Conf De Mal Inf 2 Flashcards Preview

Sous-colle > Conf De Mal Inf 2 > Flashcards

Flashcards in Conf De Mal Inf 2 Deck (46)
0

À quelle classe d'antibiotiques appartient la streptomycine?

Aminoside

1

2 causes d'acido-cétose

. Diabète
. Alcool

2

2 causes de rhabdomyolyse iatrogène

. Statines
. Neuroleptiques

3

Formule de calcul de la natrémie corrigée

. Na corrigée = Na mesurée + 0,3 (Glycémie(mmol/L) - 5)
Ou
. Na corrigée = Na mesurée + 1,6 (Glycemie(g/L) - 1)

4

Norme des lactates sur GDS artériel

0,3-0,8 mmol/L

5

2 causes infectieuses de rhabdomyolyse

. Grippe
. Légionellose

6

Adaptation du traitement du diabète si insulino-dépendant en cas de pathologie aiguë nécessitant hospitalisation

Insuline IVSE

7

Quel médicament est une CI au gluconate de calcium?

Digitalique

8

Antibiothérapie probabiliste d'une pneumopathie aiguë communautaire hospitalisée en réa

. C3G (Céfotaxime ou Ceftriaxone) IV + macrolide IV
Ou
. C3G (Céfotaxime ou Ceftriaxone) IV + fluoroquinolone (Levofloxacine IV)

9

Où traiter une pneumopathie d'inhalation?

Hospitalisation SYSTÉMATIQUE

10

Où traiter une pneumopathie multilobaire ?

Hospitalisation SYSTÉMATIQUE

11

Quel macrolide ajouter si on vise des Gram+ ?

Gentamycine

12

Quel macrolide ajouter si on vise des Gram- ?

Amikacine

13

Combien d'hémocultures sont-elles nécessaires pour diagnostic de bactériémie à Staph doré?

1 seule (contre 2 pour les autres bactériémies)

14

Comment faire la preuve d'une infection de KT?

. Hémocultures prélevées simultanément en périphérie et par le cathéter avec
- Rapport hémoculture quantitative centrale/périphérique supérieur ou égal à 5
Ou
- Délai différentiel de positivité des hémocultures supérieur ou égal à 2h

15

Enzyme commun à tous les staphylocoques

Ils sont catalase (+)

16

Comment distinguer un staph aureus des autres staph?

. Staph aureus est coagulase (+) et pas les autres staph

17

Infection sur KT : indications du retrait du KT

. Complications : thrombophlébite suppurée, endocardite, ostéomyélite, choc septique
. Germes
- Staphylocoque doré
- Candida
- Pseudomonas

18

Antibiothérapie d'une infection sur KT

Vancomycine + Aminoside

19

1 ECP systématique devant hémocultures positives à staph doré

ETO

20

Quantifier élévation des transaminases dans VHC

Modérée : svt 1,5-3N

21

Étiologie d'un bloc bêta-gamma à l'électrophorèse des protéines?

Cirrhose

22

Syndrome inflammatoire à l'électrophorèse des protéines sériques?

. Hypoalbuminémie
. Hyperalpha2
. Hypergammaglobulinémie polyclonale

23

Bilan de débrouillage SIMPLE devant une élévation modérée des transaminases (inférieure à 10N)

. Sérologie VHB
- Ag HBs
- Ac anti-HBs
- Ac anti-HBc
. Sérologie VHC : Ac anti-VHC
. Bilan martial : ferritinémie et coefficient de saturation de la transferrine
. TP

24

La sérologie VHC (IgG) d'un patient est positive. Comment savoir s'il s'agit d'une hépatite C chronique ?

