Psy 3 Flashcards Preview

Internat > Psy 3 > Flashcards

Flashcards in Psy 3 Deck (59):
0

Sd démentiel (6)

Troubles de l'orientation
Troubles de la mémoire (amnésie)
Troubles du langage (aphasie)
Troubles des praxies (apraxies)
Troubles des gnosies
Troubles executifs

1

Critères diagnostiques du sd démentiel

1-déficits cognitifs pdt plus de 6M: mémoire + au moins 1 autres
2-retentissement social ou prof
3-évolution avec début progressif et déclin continu
4-pas d'atteinte du SNC, de prise exoG, de patho psy
5-hors évolution d'un sd confusionnel

2

Différencier une démence d'une confusion

Démence: pas de trouble de la vigilance !!, pas aiguë, pas fluctuant

3

Évaluer la sévérité d'une démence

Score MMSE+++
-si inf 24/30 détérioration cognitive légère
-inf 15: modérée
-inf 5: sévère
!! Le dg de démence est clinique, le MMSE permet le suivi!!

Test de l'horloge
Test des 5 mots
Échelles fonx: dépendance, ADL

4

Bilan étio paraclinique d'une démence

IRM cérébrale systématique+++

TSH!!!
NFS
Alb
Gly
Iono
Ca
Créat
CRP

Et aussi: BHC, B9-B12, TPHA-VDRL, VIH, Lyme

5

Arguments en faveur d'une maladie d'Alzheimer chez un dément (clinique et paraclinique)

ATCD familial: mutation APP et PSEN 1/2, allèle apoE4

Évolution du sd démentiel lentement progressive: 7 à 10ans
-troubles de la consolidation en mémoire épisodique, mémoires ancienne et sémantique conservées au début
-puis atteinte d'autres fonctions cognitives: sd démentiel global
-enfin état démentiel profond, dépendance totale

IRM: recherche d'une atrophie hippocampique cotée selon l'échelle de Scheltens, recherche d'une étio de démence secondaire: séquelles d'AVC/HSD/hydroC chro

PL si atypie: dosage de: p° AB42, p° Tau, p° phosphoTau

!! Seul un examen anapath permet de poser un DG de certitude!

6

PEC d'une démence

PEC globale, multidisciplinaire, en concertat° avec famille
Objectif: maintient du patient à domicile aussi lgtps que possible
Annonce DG au patient et à l'entourage

Maintient des activités physiques, sociales et de loisir
Rééducation: kiné motrice, PEC orthophonique
Stimulation cognitive, thérapie occupationnelle

Ttt étio

Ttt des symptômes comportementaux et psychologiques des démences (IRS si dépression, avant le début du tt d'alzheimer)

Tutelle ou curatelle si nécessaire
PEC 100%, assos de malades
Allocation personnalisée pour l'autonomie
Aides au maintient à domicile, aménagement du domicile
Soutien psy de l'entourage

Surveillance MT 1x/3M et spé 1x/6M pluri-disciplinaire 1x/6M

7

Ttt spé de la maladie d'Alzheimer

Anti-cholinestérasique: donézépil (Aricept) (après ECG)
Anti-glutamate: mémantine (Ebixa)

MMSE sup 20: antichol, inf 10: anti-glut, 10-20: les 2

Aides à la prise du médicament!!
Augment poso progressive jq dose max recommandée
Prescription initiale spécialisée

8

Autres étios de sd démentiel

DÉMENCE VASCULAIRE: séquelle d'AVC: évolution fluctuante

HYPOTHYR
TROUBLES ELECTROLYTIQUES
ENCÉPHALOPATHIE hépatique, urémique...
CARENCE EN VIT B12 ET B9
HSD+++
TUMEUR INTRA-CRANIENNE
HYDROCÉPHALIE À PRESSION NORMALE=chronique idiopathique

