Urologie Flashcards Preview

ALL I NEED > Urologie > Flashcards

Flashcards in Urologie Deck (55):
1

Facteurs de risques du cancer de prostate:

- Age: 50% des Plus de 80 ans
- Formes familiaires: ≥ 2 cas chez 1er et 2eme degrès
- Formes héréditaires: ≥ 3cas au 1er degrès / ≥ 2 cas avant 55ans
- Alimentation: très faible chez les japonais
- Ethnie: race noire et antillais sont plus exposés

2

Dépistage cancer de prostate

- Dépistage ciblé
- Début 50 ans
- Début 45ans si FR
- Jusqu'à 75 ans (EdV > 10ans)
- TR + PSA 1/an

3

Interprétation PSA:

- Doser PSA en dehors traumatisme local, infection
- PSA total > 4ng/L => Biopsies
- PSA [4-10] + Biopsies négatives => PSA libre / PSA total
- PSAlibre/PSA total si < 10% = en faveur d'un cancer
- PSA divisé par deux si traitement par finastéride (inhibiteur de la 5 alpha reductase)
- HBP participe à l'augmentation PSA

4

Modalités des Biopsies prostatiques:

- anomalie du PSA ou TR
- Information et accord éclairé
- Bilan hémostase (ssi FR hémorragiques)
- AAP autorisé, TAC CI
- BU / ECBU (si FR)
- Antibioprophylaxie: Quinolone (-3h)
- Lavement rectal
- 12 biopsies prostatiques echo-guidées endorectales
- Anesthésie locale
- Biopsies en anapath: score Gleason
- Prévenir des Complications: infectieuses (prostatite) / Hémorragiques (récto / Urethrorragies / Hémospermie)

5

Anapatomologie des biopsies prostatiques:

- Score de Gleason
- Nombre de biopsies posisitives
- Franchissement de la capsule
- Longueur du tissu tumoral
- Topographie du tissu tumoral
- Engainement péri-nerveux

6

Classification d'AMICO:

- Risque faible: (30% mal classé)
≥ T2a + Gleason ≤ 6 + PSA < 10ng/L
- Risque intermédiaire:
T2b / Gleason 7 / PSA 10-20ng/L
- Risque élevé:
≥ T2c / Gleason ≥ 8 / PSA > 20ng/L

7

Bilan d'extension:

- Risque faible:
IRM pelvienne
- Risque intermédiaire / élevé:
IRM endo-prostatique
TDM abdomino-pelvien
Scinti os
Si méta connue: évaluation du risque fracturaire par IRM rachidienne)

8

Différentes options de traitement du cancer de prostate:

- Surveillance active
- Prostatectomie
- Radiothérapie externe de conformation de la loge prostatique
- Curiethérapie (risque faible + Volume < 30-50cc + Absence de troubles mictionnels)
- Hormonothérapie: Agoniste de la LHRH
- Abstention / Surveillance: Homme asymptomatique, EdV < 10ans, si symptomatique: ttt palliatif

9

Surveillance active cancer de prostate:

- Traitement curatif différé
- Risque faible + ≤ 2 Biopsies (+) + Biopsies < 3mm (somme)
- TR + PSA + testostéronémie 1/3M
- Biopsies à 1 an puis 1/2-3ans
- Initiation du ttt: passage Intermédiaire/ Augmentation gleason / tps doublement PSA < 3ans / > 2 biopsies (+)

10

Prostatectomie:

- Exerèse de la prostate et des vésicules séminales
- Lymphadénectomie ilio-obturatrice
- Conservation des lames vasculo-nerveuses si sujet jeune sans franchissement capsulaire: conservation de l'érection

11

Curiethérapie:

- Si volume prostate < 60 cc
- CI: troubles mictionnels
- ES: Rétention aigue d'urine, compression de l'urètre par inflammation

12

Traitement hormonal du cancer de prostate:

- Castration: Chimique ou physique
=> Chimique:
Blocage androgénique complet
- Inhibite la sécrétion hypophysaire :
- Agoniste de la LHRH :
ES: effet flair up (dlr, progression tumorale et métastase, compression médullaire)
Associer à un antiandrogène périphérique initialement
- Antagoniste de la GnRH
- Echappement à l'hormonothérapie: Chimiothérapie (RCP): Taxanes et corticoides
- Evaluation de l'efficacité du ttt hormonal ds Cancer prostate:
- Reduction de la masse tumorale au TR
- Absence de Symptome à l'interrogatoire
- Baisse du PSA
- Réduction voir disparition des métastases à la scintigraphie osseuse

