med11 Flashcards Preview

Medecine > med11 > Flashcards

Flashcards in med11 Deck (100):
0

3 situations à risque de chute grave

osétéoporose avérée
prise de méd AC
isolement social et familial

1

infos attendues d'une ponction pleurale

cytologie : numération et % de PNN et lymphocytes
bioch : protides, LDH
anapath : cellules tumorales
microbio : pyogènes, BK
critères de Light : différence transsudat et exsudat

2

réalisation d'un ponction pleurale

sous AL
après info patient
bord sup cote inf
entre 4e et 6e espace intercostal sur la ligne axillaire moyenne ou postérieure
en pleine matité
asepsie stricte

3

bilan pré-greffe du donneur

examen clinique complet, exam dossier med
Gp ABO Rh RAI
évaluation fonctionnelle du foie : bio, imagerie, histo
séro VIH, VHB, VHC, CMV, EBV, HSV, HTLV, toxo, syphilis
consult psy
bilan préop
EEG, artério des 4 axes
consultation du registre national des refus

4

physiopath, mécanismes de rejet

hyper-aigu : réponse humorale
Ac anti-HLA du receveur reconnaissent directement ceux du donneur

réponse immunitaire LT :
aigu : présentation des Ag HLA aux LT du receveur par cellules dendritiques du donneur
chronique : présentation Ag HLA aux LT du receveur par cellules dendritiques du receveur

signal 1 : intéraction entre récepteurs TCR des LT et complexe HLA peptide à la surface de la CPA : activation de sécrétion de calcineurine et IL2 (voie calcium dépendante)

signal 2 : intéraction entre molécules de costimulation à la surface de la CPA et leur ligand sur LT (voie calcium indépendante)

signal 3 (prolifération lymphocytaire) : amplification autocrine et paracrine de la prolif LT par IL2

phase effectrice : migration vers greffon , cytotox et apoptose

5

types d'IS pour la greffe

niveau 1 : inhibiteur de la transcription de l'IL2
anticalcineurines :
ciclosporine
tacrolimus
CTC

niveau 2 : inhibiteurs de l'action de l'IL2
Ac anti-récepteurs de l'IL2
rapamycine

niveau 3 : inhibiteurs de la prolifération lymphocytaire
inhibiteurs des bases puriques : azathioprine ou micophénolate mopfétil

6

tacrolimus : ES

néphrotox
diabète
tremblements
alopécie

7

rapamycine : ES

tb dig
dyslipidémie
anémie
TBP
PNP
aphtes
érythèmes

8

azathioprine : ES

myélotox (leucopénies)
hépatotox

9

mycophénolate : ES

myelotox
diarrhée

10

grandes complications de la transplantation

chir et anesth
absence ou retard à la reprise de fonction du transplant
rejet hyperaigu, aigu, chronique
infections
néoplasies (spino cellulaire surtout) et cancers viro-induits
complications CV
récidive de la maladie initiale

11

techniques de greffe de cornée

kératoplastie transfixiante : remplacement de toute l'épaisseur de la cornée

kératoplastie lamellaire : remplacement seulement de la partie externe de la cornée, la partie interne reste en place

12

complications greffe de cornée

rejet
décompensation du greffon
hypertonie oculaire
rupture traumatique des sutures
récidive maladie causale
astigmatisme post-op

13

ttt IS pour greffe cornée

CTC ou IS locaux pas PO

14

modalités d'introduction d'un ttt par IEC

absence de CI :
absence de sténose de l'artère rénale bilat ou sur rein unique
absence d'hypovolémie et de déshydratation
absence d'hyperK

Avoir une valeur de base de la fonction rénale

Début à dose minimale efficace puis augmentation progressive par palier de 2 à 4S sous stricte surveillance 7 à 14j après changement de poso de la TA, du iono, fonction rénale (contrôle systématique de la creat à J15)

education patient :
pas d'automed, pas d'AINS
arrêt des IEC en cas de GEA ou déshydratation

15

effets rénaux des IEC

vasodilatation de l'artériole efférente donc augmentation de la natriurèse donc une diminution de la rétention hydrosodée

effet néphroprotecteur en diminuant la progression de la microalb et diminution de la progression des IRénales

