PID Flashcards Preview

Pneumologie > PID > Flashcards

Flashcards in PID Deck (78):
1

1ère cause de PID à éliminer

Oedeme cardiogénique : ECG, BNP, ETT +/- test aux diurétiques

2

Age de survenue de la PINS idiopathique

Avant 50 ans

3

Age moyen de survenue de FPI

65 ans

4

Asbestose

Pneumoconiose, PID par inhalation d'amiante

5

Berylliose

Pneumoconiose au beryllium Patient ont un typage HLA particulier. Sarcoidose like, avec T4 prédominants au LBA, mais verre dépoli ++ au scan

6

Clinique de la fibrose pulmonaire idiopathique

Dyspnée, toux sèche, crépitants aux bases, hippocratisme digital.

7

Clinique de la FPI

Dyspnée progressive, toux sèche, crépitants secs aux bases, hippocratisme digital. Pas d'autres signes extra-pulm !

8

Conduite diagnostique face à une PID

1/ interrogatoire + examen clinique 2/ TDM + EFR 3/ fibro + LBA 4/ biopsie

9

Définition de l'alvéolite

Hypercellularité au LBA >150.10^6 / L chez le non fumeur >250.10^6 / L chez le fumeur

10

Définition de la PID chronique

>3 semaines

11

EFR d'une PID

Syndrome restrictif avec CPT < 80% Trouble de la diffusion avec baisse de la DLCO proportionelle à l'intensité de l'atteinte

12

Epidémiologie de la fibrose pulmonaire idiopathique

Age moyen 65 ans Légère prédominance masculine

13

Etiologie des PINS

Connectivites ++ Raremenrt une pneumopathie d'hypersensibilité Idiopathique (avant 50 ans, bon pronostic)

14

Etiologies de PID aigues

Infectieux (PAC ou immunodéprimé), OAP, SDRA, accutisation des PID chroniques (hémorragie intra-alvéolaire, cancer, médic, PHS, FPI, PéosinoA, connectivite, lymphangite, ...)

15

Etiologies de PID chroniques

Néoplasique (lymphangite, CBP ou lymphome), ICg, infection (TB miliaire ou pneumocystose), pneumoconioses, PHS, Pmédic, granulomatoses (sarcoidose,..), connectivites, PIEosino, lymphangioleiomyatose, FPI, PINS, POC, ...

16

Etiologies de PINS

Secondaires aux connectivites (aspect le plus fréquent pulm), PHS, Pmédicamenteuse, plus rarement idiopathique, avant 50 ans

17

Etiologies des PID chronique après 50 ans

Fibrose pulmonaire idiopathique, pneumoconiose

18

Etiologies des PID chronique avant 40 ans

Sarcoidose et vascularites

19

Examen diagnostic étiologique à réaliser dans les PID aigues

LBA

20

Examens diagnostics face à une suspicion d'OAP radiologique

ECG, BNP et ETT

21

Examens diagnostics étiologiques à réaliser face à une PID aigue fébrile évoquant une pneumonie infectieuse

Hémocs, antigénuries, écouvillon nasopharyngé (grippe), expectorations (BK), LBA si immunodéprimé

22

Examens face à une FPI

RP, scan, EFR, TDM6, biologie normale, bilan auto immun négatif, LBA

23

Formule d'un LBA normal

80-90% de macrophages alvéolaires <2% de PNE

24

Formule lymphoctaire au LBA

>20% de lymphocytesSarcoidose, pneumopathie d'hypersensibilité ou silicose

25

Formule neutrophilique au LBA

>5% de PNN FPI, asbestose, connectivite (sclérodermie, PR) ou infections

26

Formule panachée au LBA

PNN=lymphocytesTuberculose, pneumopathie interstitielle non spé, pneumopathie organisée cryptogénique

27

Formule éosinophilique au LBA

>2% de PNE Pneumopathie à éosinophiles

28

Histologie d'une FPI

Lésions hétérogènes, d'âge et de localisations différentes. Foyers fibroblastiques

29

Histologie de la PINS

Lésions de même âge, homogènes dans l'espace, avec inflammation lymphoplasmocytaire et/ou fibrose collagène

30

Imagerie de la silicose

Opacités micronodulaires diffuse, prédominant dans les lobes sup, confluant en masses pseudo tumorales. ADP médiastinales avec calcifications en coquille d'oeuf.

