Ophtalmo Flashcards Preview

Internat > Ophtalmo > Flashcards

Flashcards in Ophtalmo Deck (48):
0

2 questions à se poser devant un oeil rouge ?

BAV associé ou non ?

Douloureux ou non ?

1

Etiologies d'un oeil rouge sans BAV

Non douloureux:
-conjonctivite: bact/virale/allergique/sd sec/chlamydia
-hemorragie sous-conjonctivale: spontanée

Douloureux:
-épisclérite: idiopathique+++
-sclérite: idiopathique/BK/PR/Wegener/syphilis

2

Étiologie d'un oeil rouge avec BAV

Toujours douloureux !

Kératite aiguë: herpétique/adénovirus/bact/zostérienne/sd sec

Uvéite ant aiguë: idiopathique/SPA/sarcoïdose/Behçet/infectieuse/arthrite juv chronique

Glaucome aiguë: GAFA

Autres: trauma oculaire, CE intra-oculaire, endophtalmie

3

Caractériser une douleur à l'oeil

Superficielle:
-modérée (conjonctivite)
-intense (kératite)

Profonde:
-modérée: uvéite/épisclérite
-intense: GFA/sclérite

4

Examen ophtalmologique (5)

Bilatéral/comparatif/schéma daté signé

PUPILLES: au repos/rfx PM direct et consensuel

MESURE DE L'AV:
-subjective
-de près (Parinaux)
-de loin (Monnoyer)
-avec et sans correction

MESURE DU TONUS OCULAIRE

EXAMEN À LA LAMPE À FENTE= examen du segment antérieur

FO APRÈS DILATATION PUPILLAIRE= examen du segment postérieur

5

Examens complémentaires devant un oeil rouge

Aucun: le diagnostic est le plus souvent clinique

6

Hémorragie conjonctivale: diagnostic, évolution, traitement

Oeil rouge sans BAV non douloureux

Terrain HTA/ttt anti-coag
Rougeur conjonctivale en nappe localisée
Examen ophtalmo: AV=N/LAF=N/TO=N/FO=N
Pas de photophobie/pas de larmoiement

Évolution spontanément favorable sous 10j

Ambu, info sur le caractère bénin
Antiseptiques locaux en collyre 3x/jour
Surveillance

7

Conjonctivite: tableau clinique

Contexte épidémique: recherche contage

Signes fonx= triade:
-oeil rouge sans BAV non douloureux
-prurit/gêne oculaire (grain de sable)/photophobie
-larmoiement/oeil collé le matin/sécrétions +/- purulentes

LAF: rougeur conjonctivale diffuse/rechercher des papilles
Test fluorescéine: rechercher une atteinte cornéenne !!!
AV N/TO N/FO N

8

Conjonctivite allergique

Saisonnier
Bilatéral avec prurit
Sécrétions claires, rhinite allergique associée
LAF: papilles conjonctivales tarsiennes

Éviction de l'allergène
Tests épicutanés si récidive
Collyre anti-histaminique
Larmes artificielles

9

Conjonctivite bactérienne

Germes: Gram+: staph/strepto/haemophilus
Unilatéral+++
Sécrétions purulentes collant les cils au réveil
Pvt local pour examen bactério

ABT probabiliste en collyre 1 semaine
Antiseptique en collyre 1 semaine
Consult en urgence si BAV

10

Conjonctivite virale

Contexte épidémique: contagieuse
Atteinte bilatérale (=/ bactérienne)
Rechercher des ADP prétragiennes
Évolution spont favorable
C°: kératite virale

Lavages oculaires
Antiseptiques en collyre
Hygiène des mains
Éviction scolaire
Consulter en urgence si aggravation

11

Conjonctivite: étiologies (5)

Allergique
Bactérienne
Virale
Sur Sd sec oculaire
Conjonctivite à chlamydia=piscines

12

Différences sclérite et épisclérite (4) et point commun majeur

DOULEUR: profonde intense vs superficielle modérée

ROUGEUR: diffuse vs localisée

TEST À LA NÉOSYNÉPHRINE: négatif vs positif

BILAN ÉTIO: systématique vs pas de bilan étio initial

Corticothérapie en collyre

13

Étiologies à évoquer devant une sclérite (4)

Rhumato: PR++/SPA/lupus/goutte...
Vasculaire: Wegener++/PAN/Horton/Behçet
Granulomes: TB++/sarcoïdose
Infectieuse: syphilis++/zona/herpès

14

Kératite aiguë: tableau clinique

Oeil rouge douloureux avec BAV
Douleur superficielle intense
Larmoiement + photophobie
Blépharospasme: douleur majorée au clignement

Cercle périkératique
Diminution localisée de la transparence cornéenne
Ulcération au test à la fluorescéine
Chambre antérieure N/iris N/TO N/FO N

15

Kératite virale herpétique

Ulcérations dendritiques au test à la fluorescéine/'en carte de géographie'
Évolution favorable sous ttt
Récidives et BAV séquellaire

Aciclovir local 5x/jour
Lavage des yeux au sérum phy
Pommade cicatrisante
CI ABSOLUE AUX CORTICO: risque de perfiration cornéenne

16

Pourquoi les corticoïdes sont CI dans la kératite herpétique ?