16

etio devant IRénale après introduction d'IEC

sténose bilat des artères rénales ou unilatérale sur rein unique
déshydratation
IC

17

classif de l'AOMI selon IPS

sup 0,9 : normal
0,75-0,9 : bien compensée
0,4-0,75 : peu compensée
inf 0,4 : sévère

18

classification de leriche et fontaine

stades :
1 : abolition d'un pouls sans sg fonctionnel
2 : claudication intermittente sans dl de repos
3 : dl de décubitus
4 : tb trophiques

19

indication ttt chir de l'AOMI

revascularisation si :
échec de 3 mois de ttt bien conduit
lésions proximales ou menaçantes

20

FDR d'AAA

homme
ATCD fam
FDRCV : tabac, dyslipidémie, HTA
diabète n'est pas un FDR

21

chir de l'AAA à froid : déroulement

semi-urgence
sous AG, laparotomie, clampage de l'aorte
mise à plat-greffe de l'anévrysme :
ouverture du sac anévrysmal
exclusion de l'anévrysme
extraction d'un éventuel thrombus
mise en place d'une prothèse vasc
fermeture du sac anévrysmal

exammen anapath et bactério

22

bilan PC devant cancer ORL

pan endoscopie des VADS sous AG au tube rigide avec biopsies multiples
TDM sans et avec inj cervico-facial ou IRM selon la localisation
PET scan
TDM TA
bilan terrain alcool-tabagique
recherche cancer oesophage : FODG avec biopsies
recherche cancer pulmonaire : fibro bronchique avec biopsies, rx thorax, TDM TA
bilan nutritionnel

bilan préthérap avec consult stomato et panoramique dentaire

23

Schwannome vestibulaire origine, etio à évoquer si bilatéral et physiopath des sg cliniques

tumeur béningne développée aux dépens des cellules de Schwann entourant le nerf VIII dans sa portion située au niveau du CAI

compression lente du VIII dans sa portion périph
extension locale dans l'angle ponto-cérébelleux avec compression mécanique de l'hémisphère cérébelleux

NF de type 2

24

bilan PC devant suspicion d'un schwannome vestibulaire

audiométrie
PEA
recherche réflexe stapédien

épreuves fonctionnelles et caloriques vestibulaires

imagerie cérébrale : au mieux IRM T1 sans puis inj de PDC, au pire TDM

25

IRM d'un schwannome vestibulaire

volumineuse image arrondie, unique
hypersignal avec prise de contraste homogène intense à limites nettes
dans le CAI s'étendant au niveau de l'angle ponto-cérebelleux

26

risques évolutifs d'un schwannome vestibulaire

sd vestibulaire périph
hypoacousie, surdité
sd cérébelleux
compression du VII : PFP
compression du V : névralgie du trijumeau IIaire, hypo ou anesth de la face
compression IX X XI : tb déglutition, dysphonie, dysarthrie
sd pyramidal
HTIC
hydrocéphalie par compression IVe ventricule
engagement amygdalien

pas de risque de dégénerescence maligne

27

etio d'atteintes particulières neuro chez patient VIH

encéphalite à VIH

infections opportunistes :
virales : CMV, LEMP
parasitaire : toxo
fongique : cryptococcose
bact : TB, autres mycobact atypiques, abcès à pyogène
co inf : syphilis, ME à HSV

néoplasies : lymphome, méta

28

lait à conseiller si APLV

en 1ere intention lait de mère
si pas d'allaitement proposer HPLDV

29

composition d'un lait artificiel, apport recommandé

1 cuiller mesure pour 30mL
apport : (poids en g sur 10) + 200 à 250ml

30

bénéfices et limites de l'allaitement

pour l'enfant :
avantage immuno : diminution de la fq des infections dig et respi
cognitif
réduction du risque allergique
prévention de l'obésité
prévention de l'HTA et hypercholestérolémie à l'âge adulte
relation mère-enfant favorisée

mère :
économie
protection contre cancer du sein et ovaire
perte de poids favorisée
effet contraceptif
diminution risque ostéoporose et ménopause

limites :
insuffisance en vit D et K
transmission d'agents infectieux
transmission de tox et de med

