Gastro fonx Flashcards Preview

Internat > Gastro fonx > Flashcards

Flashcards in Gastro fonx Deck (84):
0

S'orienter cliniquement devant une douleur abdo

Terrain: DB/appendicectomie/FdRCV/DDR
Prises: meds (AINS/AVK)/alcool
Ana: évolution/circonstances/dernier repas/voyage
Fonx: caractériser dlr + signes associés (vomissement, constipation, dysurie, metrorragie, rectorragie)

Constantes
Inspection: ictère/pâleur/cicatrice/meteorisme
Palpation: masse/défense/contracture/douleur/TR/orifices herniaires/ebr fosses lombaires/globe vésical
Percussion: matité/tympanisme
Auscult: BHA, soufle AAA

Rechercher SRIS/sepsis/choc
HD/hydratation/AEG

1

Bilan complémentaire devant douleur abdo

NFS CRP: sd infectieux
BHC: TA-GGT-PAL-bili
Iono-u-créat-gly

Selon contexte:
-lipases
-BU+/- ECBU
-ECG+/- tropo
-hémocs
-hCG
-Frottis sanguin goutte épaisse

ASP (occlusion/colique nephretique)
Écho (appendicite/lithiase biliaire)
TDM abdo+++ (pancréatite/diverticulite)
EOGD (HD)

2

Douleur abdo suite à un OAP sur FA, évoquer ?

Ischémie mésentérique

3

Douleur abdo chez un ado, on évoque en premier ?

Torsion testiculaire

4

Douleurs abdos chez plusieurs enfants de la même fratrie ?

Saturnisme

5

Caractériser une invagination intestinale aiguë

Primitive= nourrisson= iléo-caecale+++ (85%)

Secondaire=enfant=iléo-iléale++ (15%)
Secondaire à purpura rhumatoïde+++/muco/SHU/appendicite/diverticule de Meckel

6

Bilan complémentaire d'une IIA (3)

ASP face debout+couché
Opacité sous hépatique
NHA du grêle/FID non aérée/bord inf du foie effacé

ÉCHO ABDO
Systématique même si ASP normal
Visualise le boudin: sandwich ou cocarde
Recherche étio

LAVEMENT OPAQUE AUX HYDROSOLUBLES
Image en pince de crabe (P) en cocarde (F)
Visée thérapeutique: désinvagination

7

Options thérapeutiques devant une IIA

DÉSINVAGINATION PAR LAVEMENT AUX HYDROSOLUBLES
Nourrisson, stable HD
En présence d'un radiologue et d'un chir
Sous contrôle radio et faible pression
Critères de désinvagination (5)

TTT CHIRURGICAL: LAPAROTOMIE DE MAC BURNEY
Désinvagination manuelle douce

8

Critères de désinvagination d'une IIA par lavement aux hydrosolubles (5)

Opacification de tout le colon
Opacification de la dernière anse du grêle
Absence d'encoche pariétale et caecum en place
Absence de réinvagination sur le cliché en évacuation
Enfant se calme rapidement

9

Étiologies d'une HD haute (5)

UGD
Rupture de VO
Oesophagite peptique ulcérée
Sd de Malory-Weiss
Tumeur (oeso/estomac/duod)

Évoquer hémoptysie et épistaxis déglutie

10

Étio d'une HD basse (7)

Toujours éliminer une HD haute d'abord

Cancer colo-rectal, tumeur du grêle
Diverticules
Colite
Angiodysplasie
Tumeur du grêle
Hémorroïdes
HD thermometrique

11

S'orienter cliniquement devant une HD

ATCD UGD/cirrhose/diverticulose/CCR
Alcool/AVK/AINS/aspirine
Ana: évolution/circonstances/h dernier repas
Caractériser le saignement: aspect/abondance/mode d'extériorisation
Fièvre? Sd occlusif? Dlr abdo?

Constantes
SdG:
-sd hemorragique: pâleur/sueur/dyspnée
-choc hypovol: marbrures/oligurie/collapsus
-sd infectieux: AEG/fièvre/défense
-rectorragie
Orientation étio:
-cirrhose/IHC/HTP
-UGD: douleur ulcéreuse/meds
-RGO:pyrosis, régurgitations acides
-TR
Éliminer:
-CCR: modif transit/AEG/Troisier
-hémorroïdes: examen de la marge anale
-prise récente de t° rectale

12

1er examen à prescrire si HD (haute ou basse)

EOGD (même si HD basse !) en urgence
Ssi patient vigilant et hémoD stable !

