Med2 Flashcards Preview

Medecine > Med2 > Flashcards

Flashcards in Med2 Deck (103)
Loading flashcards...
0
Q

lyme germe et vecteur

A

spirochete : borrelia burgdorferi

tique du type Ixodes

1
Q

Signes de PFP

A
Sup: 
effacement des rides du front
impossibilité de relever/froncer les sourcils
sg de Charles bell
sg des cils de souques
elargissement de la fente palpébrale

inf :
effacement du sillon naso-génien
déviation de la commissure labiale coté sain
impossibilité de gonfler les joues

2
Q

erytheme chronique migrant caractéristiques

A

maculopapule rouge/erythemateuse centrée par point de morsure indolore non prurigineuse extension centrifuge par bordure annulaire

3
Q

PC devant Lyme

A
aucun si primaire
sérologie Elisa puis WB
ECG
séro VIH , glycémie(diag dif)
PL si atteinte neuro-méningée
4
Q

ttt lyme

A

SAT VAT
ambu ou hospit selon forme
Phase 1aire : amox ou doxy 14j(21j si lésions multiples ou atteinte extra-cutanée)
C3G ou doxy 21 j si secondaire ou28j si tertiaire si méningite,arthrites récidivantes ou chroniques,atteinte cardiaque

suivi clinique
education,mesures preventives

5
Q

prévention lyme

A

1aire : info+ education , protection mécanqiue(vetements amples),répulsifs cutanés et vestimentaires en zone d’endémie
2aire : examen cutané après expo , retirer la tique le plus rapidement après morsure par technique mécanique puis désinfection et surveillance de la zone,pas d’atbprophylaxie systématique

6
Q

mesure associée lyme,procédure

A

déclaration MP si foret
a l’initiative de la victime
médecin de son choix rédige le CMI
victime remt le formulaire de déclaration en MP a sa CPAM dans les 15j

7
Q

physiopathologie tétanos

A

pénétration du germe via une plaie
production de la tétanospasmine
cheminement axonal centripète le long des motoneurones
inhibition des cellules inhibitrices présynaptiques
contractures musculaires anarchiques

8
Q

diag tétanos

A

clinique(trismus,extension de la contracture pharynx,face,cou puis généralisée avec contractures permanentes et paroxystiques,sd dysautonomique)

9
Q

PEC tetanos

A

rea pdt 4-6S
assistance respi,monitoring,SNG arrêt alimentation orale,prevention décubitus,lutte contre spasticité : BZP
ttt pte d’entrée nettoyage désinfection parage ablation de CE et mise a plat de la plaie
atb par peni G IV 5-7j
vaccination car maladie non immunisante
sérothérapie 500UI IM

10
Q

SAT VAT attitude selon clinique

A

vaccination incomplete ou douteuse:
min:vaccin ou rappel
maj:vaccin ou rappel + serothérapie 250UI
élevé : vaccin ou rappel + serothérapie 500UI + atb

dernier rappel entre 5-10ans:
min:rien
maj:rappel
risque élevé : rappel + atb

dernier rappel>10ans :
min:rappel
maj:rappel+sérothérapie 250UI
élevé:Rappel+ sérothérapie 500UI+atb

11
Q

SRIS

A
2parmi :
FC sup 90
FR sup 20 ou PaCO2
température sup 38,3 ou inf 36
Leuco sup 12000 ou inf 4000 ou sup 10% de formes immatures
12
Q

facteur pronostic rénal dans la PNA

A

CRP,corrélée au risque de cicatrices rénales

13
Q

sepsis sévère devenant choc septique,modifications thérapeutiques

A

pose KTC(pour noradré) et KTA(surveillance de la TA)
IOT après induction en séquence rapide +VM
ttt du choc : poursuite du remplissage,noradré IVSE 0,1microg/kg/min à adapter pour atteindre PAM>65 et diurèse >0,5mL/kg/h
ttt adjuvant du choc septique : hémisuccinate d’hydrocortisone IV 200mg/j pdt 5j,equilibre glycémique(protocole insulinothérapie) strict
Surveillance clinique et PC continue

