med5 Flashcards Preview

Medecine > med5 > Flashcards

Flashcards in med5 Deck (101):
0

radio de miliaire TB

sd interstitiel
micronodulaire
bilatéral
diffus
pas d'épanchement pleural en général

1

bilan d'extension TB

sur point d'appel :
PL
FO(tubercules de bouchut)
ECG ETT
echo abdo(hépatique)
ECBU
ASP(surrénales)
HC sur milieu isolator

2

indications de CTC dans la TB

miliaire
péricardite
tuberculome cérébral
méningite
pleurésie

3

vaccination BCG indications

enfants nés dans un pays de forte endémie TB
au moins un des parents est originaire du pays
enfant séjournant au moins un mois d'affilée
enfants vivant en IDF ou guyane
enfants avec atcd fam de TB
enfants en situation de précarité

4

grands ES des anti TB

isoniazide : hépatotox , neuropathie periph , tb dig
rifampicine : colorations liquides orange , inducteur enzymatique
ethambutol : NORB
pyrazinamide : cytolyse hépatique , hyperuricémie

5

def TB résistante

résiste à isoniazide et rifampicine

6

étiologies de pic monoclonal

hémopathies malignes : myelome multiple, plasmocytome, lymphome lymphoplasmocytique, waldenstrom, lymphome malin NH B(ou T) , LLC

tumeurs solides

non lymphoide : transplantation d'organe ou de moelle osseuse , VHC , VIH, DI primitifs ou secondaires ,toute inflam aigue ou chronique : infection, lupus,PR,sd de GS , sd de POEMS,amylose AL

MGUS

7

devant pic monoclonal , examen le plus sensible pour diagnostiquer myélome débutant ou plasmocytome

IRM rachis dorso-lombaire

8

fq MGUS

très fréquente
5-10% dans la population de 80ans

9

MGUS : évolution,facteurs prédictifs d'évolution

stable : 1% de risque de transformation par an
absence de critères permettant de prédire évolution

10

MGUS et injection de PDC

non contre indiqué car pas de sécrétion de chaînes libres urinaires

11

complications d'Ig monoclonale

sd d'hyperviscosité
amylose AL,maladie de Randall
Auto immunité
cryoglob
hémolyse
Irénale

12

role agence de biomedecine

gère les greffons et les patients en attente de greffe
est informée de tout prélèvements avant sa réalisation(études epidemio)
assure la promotion du don d'organe
surveille la qualité et la sécurité sanitaire

13

bilan avant inscription sur liste de greffe

immuno : gp rh RAI , groupage tissulaire HLA , recherche d'Ac anti HLA

cardio : ECG ,ETT,coro selon age et FDRCV

vasculaire : recherche anevrymes de l'aorte abdo ou athérome des axes illiaques par echo doppler ou scan sans injection

selon organe bilan urinaire,pneumo,hépatique

infectieux : consult stomato et panoramique dentaire,consult ORL et radio ou scan des sinus , séro VIH VHB VHC CMV EBV HTLV HHV8 toxo TPHA VDRL

dig : EOGD à la recherche d'UGD

14

cross match principes

test de lymphotox:
mise en contact de LT et LB du donneur avec le sérum du receveur
sa positivité CI la greffe car risque élevé de rejet hyperaigu

15

IRA post greffe rénale étiologies

tubulopathie du greffon(dysfonction primaire du greffon,nécrose tubulaire aigue du greffon)
hypovolémie post-op
complication chir : obstacle,fuite,thrombose veine ou artère rénale
rejet hyperaigu,aigu

16

EI ciclosporine

IS
néphrotox
dyslipidémie,diabète induit
HTA
hypertrichose
hypertrophie gingivale
hyperuricémie,goutte
hyperK,hypoMg

17

def athérome

association de remaniement de l'intima des artères de gros et moyen calibre consistant en une accumulation focale de lipides,glucides complexes,de sang et de dépôts calcaires avec remaniement de la média

18

objectifs lipidiques chez patient à haut risque CV

LDLc inf 1g par L après société francaise de cardiologie et inf 0,7 g par L pour société européenne
HDLc sup 0,4g par L pour femme et 0,5 pour homme
TG inf 1,5g par L

19

objectifs de TA

inf 140 90

20

sd métabolique def

3 parmi :