À jeûn sup 6 heures
Ou vacuité gastrique par:
-erythromycine IVL 30min avant
-lavages gastriques par SNG
(Mettre les deux !)

13

Que faire si HD avec EOGD normale ?

= HD basse

-RECTO-SIGMOÏDOSCOPIE: recherche hémorroïdes/CCR bas/colite ischémique

-ILÉO-COLOSCOPIE TOTALE sous AG au tube souple après vidange du colon

14

Mise en condition d'un patient présentant une HD

Hospitalisation/urgence vitale/urgences ou réa
2 VVP/O2/SNG si HD haute
Maintient à jeûn
Monitoring et scope ECG
Arrêt AINS-AVK-Aspirine

15

Douleur abdo + rectorragie, on évoque en premier ?

Ischémie mésentérique

16

Des rectorragies peuvent-elles correspondre à une HD haute ?

Oui

Devant rectorragie -> EOGD !

17

Définition d'une diarrhée chronique, d'une constipation chronique et de vomissements chroniques

Constipation chronique si >6mois (=hépatite virale)
Diarrhée chronique si >4semaines
Vomissement chronique si sup 7J

18

Constipation: étios

CONSTIPATION PRIMITIVE
-trouble de la statique pelvienne++ (prolapsus rectal/rectocèle)
-tble sensibilité rectale
-anisme=dyssynergie abdo-périnéale (abus sex?)
-mégarectum idiopathique
-inertie colique/Hirschsprung

CONSTIPATION SECONDAIRE
-iatrogène ! (analgésiques, lopéramide...)
-obstructive (CCR/Crohn/colite)
-neuro (DB/Parkinson/paraplégie)
-endoc (hypothyr)
-douleur anales (fissure/hémorr)

CONSTIPATION FONX+++
-dg d'élimination
-critères de Rome III

19

Constipation: s'orienter cliniquement

ATCD DB/dysthyr/CCR/MICI
Meds, alimentation (fibres, eau)
Ancienneté ? Calendrier des selles?
Fonx:
-caractériser la constipation:évolution, fréquence, aspect, efforts de poussée, dyschésie, sensation d'obstruction
-signes associés:
--alarme si AEG ou rectorragie
--sd rectal: épreinte/ténesme/faux-besoins

Constantes (poids !)
TR et examen de la marge anale
Tonus anal/abdo
Orifices herniaires, prolapsus

Déficit sensitivo-moteur, parkinson
ADP, masse, rectorragie, AEG
Goitre, hypométabolisme

20

Dyschésie: définition et étios (4)

=constipation distale=terminale

Trouble de la statique pelvienne+++ (prolapsus)
Dyssynergie abdomino-pelvienne (anisme)
Méga-rectum idiopathique
Trouble de la sensibilité rectale

21

Constipation: s'orienter par les examens complémentaires

En général, AUCUN EXAMEN
Seulement si grave, persistante ou secondaire/primitive

1ère intention: recherche une constipation secondaire
-NFS-CRP anémie/sd inflamm (CCR)
-gly à jeûn
-TSH
-iono-u-créat (hyperCa/hypoK/IR)
-iléo-coloscopie totale avec biopsies ssi:
--sup 50ans
--AEG/rectorragies
--indication à un dépistage syst du CCR

2ème intention
-manométrie anorectale
-temps de transit colique
-rectographie +/- IRM dynamique

22

Traitement de première intention d'une constipation

Ambu

Éducation: arrêt des ttt responsable, conseils à la défecation

MHD: régime riche fibres, apports hydriques suffisants

Laxatifs osmotiques:
-lactulose (duphalac(R))
-polyéthylène glycol (forlax(R))

23

Hirschsprung: définition et signes cliniques

Due à l'agénésie des C ganglionnaires des plexus nerveux->absence de contractilité intestinale

Retard d'émission du méconium sup 48h
Constipation précoce sévère persistante
Retentissement sur la croissance staturo-pondérale
Épisodes de ballonement/occlusion
TR: ampoule rectale vide ou débacle

24

Hirschsprung: confirmer le dg, examens complémentaires et ttt

Confirmer: biopsie rectale: agénésie ganglionnaire, coloration acétylcholinestérase

ASP: distension colique, ampoule rectale vide
Lavement: disparité du calibre
Manométrie: absence du rfx recto-anal inhibiteur