14
Q

Résistance atb d’E Coli mécanisme fq

A

bétalactamase

15
Q

résistances acquises aux atb : mécanismes

A

synthèse d’une enzyme inhibant l’atb
modif de la cible de l’atb
baisse perméabilité de la membrane bactérienne
augmentation des mécanismes d’efflux

16
Q

def sepsis

A

SRIS + infection suspectée ou prouvée

17
Q

différence bactériémie et sepsis

A

SRIS dans sepsis

18
Q

criteres CIVD

A

DD sup 500 et

1 maj :
P inf 50000
TP inf 50%

ou 2 mineurs parmi
fibrinogène < 1g/L
P<100000
TP inf 65%

19
Q

ATB sepsis devant absence orientation

A

communautaire : C3G + aminosides + métronidazole
nosocomial : pipéracilline-tazobactam + aminoside
si suspicion de staph rajouter vanco

20
Q

nouveau nom andropause

A

déficit androgénique lié à l’age

21
Q

3 formes de testosterone plasmatique

A

lié a proteine de transport SHBG ou TeBG
non liée ou testo libre
liée à l’albumine

22
Q

Sp sexuels de l’andropause

A
diminution libido
dysfonction érectile
diminution erections nocturnes et matinales
diminution taille des testicules
gynécomastie
perte des CSS
23
Q

diagnostic andropause

A

dosage testo sérique entre 8 et 10h du matin
détermination de la testo biodisponible par dosage de SHBG et albumine(matinal),calcul savant
testo <2ng/mL ou 3ng/mL chez sujet agé définit le DALA

si 1er dosage anormal : second dosage à 3-4S pareil + dosage LH FSH

24
Q

CI THS homme

A
absolues:
cancer prostate
cancer du sein
polyglob
atcd de perversion ou crime sexuel
relatif :
HBP
IHC et Irenale sévère
thombocytémie
IC
SAOS
25
Q

bilan préthérap THS homme bio

A
NFS P 
PSA
BHC
creat et DFG
GAJ EAL
TSH
26
Q

Surveillance THS homme avec fq

A

clinique efficacité et tolérane a 3 puis par 6mois :
TR,examen des seins,signes de SAOS
recherche de sg de thrombose vasculaires

biologique : normalisation de la testo plasmatique
hematocrite
PSA
EAL

27
Q

surveillance PC THS femme

A

EAL et GAJ à 3 puis /6mois

mammo de dépistage annuel

28
Q

test permettant de confirmer ménopause si doute diag

A

test au progestatif(qui est négatif)

29
Q

salut coxal : description,intérêt

A

manoeuvre bilat et comparative
maintenir le MI en extension 30° au dessus du lit
cette manoeuvre réveille la douleur si coxarthrose

30
Q

Surveillance arthrose

A

efficacité : dl,PM,indice algo-fonctionnel de lequesne,qualité de vie,IMC
tolérance :ains
PC : radio standards annuelle,mesure du pincement de l’interligne articulaire

31
Q

risque d’arthroplastie par prothèse

A

infection de prothèse
descellement
luxation
MTEV

32
Q

critères ACR d’arthrose

A
pour gonarthrose ou coxarthrose seulement 3/4 parmi : 
age>50ans
dl mécaniques du genou ou hanche
osteophyte ou pincement interligne
VS<20mm
33
Q

différences arthrose FP et FT

A

FP : sd rotulien avec dl face antérieure du genou déclenchée par extension,descente des escaliers et station assis prolongée,manoeuvre du rabot

FT : dl mécanique souvent au compartiment interne,peut etre nocturne et épanchement parfois abondant

34
Q

Critères arthrose destructrice rapide,et évolution en général

A

pincement >50% en moins de 6mois ou >2mm/an (clichés / 3mois)
ostéolyse de la tête fémorale prothèse dans les 1-2ans

35
Q

etio a evoquer systématiquement devant arthrose de cheville

A

hémochromatose génétique

36
Q

Evolution de l’arthrose

A

poussées congestives
déformation
kyste poplité
aggravation jusqu’au handicap

37
Q

Physiopathologie oedèmes

A
perturbation de l'équilibre hydrique par :
pression hydrostatique
pression oncotique
perméabilité capillaire
drainage lymphatique
38
Q