13

Complication Prostatectomie:

Précoce:
- incontinence U (résolutives)
- Dysfonction érectile (amélioration / Orgasme sans éjaculation)
Tardive:
- Sténose de l'anastomose vésico-urétrale

14

Complications curiethérapie

Précoce:
- SFU
Tardifs:
- dysfonction érectiles
- Incontinence urinaire

15

Complications Radiothérapie:

Précoce:
- cystite radique
- anite radique
Tardives:
- rectite
- Cystite radique
- Incontinence urinaire
- Dysfonction erectile

16

Complications hormonothérapie:

- Effet Flare-up (Agoniste LHRH): élevation du PSA le premier mois
Prévention: Agoniste LHRH + Anti-androgène (15 jours avant à 15jours après)
- Hormono-résistance: vérifier observance (dosage testo)
- Déficit androgénique: anémie, ostépénie, prise de poids, bouffées de chaleur, diminution libido, impuissance

17

Critères de récidive biochimique:

Prostatectomie:
- PSAN en 4-6S (dosage 1-4 mois)
- PSAN = < 0,2ng/L
- PSA > 0,2ng/L = récidive

Radiothérapie:
- PSAN à 36mois
- PSAN < 0,5ng/L = bon pronostic
- PSAN + 2ng/L = Récidive (à controler à 3-6mois)

Hormonothérapie:
- PSAN à 3 mois
- PSA ≥ 1,5 x PSAN = Récidive
- Contrôle: dosage testostéronémie effondrée (dd: observance) + Controle PSA à 15jours
- Cancer de prostate résistant à la castration

18

Facteurs de risque de tumeur du rein:

- Hémodyalise
- Transplantation rénale
- Atcd familiaux: phacomatose, VHL
- Obésité
- Hypertension artérielle
- Homme > Femme
- Exposition professionnelle: Amines aromatiques
- Toxiques: tabac

19

Différentes histologies des tumeurs rénales:

Tumeur maligne:
- Carcinome conventionnel à cellules claires: 75%
- Carcinome tubulo-papillaire: 10% (Patients dialysés ++)
- Carcinome à cellules chromophobes: 5%
- Carcinome des tubes collecteurs extra-pyramidaux: 1% (péjoratif)
Tumeurs bénignes:
- Epithéliales: adénomes et tumeurs à cellules juxta-glomérulaire
- Tumeurs mésenchymateuses: angiomyolipon

20

Sd paranéoplasique Cancer du rein:

- Sécrétion rénine-like => HTA
- Sécrétion de PTH-like => Hypercalcémie
- Sécrétion EPO-like => Polyglobulie parfois anémie
- Sd de Stauffer => hépatomégalie lisse sans métastase

21

Maladie de Von Hippel Lindau:

- Maladie génétique
- TAD , pénétrance quasi-complète à 60ans
Tumeurs:
- Cervelet et rétine => hémangioblastome
- Reins => Cellules claires et kystes
- Surrénales => phéo
- Pancréas => Kystes et tumeur

22

Facteurs de risque des tumeurs tu testicule:

- Cryptorchidie (RR x 5-10)
- Tumeur testiculaire contro- latérale
- Dysgénésie gonadique
Sd Klinefelter: gynecomastie + infertilité 46 + XXY
Atrophie testiculaire
- Atcd familiaux
- Traumatisme testiculaire
- Atcd d'orchite ourlienne

23

Tumeurs non séminomateuses:

- Carcinome embryonnaire
- Tératomes
- Tumeurs du sac vitellin
- Choriocarcinome

24

Examen clinique du cancer testiculaire:

BILATERAL ET COMPARATIF
- Augmentation de taille non douloureuse
- Nodule testiculaire dur ou pierreux
- Pesanteur scrotale ou hypogastrique (cryptorchidie), masse abdo
- Testicule dlr : forme aigue
- Sillon épididymo-testiculaire: pas de sillon = signe de chevassu
- Trans illumination (tumeur opaque)
- Palpation du cordon à la recherche d'une infiltration
- Aires GG: ADP de troisier
- Gynécomastie unilatérale (n'oriente pas vers séminome pur)

25

Marqueurs tumoraux cancer testiculaire:

- Alpha-foeto-protéine
- ß-HCG
- LDH (négatif dans les tumeurs séminomateuses)

26

Chirurgie cancer testiculaire:

