185- Déficit immunitaire Flashcards Preview

Médecine Interne > 185- Déficit immunitaire > Flashcards

Flashcards in 185- Déficit immunitaire Deck (42):
1

Quel cellule(s) impliquée(s) et quel type de pathogène dans :
- Déficit de l'immunité humorale ?

+ Fréquence parmis les DIH

Lymphocytes B (BCR) :

ENCAPSULES
--> Pneumocoque +++++
--> Haemophilus influenzae b
--> Méningocoque

= 40% des DIH

2

Quel cellule(s) impliquée(s) et quel type de pathogène dans :
- Déficit immunité cellulaire ?

+ Fréquence parmis les DIH

Lymphocyte T (TCR)

CF VIH
--> Bactérie intraC (mycoBactéries)
--> Virus (Herpes, CMV/VZV/HHV8)
--> Parasite/Fongique (toxoplasmose/pneumocystose)
--> BCGite

= 20% des DIH

3

Quel cellule(s) impliquée(s) et quel type de pathogène dans :
- Déficit phagocytaire

+ Fréquence parmis les DIH

PN / Monocytes / Macrophage
= immunité innée

INFECTIONS TISSULAIRES
--> Bactéries pyogène
--> Champignons filamenteux type Aspergillus

= 15% des DIH

4

Quels types de pathogène dans :
- Déficit du complément
- Asplénie

- INFECTIONS INVASIVES (sepsis/méningite)
--> Pneumocoque +++
--> Paludisme grave

5

Etiologies principales des déficits immunitaires acquis chez l'adulte ?

1- Infectieux (VIH, Rougeole)
2- Malin (myélome, leucémie, solide)
3- Auto-I (lupus érythémateux systémique)
4- Iatrogène :
. corticothérapie
. immunosuppresseur (greffe)
. biothérapie (anti-TNFa / anti IL1)
. chimiothérapie cytotoxique

6

Comment se fait la transmission de la majorité des DIH ?

Autosomique récessecif
= rechercher la consanguinité +++

7

Jusqu'à quand retrouve t'on les immunoglobuline maternel chez l'enfant ?

6 mois

==> Donc : attention au dosage pondérale et aux sérologies avant 4-6 mois.

NB : d'où une manifestation avec intervale libre des déficit humoraux

8

DD entre :
- sarcoïdose
- granulomatose d'un DICV

Sarcoïdose associée à une hypergammaglobulinémie

9

DD d'une hypogammaglobulinémie
= à part dans le DICV

- Syndrome néphrotique
- Entéropathie exsudative
- Cryoglobulinémie
- Iatrogène (anticomitiaux)
+ 2aire à une hémopathie lymphoïde chez adulte

10

Quelles complications radiologiques rechercher lors d'un DICV ?

- Poumon = bronchiectasies et DDB
- Lymphoprolifération = splénomégalie ou ADP profonde

11

Prise en charge thérapeutique d'un DICV ?

- Immunoglobuline (IV ou SC) si infection à répétition
- ATBthérapie systématique des épisodes infectieux

- Vaccination pas inutile mais BCG et ROR (vaccin vivant atténués) contre indiqués

12

3 types de DIH humoraux ?
Quel type est le plus fréquent ?

- Agammaglobulinémie
- Syndrome des hyper-IgM
- DICV = déficit humoral le + fréquent

13

Agammaglobulinémie :
- type le plus fréquent
- conséquence sur LB et Ig

- Liée à X = maladie de Bruton (gène BTK)
- Déficit complet en Ig 2 aire à une absence des LB

14

Sydrome des hyper IgM :
- conséquence sur LB / Ig
- 2 types majeurs ?