1 TA sup 130 85

2 TdT 102 ou 94 chez homme et 88 ou 80 chez femme

3 TG sup 1,5g par L

4 HDLc inf 0,4g par L

5 GAJ sup 1,1 g par L

21

def HTA résistante

persistance de valeurs tensionnelles sup à l'objectif voulu malgré RHD et trithérapie méd dont un thiazidique

22

stades de l'AOMI selon OMS

ischémie asp : abolition des pouls distaux et ou IPS inf 0,9

ichémie d'effort sp : réduction périmètre de marche,survenue de crampes

ischémie permanente chronique(ischémie critique) : dl nocturne evoluant depuis plus de 15j ou tb trophique évoluant depuis plus de 15j ou PAS cheville inf 50 ou PAS orteil inf 30

Ischémie aigue de membre

23

conditions de mesure de la TA

après au moins 5min de repos
a distance (au moins 30min) d'un effort,prise de café ou cigarette
bras dénudé,dans le plan du coeur
bassard adapté à la taille du bras
mesure en position couchée ou assise et debout(si risque d'hypoTA)
au moins 2 mesures espacées de 1-2 min au cours de la consultation. Le chiffre retenu sera la moyenne des 2 mesures

24

diagnostic d'HTA chronique

3 consult sur 3 à 6mois avec chiffre tensionnels élevés
sauf si TA sup 180 110 ou on fera 2 consultations rapprochées sur 15j

25

comment éviter effets blouses blanches

MAPA
auto mesure à domicile

26

bilan minimal OMS devant HTA et que recherche t on

ECG de repos : complication de l'HTA chronique,HVG ou séquelle d'infarct silencieux
iono pour kaliémie : recherche hypoK en faveur d'une HTA secondaire à hyperaldostéronisme
créat avec calcul DFG : IRC
BU : proU et hematU en faveur d'une néphropathie
GAJ : bilan diabète,FDRCV
EAL : bilan FDRCV

27

comment vérifier observance régime hyposodé (détailler)

ionoU avec créatU sur 24h :
mesure de la natriurèse sur 24h

natriurèse (en mmol) = NaU(mmol par L) X volume uriné
1g de NaCl = 17mmol
donc sel mangé = natriurèse sur 17

28

5 classes d'anti HTA

BB
IEC
ARA2
diurétique thiazidique
inhibiteur calcique

29

sg de de bakey

possibilité de placer la main entre le pole sup de la masse battante et les cotes traduit la localisation sous rénale de l'anévrysme

30

physiopath AAA

athérosclérose donnant un aspect fusiforme
les autres donnent des anévrysmes sacciformes

31

examens complémentaires devant suspicion AAA

diag positif :
echo doppler abdo
angioTDM abdo
IRM abdo injectée

bilan FDRCV et athérosclérose :
echo doppler des TSA,ETT,MI,des artères rénales
exploration des coronaires : ECG,epreuve d'effort,coro si besoin
EAL,GAJ

32

complications AAA

rupture spontanée :
hématome rétropéritonéal (fq)
intrapéritonéal (mortel)
fistulisation dans duodénum ou VCI
complication TE à distance
compression des organes de voisinage

33

indications ttt curatif de l'AAA et types de ttt

taille sup 5cm
croissance sup 0,5 par 6mois
croissance sup 1cm par an
complications de l'anévrysme

chir : mise à plat de l'anévrysme et prothèse vasc
endovasc : prothèse endovasc

34

selon HAS : ttt med et non med de l'AOMI

IEC
statines
AAP

réadaptation CV
réentrainement supervisé à la marche
éducation thérap

35

complication fq du ttt de l'AAA et physiopathologie

colite ischémique secondaire à l'inocclusion de l'artère mésentérique inférieure par la prothèse si l'arcde de Riolan est insuffisamment inefficace le colon gauche n'est plus assez vascularisé

36

physiopath maladie de Biermer

déficit en FI par production d'Ac anti FI et cellules pariétales gastriques
entrainant un défaut d'absorption de vit B12 au niveau de l'iléon terminal
la carence en vit B12cause la non-division des érythroblastes responsable de l'anémie macrocytaire

37

clinique du Biermer

sd anémique

fragilité des phanère et des muqueuses oro-dig :
glossite atrophique de Hunter
oesophagite,gastrite,xérostomie