Ttt chir: exérèse de la zone/abaissement colo-rectal

25

Étios des diarrhées infectieuses cholériformes

=entéro-toxinique

VIRUS
Rotavirus+++ (enfant++)

BACTÉRIE
E. Coli (turista)
Staph aureus, clostridium perfringens (TIAC)
Typhoïde si voyage

PARASITE
Amibes
Cryptosporidium (parasite)

26

Étios des diarrhées infectieuses dysentériques

=entéro-invasif, ulcération de la muqueuse intestinale

C'est le Klebs de mon ami, quand y chie ça colle

CMV (chez ID, VIH)
Klebsiella oxytoca (colite hemorragique post ABT)
Amibiase (retour de voyage)
Campylobacter (viande de poulet)
Yersinia enterolitica (viande de porc)
Shigella (péril fécal)
Salmonella (pdts laitiers, oeufs crus, poulet)
E. Coli (viande de boeuf mal cuite)

27

Étios des diarrhées aiguës non infectieuses (5)

Meds
Colite ischémique
Diarrhée allergique
Intox métaux lourds
Début de diarrhée chronique

28

Signes de gravité à chercher devant une diarrhée aiguë

Cstes: t°, pesée, PA, ...

Terrain à risque (ID, ...)
Sd dysentérique (diarrhée sanglante)
Sepsis (fièvre, frissons, SMG)
DH
Signes de choc
Météorisme, défense

29

Différences cliniques pour distinguer diarrhée cholériforme et dysentérique (5)

Hydrique abondante/glairo-sanglante
Peu ou pas fébrile/fièvre franche+/-sepsis
Douleurs modérées/violentes
Vomissements+/sd rectal
DEC/sepsis ou HD

Cette distinction est peu valable pour la GEA et la salmonellose

30

Bilan complémentaire d'une diarrhée aiguë

Bilan si
-sd dysentérique
-plus de 3 j
-terrain à risque
-SdG

COPROCULTURES
-examen direct
-mise en cultures sur milieu spécifiques
-recherche de toxines de clostridium difficile

EXAMEN PARASITO DES SELLES
3 pvts sur 10 selles fraîches

RETENT
NFS CRP
Iono-u-créat
Hémocs

+/-RECTO-SIGMOÏDOSCOPIE
Syst si sd dysentérique ou post-ABT
Biopsies pour examen bactério et anapath

31

Ttt d'une diarrhée aiguë cholériforme sans SdG

Ambu, hygiène mains, arrêt ABT

MHD
Hydratation per os
Réalimentation précoce (sel+glucose)

ANTI-DIARRHÉIQUES
Ralentisseurs de transit (lopéramide) (CI si sd dysentérique)
Anti-sécretoires (racécadotril)

Anti-émétiques, anti-spasmodiques, antalgiques

ABT si terrain fragile et copros positives
-> FQ 7j + metronidazole 5j

Cs si pas d'amélioration à 3 j

Déclaration
-DDASS si TIAC/choléra/typhoïde
-CLIN si noso
-pharmacovigilance si post-ABT

32

Indications d'une ABT dans une diarrhée aiguë

Si sd cholériforme avec terrain fragile ou plus de 3 jours, avec copros +
FQ 5j + metronidazole 7j

Si sd dysentérique
FQ + metronidazole IV puis adaptation à l'ABG

33

Diarrhée aiguë: quand déclarer, et à qui ?

DDASS si TIAC/typhoïde/choléra
CLIN si noso
Pharmocovigilance si post-ABT

34

Quoi évoquer en premier devant une diarrhée post-ABT ?

Colite pseudo-membraneuse (C. Difficile)

35

Colite pseudo-membraneuse: signes cliniques, para-cliniques et ttt

Diarrhée post-ABT
Fièvre, douleur
Diarrhée avec glaires mais non sanglante !

Copros: ELISA avec recherche de toxines A et B de C. Difficile
Recto-sigmoïdoscopie: recherche de pseudo-membranes (dépôts blanchâtres sur muqueuse purpurique)

Arrêt ABT
Metronidazole PO 10j
Déclaration CLIN ou pharmacoV ?

