Allergies Flashcards Preview

Pneumologie > Allergies > Flashcards

Flashcards in Allergies Deck (57):
1

Signes cliniques d'une rhinite

PAREO Prurit nasal Anosmie Rhinorrhée acqueuse ou hydrorrhée Eternuements Obstructions nasale

2

Signes clinique de la conjonctivite

Larmoiement Rougeur Démangeaison

3

Quand donner de la vitamine K

Si INR > 6 et hémorragie mineure : faible ou moyenne dose Si syndrome hémorragique majeur : forte dose

4

Quand arrêter les AVK lors d'un surdosage

Si INR > 6

5

Prévalence de la rhinite allergique en France

30% chez l'adulte

6

Prévalence de l'hypersensibilité médicamenteuse en France

7% de la population générale

7

Prévalence de l'atopie en France

30-40% de la population à >= 1 test cutané positif

8

Prévalence de l'asthme en France

10-15% des enfants et adolescents 5-7% des adultes

9

Prévalence de l'allergie alimentaire en France

2% des enfants

10

Morbidité de l'asthme

1000 décès par an

11

Facteurs de risque de l'hypersensibilité

Génétique Habitudes alimentaires (consommation dans la petite enfance, non allaitement, obésité) Tabagisme passif Environnement allergénique Pollution atmosphérique Théories hygiénistes

12

Diagnostic d'une anaphylaxie

Dosage de la tryptase sérique

13

Age de début moyen de la dermatite atopique

3 mois

14

Aggravation brutale des lésions d'une dermatite atopique + AEG

Kaposi Juliusberg

15

Bilan d'un angio-oedème faciaux récidivant

NFS, VS, CRP, Ac antiTPO, EPS recherche de foyer infectieux ORL ou dentaire Si contexte familial (oedeme angioneurotique héréditaire) : dosage du complément, et de l'inhibiteur de la C1 estérase

16

Bilan d'un urticaire accompagné d'arthralgies

NFS, VS, CRP, Ac antiTPO, EPS Dosage complément, recherche de FAN, protéinurie, bilan immun

17

Bilan d'un urticaire chronique

NFS, VS, CRP, Ac antiTPO, EPS +/- tests plus complets si points d'appels : prick test, test glacon, d'effort, de pression, etc

18

Bilan d'un urticaire fixe, peu prurigineux

Suspicion d'urticaire par vasculite NFS, VS, CRP, Ac antiTPO, EPS biopsie cutanée avec IFD

19

Bilan d'un urticaire fébrile

NFS, VS, CRP, Ac antiTPO, EPS Dosage complément, recherche de FAN, protéinurie, bilan immun

20

Bilan d'un urticaire hyperéosinophile

NFS, VS, CRP, Ac antiTPO, EPS Recherche de parasitose

21

Bilan diagnostic d'un oedeme angioneurotique héréditaire

Dosage du complément, et de l'inhibiteur de la C1 estérase

22

Bilan face à une suspicion de vasculite urticarienne

Suspicion d'urticaire par vasculite NFS, VS, CRP, Ac antiTPO, EPS biopsie cutanée avec IFD

23

Clinique d'une vasculite urticarienne

Urticaire de petite taille, peu prurigineux, avec halo de vasoconstriction, fixes durant plus de 24h. Hyperthermie, arthralgies, troubles digestifs fréquents. Purpura associé, laissant une pigmentation post-lésionelle transitoire.

24

Clinique de l'oedeme angioneurotique

Episodes récidivants d'angio-oedeme sans urticaire. Respecte les paupières, prédomine aux extrémités et aux organes génitaux externes. Atteitnes digestives trompeuses : douleurs abdominales ou syndrome pseudo occlusif. Facteurs déclanchants (chirurgie, endoscopie, oestrogènes)

25

Clinique de la dermatite atopique

Erythème + oedème + vésicules coalescentes, avec érosions, suintement et croutes + prurit et excoriations

26

Complcations de la dermatite atopique

Surinfections cutanées par impétiginisation (staph doré) ou Kaposi Juliusberg (HSV1). Eczéma de contact des topiques. Retard de croissance rares (chercher autres causes, dont allergie alimentaire) Ophtalmo exceptionelles : kératoconjictivites ou cataracte. Erythrodemie. Troubles psy (hyperactif, insomnie par prurit).