31

etio à évoquer devant cauchemars récents de l'enfant

oxyurose

32

echelle permettant d'évaluer le risque suicidaire

Beck

33

CAT devant doute diag entre sd dépressif et démence

ttt d'épreuve par AD type ISRS pdt au moins 6S

34

états pouvant altérer le MMSE

sd démentiel
sd dépressif
sd confusionnel
stress, anxiété ou distraction
niveau socio-culturel du patient

35

physiopath dermatite atopique

multifactorielle :
prédisposition génétique
facteurs immuno (hypersensibilité de type IV)
anomalies de la barrière épidermique (xérose)

36

alimentation du nourrisson de terrain familial ou perso atopique

allaitement maternel conseillé exclusif jusqu'à 6mois
a défaut lait hypoallergénique
diversification alimentaire vers 5-6mois

37

urticaire profond (angio-oedème) : caractéristiques

tumefaction ferme, mal limitée, non érythémateuse, non prurigineuse avec parfois sensation de tension douloureuse

38

effets de l'histamine

vasodilatation
oedème
bronchoconstriction
hypersécrétion des muqueuses

39

med responsables d'urticaire

Blact
curare
AINS
IEC
PDC iodé
sérums et vaccins

40

ttt oedème de quincke

CTC IV ou IM
Anti H1 IM ou IV
formes graves : adré SC ou IM en urgence (0,25 à 0,5mg à répéter si besoin par 15min)

41

angio-oedème neurotique : clinique, FD, transmission, PC, ttt

urticaire profonde des extrémités, organes génitaux, dig

stress, trauma, med

autosomique dominant

hypocomplémentémie avec déficit en inhib de la C1 estérase, C3 normal

androgénothérapie si sup 1 crise par mois

42

lésion de la dermatite atopique

érythémato-vésiculo-suitante crouteuse , parfois lichénification
zones de convexités chez l'enfant
plis de flexion chez adulte avec lichénification

43

lésion de l'eczéma de contact

4 phases :
erythémateuse
vésiculeuse
suitante
crouteuse

contours émiettés non nets dans la zone de contact avec l'allergène

44

PC devant eczéma, modalités

diag clinique mais confirmation etio indispensable

patch tests après 3S d'arrêt des anti H, sur peau saine, a distance d'une poussée, dans un service spécialisé sous surveillance, lecture à 72h

test d'éviction permet de confirmer le diag etio

45

ttt eczéma de contact

ambu
ttt sp : DCTC forts à très forts en crème(suintant) ou pommade(sec)
1 à 2S
hygiène locale à l'eau et savon

eviction à vie de l'allergène

AT, reclassement, délaration en MP

CI aux topiques non prescrits

46

maladies atopiques

DA
conjonctivite allergique
rhinite allergique
asthme

47

classification dyspnée pour cardiologue

NYHA

1 : dyspnée pour effort important inhabituel, pas de gêne dans vie courante
2 : dyspnée pour effort habituel important (monter plus de 2 étages)
3 : dyspnée pour effort peu intense de la vie courante (monter moins de 2 étages)
4 : dyspnée permanente de repos ou au moindre effort

48

mécanisme de BAV dans SCA ST+ inférieur

bloc nodal d'origine vagale

49

ttt spécifiques du BAV III

atropine IV renouvlable
si échec : SEES

50

bilan PC devant suspicion de fibrome utérin

FCU
echo pelvienne
hystéroscopie diagnostique
IRM pelvienne
echo rénale et des VU
BHCG
NFSP
bilan martial si anémie
bilan hémostase
Gp Rh RAI
mammographie bilat

51

ttt fibromes

ttt med : par progestatifs du 15e au 25e j du cycle

ttt chir : en 2e intention après echec ttt med ou complication par myomectomie ou hystérectomie

abstention thérap si asp

supplémentation en fer si carence

52

bilan PC devant nécrobiose aseptique

HC
ECBU
rx thorax

NFSP
hémostase
iono urée creat
BHCG

echo pelvienne (image en cocarde)

53

ttt nécrobiose aseptique de fibrome

urgence, hospit
ttt sp : repos, hydratation, antalgiques, vessie de glace, paracetamol

ttt etio : AINS, ATB prophylactique par amox

surveillance (echo)