Autres: démence à corps de Lewy diffus, démence fronto-temporale, syphilis, VIH++, séquelles de méningo-encéphalite, Creutzfeld-Jacob

9

Hydrocéphalie chronique idiopathique

=hydrocéphalie à pression normale

Triade de Hakim:
-troubles de la marche
-troubles génito-sphinctériens
-sd démentiel

Pas d'HTIC, pas de céphalées

IRM: dilatation homoG de tous les ventricules, pas d'atrophie corticale (=/Alzheimer), hypodensiténpériventriculaire

Ttt: PL évacuatrices répétées

10

Facteurs de risque de deuil compliqué ou patho (6)

Terrain: vulnérabilité psycho
Circonstances du décès: suicide, mort brutale, homicide, multiples
Circonstance de l'annonce: brutale, par accident
Relation avec le défunt: conjoint, enfant, ambivalence+++
Entourage: isolement affectif, désinsertion socio-prof
Absence du patient lors du décès, corps non retrouvé

11

3 phases du deuil normal

Phase de choc= phase de détresse
-état de choc, déni de la réalité
-sidération affective, émoussement, décharge émotionnelle
-qq heures à qq jours

Phase de dépression
-symptomatologie dépressive
-centrée sur le défunt
-retent socio-prof et affectif
-qq semaines à 6M

Phase de résolution=acceptation
-Désinvestissment affectif
-retour au fonx normal

12

Deuil compliqué: définition et formes

Anomalie du déroulement des phases du travail de deuil, mais sans trouble psychiatrique !!

Deuil retardé
Deuil inhibé
Deuil prolongé, inachevé

13

Deuil pathologique: définition et formes cliniques

Apparition d'un trouble psy pendant le deuil (moins d'un an)

EDM
Épisode maniaque
TAG, attaque de panique
Troubles du comportement
Décompensation d'une patho organique chronique (asthme, ...)

14

Annonce d'un décès et CAT (6)

Attitude bienveillante, empathique, annonce progressive, au calme
Debriefing: verbalisation du trauma, des émotions, des conflits
Respecter les étapes normales du travail de deuil
PEC avec l'entourage
Limiter les prescriptions médicamenteuses
Surveiller le bon déroulement du travail de deuil

15

Prévention d'un deuil compliqué

Identification des FdR de deuil patho
Implication des proches dans les soins de fin de vie
Annonce avec empathie, progressive, au calme
Favoriser la verbalisation des émotions, des conflits...

16

Ttt d'un deuil normal, d'un deuil compliqué, d'un deuil patho

Normal: Aucune, surveillance simple

Compliqué: Psychothérapie de soutien, pas de ttt autant que possible

Patho: psychothérapie de groupe, de soutien, CC
Meds selon la sylpto

17

Triade diagnostique du THADA, et signes associés

HYPERACTIVITÉ: agitation permanente, désordonnée, chgt d'activité, prise de risque, incapacité à tenir en place

DÉFICIT ATTENTIONNEL: distractibilité, oublis fréquents, troubles de la concentration

IMPULSIVITÉ: besoins impérieux, impossibilité à différer les actes

Caractère envahissant du trouble, irritabilité, intolérance à la frustration, énurésie, troubles du sommeil, labilité émotionnelle

19

Critères diagnostiques du THADA

1-au moins 6 symptômes d'inattention et 6 d'hyperactivité-impulsivité depuis au moins 6 M
2-apparition des premiers symptômes avant l'âge de 7 ans
3-présents dans au moins 2 contextes différents (maison, école, travail...)
4-retentissement scolaire ou social
5-exclusion de tout autre trouble psy

19

Évolution du THADA

Rémission totale 20%
Stabilisation 40%
Aggravation 40%

Sous traitement, pronostic bon, disparition à l'adolescence

20

Bilan de THADA

ÉVALUER LE RETENT
Entretien avec les parents: ancienneté, évolution, sévérité
Bilan scolaire, entretien avec l'instituteur
Bilan ortophonique, psychomoteur, neuropsychologique (QI)

