés

9

Décrire morphologiquement comment le nerf vague innerve les cellules musculaires squelettiques de l'Oe.

1. Noyau moteur dorsal du n. vague : libère Ach sur récepteurs nicotiniques
2. Noyau ambigu : motoneurones inhibiteurs

10

Décrire comment le nerf vague influence l'activité des cellules musculaires lisses de l'Oe, c.-à-d. les neurones préganglionaires du nerf vague font synapse sur quelle structure ?

Sur les neurones inhibiteurs/excitateurs du plexus myentérique

11

Nommer dans quelle structure anatomique se localise le centre de la déglutition.

Moelle allongée

12

★★★Les neurones sensitifs (afférents) du nerf vague font synapse sur quel noyau de neurones dans la moelle allongée ? (6-20A)

Noyau du tractus solitaire (NTS)

13

Quels sont les 2 noyaux de neurones qui interviennent dans l'activité moteur du nerf vague ? (6-20A)

Noyau moteur dorsal du n.vague et noyau ambigu

14

À propos des pressions mesurées à différents endroits à l’intérieur de la lumière de l’Oe au repos (6-21), ces pressions sont-elles inférieure, similaire ou supérieure à la pression atmosphérique :
1) au sphincter oesophagien cranial (supérieur);
2) à la portion thoracique de l’Oe,
3) à la portion abdominale de l’Oe,
4) au sphincter oesophagien caudal (inférieur ou cardia) ?

1) Supérieur
2) Légèrement Inférieur
3) Légèrement Supérieur
4) Supérieur

15

À propos du transit oesophagien, quel est la différence entre la déglution des liquides et des solides ?

Déglutition solides = nécessite inhibition de plus longue durée, nécessite une vague de péristaltisme
On peut avaler liquide à un rythme + rapide, liquide généralement par gravité si debout (humain)

16

★★★Que signifie le réflexe d'inhibition associée à la déglutition ?

Permet relaxation de Oe afin assurer espace nécessaire au bol alimentaire (Possiblement avec NO)
Inhibition suite déglutition N. Vague -> Noyau Ambigu -> Motoneurones inhibiteurs -> NO/VIP -> Relaxation

17

Dans le segment de l'Oe constitué de muscles squelettiques, expliquez au plan physiologique (nerveux et neurotransmetteurs), comment une vague de contraction péristaltique efficace est formée puis progresse dans ce segment de l'Oe lorsque le nerf vague est stimulé. (Fig 6-24)

Levée d’inhibition des CMS par neurones du n.vague du noyau ambigu.
Se fait de façon séquentielle de portion proximale de Oe à portion distale.
• Désactivation séquentielle des motoneurones inhibiteurs un certain temps après déglutition de la portion proximale vers la portion distale : permet vague de contraction (sans inhibition séquentielle il n’y a pas de vague juste une contraction généralisé)
• N. vague (parasympathique)-> Noyau moteur dorsal du vague (Région crâniale) -> Motoneurone excitateurs -> ACh (sécrétion par plaque motrice)-> Récepteur cholinergiques nicotiniques des muscles striés -> Contraction / Péristaltisme

18

Dans le segment de l'Oe constitué de muscles lisses, expliquez au plan physiologique (nerveux et neurotransmetteurs), comment une vague de contraction péristaltique efficace est acheminée dans ce segment de l'Oe lorsque le nerf vague est stimulé. (Fig 6-25)

Provient du n.vague du noyau moteur dorsal.
Neurones pré-ganglio libère Ach sur neurones post-ganglio inhibiteurs et excitateurs.
Synapse ds plexus myentérique de Oe
• N. vague (parasympathique)> Noyau moteur dorsal du vague (Région crâniale)> Neurones pré-ganglionnaires > ACh > Motoneurones excitateurs du plexus myentérique (post-ganglionnaires) > ACh > Récepteur cholinergiques > Contraction / Péristaltisme

19

Le sphincter œsophagien caudal (cardia; LES):
1) est composé de quel type de cellules musculaires ?
2) s'étale sur une distance (en cm) d'environ ............ cm;
3) et présente quel type de contraction (phasique/tonique) ?

1) CML
2) 2-4 cm
3) tonique (se contracte lentement tout en maintenant une contraction pour une longue période en utilisant peu d’énergie)

20

Quels sont les stimuli qui favorisent la contraction des CML composant le cardia et les stimuli qui causent leur relaxation ? (Fig. 6-26)

Relaxation = n.vague, neurone sensitive issu de Oe, motoneurone inhibiteur
Contraction = act myogénique des CML, neurone sensitif de l’estomac (IPAN), motoneurone excitateur (tonus)
• Contraction : Aliment ds estomac (Réflexe ascendant) : SNI sensitif -> Motoneurones excitateurs ->ACh
• Inhibition : Déglutition, Aliment ds l’Oe (Réflexe descendant) : Noyau moteur dorsal du n. vague (Région caudale) > N. inhibiteur vagual -> motoneurones inhibiteurs NO/VIP

21

★★★Au cardia,
1) quel est le neurotransmetteur (principal) qui procure une relaxation des CML ?
2) et celui qui procure une contraction ? (Fig 6-26)

1) oxyde nitrique (NO)
2) Ach

22


★★★Expliquez le réflexe d'éructation qui permet d'éliminer des gaz accumulés dans l'estomac:
1) mécanismes nerveux et neurotransmetteur qui permettent la relaxation du cardia;
2) mécanismes qui permettent d'acheminer les gaz de l'estomac à la bouche (chez les non-ruminants). (fig 6-28)

1) Réflexe vago-vagal/ Ach et NO
2) Glotte fermée
Contraction muscles thx et du diaphragme provoquant augm de la pression intra-abdominale comprimant le contenu de l’estomac.
Pression estomac augm + que celle du cardia, air estomac à Oe

23

★★★Quelles structures externes à l'Oe contribuent à la pression exercée par le sphincter oesophagien caudal (cardia) ?

Dans le segment de l'Oe présentant des CML,
1) une achalasie de l'Oe présente quelle modification morphologique?
2) Cette achalasie serait associée à quel changement sur le plan fonctionnel (nerveux).

Piliers diaphragmatiques
Fundus de l’estomac


1) Épaississement de la paroi ou dilatation de l’Oe -> mégaoesophage
2) Problème de dév. moteur, désordre d’innervation du mécanisme d’inhibition.
Manque de NO et VIP -> Tjrs contracté

24

Une maladie est associée à la présence d'anticorps dirigés contre le récepteur nicotinique à l'acétylcholine sur les muscles squelettiques.
1) Quel est le nom de cette maladie ?
2) Quels sont les signes cliniques présentés par l'animal qui peuvent être associés à cette maladie ?
3) Ce problème peut modifier fonctionnement de Oe et résulter dans développement d'une condition que l'on nomme ?

1) Myasthénie grave
2) faiblesse muscu, épuisement rapide, dysphagie, régurgitation, halitose (mauvaise haleine), toux
3) MegaOesophage

25

★★★Un sphincter oesophagien caudal (cardia) qui n'offre pas une contraction tonique suffisante peut entraîner quel problème à l'Oe ?

Oesophagite = sécrétion acide dans Oef

26

Chez le cheval; particularité physio-anatomique du shincter gastro-oesophagien ?

TRÈS bien fermé : empêche tout mécanisme de vomissement