Risque Et Conduite Suicidaire Flashcards Preview

Psychiatrie > Risque Et Conduite Suicidaire > Flashcards

Flashcards in Risque Et Conduite Suicidaire Deck (25):
1

V/F: l'hospitalisation est requise à partir d'une urgence moyenne

Faux: en cas de niveau d'urgence ÉLEVÉ

2

Définir la crise suicidaire

-Crise psychique (réversible et temporaire)
-dans un contexte de vulnérabilité,
- avec expression d'idées ou d'intentions suicidaires

3

V/F: le suicide n'est qu'une des sorties possibles de la crise suicidaire

Vrai mais c'est ce qui en fait la gravité

4

Que craindre devant une accalmie dans le cadre d'une crise suicidaire?

-Syndrome de Ringel
Patient plus calme mais en fait à très haut risque de passage à l'acte car envahi par les idées suicidaires

5

V/F: il y a davantage de suicides chez les femmes

Faux: plus de TENTATIVES de suicide chez les femmes
4 fois plus de F que d'H

6

V/F: les hommes se suicident plus que les femmes

Vrai , 3 fois plus d'H que de F
Les femmes font plus de tentatives
Les hommes plus de suicides aboutis

7

À quelle tranche d'âge le TAUX de suicide est il maximal?

Hommes >85 ans (le taux de mortalité par suicide augmente avec l'âge)

8

De quelle tranche d'âge le suicide est-il la première cause de mortalité ?

25-30 ans

9

Donner les 3 modes de suicide les plus fréquents

-pendaison
-arme à feu
-intoxication médicamenteuse
(alors que pour les TS c'est l'IMV et la phlébotomie)

10

V/F: l'entrée au collège est un facteur de vulnérabilité chez l'enfant

Vrai

11

V/F: une simple ambiance délétère au travail sans harcèlement est un facteur de vulnérabilité vis à vis du suicide

Vrai

12

Une exacerbation des signes de sa maladie psychiatrique chez un patient peut marquer une augmentation du risque suicidaire

Vrai

13

V/F: questionner le patient sur ses idées suicidaires ne favorise pas le risque suicidaire

Vrai!!!!! Favorise même l'expression des troubles

14

V/F: Dans l'évaluation du risque suicidaire l'attention est également portée sur les facteurs protecteurs

Vrai
-résilience
-soutien familial et social (avoir des enfants, des amis)

15

Sur quels éléments se base l'évaluation de l'URGENCE suicidaire? (au cours de l' évaluation risque suicidaire: FDR, Urgence, Dangerosité)

-niveau de souffrance élevé
-intentionnalité élevée (scénario, pas d'alternative)
-éléments d'impulsivité
-facteur déclenchant
-manque de soutien familial

16

Citer un outil psychométrique d'évaluation du risque suicidaire

Échelle de désespoir de Beck

17

V/F: le passage à l'acte reste un geste difficilement prévisible malgré tout

Vrai

18

Une souffrance tolérable nécessite des médicaments

-Faux : écoute
Une souffrance intolérable (perplexité anxieuse) doit être soulagée par des médicaments

19

V/F: l'hospitalisation empêche le patient de se suicider

Faux!
Prendre des précautions en enlevant les moyens létaux
Surveillance rapprochée (toutes les heures)

20

Quel est le seul psychotrope à avoir une action "anti-suicide"?

Lithium

21

Quelle peut être l'indication de la psychothérapie en post-crise suicidaire?

Traiter les facteurs psycho pathologiques de vulnérabilité

22

Quel est le but de l'entretien psychiatrique en cas de crise suicidaire?

But= évaluation de/du
-Risque
-Urgence
-Dangerosité (létalité et accessibilité du moyen envisagé)

23

V/F: Les patients ayant fait une TS récidivent souvent

Vrai: taux de récidive = 40% (dont la moitié dans l'année)

24

V/F: l'expression d'idées ou d'intentions suicidaires chez l'adolescent est considérée comme banale et nécessite une réassurance

FAUX, ce n'est PLUS considéré comme banal, c'est un motif suffisant d'intervention et de prévention

25

Le fait d'avoir un scénario suicidaire en tête, dont l'exécution est reportée, fait partie de l'urgence faible, moyenne ou élevée?

Urgence moyenne: dans la faible, pas de scénario précis; dans l'urgence élevée, le patient a un accès direct et immédiat à un moyen de se suicider (passage à l'acte planifié dans les jours qui viennent)