Parkinson Flashcards Preview

Neurologie > Parkinson > Flashcards

Flashcards in Parkinson Deck (22)
Loading flashcards...
1

Physiopathologie ?

Déficit dopaminergique
=> Perte (> 50%) des neurones dopaminergique de voie nigro striatale

Présence de corps de Lewy : inclusions intraneuronales contenant des agrégats d'alpha synucléine

2

Epidémiologie ?

1,5% > 65ans

2eme cause de handicap moteur

FdR
-> Age
-> pesticides
-> Génétique

3

Tremblement de repos ?

Présent au repos et disparait lors du mouvement
Lent 4-6Hz
Membres lèvre menton
Unilatéral ou asymétrique
Aggravé par émotions et calcul

4

Akinésie / bradykinésie / hypokinésie ?

Micrographie

Hypomimie
Perte du ballant bras / petit pas
Pauvreté de mouvements spontané
Voie monocorde (APROSIDIE)

5

Signes révélateurs ?

- Odorat
- Trouble du sommeil paradoxal
- CONSTIPATION

6

Red flag ?

AMS
=> Dysautonomie *
=> Sd cérébelleux
=> Sd pyramidal

DCB
=> Apraxie aphasie
=> Myoclonie

PSP (symétrique)
=> Atteinte axiale / chute *
=> Atteinte pseudo bulbaire (dysarthrie / dysphagie)
=> Parinaud

DCL
=> Déclin cognitif *
=> Hallucination *

* : possible stade tardif

7

Signes corticaux ?

- Aphasie
- Apraxie
- Tb sensitif

8

Diagnostic ?


- Absence de facteurs iatrogènes

- Red flag : IRMc

- si inf 40ans : IRMc et bilan du cuivre

9

Traitement initial ?

Avant 65ans
=> agoniste dopaminergique ou IMAOB
=> si non controle : + LDOPA ou IMAOB
(Coprescription de dompéridone)

> 65ans
=> LDOPA ou IMAOB
=> Si non controle augmente LDOPA ou + IMAOB
(Coprescription de dompéridone)

___________________

Agoniste dopaminergique : troubles pathologique réversibles / retarde la survenue des complications motrices

L DOPA : associé à inhibiteur périphérique de la DDC (plus efficace et mieux toléré)

10

Phases ?

Diagnostic

Bon controle moteur

COmplications motrices (après 4-5ans) FdR : age jeune
=> fluctuation efficacité
=> Dyskinésie

Déclin moteur et cognitif

11

Déclin moteur et cognitif ?

Moteur axiaux
=> Dysarthrie / hypersialorrhée
=> Freezing / festination
=> camptocormie / triple flexion / sd de Pise
=> chute en arrière

Cognitif
=> Sd dysexecutif
=> sous dopamine : hallucination

Dysautonomie
=> constipation
=> HO
=> Troubles vésico sphinctérien (impériosités)

12

Fluctuation motrice ?

Réapparition des signe à distances des prises : blocage

=> Fractionnement de Ldopa
=> Agoniste dopaminergique / injection apomorphine si blocage +++
=> associe ICOMT (diminue le métabolisme périphérique de LDOPA) ou IMAO B

13

Dyskinésie ?

Mouvements anormaux milieux de dose

=> réduction des posologie LDOPA + fractionnement
=> Amantadine : correction glutamatergique

14

Fluctuation ou dyskinésie sévère PE C?

- stimulation haute fréquence du noyau sous thalamique
- Pompe apomorphine et intraduodénale continue de LDOPA

15

PEC des hallucinations ?

Suppression progressives des antiparkinsoniens en dehor de LDOPA
Si persiste = Clozapine

16

Syndrome parkinsonien iatrogène ?

Symétrique
Plus fréquemment tremblement postural ou action
Absence de réponse au Traitment dopaminergique

(Si pas arret possible : clozapine)

17

Syndrome parkinsonien vasculaire ?

NOYAUX GRIS CENTRAUX

Symétrique
Peu sensible au ttt dopaminergique

Prédominance au membre inférieur / marche avec freezing précoce
Syndrome pseudo bulbaire

18

Maladie de Wilson ?

AR
ATPB7 sur chromosome 7
=> accumulation hépatique de cuivre
=> Puis accumulation noyaux gris centraux et cervelet

19

CLinique du Wilson ?

- atteinte hépatique : hépatomégalie / hépatite aigue / cirrhose progressive
- Troubles neurologique
=> sd parkinsonien
=> Tremblement postural et intentionnel
=> Dystonie faciale
=> Tb cérébelleux

- Troubles psychiatrique
- Hémolyse / rénal / cardiaque

20

Arguments du diagnostic Wilson ?

ATTEINTE HÉPATIQUE
Anomalie bilan cuivre
Neuropsy

21

Paraclinique Wilson

cuivre sérique libre augmenté
Cuivre sérique total et céruléoplasmine diminué
BHC
Examen lampe à fente : Kaiser Fleischer
IRMc : Hypersignal T2/FLAIR des noyaux gris centraux / cervelet

22

PEC du Wilson ?

Chélateur = D pénicillamine

Réduction de absorption intestinal : acétate de zinc