. Contrôle de la sérologie anti-VHC par un test ELISA
. Puis PCR ARN-VHC
. Si celle-ci est positive, c'est bien une hépatite C chronique, sinon, c'est une hépatite C guérie

25

Bilan pré-thérapeutique d'une hépatite C chronique

. PCR ARN-VHC : évalue l'importance de la réplication
. Génotypage VHC
. Transaminases
. Alpha-fœto protéine
. TP-FV-albumine
. Échographie abdominale
. PBH ou approches non invasives (Fibrotest / Fibroscan)
. Sérologies VIH / VHB / VHD / VHA / TPHA-VDRL
. Bilan martial
. TSH-Ac anti-TPO
. AAN / anti-ML et LKM1
. Consultation psychiatrique et ophtalmo
. ECG
. HCG
. Dépistage de l'entourage
. Éviction du don du sang

26

Traitement d'une hépatite C chronique

. Ambulatoire
. Arrêt de l'alcool
. Arrêt des médicaments hépato-toxiques
. Vaccination VHB + VHA
. Bithérapie
- Ribavirine
- Interféron pégylé
. Durée selon génotype
- 48S si génotype 1 et 4
- 24S si génotype 2 et 3
. Surveillance de la réplication virale et de la tolérance du traitement

27

Indications du traitement de l'hépatite C chronique

. Génotypes 2 et 3 : quelle que soit l'intensité de la fibrose
. Génotypes 1 et 4 : si A > ou = 2 et/ou F > ou = 2 ou cirrhose
. Risque de progression rapide de la fibrose (co infection VIH, Stéatose)
. Manifestations extra-hépatiques (asthénie +++)
BALANCE BÉNÉFICE / RISQUE

28

Objectifs du traitement de l'hépatite C

. Éradication du VHC = obtention d'une réponse virologique prolongée
. Prévenir / faire régresser la fibrose hépatique

29

Facteurs favorisant une candidose cutanée / muqueuse

. Facteurs locaux
- Humidité
- Macération
- pH acide
- Irritations chroniques
- Xérostomie
. Facteurs généraux
- Terrain
* Immunosuppression
* Diabète
* Grossesse
* Âges extrêmes de la vie
- Médicaments
* Antibiotiques généraux
* Œstroprogestatifs
* Corticoïdes

30

Clinique d'une candidose buccale

. Glossite
- Langue rouge, érythémateuse et dépapillée
. Stomatite
- Inflammation aiguë ou chronique de la muqueuse buccale
* Sécheresse de la bouche (xérostomie)
* Sensation de cuisson, goût métallique
* Muqueuse brillante, rouge, vernissée, douloureuse
. Muguet
- Face interne des joues
- Érythème recouvert d'un enduit blanchâtre, qui se détache facilement au raclage et dont l'extension au pharynx est possible, entraînant une dysphagie

31

ECP à visée diagnostique devant une candidose buccale simple?

AUCUN

32

Traitement d'une candidose buccale simple

. Ambulatoire
. Préventif
- Recherche et correction des facteurs de risque
. Curatif local
- Miconazol (Daktarin) ou Amphotericine B (Fungizone)
- En association avec bains de bouche de bicarbonate de soude pour augmenter le pH buccal
- Pour 1-3 semaines
- Garder le médicament dans la bouche quelques minutes puis l'avaler
- /!\ CI du miconazole si AVK ++++
. Symptomatique : antalgiques
. Mesures associées
- Changer la brosse à dent
- Si prothèse dentaire : traitement par antifongique tous les soirs pendant la même durée
. Surveillance

33

Clinique des dermatophytoses unguéales

. Du à : T. Rubrum et T. Mentagrophytes
. Atteinte inter digitale ou des plantes associée +++
. Débute dans la partie distale et latérale de la tablette unguéale
. Hyperkératose sous-unguéale, puis onycholyse par décollement distal de la plaquette unguéale

34

Comment différencier les différentes étiologies d'onycholyse?