- Consentement écrit du patient
- Orchidectomie par voir inguinale
- Ligature première du cordon au niveau de l'orifice inguinal
- Prélevement des marqueurs au cordon
- Envoi de la pièce en anatomo-pathologie

27

Surveillance des marqueurs tumoraux post-op:

- J8
- J30
- 1/3mois/1A
- 1/6mois/4 ans
- 1/A/à vie

28

Facteurs de risques de tumeur de vessie:

Urothélial:
- tabac
- Carcinogènes industriels: amines aromatiques: (transcutané)
Epidermoide:
- Cyclophosphamides
- Bilharzioses urinaires
- Atcd de radiothérapie pelvienne
- Irritation chronique: SAD

29

T de la classification TNM cancer vessie:

- Tis: tumeur in situ
- T1: Tumeur envahissant le chorion
- T2 - Tumeur envahissant musculeuse
- T3 - Tumeur envahissant le tissu péri-vésical
- T4 - Tumeur envahissant un organe péri-vésical

30

Syndrome de dysgénésie gonadique:

- Microlithiases
- Azoospermie
- Cryptorchidie
=> Biopsies testiculaires bilatérales (étio infertilité / Néoplasie germinale intratubulaire

31

Dépistage d'un cancer de vessie dans le cadre d'une exposition professionnelle

- 20 ans après l'exposition du cancérogène vésical (amines aromatiques)
- Cytologie urinaire en 1ere intention à répeter tous les 6 mois

32

PEC RAU sur hématurie:

- Urgence thérapeutique
- Hospitalisation en urologie
- Drainage des urines par sondage vésical
- Sonde urétrale à double-courant
- Lavages vésicaux
- Arrêt provisoire des traitement anti coagulant / Plaquettaires après avis cardiologue

33

BU faux positifs/négatifs hématurie:

Faux positifs :
- Myoglobine
- Péroxydase microbienne
- Eau de javel
- Bétadine®
Faux négatifs :
- Vitamine C
- pH acide < 5

34

Eléments orientant vers une cause urologique:

- Hématurie macroscopique
‐ Douleurs lombaires
‐ Fièvre
‐ Altération de l'état général
‐ Caillots
‐ Signes fonctionnels urinaires
‐ Age > 50 ans
‐ Tabagisme important
‐ Origine africaine (bilharziose)
‐ Exposition toxique

35

Diagnostics différentiels d'hématurie:

- Coloration alimentaire : betteraves, mûres, choux rouge, rhubarbe
- Coloration iatrogène : rifampicine
- Coloration pathologique : mélanurie, porphyrine, plomb, mercure, myoglobinurie

36

Etiologies des hématuries néphrologiques:

Néphropathies glomérulaires:

Néphropathies vasculaires
- MAT
- HTA maligne
- Sd des embols de cristaux de cholestérol
- Thrombose et embolie des artères rénales
- Périartérite noueuse (association au VHB)
- Sclérodermie : crise rénale sclérodermique

Néphropathies interstitielles
- Néphrite interstitielle aiguë médicamenteuse

37

Eléments orientant vers une cause néphrologique

‐ Hématurie: Non douloureuse Totale (micro ou macro)
‐ HTA
‐ Protéinurie > 0,5g/24h
‐ Oedèmes des membres inférieurs
‐ Paraclinique : Echographie normale, Baisse du DFG, Cylindre hématique

38

Seuil hématurie:

Microscopique:
- ≥ 10 hématies / mm3
- ≥ 10^4 hématies / mL

Macroscopique:
- ≥ 500 hématies / mmm3
- ≥ 5 x 10^5 hématies /mL

39

Infections urinaires compliquées:

- Anomalie organique ou fonctionnelle urologique
- Diabète, Immunodepression, insuffisance rénale
- Homme, enfant, femmes enceintes

40

Règles hygiéno-diététiques cystite:

- boissons abondante
- Cure de diurèse ≥ 1,5L /j
- Sous-vetement en coton
- Miction post-coitale
- Arrêt des spermicides
- Essuyage d'avant en arrière
- Jus de Canneberge
- Ne pas se retenir
- Mictions régulière
- Bonne hygiène mictionnelle
- Régulation du transit

41

Seuil de positivité ECBU:

- Leucocytes: ≥ 10^4
- E. Coli ≥ 10^3
- Entérobactéries autres
≥ 10^3 (homme)
≥ 10^4 (Femme)