SCM : sd pyramidal et SCP

38

critères DSM4 pour Alzheimer

apparition de déficits cognitifs multiples :
mnésique
et 1 ou plusieurs critères :
aphasie,apraxie,agnosie,perturbation des fonctions exécutives

altération significative du fonctionnement social ou pro et représente un déclin significatif par rapport à l'état antérieur

évolution progressive,déclin continu

les déficits ne sont pas dus à une autre atteinte du SNC,une affection générale,une affection induite par une substance,absence de pathologie psy

39

bilan devant démence

eliminer une cause curable
consult spé pour bilan neuro psycho gériatrique
NFS
CRP
bilan PC
iono
TSH
glycémie
créat
albu
B9 B12
scan cérébral avec injection ou IRM cérébrale en T1 T2 T2* FLAIR

40

PEC démence

ambu tant que possible, discuter EHPAD
globale et pluridisciplinaire
éducation patient et famille

stimuler quotidiennement
préserver et entretenir capacités restantes : kiné, orthophonie, psychomot

controle des FDRCV
dépistage et ttt malnutrition et carence vit D
soutien psycho patient et aidant principal
corriger FDR de chute
correction déficit sensoriel

aides :
humaines : IDE, AS, aide ménagère
techniques : sécurisation habitat(gaz), aide à la marche, ergothérapie, téléalarme
financières : ALD, APA, aide sociale départementale,MDPH
protection juridique
assoc de patients

hospitalisations de répit

surveillance, dépistage de la maltraitance

41

maladie à dépister devant Biermer

cancer gastrique
FOGD avec biopsies envoi en anapath tous les 2-3ans

42

sd rectal : éléments et leur définition

faux besoins
ténesme : tension douloureuse intra-rectale
épreintes : douleur pelvienne à l'expulsion

43

principaux germes de TIAC en fonction du sd

dysentérique :
salmonelle
ECEI
Shigelle
C. jejuni
Yersinia enterolitica

cholériforme :
staph aureus
clostridium perfrigens
ECET
bacillus cereus

44

temps d'incub de staph , clostridium perfrigens botulisme et salmonelle dans les TIAC

staph : 2-4h
clostridium : 8-24h
salmonelle : 12-24h
botulisme : 12-72h

45

caractéristiques de l'urticaire

placard érythémato-oedémateux
multiples
migrateurs
prurigineux
fugaces
bords nets

46

PC devant urticaire aigu

Aucun,diag clinique

47

déf urticaire chronique

urticaire sup 6S

48

causes d'urticaires

physique (dermographisme, pression, cholinergique, froid, aquagénique, solaire)
contact : immuno (latex, med) ou non (orties, méduses)
alimentaires
med
infectieux
autres

49

ttt urticaire aigue et chronique en l'absence d'orientation étio ,CAT si échec

aigu : anti H1 1S et test d'éviction 3S des allergènes suspectés
si échec : prick tests, IgE spécifiques

chronique : antiH1 pendant au moins 3 mois
si échec à 4-6S :
augmentation poso ou association avec 2e anti-H1
bilan PC minimal si échec : NFS VS CRP Ac anti TPO EPP (et TSH si anti TPO positifs)
si encore échec : anti-H2,IS

50

douleur angineuse d'infarctus

rétro sternale ou précordiale
irradiation aux épaules,avant bras,angles inférieurs de la machoire
intensité variable de silencieux à très intense
durée persistante,prolongée sup 30min
trinitro résistante
signes d'accompagnement neurovégétatif si inférieur : sueur,nausée,vomissement,éructation

51

tropo dans le SCA ST +

aucun intéret diag
intéret de pronostic et surveillance

52

physiopath SCA ST+

rupture ou fissure d'une plaque athéromateuse instable d'ou thrombose,obstruction complète d'une artère coronaire associée à vasoconstriction artérielle transitoire d'ou nécrose myocardique

53

PEC urgence du SCA ST+ au domicile et SMUR

urgence thérap
VVP avec 500 cc de G5%
scope, repos, a jeun, O2 masque haute concentration pour SpO2 sup 95%

ttt etio :
AAP : aspegic bolus 250-500 mg IVD
clopidogrel IVD bolus 300-600mg
anti GpIIbIIIa en accord avec coronarographiste
anti-thrombotique : héparinothérapie par HNF bolus de 50-80UI par kg puis 500 UI par kg par j IV ou HBPM bolus 50 UI par kg puis 100 UI par kg par 12h en SC
antalgiques de type morphinique en SC et anxiolytique
CI des BB dans un SCA ST+ en aigu
transport médicalisé d'urgence pour hospit en centre spé de coro