Sg d’IC

A

ICG :
dyspnée,poids,rales crépitants

ICD :
TJ,RHJ,HM sensible,sg de Harzer,OMI

39
Q

EI furosemide

A
hypoK
hypoNa
deshydratation,hypoTA othostatique
hyperuricémie,hyperglycémie
ototoxicité
40
Q

critères de dénutrition et dénutrition sévère chez la personne agée

A
dénutrition :
perte de poids >5% en 1 mois ou >10% en 6mois
IMC inf 21
MNA inf 17
Alb inf 35

Dénutrition sévère
Perte de poids sup 10% en 1mois ou 15% en 6mois
IMC inf 18
Alb inf 30

41
Q

objectifs énergétiques et proteiques chez personne agée dénutri

A

30kcal/j

1,2 a 1,5g/kg/j

42
Q

indications alimentation parentérale

A

malabsorption sévère anat ou fonctionnelle
occlusion intestinales aigues ou chroniques
échec nutrition entérale bien conduite

43
Q

9 causes de dénutrition exogene(HAS)

A
ttt méd,polymedication
tb bucco-dentaires
tb déglutition
sd démentiels
tb psy
dépendance
causes psycho-socio-environnementales
régimes restrictifs
44
Q

indications alimentation entérale

A

echec pec orale
tb sévères de la déglutition
dénutrition sévère avec apports alimentaires très faibles
project thérap cohérent avec objectif déterminé a l’avance

45
Q

physiopathologie maladie de parkinson

A

dégénérescence des neurones dopaminergiques de la substance noire(locusniger) entrainant une interruption progressive de la voie nigro-striée

46
Q

manoeuvre permettant de sensibiliser la roue dentée dans parkinson

A

manoeuvre de froment : mobilisation de l’articulation du coude ou du poignet ou prédomine le tremblement,dans le meme temps on réalise une manoeuvre de distractibilité en demandant au patient des trucs==>la rigidité est augmentée

47
Q

maladies neuro donnant un sd parkinsonien

A

AMS
paralysie supra-nucléaire progressive
dégénerescence cortico-basale
démence à corps de Lewy

48
Q

indications ttt parkinson selon age

A

65 : ldopa

49
Q

critères pour choix entre bioprothese et valve mécanique

A
choix du patient
age 65-70 bioprothese
présence déja d'un ttt AC au long cours
CI AC au long cours
désir de grossesse si femme en age de procréer
50
Q

suivi PC d’un porteur de valve avec délais

A

ETT : a 3mois post-op puis au moins 1/an
ECG annuel au moins
NFS au moins annuelle
INR au moins mensuel

51
Q

documents/cartes du patient porteur de valve mécanique

A

carnet AVK
carte d’atbprophylaxie si geste invasif pour prévention d’EI
carte descriptive du type de valve

52
Q

éducation patient sous avk

A

observance absolue
pas d’IM ou de sport violent
connaissance de l’INR cible
controle régulier de l’INR
info des professionels de santé de la présence du ttt
interdiction de l’automédication
carnet AVK a remplir et a garder avec soi
eviter aliments riche en vit K
consulter en urgence si surdosage ou saignement
port de carte de patient sous AVK : indication, poso, INR cible

53
Q

indications ATB en cas de geste invasif

A

porteurs de valve
ATCD d’EI
cardiopathie congénitale cyanogène non opérée

54
Q

éducation patient porteur de valve sur l’EI

A

port de carte d’atbprophylaxie si geste invasif
nécessité de consult ORL et stomato/6mois
maintenir BHBD,brossage régulier
soin précoce de toute effraction cutanée/plaie
consult en urgence si fièvre et réalisation d’HC avant toute ATB

55
Q

AVK et ttt dentaires : CAT

A

pas d’arret des AVK
controle de l’INR le matin meme ou la veille
controle de l’hémorragie par hémostatiques locaux