54

triade du sd occlusif

AMG
météorisme abdo
vomissements

55

CI PBH

absence de consentement du patient
tb coag et hémostase
HTA non contrôlée
infection latente

56

prévention tumeurs cutanées

prévention primaire et secondaire : photoprotection
education patiente et sa famille
autosurveillande et dépistage
pas d'expo aux heures les plus chaudes (12 et 16h)
port de revêtement protecteur aux heures les plus chaudes
utilisation d'une crème solaire contre UVA et UVB écran total sur corps et visage en couches épaisses à répéter toutes les 2h et après chaque baignade
hydratation
consulter au moindre doute

57

critères malignités d'un naevus

ABCDE
Asymétrie des couleurs et pigments
bords irréguliers et festonnés
couleurs multiples inhomogènes avec répartition anarchique
diamètre sup 6mm
evolutivité

58

CAT devant une lésion faisant suspecter un mélanome

consentement du patient
en absence de CI
sous AL
ponction biopsie exérèse complète et totale de la lésion jusqu'à l'hypoderme en marges latérales macroscopiquement saines de part et d'autres avec envoi en anapath

puis si confirmation de mélanome :
PEC curative, reprise chir avec marges d'exérèses adaptées selon Breslow avec envoi en anapth

59

facteurs de mauvais pronostic d'un mélanome

clinique :
masculin
age élevé
topographie (tete, cou, tronc)
atteinte ganglionnaire(nb, rupture capsulaire)
métastase

histo :
breslow élevé
clark élevé
type histo
grade histo
présence d'ulcération
degré de différentiation
temps de doublement
index mitotique
infiltrat inflam
présence d'emboles tumoraux vasculaires ou lymphatiques
phénomène de régression tumorale

60

suivi après mélanome avec fréquence

par 6 mois pendant 10ans puis par an à vie

interro : ATCD, ttt, evolutivité, naevi récemment évolutifs, autosurveillance, règles de photoprotection, AEG

EP : IMC, AEG, Karnofsky
inspection de tout le tégument cutané avec un bon éclairage, du cuir chevelu et des ongles, patient dénudé, utilisation d'un dermatoscope si besoin
prendre photos avec autorisation
inspection de la cicatrice

recherche seconde localisation, récidive, dissémination métastatique :
méta cutanées en transit, nodules de perméation
ADP
palpation abdo, HM
auscult et percussion pulmonaire
exam neurp

61

FDR mélanome

endogènes :
ATCD perso et fam
phototype clair
nb naevi sup 50
naevi congénital géant sup 20cm
sd des naevi atypiques (sup 40, atypie selon ABCDE)

exogènes:
expo solaires intermittentes, intenses et répétées depuis l'enfance

pro : professions extérieures avec doses solaires intenses et cumulatives

62

ampleur de la reprise chir d'un mélanome selon Breslow

in situ : 0,5mm
inf 1mm : 1cm
de 1 à 2mm : 1-2cm
de 2 à 4mm : 2cm
sup 4mm : 3cm max

63

critères de qualité d'une randomisation

centralisée
génération informatisée de nombres aléatoires indépendante des centres
pas de stratification par centre

64

validité d'un CJP

objectif
fréquent
validité par un comité indépendant et aveugle

65

sd wallenberg

homolatéral :
sd vestibulaire central par atteinte du VIII
CBH par atteinte des voies sympathiques
tb déglutition,dysphonie,paralysie de l'hémivoile du palais(sg du rideau) par atteinte du IX et X
hémisyndrome cérébelleux
anesthésie de l'hémiface par atteinte du V

controlatérale :
hémihypoesthésie thermo-algique épargnant la face

66

mécanismes d'infarctus cérébral du sujet jeune

thombotique :
dissection artérielle, artérites, thrombophilie, hémopathies, néoplasies, hyperviscosité

embolique:
cardio-embolie : tb rythme, EI
embolie paradoxale

HD : choc, ACR

spastique : tox, med

infarctus veineux (TBPC)

67

indications du filtre cave dans l'embolie pulmonaire

nécessité d'une thrombectomie chir car échec fibrinolyse
récidive TE sous ttt AC efficace (sauf TIH)
CI définitive ou temporaire à un ttt AC