54

complication principale d'un infarct inférieur,surveillance

extension au ventricule droit avec choc cardiogénique
surveille par ECG 18 dérivations,sg droits et sg de choc

55

ordonnance de sortie SCA ST+

100%
BB cardio sélectif
AAP :aspegic 75mg et clopi 75mg au moins un an pour le clopi
statine
IEC ou ARA2
anti aldosterone si FEVG inf 30% en post IDM
DN sublingual si douleur
oméga 3

56

test de dépistage : def et caractéristiques

test à visée diagnostique pour détecter personne asymptomatique lors de la prévention secondaire

le test doit être :
fiable
facilement réalisable
facilement acceptable par la population
peu couteux
etre reproductible
innocuité(sans danger)
bonne VPN et sensibilité

population doit etre :
ciblée,définie
informée
avoir donné son consentement

la maladie doit etre :
grave
un problème de santé pub
curable
prise en charge précoce améliore le pronostic
période de latence est connue
fréquente dans la population cible

pris en charge à 100% si dépistage de masse
le dépistage individuel se fait selon les risques personnels et fam du patient

57

dans étude pourquoi choisir non infériorité plutôt que supériorité

traitement de référence difficile à dépasser en terme d'efficacité
non infériorité suffisante pour valider intérêt d'un traitement car plus simple moins invasif etc,bénéfice risque plus favorable

58

éthique d'une étude de comparative de traitement

jamais étudié ou incorrectement
arguments a priori en faveur de l'efficacité
arguments a priori en faveur de bénéfice risque favorable

59

physiopath angine à strepto A

infection virale,inflammation des voies aériennes,fragilisation des tissus lymphoïdes permettant le dévellopement bactérien
colonisation oropharyngienne de strepto par transmission aérienne,Pflugge
infection bact des amygdales

60

types d'angine et leurs etio les plus fq

erythémateuse,érythémato-pultacée : viral,SBHA

pseudo-membraneuse : EBV,diphtérie

ulcéro-nécrotique : syphilis,angine de vincent(association fuso-spirillaire),cancer amygdale,agranulocytose,hémopathie maligne

vésiculeuse : herpangine(coxsackie virus A),HSV1

gangréneuse : germes anaérobies chez diabétiques,Irénale,hémopathie,agranulocytose

61

que recherche TDR,et indications

des Ag de surfave du SBHA

inf 3ans : non
de 3 à 15ans systématique
sup 15 ans selon score de Mc Isaac si sup ou égal à 2 oui:
fièvre sup 38°
exsudat,atteinte amygdalienne
ADP cervicales douloureuses
absence de toux
age de 15 à 44 ans : 0
age sup 45ans : -1

62

ttt atb de l'angine à SBHA

amox 6j à 2g par j chez adulte,50mg par kg par j chez l'enfant
si allergie aux penicillines : C2G PO 4j ou C3G PO 5j
si CI Blact :macrolides(azythromycine 3j)

(dernières reco)

63

aspect phlegmon péri-amygdalien

bombement pilier antérieur
oedème de la luette déportée du côté controlatéral
oropharynx asymétrique
amygdale homolatérale refoulée en bas en arrière en dedans

64

ttt phlegmon péri-amygdalien

ponction explo à l'aiguille fine avec analyse bactérienne
ttt en urgence
hospit en chir
évacuation chir
antibio IV de type augmentin 10j avec relais PO à 48h d'apyrexie

alimentation froide et lisse
BdB antiseptique
antalgiques,antipyrétiques
amygdalectomie à froid propoée
surveillance

65

complication principale d'une angine de vincent

sd de lemierre :thrombophlébite jugulaire septique,donc EP donc infarct pulmonaire

66

FF de rhinopharyngite

hypertrophie végétations adénoides
carence martiale
RGO
facteurs climatiques et épidémiques
vie en collectivité
tabac passif
absence d'allaitement maternel