Risque de perforation cornéenne

17

Kératite bactérienne

Ulcération unique au test à la fluorescéine
Sur port de lentilles de contact
Infiltrat cornéen blanchâtre à la LAF

Pvt local
Collyre AB

Si résistances, évoquer kératite mycotique ou parasitaire

18

Oeil rouge douloureux avec BAV chez un porteur de lentilles, on évoque ?

Kératite bactérienne

19

Définition-physiopath de l'uvéite antérieure aiguë

IRIDO-CYCLITE
= inflammation de iris + corps ciliaire

20

Étiologies de l'UVA (6)

Idiopath+++

SPA+++

Granulomatose: sarcoïdose+++/TB/Crohn

Maladie de Behçet= uvéite à hypopion

Infectieuse: syphilis/uv herpétique/Lyme

Arthrite juvénile chronique

21

Tableau clinique de l'UVA

Oeil rouge douloureux avec BAV
+/- photophobie, larmoiement

Cercle périkératique
Synéchies irido-cristaliniennes
Précipités retro-cornéens
Effet Tyndall = chambre antérieure

TO: hypotonique (inconstant)
FO: rechercher une uvéite post

22

Bilan complémentaire devant une UVA

NFS-P/CRP-VS/EPP
Ag HLA B27 + radio rachis + bassin
Rx tho + IDR
ECA + Ca
TPHA-VDRL

23

Traitement de l'UVA

Urgence ophtalmo, PEC ambu

Collyre mydriatique
Corticothérapie locale en collyre

Ttt étio

24

Rfx devant GAFA

Rechercher Fc déclenchant:

-Mydriase: AG/stress/obscurité subite
-Meds: anticholinergiques/tricycliques

25

GAFA: tableau clinique

Oeil rouge avec BAV massive et brutale
Douleur intense
Photophobie/nausées-vomissement

Examen bilat et comparatif: risques de GAFA controlat
TO: HTO>50mmHg, bille de bois
LAF:
-cercle périkératique
-pupille en semi-mydriase aréflexique
-oedème cornéen
-chambre antérieure étroite ou plate
-goniscopie: fermeture de l'angle
FO N

26

Ttt aiguë de GAFA (3)

Hospit en ophtalmo en urgence
Arrêt de tout meds mydriatique

Ttt hypotonisant:
-Acétazolamide + Diffu-K +/- Mannitol 20%
-OU BBloquants en collyre dans les 2 yeux

Ttt myotique:
Pilocarpine 2% en collyre
D'emblée en urgence si oeil adelphe

Antalgique selon EVA

27

Ttt au décours de GAFA et surveillance

Iridotomie au laser aux 2 yeux

Rfx PM
Bio standard

28

Que chercher lors d'une mesure du tonus oculaire ?

Hypertonie (GAFA)
Hypotonie (Uvéite)

29

Que rechercher à l'examen à la LAF ? (5)

LAF=segment ant
4C + I

CONJONCTIVE: rougeur/papille/CE

CORNÉE: transparence/cercle périkératique/ulcération: test à la fluorescéine

CHAMBRE ANTÉRIEURE: épaisseur/effet Tyndal (uvéite)/hyphéma/hypopion

CRISTALLIN: position (luxation)/transparence (cataracte)

IRIS: mydriase areflx (GAFA)/myosis (uvéite)/synéchies (uvéite)

30

Que rechercher au fond d'oeil après dilatation pupillaire ?

FO=segment postérieur
VRPMV

VITRÉ: Tyndall postérieur (hyalite)/hemorragie (HIV)

RÉTINE: décollement/hémorragie

PAPILLE: excavation (glaucome chro)/taille

MACULA: drüsen (DMLA)/atrophie/hémorragie

VAISSEAUX: OVCR/OACR/néovasc (DMLA)

31

Hémorragie intra-vitréenne: 1 examen complémentaire obligatoire et unique ?

Écho oculaire en mode B

À la recherche d'un décollement de rétine.