RECHERCHER UN DG DIFFÉRENTIEL
Recherche d'un déficit sensoriel: audition/vision !!!
Recherche d'une cause cérébrale/métabo: cs neuropédia
Recherche d'une cause psy: psychose infantile
Recherche d'une cause génétique: X fragile++

21

PEC d'un THADA

Ambu, pluridisciplinaire+++, coordonnée par un pédopsy spécialisé

PSYCHOTHÉRAPIE+++ de soutien et CC, aide psycho-éducative++

MEDS en 2è intention, toujours associé à la psychothérapie
Psychostimulants: amphétamine: métylphénidate (Ritaline)

Éducation des parents
Soutien scolaire+++

Suivi en ambu au long cours, recherche de c°

22

Critères diagnostiques de trouble oppositionnel avec provocation

1-au moins 4 comportements hostiles pdt au moins 6M (contestation, désobéissance, méchanceté, colère, susceptibilité, intolérance à la frustration, irritabilité)
2-retentissement social, scolaire ou prof
3-exclusion d'une psychose ou d'un tble de l'humeur
4-exclusion d'un tble des conduites/perso antisociale

23

Évolution d'un trouble oppositionnel, PEC

Disparition à l'âge adulte dans 25% des cas

PCC, thérapie familiale
Pas de ttt med spécifique, au cas par cas
Soutien scolaire+++
Guidance parentale

24

Définition d'un trouble des conduites

Répétition de conduites bafouant les règles sociales et les droits d'autrui

Agressivité
Destruction de biens matériels, fraude, fugues, vol
Transgression des lois, violation des règles établies
Intolérance à la frustration, absence de culpabilité

25

Critères diagnotiques de trouble de conduites

1-présence de conduites agressives, vols... pdt au moins 6M
2-retentissement social, scolaire ou professionnel
3-si patient majeur, exclusion d'une personnalité antisociale

26

Triade de l'autisme et signes précoces

Troubles de la COMMUNICATION: retard ou absence de langage, mimique pauvre
Troubles des INTÉRACTIONS SOCIALES: pas d'intérêt pour autrui, fuite du contact
Troubles du COMPORTEMENT: stéréotypies, activités typiques, intérêts restreints

Début avant 3ans+++
Regard fuyant, aréactivité au bruit, à l'environnement
Retard global du dvpt psychomoteur, notammt le langage+++

27

Bilan devant un autisme

Evaluer le RETENTISSMENT:
Entretien avec les parents: ancienneté, sévérité, retentissement
Bilan scolaire avec instituteur
Bilan orthophonique, psychomoteur, neuropsychologique

Recherche d'un DG DIFFÉRENTIEL
Recherche d'un déficit sensoriel: audition/vision!!!
Recherche d'une cause neuro/métabo: cs neuropédia
Recherche d'une cause psy: psychose infantile
Recherche d'une cause génétique: X fragile++

28

Formes cliniques particulières de l'autisme

Syndrome d'Asperger: pas de retard de langage ni mental
Troubles désintégratifs: regression malgré acquisition normale jq 2ans
Sd de Rett: filles seulement, regression post-M6, pronostic sévère

29

Différents troubles anxieux

Trouble panique
TAG
Agoraphobie
Phobie sociale
Phobie simple
TOC
ESPT

30

Triade diagnostique du Trouble panique

Répétition d'attaques de panique: plus de 4 attaques en 4 semaines

Anxiété anticipatoire

Absence de facteur causal+++

31

Ppale complication du trouble panique

Agoraphobie

L'agoraphobie p e secondaire au trouble panique
Le trouble panique p e secondaire à l'agoraphobie

32

PEC du trouble panique

Rechercher une étio organique/toxique/psychiatrique

PEC ambu au long cours

RÉASSURANCE + RELAXATION +/- BZD (12S max)