36

Typhoïde: signes cliniques

Phase d'invasion (1ère semaine)
Fièvre élevée paradoxale croissante/frissons/céphalées/dlrs abdos
SMG
Dissociation pouls-t°

Phase d'état (2è semaine)
Fièvre 40° en plateau
Diarrhée cholériforme fétide, aspect jus de melon
Obnubilation=tuphos/SMG/dlrs abdos
Angine de Duguet (=vésiculeuse)

37

Fièvre thyphoïde: examens complémentaire et PEC

Hémocs et copros sur milieu spécifique
NFS CRP BHC

Hospit en urgence
Isolement entérique
C3G IV 7j
Relais par FQ si souche sensible PO 5j

Déclaration DDASS
Vaccination au décours

38

Étios des diarrhées de retour de voyage (4)

Fièvre typhoïde
Salmonellose non typhiques
Choléra
Paludisme

39

Diarrhée chronique: étiologies

MALABSORPTION
-pré-entérocytaire (maldigestion): insuffisance pancréatique, cholestase
-entérocytaire: maladie coeliaque, whipple, résection du grêle, Crohn, RCH, entéro-colite

MOTRICE
-TFI
-endoc: hyperthyr, CMT
-neuro: dysautonomie (DB, amylose)
-dig: gastrectomie, cholécystectomie

SECRETOIRE
-colite microscopique++
-gastrinome
-meds

OSMOTIQUE
-meds (laxatifs)
-chewing gums, sodas

40

S'orienter cliniquement devant une diarrhée chronique

ATCD pancréatite, résection dig, DB, MICI
Meds (laxatifs), alcool, chewing-gums
Ana: voyage, ancienneté, évolution
Caractériser la diarrhée: aspect, horaire, fréquence, continue ou intermittente, efficacité des ralentisseurs

Pesée, PA, T°
Abdo: douleur, masse, TR, orifices herniaires
Retent: DH, sd carentiel

41

Bilan carentiel (6 +1)

EPP avec alb et pré-alb (carence protéique)
NFS (carence B9/B12/fer)
Iono (carence K/Mg)
Bilan phosphocalcique (carence Ca/P)
TP-TCA (carence vit K)
Ferritinémie

+/- ODM (carence vit D)

42

Bilan paraclinique étio d'une diarrhée chronique

BIO 1ère INTENTION
Gly, TSH, examen parasito des selles
IgA anti-transglutaminase
Séro VIH

EOGD et iléo-coloscopie
+/- écho/TDM abdo

2ème INTENTION: EXAMEN FONX DES SELLES

43

Quelle carence et comment la confirmer ?
OMI

Albumine

EPP/albuminémie

44

Quelle carence et comment la confirmer ?
SD ANÉMIQUE

Fer/B9/B12

Anémie microcytaire (Fe)
Anémie macrocytaire (B9-B12)

45

Quelle carence et comment la confirmer ?
NEUROPATHIE DE GAYET-WERNICKE

B1-B6

Dosage B1-B6

46

Quelle carence et comment la confirmer ?
SD HEMORRAGIQUE

Vit K

TP bas avec FV normal

47

Quelle carence et comment la confirmer ?
CRAMPES

K+/Mg

Iono: hypoK, hypoMg

48

Quelle carence et comment la confirmer ?
ALOPÉCIE/ONGLES CASSANTS

Fer, Zinc

Ferritinémie

49

Suspecter et Confirmer un sd de malabsorption

Amaigrissement avec conservation de l'appétit, retard de croissance SP
Signes de carence vitaminiques et nutritionnelles
-fer, folates, B12
-protides
-vit D
-vit K
À EXPLORER !

Dosage de la stéatorrhée
60g de beurre par jour pdt 3 jours
Stéatorrhée par malabsorption si plus de 14g/j

50

Définition de la maladie coeliaque

Maladie auto-immune
Intolérance à la gliadine contenue dans le gluten

Intolérance au blé/orge/seigle
Avoine ok

NB: à évoquer devant TFI+dermatite herpétiforme

51

Diagnostic de la maladie coeliaque

DOSAGE DES IGA ANTI-TRANSGLUTAMINASE
+/- IgG anti-transglutaminase ou IgG anti-endomysium
Chez l'enfant, possible dosage IgA anti-endomysium

EOGD AVEC BIOSPIES DUODÉNALES
-aspect en mosaïque de la muquese duodénale
-atrophie villositaire
-hypertrophie cryptique
-augmentation lymphocytes

52

Ne pas oublier chez un patient qui a une maladie coeliaque ?