56
Q

rx thorax TB

A

sd réticulo-nodulaire :
infiltrat hétérogène,opacité nodulaire excavée,caverne
+/-épanchement pleural

57
Q

examen physique TB pulmonaire

A

confirm diag : auscultation pulm normale,recherche de sg de pleurésie`
examen extra-pulmonaire : ADP,examen neuro,dl rachidienne,ECG,BU

58
Q

histoire naturelle TB

A

germe mycobacterium tuberculosis transmission interhumaine aérienne par inhalation de goutelettes salivaires de Pflügge
3phases:
PI TB : granulome épithélioïe gigantocellulaire avec nécrose caséeuse
phase de latence
TB maladie
diffusion par voie bronchique

59
Q

causes de FN IDR

A

phase anté allergique(<12S après contamination)
infection virale ou bact concommitante
miliaire TB
anergie : sarcoidose,VIH,cancer,ttt IS,CTC au long cours

60
Q

PC devant TB pulmonaire

A

Rx thorax
BK crachats avec culture sur milieu de lowenstein et coloration de ziehl-nielsen a la recherche de BAAR,atbgramme
si neg tubage gastrique a jeun sur 3j

BU/ECBU

séro VIH,VHB,VHC
NFSP
iono,urée,créat
BHC
BHCG
uricémie
bilan ophtalmo
61
Q

comment surveiller observance ttt TB

A

coloration orange des urines
uricémie
comptage du nb de comprimés

62
Q

ttt typhoide

A

urgence,hospit
VVP,repos,isolement entérique,désinfection linge selles et chambre
ttt etio : C3G ou FQ 7j , CTC si signes toxiniques majeurs
ttt sp : RHE,antalgiques non antipyrétiques sauf si fièvre mal tolérée
DO
surveillance : T° , exam neuro,ECG,HC

63
Q

complication cardiaque de typhoide

A

myocardite aigue

64
Q

surveillance efficacité ttt typhoide : 1examen

A

2 copro nég à 48h d’intervalle

65
Q

vaccination typhoide

A

3S avant le départ
efficace 3ans
CI si <2ans

66
Q

conseils avant départ voyage

A
prévention péril fécal : 
eau en bouteille,bouillie,désinfectée
cuire viande et poissons,eviter crustacés crus
peler fruits eviter crudités
lavage des mains

prévention transmission cutanées :
pas marcher pieds nus
chaussures fermées
pas de baignade en eau douce

pas de contact avec animaux errants

prévention IST : préservatifs,vaccin VHB

Photoprotection

souscrire assurance rappatriement

accepter que matériel médical a usage unique

pathologie chronique : CR dans la langue du pays,consult spé avant voyage,ordonnance pour méd a emporter

prévention des transmissions vectorielles

MAJ calendrier vaccinal

Trousse de secours

67
Q

3 grandes urgences fievre au retour voyage

A

palu
typhoide
meningite

68
Q

examens complémentaires fièvre au retour voyage

A
FS + GE
HC
BU/ECBU
copro,EPS
Rx thorax
NFSP TP TCA VS CRP
iono urée creat
BHC
sero VIH
autres selon
69
Q

3 urgences diarrhée au retour voyage

A

palu
typhoide
choléra

70
Q

examens a ne pas oublier diarrhée au retour voyage

A

FS GE
copro,EPS
NFS P iono creat urée
sero VIH

71
Q

ATB devant sd dysentérique

A

FQ

72
Q

physiopath typhoide

A

transmission oro-fécale

septicémie a point de départ lymphatique,lésions secondaires a endotoxine libérée après lyse bact

73
Q

clinique typhoide

A
premier septénaire : 
fièvre 40° avec pouls dissocié
céphalées
insomnie,asthénie
dl abdo,constip,FID gargouillante,anorexie
epistaxis
vertiges

2e septenaire :
plateau fébrile a 40° avec pouls dissocié
diarrhée jus de melon,dl abdo,FID gargouillante
SM
tuphos somnolence,prostration,obnubilation,inversion du cycle nycthéméral
macules rosées du tronc
angine de Duguet(ulcérations)