32

Hémorragie intra-vitréenne: tableau clinique

Oeil blanc indolore
BAV variable
FO: dg positif et étio

33

OACR: tableau clinique

Terrain: HTA/FdRCV/Horton
AV: BAV brutale unilatérale isolée totale
Pupille: mydriase areflexique
LAF: oeil blanc indolore, segment ant N
TO N ou abaissé
FO:
-rétrecissement diffus du calibre artériel
-oedème rétinien ischémique 'blanc laiteux'
-macula rouge cerise

34

OACR: évolution et ttt

URGENCE
Pronostic sombre
Récupération quasi-inexistante sauf ttt précoce

Hospit en urgence
Ttt curatif: héparinithérapie +/- thrombolyse si jeune
Ttt sympto: hypotonisant + vasodilatateur
Ttt étio+++
Angiographie à la fluorescéine au décours

35

OVCR: tableau clinique

Terrain: FdRCV/HTO/thrombophilie
AV: BAV unilat rapidement progressive variable
LAF: Oeil blanc indolore, segment ant normal
TO: recherche HTO
FO:
-hémorragies sup et profondes aux 4 cadrans
-dilatation et tortuosités diffuses aux 4 cadrans
-nodules cotonneux
-oedème papillaire +/- rétinien

36

Examen complémentaire systématique si OVCR, et qu'y rechercher (5)

Angiographie à la fluorescéine

-retard circulatoire (allongement du temps bras-rétine)
-dilatation veineuse diffuse des 4 cadrans
-hémorragies disséminées dans les 4 cadrans
-rechercher des zones d'ischémie rétinienne (hyperfluorescence) = forme ischémique
-oedème maculaire cystoïde = forme oedémateuse

37

Évolution et ttt de l'OVCR selon la forme clinique

FORME OEDÉMATEUSE
Bon pronostic, 25% transforment en ischémique
Photocoagulation maculaire pour diminuer l'OMC et stabiliser l'AV

FORME ISCHÉMIQUE
Pas de récupération, néovascularisations++
Photocoagulation pan-rétinienne pour prévenir la néovascularisation

38

NOIAA: définition et étiologies

Ischémie de la tête du nerf optique par occlusion des artères ciliaires postérieures

HORTON: grave, à éliminer
Athérosclérose

-> le ttt sera le ttt de l'étiologie

39

NOIAA: signes cliniques

AV: BAV brutale unilatérale matinale, déficit du champ visuel altitudianl horizontal

Pupilles: RPM diminué ou aboli

LAF: oeil blanc indolore

TO N

FO: oedème papillaire

Rechercher une abolition des pouls fémoraux

40

NOIAA: examens co

Champs visuel: hémianopsie altitudinale horizontale, scotome fasciculaire

Angio à la fluorescéine: oedème papillaire, rechercher ischémie choroïdienne (Horton)

VS-CRP +/- biopsie AT ou gly/ECG/EAL/EchoD TSA

41

NORB: définition et étiologies

Atteinte démyélinisante retro-bulbaire du nerf optique

SEP+++ (femme jeune)
Intox alcoolo-tabagique
IatroG (ethambutol)
Inf: lyme/VIH/syphilis

42

NORB: tableau clinique

Femme jeune+++
AV: BAV brutale unilat avec scotome central

Pup: RPM direct diminué, consensuel conservé= signe de Marcus Gunn= atteinte du nerf optique

LAF: oeil blanc douloureux

FO N

Dyschromatopsie d'axe rouge-vert

43

NORB: examens co

Examen du champ visuel: scotome coeco-central, ou central élargi (SEP)

IRM orbitaire + cérébrale + medullaire
-hypersignal T2 du nerf optique= démyélinisation
-dissemination spatio-temporelle des lésions démyélinisantes= SEP

Potentiels évoqués visuels

44

Décollement de rétine: étiologies

DR RHEGMATOGENE
-idiopathique+++ (âgé)
-myopie forte
-atcd chir cataracte

DR TRACTIONNEL
-rétinoP DB proliférante+++
-HIV/OVCR/hémoglobinoP

DR EXSUDATIF
-DMLA+++
-RHT/tumoral/uvéite post/toxo

45

DR: tableau clinique

Terrain: jeune myopie forte/vieux op cataracte
Fonx:
-myodésopsies: vitré post
-phosphènes: déchirure rétinienne
-amputation du champ visuel: décollement périph
-BAV en voile noir: décollement macula

AV: BAV si décollement maculaire

LAF N

TO diminué

FO au verre à 3 miroirs après dilatation pupillaire: décollement/déchirure

FO de l'oeil adelphe

46

DR: ttt

Hospit en urgence

Ttt chirurgical: 1er tps exploratoire puis rétinopexie et cicatrisation

Ttt préventif: photocoagulation au laser des désions prédisposantes dépistées

47

A quoi sert le test à la fluorescéine ?

Rechercher une atteinte cornéenne sous LAF