27

Critères diagnostics de la dermatite atopique

Enfant qui se gratte + Au moins 3 parmi : - ATCD de dermatite des plis de flexion ou des joues - ATCD d'asthme - ATCD de peau sèche généralisée sur la dernière année - Eczéma des grands plis ou des convexités - Enfant >4 ans ayant des signes apparus avant 2 ans

28

Dermatite atopique de l'adolescent

Erythème et xérose du visage, rczématides achromiantes,eczéma nummulaire chronique lichénifié, accentuation folliculaire des lésions sur peau noire

29

Dermatite atopique de l'enfant de 0-2 ans

Atteintes asymétriques de la convexité des membres, du visage (joues++) avec respect de la partie médiane. Respect de la zone des couches

30

Dermatite atopique de l'enfant de plus de 2 ans

Lésions des plis (cou, coudes, genoux) et des zones bastions (mains, chevilles, mamelon, fissure sous auriculaire)

31

Diagnostic de l'oedeme angioneurotique

C1 inhibiteur abaissé C2 et C4 abaissés C3 normal

32

Différences entre anti-histaminiques H1 de 1ère et de 2ème génération

Sédation par les 1ère géné

33

Eczématides achromiantes

Taches planches par dermatite atopique

34

ETP de la dermatite atopique

Lutte contre les idées reçues. Eviter les facteurs aggravants (textiles irritants, tabac, transpiration, herpés, bains courts, retarder la diversification des aliments, ...)

35

Evolution de la dermatite atopique

Chronique avec poussées, s'aggravant l'hiver. Autres manifestations allergiques.

36

Indication du prick test dans la dermatite atopique

Si forme grave échapant au traitement. Si suspicion d''allergie alimentaire, respiratoire, eczéma de contact

37

Indication du traitement prophylactique de l'oedeme angioneurotique

>1 crise/mois

38

Mutation génétiques de la dermatites atopiques

Mutation hétérozygote de la filaggrine (25-50%)

39

Médicaments bloquant la dégranulation des mastocytes

Kétolifène ou anti-leucotriènes (montélukast)

40

Oedeme angioneurotique

Déficit en inhibiteur de la C1 estérase Episodes récidivants d'angio-oedeme sans urticaire. Respecte les paupières, prédomine aux extrémités et aux organes génitaux externes. Atteitnes digestives trompeuses : douleurs abdominales ou syndrome pseudo occlusif. Facteurs déclanchants (chirurgie, endoscopie, oestrogènes)

41

PEC d'un urticaire chronique

4-8 semaines d'antihistaminiques H1 Si échec bilan : NFS, VS, CRP, Ac antiTPO, EPS +/- tests plus complets si points d'appels

42

Physiopathologie de la dermatite atopique

Facteurs immunologiques, génétiques et environnementaux

43

Place des émollients dans la dermatite atopique

Systématiques, quotidiens, plus en hiver, pour rétablir la barrière cutanée.

44

Principaux médicaments responsables d'urticaire

B-lactamines Asesthésiques généraux (curares) AINS, aspirine IEC Produits de contraste iodé Sérums et vaccins

45

Prévalence de la dermatite atopique

10-25% des enfants des pays industrialisés

46

Retard de croissance dans la dermatite atopique

Rare, dans les dermatite atopiques graves, chercher d'autres causes, dont les allergies alimentaires.

47

Suivi de la dermatite atopique

Clinique, qté de dermocorticoides, score clinique SCORAD, QUALYS, soutien psy

48

Traitement d'un oedeme de Quincke avec dyspnée

Adrénaline sous cutanée 0,5mg à répéter toutes les 15 min + réa + O2

49

Traitement d'un oedeme de Quincke avec gêne laryngée

adrénaline en aérosol

50

Traitement d'un urticaire superficielle isolé

Anti H1 de 2nd génération pendant 1 semaine

51

Traitement d'une crise d'oedeme angioneurotique grave

hospit + perf de C1 inhibiteur (ou ocatiban) + corticoides si grave

52

Traitement d'une forme modérée d'oedeme de Quincke

1-2 ampoules de bétaméthasone ou déxa puis 1 ampoule de polaramine à renouveller si besoin

53

Traitement de l'oedeme angioneurotique

Prophylactique si >1crise/mois : androgène (danazol) ou acide tranexamique si CI Traitement de crises : acide tranexamique si peu important ou hospit + perf de CA inhibiteur ou ocatiban + corticoides si grave

54

Traitement de l'urticaire chronique idiopathique

Anti H1 de 2nd génération >3mois arrêtés progressivement après arrêt des poussées. Si persistance après 4 semaines : + anti H1 1ère génération

55

traitement de la dermatite atopique

Dermocorticoides modérés à très forts 1/jour avec décroissance progressive après amélioration. Emollients quotidients ETP En seconde intention si échec : inhibiteurs de la calcineurine topique (tacrolimus) en ATU, crème 2/j. Anti H1 1èré géné en appoint.

56

Traitement prophylactique de l'oedeme angioneurotique

Androgène : danazol Acide tranexamique si CI Que si >1 crise/mois

57

Traitement symptomatique de l'urticaire

Anti-histaminique H1 de 2nde génération ++ +/- associé à 1ère génération / anti H2 / kétotifène Psychotropes si retentissement psy Corticoides 3-5j dans les formes profuses