74
Q

diag typhoide

A

clinique
HC
copro
leuconeutropenie,VS normale en général,CRP élevée

75
Q

physiopath fièvre

A

stimulation par des substances pyrogenes(cytokines) du centre régulateur de la température au niveau thalamique

76
Q

caractéristiques aphasie de broca

A
non fluente/manque du mot
paraphasies phonémiques
tb articulation
stéréotypies
compréhension préservée
paragraphie
77
Q

aspect LCR HSV

A

clair
hyperpro modérée
normoglycorachie
normochlorurorachie

hypercellularité a prédominance lymphocytaire
PCR herpes +

ED et culture neg

78
Q

sd de kluver-bucy

A

tb comportement alimentaire
apathie
désinhibtion
hyperactivité motrice

79
Q

sd dysentérique clinique

A

dl abdo
sd rectal : épreintes,ténesme,faux besoins
diarrhée aigue glaireuse,sanglante ou mucopurulente
nausées,vomissements
fièvre

80
Q

PC et ATB devant TIAC

A

PC coproculture,prélèvements des vomissements si besoin

Pas d’ATB en général si patient non a risque,pas de retour de voyage,fièvre peu élevé,pas d’argument pour shigelle car bénéfice/risque non favorable

81
Q

moyens de prévention TIAC

A

Règles d’hygiène :
sur les lieux de production,transport,cuisine
transfert : liaison chaude,froide et surgelée
education du personnel
surveillance med du personnel et eviction si infection a risque
contrôles systématiques(ARS,DSV,…)

82
Q

ttt shigelle dans TIAC

A
ambu
eviction collectivité
ATB proba après copro : FQ ou azythromycine PO
retour en collectivité après certif med attestant de 2 copro neg a >24h d'intervalle et 48h après arrêt de l'ATB
DO
réhydratation,renutrition
ttt sp
règles d'hygiène
ttt de l'entourage atteint
83
Q

def allergie et hypersensibilité

A

allergie : réaction d’hypersensibilité de mécanisme immunologique IgE dépendant ou non
hypersensibilité : sp objectivement reproductibles provoqués par l’expo a un stimulus précis a une dose tolérée par sujets normaux

84
Q

PC devant dermatite atopique

A

aucun : diag clinique

indications a PC : 
allergie alimentaire ou respi associée
cassure de la courbe staturo-pondérale
eczéma de contact associé
gravité (echec ttt)

PC si critères : pricks test en premier lieu, avec dosage des IgE spé
patchs tests si eczéma de contact

85
Q

PEC dermatite atopique

A

eviction des allergènes en cause

lutte contre xérose : bain a l’eau tiède,crème a type d’émollient,linge en coton

lutte contre inflammation : DCTC en cas de poussée non infectée sur durée courte 1 application/j puis sevrage progressif , pas de DCTC sur le siege

lutte contre prurit : ttt med a type d’antihistaminique si nécessaire

lutte contre surinfection : ongles courts,coupés,bain antiseptiques

surveillance/education : lutte contre tabac passif,humidifier appartement,eviter contact avec herpès,comptage nb de tubes,pas de DCTC sur le siège,MAJ du calendrier vaccinal

86
Q

ttt kaposi-juliusberg

A

urgence thérap
hospit en USI/réa:
ttt antiviral par aciclovir IV,ATB par voir systémique antistaph
surveillance : lésion dermato,TA,T°
éducation des parents : pas de contact avec herpétique

87
Q

classif gell et coombs

A

I : hypersensibilité immédiate (rhinite, asthme, DA, anaphylaxie, conjonctivite, allergie alimentaire)
II : hypersensibilité par cytotox
III : hypersensibilté par complexes immuns (PHS aigue)
IV : hypersensibilité retardée(PHS chronique,eczema)