- IgM N ou ++++ // IgG/IgA indétectables
- LB normaux

1- Déficit en CD40 (liéX) CD40L (autoR)
= déficit combiné
2- AID (autoR)

15

Définition d'un DICS

- Absence de LT circulant +/- B et/ou NK
- Infections récurrentes dès les premières semaines de vie à tropisme respiratoire et digestif
- Très rare (1/75 000)
- Dépister la consanguinité +++

16

Traitement d'un DICS

1- Enceintes stériles
2- Cellules souches hématopoïétiques allogénique
3- Thérapie génique pour :
--> ADA (=T-/B-/NK-) : thérapie G ou enzyme pégylée
--> IL2RG

17

Définition DIC

- Lymphopénie T et/ou un défaut fonctionnel des LT circulant.
--> associé à des anomalies primitives ou secondaires des LB

- Révélation plus tardive que DICS
- Récessif ++ (rechercher la consanguinité)

18

3 principaux DIC syndromiques ?

1- Syndrome de Wiskott-Aldrich (lié X gène WASP)
(bio = microplaquettes)

2- Ataxie Télengiectasie (ATM)

3- Di George : microDel autoD 22q11 avec atteinte :
- paraT (hypoCa)
- cardio (conotroncus)
- thymus : déficit lymphoT variable (DICS si absence de thymus à pas d'anomalies)
- dysmorphie faciale

19

Définition d'un DICV

Groupe hétérogène de maladies avec :
- hypogammaglobulinémie IgG/IgA et/ou IgM
- sans diminution des lymphocytes B circulants
- production d'Ac spécifique absente ou faible post inf/vaccin

= inf ORL et respiratoire bactérienne

20

Déficit du complément :
- le plus fréquent caucasien
- le plus fréquent afro-américain
- accompagnant un Lupus érythémateux systémique
- glomérulonéphrite membrano proliférative

- le plus fréquent caucasien
--> C2
- le plus fréquent afro-américain
--> C6
- accompagnant un Lupus érythémateux systémique
--> C1 ou C4
- glomérulonéphrite membrano proliférative
--> C3

21

Quelles conséquences pour :
1- Défaut autosomiqueR
==> C2, C3, C4, facteurH et I

2- Déficit en composants terminaux :
a. Déficit AutosomiquesR complexe attaque mb (C5/C9)
b. Properdine lié à l'X

1- Infections bactériennes récidivantes

2- Infection invasive à Neisseria Méningitidis
a = CH50 bon test (fonctionnel)
+ identifier par ELISA la protéine manquante
b = attention car explo de bases normales

22

Quels examens biologiques pour l'exploration :
1- voie classique du complément
2- voie alterne du complément

1- Activité hémolytique du sérum = CH50
Si baisse
==> C1 (q,r,c) / C2 / C3 / C4
==> + C5 à C9 = voie commune finale

2- AP50
Si baisse
==> Facteurs D, H, I + Properdine

23

Prise en charge thérapeutique d'un déficit du complément ?

Préventive +++ par la vaccination :
- LES vaccins anti-pneumocoque
- Anti Haemophilus
- Anti Méningocoque (A,C,Y,W135)
- Anti grippal

+ traitement rapide et probabiliste des épisodes infectieux

24

Physiopathologie + expression de l'Oedème angio-neurotique

- Déficit en inhibiteur de la fraction C1 du complément (C1NH)
. C3 normal/bas
. C4 effondrées (car clivé en permanence)
. CH50 indosable car C4 clivé

. Expression :
- oedèmes sous-cutanée / sous muqueux récidivant après traumatisme minimes
- craindre l'oedème laryngé
- possible douleur abdo
= dut à un défaut de régulation de la voie des Quinines (facteurs de la coagulation)

25

Physiopathologie du syndrome d'activation macrophagique

Synonyme du syndrome hémophagocytaire
Déficit de la cytotoxicité des lymphocytes T et cellules NK

26

Etiologies du syndrome d'activation macrophagique

1- Héréditaire : RARE (1 / 50 000)
- Lympho histiocytose familiale = la + fréquente
--> seul DIH avec urgence diagnostic

2- Secondaire :
- INFECTION :
. Virus Herpes (EBV, CMV, HHV8)
. Bactéries (pyogènes / BK)
. Leishmaniose (protozoaire)

- MALIN : lymphone non H et Hodgkinien EBV +

- AUTO-I :
. Lupus érythémateux systémique
. Maladie de Still

==> 50% de ces Sd sont décrit chez des immunodéprimé

27

Diagnostic d'un syndrome d'activation macrophagique ?

