Arthrose Flashcards Preview

Rhumato > Arthrose > Flashcards

Flashcards in Arthrose Deck (57):
0

2 composants cartilage

matrice: collagène au sein duquel GAG accrochés à agrécannes, agrécanes se regroupent en protéoglycanes via acide hyaluronique
protéoglycanes retiennent eau
maintien par protéines adhésives
collagène parallèle en surface et perpendiculaire en profondeur
chrondrocyte:non vascularisé, nutrition via synoviale, intégrine=mécanorécepteur

1

physiopath cartilage sénescent

diminution contenu hydrique par protéoglycane de moins bonne qualité
décroissance nombre chondrocyte

2

physiopath cartilage arthrosique

maladie de l'articulation
dégradation cartialge
remaniement os sous chondral
ostéophytes
épisodes limités d'inflammation

3

topographie et horaire de coaxarthrose

dl pli aine, face ant cuisse ou projetée: genou
dl mécanique, augmente à effort, diminue au repos
DM possible (<15 minutes)

4

évaluation du retentissement fonctionnel coxarthrose

atv quotidienne, marche
mvt rotation hanche: chaussettes, collants, vi sexuelle
indices algofonctionnels pour quantifier degré handicap dans atv vie quotidienne

5

examen physique coxarthrose

debout, couché, marche
debout: boiterie, attitude vicieuse (flessum ou RE)
couché: dl, limitation dl, amplitude, amyotrophie quadriceps

6

diag positif coxarthrose?

RADIO: bassin face et faux profil de Lequesne (interligne articulaire en avant et en arrière: N décroit)

7

signes cardinaux de coxarthrose a radio

pincement interligne: supéro ext en cliché de face ou N si début, antérieur profil
ostéophytose marginale
ostéosclérose condensante de l'os sous chondral dans zones hyperpression (pôle sup tête, toit cotyle) +/- géodes
dissociation anatomo clinique

8

autre intérêt Rx dans coxarthrose

dépister formes secondaires liées vice architectural
coxométrie: angle couverture du cotyle et obliquité col

9

4 angles fondamentaux de hanche

VCE: couverture ext cotyle >25
HTE: obliquité toit <25

10

pronostic arthrose

variabilité interindividuelle
pincement moyen à hanche: 0,2 à 0,3mm/an

11

3 formes cliniques différentes de coxarthrose

secondaires à anomalie architecture
secondaire pathologie hanche
rapidement destructrice

12

4 anomalies architecturales de hanche responsables d'arthrose

dysplasie supéro ext
dysplasie interne
coxa plana
coxa retorsa

13

caractéristiques dysplasie supéro ext

- col trop vertical: angle cervico diaphysaire>140, trop antéversé
- dysplasie toit cotyle (insuffisance de couverture)
40% coxarthrose
bilat asymétrique

14

dysplasie interne: caractéristiques

femme, bilatéral, évolution tardive

15

coxa plana: caractéristiques

séquelles ostéochondrite
garcon de 5 à 10 ans
fragmentation avec déformation de tête fémorale en béret basque

16

coxa retorsa: caractéristiques

séquelle d'épiphysiolyse de l'ado, 10 16 ans, obèse
bilat
glissement tête fémoral en bas et en arrière, ostéophytose sup

17

autres pathologies de hanche responsables de coxarthrose

fracture cotyle
ostéonécrose tête
coxite de SP, polyarthrite
inégalité MI>3cm

18

définition CRD

pincement de plus de 50% interligne ou 2 mm en 1 an

19

clinique CRD

terrain: femme obèse de 65 ans après trauma ou surmenage
dl brutale, intense à recrudescence nocturne
évolution vers pincement local sans ostéophytose
chondrolyse mise en évidence par répétition clichés à M3

20

pathologie à R devant CRD

chondrocalcinose articulaire

21

PEC médicale de coxarthrose

- aménagement articulation dl: favoriser marche en dh poussées, repos lors poussée, pas charges lourdes, éviter station debout prolongée, canne, régime amaigrissant, repos quotidien allongé, hanche en extension
- ré éducation douche en balnéo
- antalgiques, AINS lors poussées + dl; anti arthrosique
- CT intra articulaire possible

22

ttt chirurgical coxarthrose

- chir conservatrice: prévention, correction malformation subluxante. AT et ré éducation
- PTH: indiquée selon retentissement clinique: DOULEUR ET HANDICAP

23

3 grandes complications de PTH

infection
usure cotyle
descellement mécanique: + fréquent, usure polyéthylène se traduisant par réveil dlx

24

2 compartiments concernés par gonarthrose

arthrose fémoro patellaire
arthrose fémoro tibiale (cpt int>ext)

25

terrain arthrose fémoro patellaire

femme>40 ans

26

quand évoquer diag gonarthrose?

dl face ant genou, bilatérale et symétrique
lors mise en extension (descente escaliers)
dl modérées en terrain plat
signes accrochages ou épisodes d'épanchement
ex physique: dl extension contrariée de la jambe; pression rotule sur genou fléchi, toucher rotulien, rabot, Zohlen (oppose à extension rotule)

27

diag + d'arthrose fémoro patellaire?

