Epilepsie Flashcards Preview

Neurologie > Epilepsie > Flashcards

Flashcards in Epilepsie Deck (46):
0

Épidémiologie épilepsie

0,5% de la pop,
Surtout enfant et >60ans
50% avant 10 ans

1

Physiopathologie crise épileptique

Hyperactivite paroxystique d'un groupe de neurones

2

Physiopatho épilepsie

Mala chronique où crises épilepsie récidivantes

3

Différentes crises généralisées

Toxico cloniques ; myoclonique massives bilatérales ; absences

4

CGTC

iPhone tonique puis clonique puis phase résolutive de Qqs minutes
Au réveil : amnésie de l'épisode, courbatures, céphalées

5

Phase tonique

10-20sec
Cri, perte cs, contraction muscles squelettiques, apnée, +/- morsure lat langue

6

Phase clonique

20-30sec
Secousses bilatérales synchrones

7

Phase résolutive CGTC

Ucoma profond, hypotoni, relâchement musculaire, énurésie, respiration ample

8

Myoclonies massives bilatérales

Pas de tb conscience, secousse musculaire en flexion extension
Parfois FD : lumière intermittente

9

EEG myoclonique massives bilatérales

Polypointes généralisées, bilatérales, symétriques, synchrones

10

Absences typiques

Rupture de contact isolée et EEG pathognomonique

11

EEG absence typique

Décharge de quelques sec, généralisée, synchrone, bilatérale, symétrique, de pointeonde a 3Hz, brutale

12

Absence atypique

Association avec autre symptôme (CTC ou atopie chez l'enfant) ou EEG atypique

13

Crise épileptique partielle avec signes moteurs

Somatomotrice : marche bravais-jacksonnienne : cortex moteur primaire controlatéral
Déviation corporelle : cortex frontal
Phonatoire : cortex rolandique
Colonie ou spasme

14

Crise épileptique partielle avec signes sensitifs ou sensoriels

Somatosensitive : cortex pariétal 1
Hallu élémentaires visuelles : occipital, pericalcarin oppose
Illusions visuelles, palinoscopie, heautoscopie
Auditive : aire auditive 1
Olfactive : orbitofrontal ; Gustative : péri oculaire
vertigineuse (cortex pariétal)

15

Crise épileptique partielle + signe végétatifs

Arythmies, horripilation, hypersalivation, pesanteur épigastrique (temporal interne)

16

Crises épileptique partielles + signes psy

État de rêve, impression d'étrangeté (temporal interne)

17

Crises épileptiques partielles complexes

Rupture de contact, amnésie (immédiate ou très rapide) +/- automatismes (mâchonnement, pourlechage) ou nouvelle activité motrice (grattage, marche, masturbation...)

18

Différentes épilepsie généralisée idiopathiques

Épilepsie absence
Épilepsie avec CGT au réveil
Épilepsie myoclonique juvénile bénigne

19

Épilepsie myoclonique juvénile

Signe tasse à café le matin
EEG intercritique : polypointes ondes généralisées + photosensibilité
/!\ pharmacodépendance au tt (90% récid quand arrêt)
Origine génétique

20

Épilepsie avec CGTC au réveil

Début ado, svt

21

Épilepsie absence généralisée idiopathique

Environ 7 ans, 10% des épilepsies des 3-12ans. Absences typiques inaugurales a 100/j
Bon pronostic immédiat, tardif : 40% feront CGTC (- favo si début >8 ans,

22

Épilepsie partielle intercritique

Que enfant et ado, surtout épilepsie a paroxysmes rolandiques qui débute à 3-13ans et guérit vers 16ans sans traitement nécessaire

23

EEG intercritique épilepsie partielle idiopathique

Pointes centro-temporales lentes biphasiques sur fond normal

24

Épilepsie temporale interne avec sclérose

Début ado ou adulte jeune par crises partielles complexes (gêne épigastrique puis arrêt psychomoteur regard fixe, mâchonnement/frottement..)
Tt Chir possible si pharmacorésistance

25

Sd de West

Rare et grave 2 mois-1an, spasmes flexion-extension + RDPM + Hypsarthymie
Pfs 2 a encéphalopathie, patho metabo, mala bourneville

26

Sd Lennox gastaut

GRAVE, <8ans (pic 3-5ans)
Crises tonique/atonique/absences atypique quotidiennes + RM, tb comportement...