68

sd dyspeptique def

sensation d'inconfort ou de pesanteur
épigastrique
post-prandiale
au moins 3S

69

facteurs pronostics du cancer gastrique

age sup 70 ans
T3, T4
méta ou ADP
envahissement pariétal
type histo
chir avec résidu tumoral ou avec limites envahies non saines
tumeur diffuse ou linite gastrique

70

bilan PC extension cancer gastrique

TDM TAP
echo-endoscopie
marqueurs : ACE Ca 19-9
TDM cérébral et scinti sur point d'appel
TOGD (rare) : aspect de tube rigide si linite gastrique
bilan préop et nutritionnel
si métastases : statut du récepteur HER2

71

ttt des cancers gastriques

chir : exérèse carcinologique emportant le grand épiploon avec curage ganglionnaire D1 ou D2

gastrectomie totale avec anastomose oeso-jéjunale et anse en Y si tumeur proximale(2 tiers sup) ou linite gastrique

gastrectomie des 4 5e avec anastomose gastro-jéjunale si tiers inf

radio-chimio adjuvante à base de 5FU si curage incomplet, T3 T4 ou ganglions

mucosectomie par endoscopie si usT1N0M0 ne dépassant pas la muqueuse


si palliatif : résection tumorale, dérivation gastro-jéjunale, jéjunostomie, mise en place d'une ensoprothèse dig

72

complications d'une gastrectomie des 4 5e

sensation de satiété précoce
récidive néoplasique sur la portion laissée en place

73

GIST def

tumeurs conjoncties exprimant un protéine de multiplication cellulaire activée en permanence du à mutation du gène c-kit

74

critères de maliignité d'une GIST

métastases
tumeur sup 5cm
index mitotique sup 5

75

ttt GIST avec surveillance

exérèse tumorale complète sans curage
si non opérable : Glivec

TDM TAP tous les 3 mois
recherche NF1 si tumeurs multiples

76

lymphome dig FDR

HP
EBV
ID
maladie coeliaque

77

ttt lymphome dig

localisation dig uniquement : éradication HP avec controle à 6mois, chir ou RT si échec

localement avancé : chir ou RT

disséminé : chimio

78

indication PBH sur nodule de foie cirrhotique

inf à 1cm : controle echo par 3mois, si pas d'évolutivité pdt 18-24mois dépistage par 6mois

si évolutivité ou sup à 1cm : TDM ou IRM 4 phases (non inj, artériel, portal, tardif)
si positif : ttt
si neg faire l'autre imagerie
si les 2 sont neg : biopsie

79

child pugh

évalue la survie à 1an
1 ,2 ou 3 pts par item
A si 5-6
B si 7-9
C si 10-15
ascite : absente-modérée-tendue ou réfractaire aux diurétiques
bili totale : inf 35 - 35-50 - sup 50
alb : sup 35 - 28-35 - inf 28
TP : sup 50% - 40-50% - inf 40%
encéphalopathie : absente-légère à modérée-sévère

80

performance status

0 : normal
1 : réduction des efforts, autonomie complète
2 : autonomie, repos sup 6h par jour arrêt d'activité professionnelle
3 : personne assise ou couchée plus de 50% du temps
4 : dépendance totale avec une personne assise ou couchée 100% du temps
5 : grabatisation totale et décès

81

types de cancer oesophage

carcinome épidermoide : tiers sup
adénocarcinome sur EBO : tiers inf

82

FDR carcinome épidermoide oesophage

alcool
tabac
facteurs nutritionnels
facteurs professionnels
inf : HPV
cancer des VADS
méga-oesophage, oesophagite caustique
maladie coeliaque
sd de Plummer-Vinson, diverticule de Zencker
kératodermie palmo-plantaire

83

FDR adénoK de l'oesophage

RGO via l'EBO
atcd RT
atcd fam
surpoids

84

confirmation d'un cancer de l'oesophage, détail de l'examen

histo
EOGD avec biopsies multiples dirigées et zone saine avec schéma daté et signé
macroscopie : tumeur ulcéro-végétante dure saignant au contact à localiser par rapport aux arcades dentaires

coloration :
indigo-carmin : relief
bleu de toluidine après acide acétique : lésions dysplasiques acidophiles
lugol : lésions dysplasiques iodo-neg

