Migraines Et Algies De La Face Flashcards Preview

Neurologie > Migraines Et Algies De La Face > Flashcards

Flashcards in Migraines Et Algies De La Face Deck (24):
0

Épidémiologie migraines

Début avant 40ans
F>H

1

Migraine sans aura (critère IHS)

>5 crises de 4-72h sans tt + 2 parmi céphalées unilat/pulsatile/modérées a sévères/augmentées a l'effort + 1 parmi photo/photophobie/nausées/vomis au cours de la crise + pas d'autre étiologie

2

Migraine avec aura (critère IHS)

>2 crise avec aura réversible (tb langage, tb visuel, tb sensi) + 2 parmi aura unilat/progressive en >5min/chaque symptôme durant 5-60min + pas d'autre etiologie retrouvée

3

Tt crise migraineuse

Aspirine ou AINS +/- métoclopramide
TRIPTANS : sumatriptan (possible en 1ère intention si sévère) pas d'action sur l'aura !
+ repos au calme, tt FD

4

Tt fond migraine

Pour diminuer fréquence des crises, quand >2crises/mois sévères, longues et résistantes au tt
1ère intention : propanolol, metoprolol, axetorone, amitriptyline (laroxyl)

5

État de mal migraineux

Crise >72h svt favorise par abus médicamenteux ou terrain anxiodepressif

6

Pec état de mal migraineux

Sumatriptan SC (si pas de dérives ergot de seigle depuis >24h)
Si échec : H° + réhydratation + tricyclines IV

7

Terrain algie vasculaire de la face

Homme jeune (20-40ans), FD = OH

8

Clinique algie vasculaire de la face

Douleur intensité Max en Qqs minutes, type déchirement/brûlures, TOUJOURS DU MÊME CÔTÉ, periorbitaire, 15min-3h +/- a heure fixe
+ manif végét homolat : larmoiement, congestion nasale, sudation cutanée, CBH

9

Évolution Algies vasculaires de la face

Pls crises par jour, période de crises quotidiennes de 2-8semaines
+ rare :

10

Para clinique algie vasculaire de la face

Diagnostic clinique mais faire IRM si doute diag (CBH = DA?)

11

Tt accès algie vasculaire de la face

Sumatriptan SC (fait disparaître la crise en 5-10min)
O2

12

Tt fond algie vasculaire de la face

Stop OH +/- verapamil ou cc (risque de rebond a l'arrêt)
Autre : methylgerside, indometacine
Forme chronique : lithium

13

Épidémiologie névralgie du trijumeau

Femmes >50 ans
Frequent

14

Physiopathologie névralgie du trijumeau

Compression du 5 par artère naissant de l'artère basilaire

15

Clinique névralgie du 5

Douleur unilat du V 2>3>1 (pfs sur 2 branches) a type de décharges électriques de Qqs sec en salves pdt Qqs minutes, pls fois/j pendant qqs j a 1 semaine
FD : spontané ou mastication, ouverture bouche, zone gâchette...

16

Etiologie névralgie du V

Secondaires : SEP, syringomelie, néo, anevrisme a. Basilaire, méningite, #, TVC, neurinome du 8, AVCi l'apéro bulbaire
ESSENTIELLE

17

Clinique orientant vers etiologie secondaire de la névralgie du V

Douleur moins intense, territoire V1 avec persistance fond dlrs entre les accès et anomalies a l'examen

18

Pec névralgie du V

Tt antalgique + etiologie
1ère int : tegretol (augmentation progressive JUSQUA dose min efficace), clonazepam, oxcarbamazepine
Chir : formes rebelles : thermocoagulation percutanée du gg Gasser (ou décompression vasculaire)

19

Hemorragie paroxystiques

Femme, douleurs intenses orbitaires par crises brèves (2-45min) et frequente
INDOMETACINE = test diag

20

Névralgie primaire du glossopharyngien

Rare, douleur unilat en salves de quelques secondes a types de décharges a la base de la langue, CAE...

21

Névralgie d'Arnold (occipitale)

Céphalées région occipitale sur fond de brûlures déclenchées par mvt du cou ou pulsatile
Tt = AINS, Clonazepam +/- infiltration...

22

Migraine hémiplégique familiale

Cause rare de migraine, transmission autosomique récessive
Souvent migraine avec aura motrice

23

Étiologies essentielles algies de la face

Migraine, algie vasculaire de la face, névralgie du trijumeau, hemicranie paroxystique, névralgie primaire du glossopharyngien, névralgie d'Arnold