31

Incidence de la fibrose pulmonaire idiopathique

10/100.000

32

Incidence de la FPI

10/100.000

33

Indication de la biopsie dans la PINS

Systématique pour affirmer le diagnostic

34

Indication de la biopsie pulmonaire dans la FPI

Que si tableau scan atypique et impact thérapeutique réel

35

LBA d'une FPI

alvéolite panachée, très peu lymphocytaire, avec PNN non altérés (5-15%) et PNE (1-5%)

36

LBA d'une PHS

Alvéolite lymphocytaire T8

37

LBA d'une PINS

Alvéolite parfois lymphocytaire

38

LBA de la fibrose pulmonaire idiopathique

Petite alvéolite panachée, avec PNN et PNE

39

LBA de la pneumopathie interstitielle non spécifique

Alvéolite parfois lymphocytaire

40

PHS

pneumopathie d'hypersensibilités poumon d'éleveur d'oiseaux ou poumon de fermier

41

PID + fièvre

Pneumonie

42

PID au dela de 50 ans

fibrose pulmonaire idiopathique et pneumoconioses.

43

PID chez un cocainomane

Pneumoconiose ou hémorragie intra alvéolaire

44

PID chez un conso de cannabis

Bronchiolite ou hémorragie intra alvéolaire

45

PID chez un heroinomane

Oedeme pulmonaire lésionnel

46

PID chez un noir

Sarcoidose

47

PID chez un noir

Sarcoidose

48

PID chez un toxico IV

Granulomatose chronique

49

PID chez une femme en période d'activité génitale

Lymphangio-leiomyomatise

50

PID des cocainomanes

pneumoconioses et hémorragies intra alvéolaires

51

PID des fumeurs de cannabis

bronchiolites et hémorragies intra alvéolaires

52

PID entre 20 et 40 ans

Sarcoidose ou maladie systémique

53

PID et tabac

PAs de sarcoidose ou de PHS Histiocytose langheransienne et pneumopathie interstitielle desquamative

54

PID prédominantes aux bases et en sous pleural

Fibrose pulmoaire idiopathique

55

Place des précipitines sériques dans le diagnostic de PHS

Confirme juste l'exposition. Neg n'infirme pas

56

Plus fréquentes des PID de cause inconnue

Sarcoidose, puis FPI

57

Pneumoconioses

silicose, abestose, béryllose, métaux durs

58

Pneumopathie interstitielle non spécifique

PID avec lésions de même age homogènes dans l'espace. Avec +/- d'inflammation lymphoplasmocytaire (PINS cellulaire) ou de fibrose collagène (PINS fibrosantes). Sans destruction de l'architecture pulmonaire

59

Premier diagnostic à éliminer face à une PID aigue

OAP

60

Premier diagnostic à évoquer face à une PID aigue fébrile

Pneumonie infectieuse. Penser à la sérologie VIH

61

Premier diagnostic étiologique à évoquer face à une PID aigue non fébrile

OAP

62

Principaux agents responsables de pneumoconioses

amiante, silice, aluminium, métaux durs (cobalt)

63

Profession exposant au beryllium

Granulomatose simulant la sarcoidose

64

Proffession exposées au beryllium

Prothésistes dentaires et mécaniciens de l'aéronautique.

65

Pronostic de la fibrose pulmonaire idiopathique

Très sombre, médiane de vie de 3 ans

66

Pronostic de la FPI

Très sombre Médiane survie = 3 ans

67

RP d'une FPI

opacités réticulées prédominants aux bases et dans les régions sous pleurales

68

RP d'une PID

Opacités non confluentes, non systématisées, bilatérales, +/- symétriques, micronodulaire, linéaire, réticulée, avec verre dépoli, sans bronchogramme aérique

69

RP de la fibrose pulmonaire idiopathique

Opacités réticulées prédominants aux bases et dans les régions sous pleurales

70

Scanner d'une asbestose

Opacités linéaires non septales de la base, parallèles ou perpendiculaires à la plèvre, aspect de PID commune (comme FPI) + plaques pleurales.

71

Scanner d'une FPI

Réticulations intra lobulaire, rayon de miel, bronchectasies de traction, prédominant en sous pleural et aux bases

72

Scanner d'une PHS

verre dépoli en plages, nodules flous, peu denses, centrolbulaires. Fibrose possible dans les formes chroniques

73

Scanner d'une PINS

Verre dépoli diffus, pas de fibrose (rayon de miel, rétractation), pas de prédominance basale

74

Scanner d'une pneumopathie interstitielle non spécifique

Verre dépoli dépassant les zones RIL et de bronchectasies par traction. Pas de prédominance géograpique. Pas de kyste, ni de rayon de miel

75

Seuil de positivité bactérienne de l'ECBC

10^7 bactéries

76

Silicose

Pneumoconiose par inhalation de silice : mineur charbon+++, tailleur pierre, ardoise, décapeur au jet de sable, fonderie, batiment.

77

Taille d'un micronodule

1-7mm de diamètre

78

Test à réaliser pour le diagnostic étiologique de PID en absence de cause cardiogénique

LBA