Conf De La Fac 23 Flashcards Preview

Sous-colle > Conf De La Fac 23 > Flashcards

Flashcards in Conf De La Fac 23 Deck (10)
0

Circonstances réflexes où il faut chercher le VIH

. Tuberculose
. Lymphome
. Zona
. Candidose
. Purpura thrombopénique
. Hyalinose segmentaire et focale
. et bien sûr les infections opportunistes inaugurales

1

Quels examens demandez-vous pour préparer la prise en charge d'une infection par le VIH confirmée?

. Personnalisation du traitement antirétroviral : profil virologique
- ARN VIH plasmatique (charge virale) pour adapter le choix et la surveillance du traitement initial
- Génotypage du VIH pour rechercher des résistances et adapter le traitement
- Sérologie VHB : si infection active, choisir des antirétroviraux actifs sur les 2 virus (par exemple : tenofovir/FTC)
. Rechercher des signes en faveur d’une infection opportuniste évolutive
- fièvre persistante
- points d’appel spécifiques (rétinite, signe neurologique, cytopénie ...)
- si besoin : examens paracliniques (PCR CMV, hémocultures pour mycobactéries, antigène cryptocoque, TDM cérébral ...)
. HLA B*57:01 pour une éventuelle prescription d’abacavir (éliminer risque d’hypersensibilité)
. Examens biologiques standard : bilan « pré- thérapeutique » (NFS, rein, foie, glucides, lipides etc.)
. Recherche des co-infections / pathologies associées
- Sérologie VHB
* Ag HBs, Ac anti-HBs, Ac anti-HBc totaux
* si infection active, bilan de gravité à planifier
* si marqueurs tous négatifs, envisager vaccination
- Sérologie VHC
* si positive : PCR ARN VHC
* si PCR positive, prévoir bilan pré-thérapeutique
- Sérologie CMV
* risque de réactivation si CD4 bas
- Sérologie toxoplasmose
* risque de réactivation si CD4 bas
- Sérologie syphilis
- Examen gynécologique +++
* risque accru de cancer du col utérin (HPV)


2

Discutez la planification et la co-prescription du traitement anti- tuberculeux et du traitement anti-rétroviral du VIH.

. D’abord traiter la tuberculose, puis traiter l’infection par le VIH après quelques semaines
- pour éviter un syndrome de restauration immunitaire survenant sous traitement antirétroviral
- traiter le VIH autant plus rapidement que les CD4 sont bas
. BK : quadrithérapie pendant 2 mois, bithérapie pendant 4 mois
. Interactions médicamenteuses : la coprescription d’un anti- protéase « boosté » et de la rifampicine est contre- indiquée !!

3

Décrivez la surveillance du traitement antirétroviral (VIH)


Bilan biologique et examen clinique à M1, M3, M6
1°) Efficacité
- Diminution de la charge virale
- baisse de 2 log10 de la charge virale à M1
- <200 copies/ml si très élevée à J0)
- Remontée des lymphocytes T CD4
2°) Tolérance
- clinique (allergie, digestif, neuropsy ...)
- biologique : rénale, hépatique, métabolique (glycémie, lipides)

4

Diagnostic de VIH. Quelles informations donnez-vous à la patiente et comment préparez- vous avec elle la mise en place du traitement anti-rétroviral ?

. Annonce de la séropositivité
- En tête à tête, par un senior, ou en tout petit comité , avec un senior
. Insister sur l’efficacité des traitements et l’espérance de vie sous traitement qui se rapproche de celle de la population générale
. Proposer un soutien psychologique et/ou associatif
. Accès aux soins : faire les démarches nécessaires (AS)
. Education thérapeutique de la patiente
1°) Education sur la pathologie
- physiopathologie simple (virus, défenses immunitaires ...)
- risques de transmission
. Nécessité de protection des rapports sexuels
. Incitation au dépistage chez le(s) partenaire(s)
2°) Education au traitement
- Nécessité d’un traitement à vie
- Nécessité d’une observance parfaite
. Pour garantir l’efficacité
. Pour prévenir l’apparition de mutations conférant une résistance définitive à certains antirétroviraux
- Expliquer les modalités du traitement
- Privilégier si possible un traitement simple
- Proposer un programme d’éducation thérapeutique

5

VIH diagnostiqué sur tuberculose : Quelles démarches de santé publique devez-vous entreprendre ?