67

indications d'amygdalectomie

amygdalites aigues récidivantes ( au moins 4 par hiver sur 2 hivers consécutifs)
amygdalite chronique de l'enfant
phlegmon péri-amygdalien
angine avec compliations post strepto

hypertrophie amygdalienne obstructive

68

angine vésiculause PC

aucun,diag clinique

69

ttt d'une angine de vincent

ATB peniV pdt 10j(métronidazole si allergie)
BdB
éducation : HBD

70

complication d'un abcès rétro-pharyngé

sd de Grisel : luxation atloido-axoidienne

71

phyiopath gale

ectoparasitose cutanée due à la contamination par un acarien sarcoptes scabei hominis
transmission interhumaine directe ou indirecte

72

grandes causes de prurit au retour de voyage chez sujet jeune

hémopathies maligne
parasitose,gale
hépatite aigue virale

73

complications gale

impétiginisation
eczématisation
nodules post-scabieux

74

causes d'echec ttt pédiculose

incompréhension,ignorance
mauvaise observance
réinfestation
durée,poso,forme galenique inappropriée
résistance acquise

75

ttt pédiculose corporelle

décontamination du linge est souvent suffisante

76

morpion : nom médical et ttt

phtiriase inguinale

bilan IST
ttt identique à pédiculose capillaire

77

étiologies de déficit neuro transitoire

AIT
hypoG
crises comitiales partielles simples
migraine avec aura

78

PC devant AIT

en urgence
IRM cérébrale avec séquence de diffusion qui doit être normale,si indisponible : TDM sans injection

diag etio :
NFS VS CRP iono urée creat hémostase
echo doppler des TSA,si possible doppler transcranien
angio IRM cervicale et intracranienne,angioscan spiralé des vaisseaux du cou
ETT voire ETO selon clinique : artério cérébrale,holter ECG,bilan thombophilie
diag dif :glycémie

pathologies associée : tropo,CPK

bilan terrain : EAL,GAJ,HbA1c,BU,FO,proU24h,créat
IPS,echo-doppler MI
ECG repos,épreuve d'effort,coro
echo doppler rénale
echo-doppler AA
rxthorax

bilan préop si besoin

79

ttt d'AIT devant sténose carotidienne

urgence,hospit en USINV
AC curative par héparine
endartériectomie carotidienne

prévention secondaire :
AAP à vie
PEC FDRCV,RHD
éducation,information
surveillance

80

indications endarteriectomie carotidienne

sténose :
sp de la carotide interne de 70 à 99% avec AVC non invalidant ou AIT inf 6mois
sp entre 50 et 69% : à discuter
sp ou asp inf 50% : pas d'indication
sténose asp sup 60% : à discuter

81

suspicion AVC inf 4h30 PEC

SAMU à diriger vers USINV sans passer par les urgences
alerte thrombolyse
en décubitus dorsal strict

urgence diag et thérap
alerter
calcul NIHSS(sévérité clinique de l'AVC)
recherche CI à la thrombolyse
MEC

ECG,NFSP,hémostase,glycémie cap,bilan prétransfu
imagerie cérébrale le plus rapidement possible : IRM cérébrale avec ARM,si indisponible scan cérébral sans inj

thrombolyse IV par rtPA en l'absence de CI prescrit par neuro à débuter le plus rapidement possible

reste de la PEC identique à AVC sauf pas d'anticoag efficace(mais préventive pour prévention décubitus)

82

mécanisme de l'AVC par athérosclérose

TE
HD: bas débit cardique surajouté rend la perfusion en ava de la sténose quasi nulle

dans les deux cas ischémie cérébrale

83

mécanisme de regarder vers la lésion cérébrale

destruction de la voie oculocéphalogyre frontale
hémianopsie latérale homonyme peut aussi contribuer(perte de stimuli du coté atteint)

84

valeur de TA à respecter au max dans AVC ischémique et hémorragique

220 120 pour ischémique
185 110 pour hémorragique ou ischémique thrombolysé

85

indications de thombolyse dans AVC

ischémiques
4h30 chez 18 à 80ans
aprs 80ans jusqu'a 3h
en dessous de 18ans au cas par cas

86

bilan PC devant HTA maligne

en urgence sans retarder la PEC
imagerie cérébrale
NFS
CRP
iono
fonction rénale
bilan d'hémolyse,frottis sanguin
BHC
Rx thorax (OAP)

87

TTT HTA maligne avec surveillance

urgence,hospit en SI
scope
réhydratation IV par SSI modérée
ttt anti HTA IV pour baisse de 20 à 25% de la TA par inhibCa2 et ou dérivés nitrés à la seringue électrique(ramener PAs inf 120)
CI AAP et AC car opération probable
chambre calme,éclairée
arrêt des autres anti-hypertenseurs

surveillance:
clinique:scope,diurèse,auscult pulmonaire,DT,examen neuro
PC:iono sg et U,NFS