Supplémentation
Fer
B9-B12
Ca et vit D

53

Complications de la maladie coeliaque

Lymphome non hodgkinien T du grêle
Adénocarcinome du grêle

Maladie coelique refractaire (échec du régime sans gluten)

54

Définition de l'odynophagie

Douleur retro-sternale au passage des aliments dans l'oesophage

55

2 types de dysphagie et leurs caractéristiques

DYSPHAGIE ORGANIQUE
Due à une lésion physique de l'oesophage
DG par EOGD
Élective (prédo sur solides), dénutrition rapide

DYSPHAGIE FONX
Due à un trouble moteur
DG par manométrie
Paradoxale (prédo sur liquides), pas de dénut
Déclenchée par émotions, repas rapides

56

Causes organiques de dysphagie

PARIÉTALES
K oesophage
Oesophagite peptique
Diverticules (zenker/ 1/3 inférieur)
Oesophagite infectieuse, meds, caustique

EXTRINSÈQUE
Compression par ADP médiastinale, goître, CBNPC

INTRA-LUMINALE
Sd de Kelly-Paterson
Anneau de Schatzki

57

Étiologies de dysphagie fonx

Achalasie du SIO
Maladies des spasmes diffus
Sclérodermie
Pseudo-achalasie
Neuropathie

58

S'orienter cliniquement devant une dysphagie

ATCD RGO/K/radiothérapie/VIH
Meds, intox alcoolo-tabagique
Évolution, ancienneté, fc déclenchants
Caractériser:
-haute ou basse
-élective ou paradoxale
-progressive ou paroxystique
AEG, perte poids, dysphonie, régurgitations, pyrosis, déglutition

Cstes: poids++
Ex abdo: HMG, TR
Ex buccal et ORL: candidose, goître, ADP
SdG: fausse route, PNP, sd compression mediastinale, gg troisier

59

Bilan complémentaire devant une dysphagie (2)

EOGD AVEC BIOPSIES SYSTÉMATIQUE !
Recherche dysphagie orga: K, oesophagite, diverticule, anneau

MANOMETRIE OESOPHAGIENNE
Recherche dysphagie fonx
Étude du SIO et péristaltisme

SELON CONTEXTE
Transit OGD
TDM tho
Naso-fibroscopie
Echo-endoscopie

60

Achalasie du SIO: def, dg et ttt

Apéristaltisme oesophagien avec défaut de relaxation du SIO

Manométrie:
-apéristaltisme constant
-absence de relaxation du SIO à la déglutition
-hypertonie de repos du SIO

Ttt med par myorelaxants

ou Ttt endoscopique: dilatation par ballonet et injection de tox botulique

ou Ttt chir: séro-myotomie extra-muqueuse

61

Vomissements aiguës: étios

GEA+++
Occlusion digestive (grêle sup colon)++
Toutes cause digestive...

Sd méningé
HTIC
Vertiges par sd vestibulaire

ISA
Acidose métabo/acido-cétose
HyperCa/IRA

IatroG: chimio/AG/AINS
Intox alcoolique aiguë

IDM

Grossesse

62

Principales étios de vomissements chros (5)

UGD
Carcinose péritonéale
MICI
Adénocarcinome dig compressif

Psy !

63

S'orienter cliniquement devant des vomissements

ATCD chir dig, DB, FDRCV
Meds, alcool, caustiques
Installation, évolution, DDR
Caract: ancienneté, évolution, fréquence, repas, contenu
Signes associés: douleur, AMG, météorisme, ictère, céphalées, tbles conscience, douleur tho

Constantes: t°++
Ex abdo complet
Sd méningé (céphalées, raideur nuque, photophobie)
HTIC (céphalées, tbles oculomoteurs, conscience)
Recherche DH: hypoTA, tachycardie, sécheresse

64

Quels examens à ne pas oublier devant des vomissements ?

HCG
ECG
Ponction lombaire/TDM

65

Ttt symptomatique de vomissements

Meds anti-émetiques
PO si possible
Dompéridone (Motilium(R))
Métoclopramide (primpéran(R))
Métopimazine (Vogalène(R))

SNG avec IPP (ulcère de stress)
Si vomissements abondants/tbles conscience

RHE
NaCl 0,9% en IVL

66

Types d'antiémétiques utilisés dans les vomissements chimio-induits

Corticoïdes: 40-60mg prednisone 1x/j matin PO
Anti-neurokinine 1: 125mg 1x/j matin PO
Anti-5HT3=sétrons=anti-sérotoninergiques=Zophren: 8mg PO matin
Anti-dopaminergiques=primpéran: 10mgx3/24h PO

67

Vomissements du nourrisson répétés à environ 1 mois, on évoque ?