MHD: activité physique+++, éviter excitants

IRS: Déroxat pdt au moins 1 an

PCC, de soutien

Suivi prolongé: récidive, complications

33

Définition du TAG et diagnostic

Anxiété de fond à type d'attente anxieuse incontrôlable

ANGOISSE DE FOND flottante par anticipat° péjorative depuis au moins 6M
ABSENCE de difficultés objectives pouvant expliquer cette anxiété++
Signes PHYSIQUES D'ANGOISSE: sueurs, palpitations, troubles dig...
Signes d'HYPERVIGILANCE: irritabilité, nervosité, difficultés d'endormissement

34

Ppale c° du TAG

Dépression

35

PEC du TAG

Rechercher une étio orga/psy/tox

PEC ambu au long cours
MHD: exercice physique+++, éviter excitants
AD: IRS au moins 1 an
Anxiolytiques: éviter BZD+++, préférer anti-H1 (Atarax)
PCC, relaxation
Suivi au long cours

36

Diagnostic des phobies

Anxiété anticipatoire+conduites d'évitement+conduites de réassurance
Conscience du caractère absurde de la peur
Retentissement social ou professionnel
Durée au moins 6M

37

Définition de l'agoraphobie

Peur des endroits d'où on ne pourrait s'échapper en cas d'attaque de panique

38

PEC des phobies

PEC ambu, suivi prolongé

MHD: exercice physique+++, éviter excitants
PCC+++: déconditionnement, désensibilisation, exposition répétées d'intensité progressive au stimulus phobique
+/- psychoT de soutien, analytique

En seconde intention, ttt med, si échec (sauf agoraphobie!)
IRS au moins 1 an
BZD 12S max

39

Définition du TOC

Association d'une pensée qui s'impose au sujet (obsession) à un acte qu'il se sent forcé de faire pour s'en libérer (compulsion)

40

Diagnostic des TOC, grandes lignes du ttt

OBSESSION: idéative/impulsive/phobique

COMPULSION: mentale/extériorisée

CONSCIENCE du trouble

LUTTE ANXIEUSE


Exercice phy, éviter excitants
PCC+++
+/-IRS ou benzo

41

Arguments en faveur d'un trouble conversif (7)

Absence de systématisation de la sympto clinique
Variabilité du symptôme dans le temps et l'espace
Suggestibilité: influence des tiers sur l'expression et l'intensité
Bénéfices primaires (psy) et secondaires (avantages matériels)
Examens complémentaires ne retrouvent pas d'anomalie
Amnésie lacunaire de l'épisode conversif au décours

42

Ppale complication des troubles conversifs

Épisodes dissociatifs+++

=errance+ Sd confusionnel+ amnésie post-critique

43

Definition de l'état de stress aiguë
Définition du stress post-traumatique

ESA: état d'anxiété sévère apparaissant moins d'un mois après le trauma

ESPT: trouble anxio-dépressif avec retentissement socio-prof apparaissant plus d'un mois après le trauma psychique et durant plus de 28 jours

44

Signes d'ESA et de ESPT

Sd de répétition+++: cauchemards obsédants, rumination
Conduites d'évitement
Hypervigilance anxieuse
Troubles du comportement, du sommeil, de la c°...
Retent socio-prof

Spé des ESA: signes dissociatifs: déréalisation dépersonnalisation, hébétude, prostration

Spé des ESPT: signes dépressifs: tristesse, asthénie, ralentissement psycho-mot, émoussement affectif...

