Neuro bases Flashcards Preview

Internat > Neuro bases > Flashcards

Flashcards in Neuro bases Deck (35):
0

Syndromes cérebelleux: représentation anatomique

Cervelet= cul (hémisphères) avec trou au milieu (vermix(médian))
Atteinte hémisphérique= sd cérebelleux cinétique
Atteinte médiane= sd cérebelleux statique

1

Sd de Brown-Sequard

= lésion d'une hémimoelle donc sd sous-lésionnel
Sd pyramidal et cordonal postérieur homolat
Sd spino-thalamique contro-lat

Hémiplégie et déficit épicritique homolats
Déficit thermoalgique controlat

Étios: compression médullaire, SEP (comme sd cordonal post)

2

Sd de la queue de cheval

Déficit moteur membres infs + anesth selle + incontinence anale/vésicale + ROT abolis

!! Pas de sd sous-lésionnel puisque pas de moelle sous L2

!! Différentiel avec le sd du cone terminal=ROT vifs et BBK+
NB: sd du cone terminal=central, sd queue de cheval=périphérique

3

Signes cliniques d'HTIC

Nausées-vomissement
Diplopie-BAV
Céphalées

4

Réflexes du tronc cérebral (5)

Photomoteur
Fronto-orbiculaire (fermeture des yeux à la percussion entre les sourcils)
Oculo-vestibulaire (déviation lente vers le côté où l'on verse l'eau froide)
Oculo-cardiaque (diminution de la FC à la pression des globes oculaires)
Oculo-céphalogyre (mvts oculaires opposés au sens du mvt de la tête)

5

Définition d'un sd alterne

Atteinte faciale du côté de la lésion
Atteinte des membres du côté opposé de la lésion
->sd wallenberg (pas de déficit moteur)
->sd de miller-goebler

Penser à la rhombencéphalite due à listeria et TB
Sd alterne présent dans tous les AIC du tronc cérébral

6

Sd pyramidal

=voie de la motricité volontaire

HÉMIPLÉGIE
-controlat si avant décussation bulbaire, homoalt si après
-MS: atteinte en flexion, MI: marche en fauchant, PFC++

HYPERTONIE SPASTIQUE

ROTS VIFS DIFFUS POLYCINÉTIQUES

BBK+

3 ppales étios: trauma, AVC, tumeur

7

Sd neuroG pérpihérique

DÉFICIT DISTAL SYSTÉMATISÉ, amyotrophie, crampes, fasciculations

HYPOTONIE, hypoTA orthostatique!!

ROT ABOLIS OU DIMINUÉS+++

Troubles sensitifs

Étios: polyneuroP, multinevrites, polyradiculonevrites, neuroP périph circonscrites (plexiques, radiculaires, tronculaires)

8

Sd myasthénique

DÉFICIT MOTEUR FLUCTUANT
FATIGABILITÉ

SIGNES NEGATIFS: ROT, tonus, sensibilités normaux !!

Étios: myasthénie++, sd de Lambert-Eaton, Botulisme

9

Sd myogène

DÉFICIT MOTEUR BILATÉRAL SYMÉTRIQUE ET PROXIMAL: signe du tabouret, marche dandinante

AMYOTROPHIE, myalgies à la palpation

Étios: myosite, Duchenne, Steinert

10

Examen de la sensibilité

VOIE LEMNISCALE
-sensibilité épicritique: pique touche
-sensibilité profonde: préhension aveugle, position du gros orteil

VOIE EXTRA-LEMNISCALE
-sensibilité thermoalgique: verre d'eau chaude/froide
-sensibilité grossière: extinction sensitive du côté lésé au toucher bilat

11

Sd spino-thalamique

DOULEUR CONTROLAT

ATTEINTE DE LA SENSIBILITÉ THERMOALGIQUE CONTROLAT

Étios: compression medullaire

12

Sd cordonal postérieur

ATAXIE PROPRIOCEPTIVE HOMOLAT: altération du sens de position des articulations

TROUBLES DE LA SENSIBILITÉ DISCRIMINATIVE HOMOLAT

Étios: compression médullaire, SEP, B12

13

Sd frontal

PRÉHENSION PATHOLOGIQUE: grasping

PERSÉVÉRATIONS: sd dyséxecutif

TROUBLES DU COMPORTEMENT ET DE LA PERSONNALITÉ: aboulie, désinhibition, euphorie

TROUBLES COGNITIFS ET DU LANGAGE: trouble de l'attention, du raisonnement et du jugement, démence frontale

Étios: tumeur, abcès, AVC lobe frontal, HPN, trauma, hydrocéphalie à pression normale

14

Sd syringomyélique

SD SPINOTHALAMIQUE BILAT SUR 1 MÉTAMÈRE
SANS ATTEINTE DE LA SENSIBILITÉ PROPRIOCEPTIVE
AU TOTAL: DEFICIT SUSPENDU SPINOTHALAMIQUE
car pas de sd sous-lésionnel

Étios: syringomyélie, compression médullaire

15

Sd medullaire

=SD LÉSIONNEL+SS-LÉSIONNEL+RACHIDIEN

PARAPLEGIE si niveau lésionnel en dessous de C7
TETRAPLEGIE si niveau lésionnel au dessus de C7

HYPERTONIE SPASTIQUE

ROT ABOLIS

AMYOTROPHIE

DÉFICIT SENSITIF

Associé: sd lésionnel, sd rachidien

16

Sd extra-pyramidal

=voie de la motricité automatique: noyaux gris centraux

HYPERTONIE PLASTIQUE

AKINÉSIE, TREMBLEMENTS

17

Différence entre hypertonie plastique et spastique

Hypertonie spastique=élastique: augmentation de la résistance à la mobilisation, coup de canif à l'arrêt