88

moyens de diagnostiquer une PAN

CI de la PBR car présence de micro anévrysmes avec risque hémorragique important

biopsie neuromusculaire, testiculaire, hépatique, cutanée ou hypodermique
artériographie abdo à la recherche d'anévrysmes

89

grandes atteintes de la PAN

vascularite des vaisseaux de moyen calibre
présence de micro-anévrysme au niveau rénal et abdo
atteinte rénale,orchite,asthme,AEG avec fièvre,multinévrite,nodules sous cutanés,livédo,hypereo

90

physiopath de l'atteinte rénale dans la PAN

multiples infarctus rénaux consécutifs aux anévrysmes

91

signes locaux d'une TVP

diminution du ballotement, souplesse du mollet
douleur à la dorsiflexion du pied (sg de Homans)
chaleur, oedème et rougeur locales
dilatation des veines superficielles et douleur à la palpation d'un trajet veineux induré
dl d'un mollet spontanée
touchers pelviens : recherche extension pelvienne

92

ECG d'une EP

tachycardie sinusale et régulière
sg de coeur pulmonaire aigu :
déviation axiale droite
BBD
aspect SIQIII
onde T neg en V1 à V4 (ischémie du VD) voire rarement sous décalage du ST dans les mêmes dérivations
tb du rythme :
ACFA
ESA, ESV
peut être normal

93

sg indirects d'embolie pulmonaire à la radio

épanchement pleural
infarctus pulmonaire (opacité alvéolaire triangulaire périph à base pleurale et sommet hilaire)
ascension d'une coupole diaphragmatique
atelectasie en bande
hyperclarté localisée
augmentation de volume ou amputation d'une artère pulmonaire

94

critères de TVP à l'echo des MI

incompressibilité de la veine
possible visualisation d'un caillot veineux
absence de flux au doppler

95

PEC embolie pulmonaire

Urgence thérap,hospit en USIC ou USIP
scope,repos strict en décubitus 24h,O2 pour SpO2 sup 95%

ttt AC curatif:
tinzaparine 175UI par kg par j en SC
enoxaparine 100UI par kg par 12h en SC
HNF bolus IVD de 50 à 80 UI par kg puis 500UI par kg par j en IVSE
controle TCA après première injection 4h après objectif entre 2 et 3

bas de contention
antalgiques

surveillance(dont plaquettes)

instauration en relais héparine AVK précocément à J1
controle INR toutes les 24h,objectif entre 2 et 3
arret de l'héparine dès que 2 INR consécutifs dans la zone thérapeutique
durée au moins 3 à 6 mois

ttt etio

96

bilan thrombophilie

dosage pro C et S activées
dosage ATIII
recherche mutation facteur V Leyden(=recherche résistance à la proteine C activée) et II(accord patient)
recherche de SAPL
Hyperhomocystéinémie

a faire chez les moins de 50ans

97

causes de métrorragies 3e T

causes obs :
HRP
placenta praevia
hématome décidual marginal
hémorragie de Benckiser
rupture utérine
perte du bouchon muqueux

causes cervico-vaginales

98

FDR de placenta praevia

atcd obs :
atcd placenta praevia
multiparité
atcd de césarienne
atcd d'aspi endo utérine
GG multiples

atcd gynéco:
fibromes
malformations utérines
atcd d'endométrite

tabac

age avancé

99

bilan PC devant placenta praevia

echo obs avant TV
NFSP
TP TCA fibrinogène
Grp Rh RAI
iono urée creat
ECG

ECTE

100

PEC devant placenta praevia

si asp :
info patiente
pas d'hospit si métrorragies peu abondantes et bonne tolérance maternelle et foetale
hospit en mater adaptée à l'age gestationnel et repos
expectative
bilan pré-transfusionnel
CTC si inf 34SA
Ig antiD si Rh neg dans les 72h
surveillance materno-foetale rapprochée
voie d'accouchement :
PP non recouvrant : attente mise en travail spontanée et VB
PP recouvrant : césarienne programmée

si hémorragie maternelle importante et ou anomalies RCF :
extraction foetale en urgence pour sauvetage maternel et ou foetal