Sténose du pylore

68

4 questions devant un syndrome occlusif

Quel niveau ? (grêle, colon)

Quel mécanisme ? (obstruction, strangulation, fonx)

Quelle étiologie ? (CCR, bride, IIA, volvulus)

Quel risque de perforation ? (signes de souffrance)

69

Étios des occlusions du grêle

PAR OBSTRUCTION
-tumeur du grêle, carcinose péritonéale
-Crohn
-hématome (AVK)
-CE
-compression extrinsèque (kyste ovarien...)

PAR STRANGULATION
-occlusion sur brides+++ (ATCD laparo)
-étranglement herniaire
-IIA
-diverticule de Meckel

PAR FONX=ILÉUS REFLEXE
-infection intra-abdo
-opération chir récente

70

Étiologies des occlusions du colon

PAR OBSTRUCTION
-CCR+++
-fécalome
-diverticulite du sigmoïde
-CE

PAR STRANGULATION
-volvulus du sigmoïde (vieux, U inversé à l'ASP)
-volvulus du caecum

FONX=SYNDROME D'OGIVIE
=dilatation colique sans obstacle sur colon sain
Déséquilibre Sm nerveux sympaTh/parasympaTh

71

Signes fonx d'une occlusion

Tétrade du sd occlusif

AMG d'autant plus précoce que l'occlusion est basse

VOMISSEMENTS d'autant plus précoces que l'occlusion est haute

DOULEUR ABDO (FID doit faire craindre une souffrance caecale)

MÉTÉORISME préciser diffus ou localisé

72

S'orienter sur le niveau d'une occlusion

GRÊLE vs COLON

AMG: tardif vs précoce
Vomissements: précoces et abondants vs tardifs
Douleur abdo: +++ vs +
Météorisme: variable vs +++

73

S'orienter vers le mécanisme d'une occlusion

OBSTRUCTION vs STRANGULATION vs FONX

AMG: progressif vs rapide vs rapide

Vomisements: abdondants fécaloïdes vs précoces clairs vs inconstants

Douleur abdo: progressive spasmes vs brutale aiguë intense vs progressive

Météorisme: diffus ondulations péristaltiques vs asymétrique silencieux vs variable

74

S'orienter cliniquement vers l'étiologie d'une occlusion

ATCD meds: constipation, MICI, CCR, diverticulose, hémorrhoïdes

ATCD chir: laparo: cicatrice abdo++

Meds: ralentisseur de transit, neuroleptiques, opiacés

Palpation des orifices herniaires (étranglement?)
TR: fécalome ?
Globe: RAU ?

75

Rechercher des SdG d'une occlusion

Signes péritonéaux: douleur TR, défense/contracture abdo

Signes de DH

Sepsis

Signes de choc (septique ou hypovolémique)

76

Diagnostic positif d'occlusion

AUCUN EXAMEN CO NE DOIT RETARDER LE TTT CHIR

ASP de face couché + de face debout + centré sur les coupoles
-recherche de NHA, d'anses

TDM abdo injectée avec opacification par voie basse aux hydrosolubles
-examen de référence, mais seulement si pas de SdG
-dg positif, topo et étio

77

Test à la gastrograffine

Si occlusion grêlique incomplète sans SdG
Ingestion d'un index hydro-soluble radio-opaque et ASP à intervalles réguliers

Lève l'occlusion dans 2/3 des cas

78

Premier geste devant une occlusion

Aspiration par SNG
-vidange de l'intestin
-diminuer la distension
-prévention d'inhalation

79

Réflexes devant SNG (3)

Compensation volumique par cristalloïdes IV dès 500mL

Prévention de l'ulcère de stress par IPP IV

Prévention d'inhalation: position demi-assise

80

Traitement
-occlusion par strangulation
-occlusion sur CCR
-volvulus du sigmoïde

Section chir de la bride, par laparo, envoi en anapath

Colostomie +/- anastomose iléo-rectale

Réduction par tube de Faucher puis résection colique segmentaire à froid (1 semaine)

81

Diarrhée exsudative

=gastro-entéropathie exsudative

OMI+++
Due aux MICI+++ et entérocolites infectieuses

82

Confirmer une diarrhée motrice

Test au rouge carmin: pose le dg si selles colorées en moins de 8heures

83

3 classes d'antiémétiques

Anti-histaminiques H1: Vogalène (central pur)
Anti-dopaminergiques: Primpéran, Motilium (central et périph)
Anti-sérotoninergiques: Zophren (central et périphérique)