88
Q

physiopath hypersensibilité immédiate

A

sensibilisation : AG capté par cellule présentatrice,réponse TH2 exagérée,synthèse d’IgE spécifiques,fixation des IgE sur mastocytes

effectrice : pontage des IgE membranaires,dégranulation des mastocytes

89
Q

types d’allergènes

A
pneumallergènes
trophallergènes
allergènes transcutanés
allergènes méd
allergènes pro
venins
90
Q

dif allergie et sensibilisation

A

allergie sp,test cutanés positifs dans les 2

91
Q

CI prick test

A

GG
asthme sévère ou instable
DA en poussée
infection cutanée
prise d’antiH en cours(arrêt 3s auparavant)
prise de BB : bloque l’effet de l’adré en cas de besoin

92
Q

CI patch test

A

infection cutanée
dermatose en poussée
prise de DCTC en cours(arrêt 1semaine avant sur le site)
(pas de CI avec les antiH)

93
Q

dif eczéma de contact et dermite d’irritation

A
eczema : 
a distance de l'expo
déborde de la zone de contact
prurit (vs brulure)
test epicutanés +
touche une minorité de sujet en contact
94
Q

biopsie cutanée d’un eczéma résultat

A

spongiose : oedème intra-épidermique dissociant les kératinocytes
exocytose : infiltrat intra-épidermique de cellules mononuclées entre les kératinocytes
odeme et infiltrat intradermique

95
Q

déclaration en MP : comment ,droits

A

tableau : délai de PEC,durée d’expo,liste des activités,sp
2 ans pour déclarer a CPAM : en 3 exemplaires,CMI par médecin,attestation de salaire
CPAM : absence de réponse à 3mois vaut reconnaissance,soit dit oui soit enquête menée

bénéfices :
100% sans avance
interdiction de licenciement
reclassement
indemnités journalières plus élevées et sans délai de carence de 3j comme dans maladie,60% du salaire jusqu’au 28e j puis 80%
taux d’IPP (capital si inf 10%,rente si sup 10%)
allocation de cessation d’activité anticipée si age entre 50 et 60ans
recours en justice possible pour faute inexcusable de l’employeur afin d’obtenir majoration d’indemnités

96
Q

biologie en faveur de MNI

A

sd mononucleosique :
plus de 50% d’éléments mononuclées,grands lymphocytes hyperbasophiles activés

cytolyse hépatique
Thrombopénie,neutropénie

97
Q

physiopath coqueluche

A

toxi-infection a bordetella pertussis,toxine pertussique a tropisme respi et neuro
transmission interhumaine par voie aérienne
incub 10j

contagiosité 21j après début sp en l’absence de TTT

98
Q

complications coqueluche

A
si <3mois : coqueluche maligne,encéphalopathie coquelucheuse
quinte asphyxiante,apnéisante
PNP,OMA
convulsions,encéphalite toxinique
difficultés alimentaires,déshydratation
complications mécaniques(atélectasie,PNT)
SIADH
malaise grave du nourrisson
dénutrition,vomissements
99
Q

ttt pédiculose du cuir chevelu

A

pédiculicide et lenticide sous forme de lotion ou solution de type malathion ou pyrethrine a appliquer raie par raie et laisser agir 12h puis nettoyer au shampooing non traitant puis peigner
nouveau ttt à 8j
dépistage des contacts familiaux
pas d’éviction scolaire systématique
désinfection des vêtements et de la literie(lavage 60° ou Apar)
surveillance :revoir à J2 et J12 et traiter a nouveau si contrôle positif
en 2e intention hors AMM : ivermectine
remplir carnet de santé

100
Q

lésions de l’impétiginisation

A

ADP
lésions vésiculeuses qui se troubles rapidement formant des pustules,se rompant pour laisser place à érosions recouvertes de croutes mélicériques

101
Q

ttt impétiginisation

A

ATB proba par :acide fusidique voie locale ou PO (augmentin ou peni M)7j
soins locaux pdt 8-10j avec lavage eau et savon et désinfectant
coupe ongles courts,hygiène des mains,port de sous-vêtements propres
antiH si prurit
BU à 3s de l’épisode
eviction scolaire systématique
surveillance,info et éducation,dépistage entourage
remplir carnet de santé
ttt de la dermatose sous-jacente

102
Q

pathologies transmises par poux

A

uniquement par poux de corps :
fièvre des tranchées à bartonella quintana
fièvre récurrent cosmopolite
typhus exanthématique