230 : Fibrillation atriale Flashcards Preview

Cardiologie / Médecine vasculaire > 230 : Fibrillation atriale > Flashcards

Flashcards in 230 : Fibrillation atriale Deck (25)
Loading flashcards...
1

Définition de la fibrillation auriculaire (en 4 points)

- Tachycardie irrégulière
- D'origine supraventriculaire
- Due à une activité électrique rapide (400-600 bpm) anarchique des oreillettes
- Avec perte de leur efficacité hémodynamique

2

Durée de l'épisode à partir duquel on parle de FA

> 30 secondes

3

Prévalence de la FA chez les ≥ 80a

10%

4

Imputabilité de la FA parmi AVC par embolie

1/6ème

5

Classification en "P" de la FA en 4 formes cliniques

- Paroxystique : cesse spontanément < 7 jours
- Persistante : s'arrête spontanément en > 7 jours ou suite à une cardioversion
- Permanente si échec de cardioversion ou si la cardio version n'est pas tentée
- Premier épisode : FA non classable

6

Physiopathologie et définition clinique de la maladie de l'oreillette

=> Alternance de Tachycardie + Bradycardie dûs à
- une FA paroxystique
- une dysfonction sinusale

7

Examen diagnostic de la FA et description du résultat

ECG
- absence d'onde P visible
- QRS irréguliers
- Trémulations de la ligne de base

8

6 facteurs déclenchants de la FA

- Ivresse, consommation de substances illicites
- Privation de sommeil
- Hypokaliémie
- Fièvre
- Electrocution
- Réaction vagale

9

7 facteurs de prédisposition à la FA

- Âge
- Obésité
- SAS
- Hyperthyroïdie
- Tabagisme / Alcoolisme
- Sport de grande endurance

10

2 principales maladies causant de la FA

- HTA
- Valvulopathies (mitrales++)

11

5 examens du bilan étiologique d'une découverte de FA (et causes recherchées)

- Bilan biologique (iono, radiotho, fonction rénale, hépatique)
- ECG / ETT (cardiomyopathies, SCA, péricardites, cardiopathies congénitales)
- TSHus (hyperthyroïdie ; mécanisme de cardiothyréose)
- MAPA pour recherche active de l'HTA
- Polysomnographie pour rechercher active du SAOS (++ chez l'obèse)

12

Anticoagulation de la FA en aigu pour tout patient
=> Molécule
=> Conditions

=> Héparine / AOD
=> 3 semaines avant la cardioversion + 4 semaines après

13

Condition pour pouvoir cardioverser une FA
(2 situations)

1/ 3 semaines d'anticoagulation préventive efficace documentée
2/ début de FA parfaitement datable il y a < 48h + Absence de thrombus intra-OG à l'ETO

14

Anticoagulation de la FA en chronique (après cardioversion) chez tout patient
1/ Chez l'H
2/ Chez la F

Evaluation par le score CHA2DS2-VASc
C pour Congestion
H pour Hypertension
A pour âge ≥ 75a (2pt)
D pour Diabète
S pour Stroke (AVC) (2pt)
-
V pour atteinte Vasculaire (coro, AOMI, TSA)
A pour page ≥ 75a (1pt)
Sc pour Sex category (1pt pour le score féminin)

Chez l'H :
0 => Pas de traitement
≥ 1 => AOD

Chez la F :
1 => Pas de traitement
≥ 2 => AOD

15

2 situations où CHADS-VASC n'est pas nécessaire

- FA valvulaire (pas appliqué, toujours anticoagulé)
- FA isolée chez le ≤ 65a : jamais d'anticoagulation

16

3 critères d'indication de la fermeture de l'auricule gauche

- FA non valvulaire
- CHA2DS2-VASc ≥ 4
- CI formelle et permanente aux anticoagulants

17

4 objectifs de contrôle des facteurs de risques

- Réduire le tabagisme et la consommation d'alcool
- Corriger l'obésité et le surpoids avec objectif IMC < 27 ou - 10% du poids
- Traiter l'HTA avec objectif PAS < 130 mmHg
- Dépister et traiter le SAS

18

Traitement de l'accès de FA persistante (et du premier accès < 7 jours)
=> 5 mesures

1/ Prévention du risque thromboembolique :
=> AOD++
=> AVK ± HNF (avec obj TCA 2-3x la N) jusqu'à efficacité des AVK)

2/ Cardioversion quand les conditions sont réunies (voir fiche prévention du risque TE avant la cardioversion)

3/ 4 semaines d'anticoagulation orale après cardioversion

4/ En attente de la cardioversion ou si échec, freinateurs nodaux (ß-bloquants / Vérapamil / Diltiazem / Digoxine)

5/ Pas d'antiarrythmiques au long cours si premier accès

19

Traitement en urgence d'une forte cadence ventriculaire mal tolérée (insuffisance cardiaque)

Digoxine IV (si kaliémie normale)

20

2 stratégies de traitement d'entretien de la FA
+ leur contrôle d'efficacité
=> Dans quel type de FA sont-elles indiquées ?

1/ DANS LA FA PERSISTANTE / PAROXYSTIQUE :
Respect de la FA et contrôle de la FC par freinateurs nodaux (ß-bloquants, inhibiteurs calciques, bradycardisants, digitaliques) => obj FC : < 80 bpm au repos / < 110 bpm pour effort modeste de marche)
=> contrôlé par un holter rythme

2/ DANS LA FA PERMANENTE / PAROXYSTIQUE :
Contrôle de rythme (réduction de la FA) et prévention des rechutes par antiarrythmiques (amiodarone, sotalol, flécaïnide, propafénone, dronédarone)

21

Restrictions d'utilisation des antiarrythmiques
1/ Chez le coronarien
2/ Chez l'insuffisant cardiaque

1/ Chez le coronarien
=> Seulement l'amiodarone et le sotalol
2/ Chez l'insuffisant cardiaque
=> Seulement l'amiodarone

22

2 critères d'indication de stimulation cardiaque définitive chez les patients atteint de maladie de l'oreillette

1/ Pauses sinusales symptomatiques ≥ 3 secondes

2/ Bradycardie sinusale symptomatique et non iatrogène (< 50bpm)

23

Tableau clinique de l'H de 50a
+ présentation clinique
+ Traitement

FA isolée avec palpitation sur coeur normal
> Palpitations vespéral / nocturnes + angor fonctionnel ou dyspnée d'effort
TTT : Anti-arythmiques au long cours

24

Tableau clinique de la FA du cardiomyopathe
+ présentation clinique
+ Traitement

FA avec insuffisance cardiaque, soit révélée soit aggravée par la FA

> OAP ou décompensation cardiaque globale

TTT : anti-coagulation ± digoxine jusqu'à cardioversion / puis amiodarone
Si échec de cardioversion : ß-bloquants

25

Prise en charge du premier épisode de FA

- HNF / AOD jusqu'à réduction spontanée