. Onycholyse blanche : mécanique
. Onycholyse jaune : mycosique ou psoriasique
- si pso : onycholyse distale cernée par liseré érythémateux

35

Fréquences dermatophyte-candida pied/main

. Aux pieds : 90% de dermatophytes
. Aux mains : 50%/50% dermatophyte et candida

36

Clinique d'une onychomychose candidosique

. Mains ++
- Débute par un péri-onyxis : tuméfaction douloureuse de la zone matricielle et du replis sus-unguéal, la pression peut faire soudre du pus
- La tablette unguéale est atteinte secondairement (onyxis) : teinte marron-verdâtre dans les régions proximales et latérales
- Évolution chronique parsemée de poussées intermittentes
. Surinfections bactériennes fqtes (Pseudomonas), l'ongle prenant alors une teinte bleu-vert

37

Conduite à tenir diagnostique devant une onychomycose

. Prélèvement mycologique en laboratoire spécialisé
. Avant tout traitement ou après fenêtre thérapeutique
. Pour examen direct
. Après éclaircissement à la potasse
. Culture en milieux spéciaux type Sabouraud
. Pas d'antifongigramme

38

Traitement d'une dermatophytose unguéale

. Ambulatoire
. Ttt préventif
- correction des facteurs de risque : macération, humidité, micro-traumatisme
- Ttt de la source
- Recherche et traitement de toutes les autres atteintes simultanément
- lutte contre la surinfection : bain de doigts de chlorhexidine
. Ttt curatif après examen mycologique
- Suppression de la zone infectée : découpage / meulage / Amycor onychoset
- Si atteinte modérée et distale : traitement local
* Solution antifongique filmogène
- Général sinon :
* Kétoconazole (Nizoral) per os pdt 4-6 mois pr la main et 9-12 mois pour les pieds
* Ou Terbinafine si CI au Kétoconazole
. Surveillance

39

Vaccination contre la grippe et allergie à l'œuf

CONTRE-INDICATION

40

Vaccinations et AVK

. CI aux IM
-> vacciner en sous-cutané

41

Une patiente de 19 ans souhaite se rendre 5 semaines au Mali
Ses antécédents sont
- une maladie épileptique équilibrée sous Acide Valproïque
- un choc anaphylactique à la fosfomycine
Quelles recommandations générales relatives à ce voyage lui faites-vous?

. Chimioprophylaxie anti-palustre
. Vaccination antiamarilique
. Consommer de l'eau en bouteille capsulée ou désinfectée
. Laver et peler fruits et crudités
. Protection contre le soleil
. Éviter le contact avec les animaux
. Protection des relations sexuelles
. Ne pas marcher pieds nus sur le sable ou dans la boue
. Pas de baignade en eau douce canon contrôlée
. Vaccination anti-VHA / anti-Typhoïde
. Emporter une trousse à pharmacie
. Emporter une ordonnance pour le Valproate + réserve suffisante pour le traitement
. Port d'une carte anglais/français signalant l'allergie à la fosfomycine

42

Une patiente de 19 ans souhaite se rendre 5 semaines au Mali
Quelle prévention anti-palustre lui conseillez-vous?

. Protection contre les moustiques
. Vêtements clairs couvrant
. Moustiquaire imprégnée
. Répulsifs / insecticides
. Chimioprophylaxie anti-palustre
- Mali = zone 3
- Atovaquone-Proguanil : 1cp/jour à débuter la veille et à poursuivre 7 jours après le retour

43

CI de la Méfloquine (Lariam)

. Hypersensibilité
. Pathologie psychiatrique
· Antécédent de convulsions quelle qu'en soit l'origine
· Antécédent de fièvre bilieuse hémoglobinurique
. Insuffisance hépatique sévère
. Traitement concomitant par de l'acide valproïque et par extension par du valpromide

44

À quoi faut-il penser devant une langue noire?

Candidose buccale

45

Antibiothérapie d'une cystite aiguë simple en cas d'allergie à la fosfomycine-trométamol (Monuril)?

. Fluoroquinolone en dose unique ou sur 3 jours
Ou
. Nitrofurantoïne 5 jours