27

EEG intercritique sd Lennox Gastaut

Pointes ondes lentes bouffées bu synchrones très nombreux sur fond ralenti

28

Sd Landau Kleffer (aphasie acquise épileptique)

Enfant, aphasie sensorielle + tb perso + hyperkinesie, crise épileptique inaugurale (50%) puis disparaît (seule truc qui régresse)
EEG : paroxysme plurifocaux actives par le sommeil, pfs POCS
Séquelles neuro +++

29

POCS

Début environ 4ans avec crises nocturnes généralisées ou partielles
8 ans : augmentation de la fréquence des crises avec stagnation psychomotrice
Amélioration à 12ans mais séquelle possible
Tt = benzo ou cc

30

EEG POCS

Pointes ondes continues >85% du tracé pendant le sommeil lent

31

Étiologies épilepsie

Tumeurs, vascu (AVC, angiome cérébral, rupture anevrysme), trauma, INF°, anomalie développement cortical, toxiques (OH, cocaïne, amphétamines, intox plomb ou Mn), iatro (psychotrope, lithium, sevrage benzo, barbituriques), HYPOGLYCÉMIE, hypoCa, hypoNa, hyperglycémie hyperosmolaire, IRn, déf vit B(NN)

32

Tt épilepsie généralisée idiopathique

Depakine ou lamictal ou trileptal ou keppra
Vérification tolérance à M1, M3 et tous les 6 mois

33

Tt épilepsie partielle

Keppra ou lamictal ou trileptal
Vérification tolérance à M1, M3 et tous les 6 mois

34

Infication arrêt d'un tt antiépileptique

Si EEG N et absence de lesion epileptogene
Quand pas de crises depuis >2-3ans
/!\ arrêt PROGRESSIF

35

Mesures associées épilepsie

/!\ OH et sommeil, CI sport extrême, pas de travail de conducteur (sauf si pas de crise depuis >10ans sans tt) mais conduite possible selon avis commission spécialisée après 3-6mois de tt

36

Épilepsie et grossesse

Supplémentation acide fol inique avant conception
Ok pour tt dépakine, tegretol, lamictal
+ vit K 3ème trimestre

37

Traitement dans épilepsie

Toutes crises sauf épilepsie a paroxysmes rolandiques, 1er épisode de CGTC avec FD (à discuter),EEG inteRcritique N et bon vécu et la crise

38

EEG pendant CGTC

Activité rapide bas voltage avec amplitude croissante (phase tonique) puis polypointes ou polypointes ondes progressivement ralenties (phase cloniques) svt artefacts musculaires, puis ondes lentes généralisées avant retour état antérieur

39

Infication scanner dans épilepsie

Devant toute crise inaugurale isolée
Pas obligatoire dans épilepsie-absence, épilepsie myoclonique juvénile bénigne, épilepsie a paroxysmes rolandiques

40

PL dans crise épileptique

Si céphalées aiguës et scanner normal
Ou si contexte fébrile

41

État de mal épileptique

Quand succession de crises (2 en 20 minutes) ou crise prolongée

42

État de mal épileptique convulsivant

En 30 min : tb végétatif, acidose, œdème cérébral
En 1h : lésions neuro irréversibles
Risque décès par collapsus cardio respiratoire

43

État de mal épileptique non convulsivant

Confusion mentale,
état de mal épileptique absence + myoclonies péri oculaire ou buccales (surtout les vieux)
État de mal épileptique partiel complexe : rare, confusion mentale isolée

44

Facteur favo état de mal épileptique

Mauvais tt, pb cérébral aigue, tb metabo

45

Pec état de mal épileptique

Liberation VaS et O2 + rechercher HYPOGLYCÉMIE + 2VVP dont 1 NaCl+G30% + 10mg Diazepam en 3 minutes + fosfenytoine ou phenytoine (Max 50mg/min)
Si persistante > 20 min : phénobarbital 20mg/kg (Max 100/min)
Si >40 min : thiopendal 5mg/kg bolus puis 5mg/kg/h