. Tuberculose : déclaration obligatoire (ARS)
. Tuberculose : signalement au CLAT départemental
. VIH : déclaration obligatoire (ARS)
. Événement classant SIDA (BK) : déclaration obligatoire (ARS)

6

Un homme de 35 ans consulte pour la découverte d’anomalies biologiques lors d’un bilan de santé demandé pour l’obtention d’un prêt bancaire. Il n’a pas d’antécédent médical ou chirurgical particulier. Il a eu une période de toxicomanie IV de l’âge de 20 à 23 ans. Il fume 1⁄2 paquet de cigarettes par jour depuis 18 ans et a une consommation de cannabis occasionnelle depuis cet âge. Il boit 1⁄2 litre de vin par jour et occasionnellement un apéritif ou une bière. Il n’a pris aucun médicament dans les 3 mois écoulés. L'examen clinique est normal, il pèse 85 kg pour 1,75 m. Le bilan biologique comprenant NFS, plaquettes, coagulation, bilan hépatique, bilan lipidique et glycémie est normal, excepté ASAT = 1,6 x Limite Supérieure de la Normale (LSN), ALAT = 2,2 x LSN et gammaGT = 1,2 x LSN. La ferritinémie est à 480 ng/ml (normale 50 – 300) avec un coefficient de saturation de la transferrine à 35%. L'échographie hépato-biliaire montre un foie brillant homogène, de taille normale et non dysmorphique. Ce patient a été vacciné contre le virus de l'hépatite B à l’adolescence et il a la notion d’anomalies du bilan hépatique sur un bilan antérieur datant d’il y a quelques années.
Quels sont les 3 diagnostics que vous évoquez pour expliquer les anomalies du bilan hépatique chez ce patient ? Justifiez brièvement votre réponse.

1 Hépatite chronique C
2 Alcool
3 NASH / syndrome métabolique / stéatose

. Notion de toxicomanie IV
. Anomalies chroniques du bilan hépatique
. Vaccination contre l’hépatite B
. Consommation d’alcool quotidienne
. Pas de prise médicamenteuse
. Éléments du syndrome métabolique
. Pas d’hémochromatose (hyperferritinémie avec coef. de saturation

7

Patient avec VHC chronique
Sur quels éléments allez-vous juger de la gravité de la maladie du foie chez ce patient pour orienter votre prise en charge ?

. Evaluation de la fibrose
- Tests non invasifs de fibrose / FibroTest / FibroScan / élastométrie...
- Biopsie du foie
- La PBH sera préférée en cas de facteurs de risque multiples (virus, alcool, syndrome dysmétabolique)
. Asthénie / Fatigue / Manifestations générales
. Manifestations extra-hépatiques / cryoglobulinémie / vascularite...

8

Patient avec VHC chronique
Citer les buts de la prise en charge

. Contrôle de la consommation d'alcool
. Contrôle du syndrome métabolique = perte de poids (régime, exercice physique...)
. Traitement anti-viral
- Guérison virologique / PCR VHC 6 mois après l’arrêt
- Indication dépend de la fibrose (et de l’activité)
- Dépend des chances de guérison
- Dépend des risques de complications
. Prise en charge à 100% / ALD

9

Patient avec VHC chronique
. Quelles mesures préconisez-vous vis-à-vis de l’entourage ?

. Dépistage des partenaires sexuels
. Au sein d'un couple stable, utilisation de préservatifs uniquement si saignements génitaux (lésions génitales ou rapports pendant les règles ou rapports à risque)
. Utilisation de préservatifs si partenaires sexuels multiples ou rapports à risque
. Ne pas se faire emprunter sa brosse-à-dents, son rasoir, son coupe ongle...