1- Clinique :
- Fièvre
- Hépato-splénomégalie

2- Biologie :
- Cytopénie (immunoP montre LT CD8 ++++ et LT activé +)
- HYPER férritinémie / triglycéridémie
- HYPO natrémie / fibrinopénie

3- Image d'hémophagocytose

4- Autre (moins spécifique) :
. Confusion
. LDH +++
. Cytolyse hépatique

28

Physiopathologie des Polyendocrinopathie

Synonyme = syndrome APECED

Mutation des gènes AIRE autosomique récessif : permet l'expression des antigène du soi au niveau thymique et donc la supression des LT auto réactifs

29

Fréquence des DIH dans la population générale

1 / 5000 (pour 250 types de DIH)

30

Seul déficit immunitaire de l'urgence ?

Lymphohistiocytoses familiales
= Risque de SAM

31

Marqueurs des lymphocytes :
- B
- LT
- NK

- B : CD19+/CD20+
- LT : CD3+
- NK : CD16+/56+

32

Particularité de la sérologie à Pneumocoque

Peut d'intérêt avant 2 ans car les Ac antipolysaccharide ne sont pas encore foncitonnels

33

3 voies du complément ?
But ?

- Voie classique
- Voie des Lectines
- Voie alterne

= Former la C3 convertase (C3 --> C3b)
= activation de la voie finale commune (C5 à C9)
= Formation du complexe d'attaque membranaire

34

Traitement de l'oedème angioneurotique

1- C1 inhibiteur lors des crises (mais contraignant car hospitalié)

2- Icatibant (FINAZYR) : antagoniste du récepteur à la bradykinine

+ Traiter le syndrome lymphoprolifératif si 2 aire.

35

Grandes lignes des signes d'alertes d'un déficit immunitaire ?

1- Histoire Famillaile
2- Infections
--> ORL ou respiratoire RECURENTES
--> Sévères ou inhabituelles
3- Cassure staturo pondérale
4- Eczéma et auto immunité
5- ADP et HSM

36

Quels sont les critères d'infection ORL et respiratoires devant faire suspecter un DIH ?

1- OMA
- Au moins 8 par an avant 4 ans
- Au moins 4 par an après 4 ans

2- Sinusites
- Au moins 2 par an

3- Pneumopathies
- Au moins 2 par an

37

Quel est l'intérêt du frotis sanguin dans la recherche d'un DIH ?

- Rechercher un hyposplénisme
--> Corps de Jolly

38

CAT paraclinique de première intention face à une suspiçion de DIH ?

Bilan de 1ière intention
- NFS
- Dosage pondéral des Ig
- Sérologies
--> post vaccinales
--> post infections

39

CAT paraclinique de DEUXIEME intention face à une suspiçion de DIH avec un premier bilan anormal ?

1- Si Bilan de 1ière intention ANROMAL
- Phénotypage LT, LB, NK
--> atteinte humorale ?
--> atteinte cellulaire ?

- Proliphération lymphocytaire (TTL)
--> si LT circulant et doute sur DIC

40

CAT paraclinique de DEUXIEME intention face à une suspiçion de DIH avec un premier bilan Normal ?

2- Si Bilan de 1ière intention NORMAL
A- SI infections INVASIVES bactériennes
- Sous classes des IgG
- Complément
--> Classique = CH50, C3, C4
--> Alterne = AP50
- Frottis : corps de Jolly ?

B- Si Infections TISSULAIRES bactéiriennes ou fongiques récurentes ...
- Fonction Phagocytaire
--> NTB
--> DHR +/- chimiotactisme
- Dosage des IGE

41

Quelle est a triade de Wiskott Aldrich ?

- Eczéma
- Déficit immunitaire
- Thrombopénies : microplaquettes

42

Quel est le plus fréquent des déficit immunitaire primitif ?

Déficit en IgA
--> rarement symptomatique

Sinon le plus fréquent symptomatique est le DICV