Rx incidence axiale 30 ou 60° + F/P en charge
amincissement ou disparition interligne
ostéophytose rotulienne trochléenne ext
(translation en dh rotule par usure)

28

3 autres signes retrouvés dans gonarthrose

amyotrophie quadriceps
épanchement articulaire
kyste poplité

29

pronostic gonarthrose fémoro patellaire

capricieuse
dl intermittente puis gênantes

30

PEC gonarthrose fémoro patellaire

médical++
ré éducation isométrique pour ré axer rotule
Ci certains sport: ski, vélo, marche prolongées
infiltrations CT
chir si IF sévère

31

terrain gonarthose fémoro tibiale

femme de 65 ans

32

quand évoquer diag gonarthrose fémoro tibiale?

dl diffuse du genou (interne + souvent)
horaire mécanique: marche, escaliers, souagée par repos
poussées congestives: recrudescence nocturne, épanchement articulaire
ex physique de bout puis couché: recherche déformation (genu varum ou valgum)
DD: mobilité, craquement, épanchement, aspect en flessum dans formes évoluées, stabilités

33

diag + gonarthrose fémoro tibiale?

Rx face appui bipodal, extension +/- monopodal
profil
défilé fémoro patellaire à 30°C
en schuss (cpt post, pincement)
pincement interligne, ostéophytose marginale externe; épines tibiales
ostéocondensation sous chondrale +/- géodes

34

pronostic gonarthrose fémoro tibiale

variations inter individuelle
diminution périmètre de marche + souvent
fc prédictifs: épanchements synoviaux; récidive synovite, obésité, association à arthrose digitale, atcd traumatiques

35

pathologie à rechercher systématiquement si GRD

CCA

36

kyste poplité

épanchement localisé dans bourse poplitée
rupture: dl brutale et tableau de pseudo phlébite

37

pathologies responsables gonarthrose secondaire et forme accompagnement

ostéonécrose condyle interne
arthrite, CCA, osténonécrose, Paget, hyperostose, Paget

38

pathologie accompagnant gonarthrose stade évolué

méniscopathie dégénérative
attention: ne peut être seule cause de gonalgie chez >45 ans

39

TTT médical gonarthrose

indispensable (évolution lésion)
ménagement genou: marche et station debout prolongée à éviter; excès poids, éviter charges lourdes
REEDUCATION: quadricipitale, flessum
médicamenteux: antalgiques simples, AINS lors poussées dl; anti arthrosique ont action lente
infiltrations CT lors poussées avec épanchement, acide hyaluronique
crénothép

40

2 obj ttt chir

ne pas laisser passer l'heure d'une intervention préventive
ne pas poser indication abusive

41

ttt conservateur gonarthrose

ostéotomie de valgisation ou varisation
retarde de 12 ans prothèse
faut: <65 ans, genou stable sans laxité

42

arthrose digitale: fréquence et signe associé

+ fréquente
associée à arthrose genou

43

2 types arthroses digitales

inter phalangienne (femme, terrain familial)
trapézo métacarpienne: micro trauma répétés ou vice statique

44

quand évoquer diag arthrose digitale?

développement à bas bruit de tuméfactions nodulaires des IPD +/- dl avec déformations: nodules Heberden
IPP: nodosité Bouchard
rhizarthose: racine pouce et partie ext du poignet, articulation hypertrophiée avec épanchement

45

diag + arthrose digitale?

clinique
pas radio nécessaires (signes cardinaux autrement)

46

pronostic arthrose dig?

atteinte additive
indices algofonctionnels
régression dl mais nodules déformants

47

forme clinique ppl arthrose digitale

arthropathie érosive: poussée congestive; dl intense et infl-->femme ménopausée; érosion et géodes
Dff: PR

48

PEC arthrose digitale

antalgiques, AINS
orthèses (déformations)
infiltrations
chir: trapézectomie
risque amyotrophie éminence thénar

49

autres localisations arthrosiques

épaule (omarthrose)
cheville (toujours secondaire)

50

2 types omarthroses

excentrée: rupture coiffe
centrée: séquelles de fractures et nécroses épiphysaires, primitive=exceptionnelle

51

clinique omarthrose

dl mécanique longtemps tolérée
enraidissement progressif et +/- handicapant
limitation dl et craquements
perte force et amyotrophie lié rupture coiffe
évaluer intégrité portion longue biceps

52

Rx omarthrose

pinceùent; condensation SC, ostéophytose

53

PEC particulière omarthrose excentrée

si R ttt médical: prothèse inversée type Grammont

54

cause arthrose cheville

post trauma
CCA
nécrose talus

55

pathologie à systématique rechercher dans arthrose cheville

hémochromatose génétique

56

clinique et PEC arthrose cheville

dl mécanique en orthostatisme, marche
déficit extension, équinisme, augmente à dl
ttt: mesires orthopédique, arthodèse si invalidant