Développement affectif Flashcards Preview

PSE 353 > Développement affectif > Flashcards

Flashcards in Développement affectif Deck (46)
Loading flashcards...
1

Vrai ou faux. Les attentes parentales et les rôles sociaux influencent relativement peu le développement de la personnalité.

Faux.

2

Vrai ou faux. Le développement cognitif constitue un moteur puissant à l'évolution de la personnalité.

Vrai.

3

Vrai ou faux. Il est impossible d'agir ou de modifier une personnalité.

Faux.

4

Qui suis-je? Je suis une idée ou image que la personne se fait d'elle-même.

Le soi.

5

Le sentiment entretenu à l'égard de soi, la valeur que s'accorde le soi traduit______?

L'estime de soi.

6

Vrai ou faux. L'estime que le soi s'accorde est indépendante de la valeur que le monde environnant lui accorde.

Faux.

7

Nommez les trois premières étapes du développement de la personnalité selon Erikson.

Confiance/méfiance, autonomie/honte, initiative/culpabilité.

8

Quel est à la base de l'attachement?

La notion de sécurité.

9

Qu'est-ce que la sécurité?

Sentiment que notre environnement est stable, prévisible. Ça nous donne de la valeur (MOI).

10

Quelles sont les effets de la relation d'attachement sur le développement de la personnalité?

- Capacités d'apprentissage
- Autonomie et estime de soi
- Relations sociales

11

Quels sont les particularités de l'attachement chez les 7-12 ans?

- Autonomie : lié à la fréquentation scolaire. Plus facile avec les enfants attachement sécure.
- Fréquentation scolaire
- Nouvelles relations
- Développement cognitif et gestion des émotions

12

Quelles sont les différences dans la description du soi entre les enfants d'âge préscolaire et scolaire?

Les enfants d'âge préscolaire se décrivent avec des caractéristiques externes, alors que les enfants d'âge scolaire se décrivent avec leurs états internes, leurs traits de la personnalité, pas de traits physiques. Ils apportent des nuances en fonction de ce que les autres pensent.

13

À partir de quoi se construit le soi?

Sur les bases des processus sociaux, émotionnels et cognitifs, lesquels sont maintenant plus élaborés. Le soi se construit en regard des relations interpersonnelles.

14

Comment se développe le soi entre 7 et 12 ans?

- 4-6 ans : l'enfant se compare à une personne à la fois
- 6-8 ans : l'enfant se compare à plusieurs personnes à la fois
- 8-9 ans : l'enfant prend conscience de la différence entre l'image qu'il a de lui et celle qu'il croit que les autres ont. (c'est là que commence la séduction et la désirabilité)

15

Quels sont les 4 facteurs d'influence au développement du soi et les décrire?

- Approbation : sentiment d'être aimé et apprécié par ses proches
- Compétence : exécution des tâches jugées importantes (pour nous, mais c'est dicté par l'environnement)
- Moralité : conformité aux règles et éthique de vie
- Pouvoir : influence exercée sur sa vie et celle des autres (expression des besoins, affirmation de soi, prise de décision)

16

Quels sont les trois"soi"?

- Le soi social
- Le soi sexué
- Le soi émotionnel

17

Qu'est-ce que le soi social?

Importance du regard des autres pour le construire. Module la façon dont l'enfant se perçoit, ses comportements (effet Pygmalion)

18

Qu'est-ce que le soi sexué?

La période scolaire est le moment où l'identité sexuée est habituellement acquise. Réel sentiment d'appartenance physique psychologique à son genre, consolidation du genre (c'est là que les stéréotypes sexuels apparaissent)

19

Qu'est-ce que le soi émotionnel?

Concerne la compétence émotionnelle : compétence de l'enfant à ressentir des émotions en adéquation avec la situation, à en prendre conscience et à les exprimer de façon appropriée au contexte. Bref, comment je perçois les émotions et comment je les gère.

20

Qu'est-ce que le tempérament?

- Différences individuelles en terme de réactivité et de régulation personnelle, dans les sphères affectives, de l'activité et de l'attention
- Bases biologiques, influencées à travers le temps par l'hérédité, la maturation et l'expérience
- À la base de la personnalité

21

Qu'est-ce que la personnalité?

- Comporte les pensées, les habiletés, les habitudes, la moralité, les croyances et la cognition sociale
- Inclut les traits de tempérament, les stratégies d'adaptation, l'attachement, l'histoire de vie, l'identité, etc.

22

Quelles sont les dimensions de la personnalité?

- La structure : caractéristiques stables de la personnalité.
- La dynamique : ce qui permet l'ajustement en fonction des situations tout en ayant le sentiment d'être nous-même. En fonction des rôles sociaux aussi.

23

Donner une définition de la personnalité.

Ensemble des réactions émotionnelles et comportementales propres à chaque enfant, qui résultent à la fois de son tempérament et des influences provenant de son environnement.

24

Quels sont les facteurs qui influencent la personnalité?

- La maturation
- L'hérédité
- Milieux de vie : culture, croyances spirituelles, les pairs, parents
- Rôle de l'enfant : don développement cognitif.

25

Quels sont les spécificités du développement de la personnalité entre 7 et 12 ans?

- Intégration de compétences
- Influencées par des modèles, renforcements, punitions
- Socialisation : ouverture sur le monde extérieur avec une confiance plus grande que lors de la petite enfance
- Gestion des émotions
- Capacité d'analyse
- Enfant se distingue de sa famille
- Réseau social où son style personnel peut s'affirmer
- Entrée à l'école : désir de réussir
- Jeu

26

Quelle est la force adaptative résultante du stade travail/infériorité?

Sentiment de compétence.

27

Quel est le thème dominant du stade travail/infériorité?

L'apprentissage.

28

Qu'est-ce que le sentiment de compétence?

Se compose à la fois de la connaissance de ses ressources et des capacités (travail) de même que de l'expérience d'avoir pu mesurer ses limites (infériorité). Sentiment de pouvoir maitriser et accomplir les tâches qui lui incombent.

29

Qu'est-ce qui influence le développement du sentiment de compétence?

- Impact de la fréquentation scolaire
- Importance de la comparaison aux autres
- Les échecs sont tout aussi importants que les réussites
- Risques : difficultés d'apprentissage et diminution de la motivation scolaire

30

Quel est la danger dans la stade travail/infériorité?

Sentiment d'être inadéquat ou d'être inférieur.