Hypertonie plastique=roue dentée, tuyau de plomb à l'arrêt

18

Examen de la force musculaire

0 pas de contravtion
1 contraction sans mvt
2 mvt compensant la pesanteur
3 mvt contre pesanteur
4 mvt contre résistance
5 mvt de force normale, pas de déficit

19

Neuropathies axonales vs démyélinisantes à l'EMG

NEUROP AXONALES
DÉTECTION++
-potentiel de fibrillation et de dénervation au repos
-tracé de type simple accéléré
STIMULO-DÉTECTION
-amplitudes des potentiels moteurs et sensitifs diminués
-vitesses de conductin et latences normales+++

NEUROP DÉMYÉLINISANTES
DÉTECTION: pas de modif
STIMULODÉTECTION++:
-ralentissement des vitesses de conduction +/- blocs de conduction
-allongement des latences distales +/- proximales

20

Sd myasthénique à l'EMG

DÉTECTION: NORMAL

STIMULO-DÉTECTION: décrément de l'amplitudes des PA moteurs à la répétition

21

Sd de Lambert-Eaton à l'EMG

DÉTECTION: normal

STIMULO-DÉTECTION: potentialisation des PA moteurs à la répétition

22

Sd myoG à l'ENMG

DÉTECTION:
-réduction d'amplitude et de durée des PA moteurs
-recrutement spatial et temporel compensateur: tracé riche et polyphasique

STIMULO-DÉTECTION normal

23

Caractéristiques du LCR normal: macro, cytologie, prot, glyc, P d'ouverture

Aspect macro=claire
Cytologie=moins de 5 éléments/mm3
Protéinorachie=inf 0,4g/L
Glycorachie=sup 60% de la gly veineuse prélevée au moment de la PL
Pression d'ouverture=15cmH2O en décubitus

24

Score de Glasgow

YEUX: absente/à la douleur/à la demande/spont
RÉPONSE VERBALE: absente/inintelligible/inappropriée/confuse/orientée
RÉPONSE MOTRICE: absente/ext stéréotypée (décerébration)/flex stéréotypée (décortication)/mvt de retrait/orientée à la douleur/réponse aux ordres

25

Lutte contre les ACSOS (5)

=Facteurs d'aggression cérebrale secondaire d'origine systémique

Lutte contre l'HYPOPERFUSION MEDULLAIRE: maintient PAM>85mmHg
Lutte contre l'HTIC: position 1/2 assise, soluté hyperosm (mannitol IV)
Lutte contre l'HYPERGLYCÉMIE: pas de G5 IV/insuline IVSE si gly>10mM
Lutte contre l'HYPERTHERMIE: antipyrétiques si T>37,5°
Lutte contre l'HYPOXIE: libération VAS, O2thérapie pour SpO2>95%

26

Territoires artériels du cerveau

TERRITOIRE CAROTIDIEN
-ACA: face interne des hémisphères (lobes F/P/T)
-ACM: face externe des hémisphères (lobes F/P/T)

TERRITOIRE VERTÉBRO-BASILAIRE
-ACP: lobe occipital, temporal (face int), thalamus
-a.vertébrale, tronc basilaire: tronc cérébral
-a.cérébelleuse: cervelet

27

Organisation fonx de la moelle épinière: SB et SG

SB=voies verticales
-faisceau pyramidal=voie motrice ppale, cordons post-lat
-voie lemniscale=cordons post
-voie spinothalamique=cordons antéro-lats

SG=voies horizontales
-voie motrice=corne et racine antérieure
-voie sensitive=corne et racine postérieure

28

Syndrome lésionnel

=atteinte des racines/SG donc Sd neuroG périphérique
Le niveau lésionnel correspond au niveau de la lésion compressive

Abolition des ROT+++, déficit SM, douleurs neuroG, amyotrophie à terme

29

Sd sous-lésionnel

=atteinte des voies verticales (SB) donc déficit clinique central
Atteinte au point de la lésion compressive, et tout ce qui est en aval !

Sd pyramidal par atteinte du faisceau pyramidal
Sd cordonal postérieur par atteinte de la voie lemniscale si compression post++
Déficit spinothalamique par atteinte de la voie spinoTh si compression ant++
Atteintes végétatives: sphinctériens, sexuels, transit
Sd rachidien: raideur et contractures paravertébrales, douleur à la pression des épineuses=signe de la sonnette

30

Territoires sensitifs des 3 branches du trijumeau

V1: nerf ophtalmique: front, paupière sup, dos du nez

V2: nerf maxillaire: paupière inf, joue, lèvre sup

V3: nerf mandibulaire: tempe, lèvre inf, menton

31

Sd cérébelleux statique

=atteinte du vermis médian

Ataxie cérebelleuse=marche pseudo-ébrieuse
Élargissement du polygone de sustentation
Danse des tendons
Signe de Romberg négatif: le déséquilibre est permanent!
Dysarthrie explosive

32

Sd cérebelleux cinétique

Dysmétrie: doigt-nez
Asynergie: décomposition en mvts élémentaires successifs
Dyschronométrie: retard à l'initiation/arrêt des mvts
Adiadococinésie: marionnettes: mvts alternatifs rapides

33

Localisation selon signes neurologiques focaux

FRONTAL: sd pyramidal, sd frontal

PARIÉTAL: apraxie idéo-motrice, négligence, agnosie

OCCIPITAL: hémianopsie latérale homonyme

TEMPORAL: aphasie et troubles du langage

CERVELET: sd cérebelleux

34

Signe de Romberg

Explore les sd vestibulaires périph et central

Dans sd cérébelleux statique: l'instabilité n'est pas modifiée par la fermeture des yeux, donc Romberg négatif