45

Ttt de l'ESA

MEP d'une cellule d'urgence médico-psychologique

Débriefing précoce 24-72h post-trauma

BZD moins de 12SA

Mettre en place un suivi psychologique+++

46

Ttt de l'ESPT

PCC+++: désensibilisation, exposition
Éducation et soutien de l'entourage

En seconde intention si persist plus d'un an+++: IRS pdt au moins 1an
Éviter BZD: risque addictif et amnésiant

47

Ppal DG différentiel de l'ESA/ESPT

Trouble de l'adaptation

Trauma bcp moins intense
Transitoire, moins de 6M

48

Définition de l'anorexie mentale

Trouble de l'image du corps conduisant à une réduction des apports alimentaires

=/ anorexie secondaire à une patho orga ou psy

49

Triade de l'anorexie mentale

ANOREXIE volontaire (pas de perte d'appétit)

AMAIGRISSEMENT: IMC+++

AMÉNORRHÉE primaire ou secondaire

50

Critères diagnostiques de l'anorexie mentale

1-refus de maintenir un IMC sup 17,5
2-peur intense de prendre du poids
3-altération significative de la perception de la forme du corps
4-aménorrhée
En l'absence de patho somatique ou psy!!

51

Exploration d'une anorexie mentale/boulimie

Iono-u-créat+++, bilan PCa
ECG+++
Alb+++, préalb, EPP
NFS P TP TCA gly à jeûn
BHC, TSH T4
CRP ferritine
+/EOGD ou ODM

52

PEC de l'anorexie mentale/boulimie

PEC pluridisciplinaire et globale
Hospit psy/HDT si IMC inf 16
Si mineure: pas d'accord parental indispensable
Arrêt des meds purgatoires

Mise à distance du milieu familial: séparation+++
Évaluer et prévenir le risque suicidaire!!!
Évaluation nutri par diététicienne

CONTRAT THÉRAPEUTIQUE: contrat de poids: poids de sortie d'isolement, poids de sortie d'hospit

RHE++, renutrition++ (p° du sd de renutrition!)
Rééeducation nutritionnelle et diététique

PCC+++, PEC familiale, info des parents
Psycho-éducation

PEC scolaire si besoin
PEC 100%, assoc
Arrêt du sport

Suivi: courbe de poids, réévaluation régulière du contrat de poids, évaluation régulière du risque suicidaire

53

Triade diagnostique de la boulimie

CRISE BOULIMIQUE: prodrome (craving), accès boulimique, résolution

STRATÉGIES DE CONTRÔLE DE POIDS: vomissements provoqués, laxatifs

TROUBLES PSYS ASSOCIÉS: conscience douloureuse du trouble, dépréciation, impulsivité, borderline

55

Critères diagnostiques de la boulimie

1-crise de boulimie
2-comportements compensatoires pour éviter la prise de poids
3-estime de soi excessivement influencée par la forme et le poids
4-répétition des crises plus de 2x/S pdt plus de 3M
5-absence de patho somatique ou psy

57

Principal DG différentiel de la boulimie

Binge eating disorder=crises d'hyperphagie

58

SAOS

=au moins 5 épisodes d'apnée/hypopnée par heure

Ronflements, apnées, reprises respiratoires
Insomnies, réveils nocturnes, nycturie, agitation et sueurs nocturnes
Somnolence diurne excessive
Retentissement socio-prof
Céphalées matinales, tbles de l'attention, irritabilité, perte de libido
Echelle d'Epworth+++

Oxymétrie nocturne, polygraphie ventilatoire nocturne++ ou polysomnographie nocturne

MHD: réduction pondérale, arrêt alcool, PEC FdRCV
Ventilation en pression positive continue+++

Arrêt de travail et TME si chauffeur!!! (somnolence)

58

Hygiène du sommeil

Pas d'excitants
Supprimer la sieste
Contrôle de l'environnement au coucher
Ne se coucher que si on a sommeil
Ne pas rester au lit si éveil nocturne
Se lever à heure fixe quelle que soit la nuit
Marquer le réveil

58

Tetrade de la narcolepsie

SOMNOLENCE: accès brutaux et irrésistibles

CATAPLEXIE: abolition soudaine et complète du tonus

HALLUCINATIONS

PARALYSIE DU SOMMEIL: impossibilité de bouger malgré l'éveil