TOGD si echec EOGD ou refus patient

85

bilan extension cancer oesophage

1e intention :
marqueurs : SCC, ACE
TDM TAP
examen ORL à la recherche cancer synchrone
fibro bronchique pour les épidermoides

2e intention si 1e intention permet un ttt curatif
echo-endoscopie oesophagienne sous AG
pan endoscopie des VADS
TEP scan
echo sus clav
scinti os ou TDM cérébrale sur pt d'appel
bilan d'opérabilité

si méta recherche récepteur HER2

86

possibilités ttt cancer oesophage

curatif : sevrage indispensable
chir (stade max T2N1)
endoscopie : mucosectomie(T1m2 inf 2cm)
RT-chimio : adj,néo adj a base de cisplatine et 5FU

palliatif :
mise en place d'endoprothèse
RT-chimio

87

TNM oesophage

T1m : muqueuse
T1SM : sous-muqueuse
T2 : musculeuse propre
T3 : adventice
T4 : structures adjacentes

N1 : ganglions régionaux dont cervicaux sup si tumeur du tiers sup

M : ganglions coeliaques sont des méta

88

Critères malignité d'une ADP

taille sup 1cm
dure
indolore
ancienneté sup 1mois, chronicité
non satellite d'une pte d'entrée infectieuse
adhérente aux plans superficiels et profonds

89

sg clinique évocateur de Hodgkin plutôt qu'autre lymphome

dl à l'ingestion d'alcool

90

comment faire diag de lymphome devant ADP (détailler)

biopsie ganglionnaire chirurgicale avec anapath, immunophénotypage, histochimie, cytogénétique, biologie moléculaire

91

sd souvent associé au Vaquez

sd d'hyperviscosité sanguine :
céphalées
vertiges
acouphènes
prurit aquagénique
crises érythromélalgiques

92

PEC d'un Vaquez

saignées en urgence(objectif HT inf 45%)
chimio : hydroxyurée
aspirine à dose AAP
antalgiques adaptés
arrêt tabac
info et educ patient
soutien psycho
PEC 100%
Surveillance

93

complications Vaquez

TE
hémorragique
acutisation en LAM
myélofibrose
crise de goutte et lithiases urinaires
iatrogènes
UGD

94

bilan PC devant myélome

NFS VS CRP
iono urée creat
BU, ECBU
BHC
EPS, IEPS, EPU, IEPU (et dosage des chaines légères libres si myélome non sécrétant ou à chaines légères)
myélogramme avec bio moléculaire et cytogénétique retrouvant plus de 10% de plasmocytes d'allure dystrophique
radio squelette entier (crane F et P, os longs FP, bassin F, rachis FP 3 quarts, grill costal)
echo rénale
bilan PC
LDH, B2 microglob
albumine
TP TCA
proU 24h
bilan pré-transfusionnel
ECG

95

causes d'anémie devant myélome

insuffisance médullaire
hémodilution
IRC

96

PEC myélome

annonce diag
RCP
antalgiques
biphosphonates, radioT pour lesions osseuses
arrêt des néphrotoxiques
ttt etio : si stade I surveillance, stade II et III chimioT, autogreffe de CSH

PEC de la dl
correction anémie par EPO
Ig polyvalentes si besoin
prévention atteinte rénale (CI AINS, PDC)
PEC psycho
PEC 100%
surveillance
education patient
ttt etio à discuter

97

types de myélome sans pic à l'EPS

chaines légères : toutes excrétées dans les urines donc hypogammaglob

non sécrétant ou non excrétant

98

possibilités ttt CHC

transplant (critères de milan)

si child A ou B : chimio-embolisation artérielle en l'absence d'IH, RT
child A : résection, sorafenib

99

sg d'appel de malvoyance chez l'enfant

indifférence visuelle (pas de poursuite oculaire)
retard d'acquisition dans la préhension des objets
chutes fq
sg digito-oculaire : se comprime le globe pour faire des phosphènes
sg de l'essuie glace : mouvement latéral des mains devant les yeux (pour se créer une succession d'ombre et de lumière)