- Nosocomiales: ≥ 10^3
- Autres germes ≥ 10^
- Enfant: recueil permictionnel ≥ 10^5

42

Prévention des infections urinaires nosocomiales:

- Limiter les indications de sondage urinaire
- Préférer étuis péniens si possible, sondages intermittent au sondage à demeure
- Utilisation de système clos
- Règles d'asepsie stricte lors de la pause
- Toilette quotidienne
- Poche de recueil en position décline
- Isolement des patients sondés et infectés
- SHA des personnels soignants

43

Etiologies Neurologiques:

Centrales:
- SEP
- Parkinson
- Compression médullaire
Périphériques:
- Diabète
- OH
- Neuropathie périphérique

44

Bénéfice / Risque / CI SU

Bénéfices:
- Simple
- Drainage efficace
- Sonde laissée à demeure

Risque:
- Traumatisme de l'urètre
- Infections
- Pas d'épreuve de clampage


Contre-indications:
- Prostatite
- Sténose urétrale
- Traumatisme urétral
- Traumatisme du bassin

45

Bénéfice / Risque / CI Du KT sus pubien:

Bénéfices:
- Peu d'infections
- Respecte l'urètre
- Epreuve de clampage

Risques:
- Drainage non déclive
- Non optimal à long terme

Contre-indications:
- Doute diagnositc
- Tumeur vésical
- Trouble de l'hémostase
- Pontage vasculaire croisé
- Cicatrice de laparotomie
-

46

Symptomes urinaires:

Vidange:
- Dysurie
- Jet faible
- Gouttes retardataires
- Poussée abdominale
- Sensation de mauvaise vidange
- Brulures
- Cystalgies

Remplissage:
- Pollakiurie
- Urgenturie
- Nycturie (entraine reveil)

47

Différents types de lithiase:

Radio-opaque:
- Oxalate de calcium
- Phosphate de calcium
- Infectieux: struvite

Radio-transparent:
- Acide uriques
- Iatrogène: trithérapie (indinavir)

48

Différentes anomalies anatomiques du rein:

- Sd de la jonction pyélo-urétérale
- Polykystose rénale
- Reins en fer à cheval
- Ectasie des tubes collecteurs (Mie Cacci Ricci)
- Reflux vésico-urétral

49

Indication d'un traitement du phimosis (et traitement):

- Age > 6ans
- Infections urinaires récidivante
- Balanite

50

Examen clinique d'une incontinence urinaire:

Interrogatoire:
- Atcd personnel médico-chirurgical
- Atcd familiaux
- Atcd gynéco-obstétriques
- Description de l'incontinence
- Sevèrité / Gène / QdV (Ditrovie)
- Signes associés

Examen clinique:
- Général: IMC
- Uro-gynéco:
Vessie pleine / debout
Vessie vide / Allongé
TV, TR, toucher bidigital
Speculum: mono et double valve
Recherche fistule vésico-vaginale (Acc trauma / Chir)
Recherche fuite urine au test toux
Manoeuvre de Bonney (efficacité bandelette)
Manoeuvre d'Ulstem
Manoeuvre de soutènement urétral
Inspection méat urétral
Manoeuvre de l'hypermobilité cervico-urétrale
Testing des releveurs de l'anus
EXAMEN NEUROLOGIQUE (sensibilité périné / ROT MI)
BU

51

Bilan uro dynatmique (différents examens);

- Débimétrie (RPM, dysurie)
- Cystomanométrie (mesure pression remplissage, contractilité vésicale)
- Sphinctérométrie
- Urétromanométrie (profilométrie urétrale)

52

Informations sur la 5 phosphodiestérase:

- Contre-indications: traitement par dérivés nitrés / Insuffisance coronarienne / Insuffisance cardiaque
- Favorise la relaxation des fibres musculaires lisses intracaverneuses
- Pas d'amélioration de la libido
- Sur ordonnance
- Non remboursé
- Prise 30-60 min avant rapport

53

Manoeuvre de Bonney:

- Suspension du col vésical en placant 2 doigts de part et d'autre de l'urètre
- Mime une correction chirurgicale
- Positivité: prédit l'efficacité de la chirurgie
- Hypermobilité urétrale

54

Elements à rechercher devant un hématurie:

- Diagnostic différentiel
- Arguments pour une etiologie
- Caractéristiques de l'hématurie
- Signes fonctionnels associés (uro/nephro)

55

Formes familiales du cancer de prostate:

- 2 Atcd familiaux au 1er degres
- Formes