Conf De La Fac 2 Flashcards Preview

Sous-colle > Conf De La Fac 2 > Flashcards

Flashcards in Conf De La Fac 2 Deck (16)
0

Stades de l'insuffisance rénale chronique en fonction du DFG (mL/min/1,73m2)

. Stade 1 : DFG ≥ 90
. Stade 2 : DFG = 60-89
. Stade 3 A : DFG = 45-59
. Stade 3 B : DFG = 30-44
. Stade 4 : DFG = 15-29
. Stade 5 : DFG < 15

1

Éléments en faveur d'une insuffisance rénale chronique (6)

* Anamnèse: anciens dosages élevés de créatinine / protéinurie / anomalies du sédiments (hématurie / leucocyturie)
* Terrain: atcd néphrologiques et généraux (diabète, HTA, LED, etc.)
* Clinique: signes urémiques chroniques (asthénie, nycturie, crampes, etc.)
* Imagerie: taille des reins diminuée (écho < 10cm / ASP < 3 vertèbres L1)
* Anémie normochrome normocytaire arégénérative (par déficit en EPO)
* Hypocalcémie: [Ca] < 2.2 mM (par défaut de conversion en Vit D active)

2

Principales étiologies d'insuffisance rénale chronique

. Néphropathies glomérulaires (25-50%)
- Néphropathie diabétique : diabète de type 2 +++
- NG chroniques primitives: maladie de Berger (GN à IgA) ++
- NG chroniques secondaires: LED +++ / amylose ++
. Néphropathies vasculaires (20%) : Néphroangiosclérose +++
. Néphropathies tubulo-interstitielles (5%) : Néphropathie de reflux
. Néphropathies héréditaires (10%) : Polykystose rénale autosomique dominante (PKRAD) +++
. Néphropathie de cause indéterminée > 10%

3

Quelle est la néphropathie glomérulaire de l'adulte la plus fréquente?

GN primitive à dépôt mésangiaux d’IgA (maladie de Berger)

4

Clinique de la GN primitive à dépôt mésangiaux d'IgA

- Terrain: adulte jeune / homme > femme (sex ratio = 2-3)
- Anamnèse: atcd d’HM au décours d’une infection virale (des VADS)
- Hématurie +++
* Hématurie macroscopique récidivante (HMR)
* Sans caillot / sans douleur (parfois micro et asymptomatique)
* Durée: quelques heures à quelques jours
* Au décours d’une infection des VADS / récidive à la prochaine infection
- Pas de signes extra-rénaux

5

Examens paracliniques à réaliser devant une suspicion de GN primitive à dépôts mésangiaux d'IgA

- BU et ECQU: mise en évidence d’une hématurie +/- protéinurie
- Concentration en IgA sérique augmentée
- ECBU: élimine une infection urinaire
- Ponction biopsie rénale (PBR)
* MO: hypertrophie +/- prolifération mésangiale endocapillaire
* IF: dépôts mésangiaux granuleux diffus d’IgA (dans tous les glomérules)

6

Diagnostics différentiels d'une NG primitive à dépôts mésangiaux d'IgA

- devant dépôts d’IgA: purpura rhumatoïde (enfant) / cirrhose (adulte)
- devant hématurie récidivante: syndrome d’Alport (maladie liée à l’X)
-> recherche de surdité de perception et anomalies ophtalmologiques (lenticône antérieur) ++

7

Éléments de la prise en charge néphroprotectrice avec objectifs

. Contrôle strict de la PA < 130/80 mmHg
- Utilisation en première intention d’un bloqueur du système rénine angiotensine (IEC, ARAII)
* début progressif/ surveillance créatinine et potassium
- Restriction sodée (6 g NaCl/j)
. Contrôle strict de la protéinurie <0,5 g/24h
- Restriction protéique modérée (0,8 à 1 g/kg/j)
. Eviter les néphrotoxiques (iode, AINS)

8

Quelles sont les principales mesures de prise en charge de l’insuffisance rénale chronique au stade 5 et leur préparation ?

. Planification du traitement de suppléance
. Information du patient sur les différentes techniques de suppléance de l’IRC (hémodialyse, dialyse péritonéale et transplantation)
. Prise en charge à 100 %
. Perspective d’un reclassement professionnel
. Préserver le réseau veineux d’un membre supérieur
. Création fistule artérioveineuse
. Vaccination contre l’hépatite B

9

Quel est le principe du test du cross-match?

. Recherche de la fixation d’anticorps anti-HLA présents dans le sérum du receveur dirigés contre les antigènes HLA du donneur (lymphoctes).
. Fixation par microlymphocyotoxicité complément dépendante, ELISA, cytomètre de flux

10

Éléments de l'entretien avec un patient sur le dépistage du cancer de la prostate

. information éclairée sur les modalités
- enjeux et risques éventuels
- liés aux différentes stratégies de prise en charge
(traitements et biopsie)

11

Interrogatoire si suspicion de cancer de la prostate

. Terrain: H > 50ans
. Rechercher facteurs de risque familiaux ou ethniques
. Signes fonctionnels
- signes d’envahissement local : SFU
* signes urinaires irritatifs = pollakiurie / impériosités
* signes urinaires obstructifs = syndrome dysurique
- signes d’envahissement métastatique
* AEG / douleurs osseuses ++
* signes neuro: paresthésies / parésie / incontinence (métastases vertébrales)

12

Caractéristiques du dépistage du cancer de la prostate (4)

. Dépistage individuel ciblé et éclairé
. Après information des risques et des bénéfices / sur les biopsies
. A proposer à tous les hommes entre 50 et 75ans: TR + PSA 1x/an
. Dès 45 ans si facteur de risque: familial et/ou ethnique

13

Indications / modalités / limites / complications des biopsies trans rectales de prostate

. Indication
- Toucher rectal anormal et/ou PSA > 4ng/mL
. Modalités (10)
- Après information du patient: risque de prostatite grave (PMZ)
- En ambulatoire / échoguidées / sous AL / antibioprophylaxie (quinolones)
- Bilan pré-biopsies: ECBU / hémostase / préparation colique (lavement rectal)
- Biopsies multiples ≥ 12 (6 par lobe: « cartographie »)
- Envoi en anatomopathologie pour diagnostic histologique (PMZ)
. Limites
- Des biopsies normales n’éliminent pas le diagnostic de cancer
. Complications
- Prostatite aiguë
- Hémorragiques: hématurie / rectorragie / hémospermie

14

Options thérapeutiques en cas de cancer prostatique localisé (6)

. Curiethérapie
. Prostatectomie radicale (=totale), conservatrice ou non
. Radiothérapie externe conformationnelle
. Surveillance active
. Abstention
. (HIFU : Ultrasons Focalisés de Haute Intensité)

15

Traitement d'un cancer de la prostate métastatique

. Hormonothérapie par blocage androgénique
= Agoniste de la LHRH + anti-androgènes