Psy 1 Flashcards Preview

Internat > Psy 1 > Flashcards

Flashcards in Psy 1 Deck (67):
0

Critères obligatoires de SDT

Personne atteinte de troubles mentaux
Ces troubles rendent impossible son consentement
Nécéssité de soins immédiats et de surveillance médicale constante justifiant une PEC à temps complet ou en ambu

1

Indications classiques de SDT

Épisode maniaque, dépression mélancolique délirante
BDA, décompensation de schizo
Tbles graves de personnalité (borderline, histrionique)
Tbles graves du comportement (hallu, discordance)

Pas de SDT si délire de persécution !! Expose le tiers.

2

Modalités de SPDT

Premier certificat médical par un médecin extérieur à l'établissement d'accueil
Identification du médecin/patient/date/signature
Description de l'état mental du patient sans préciser le dg !
Atteste l'impossibilité du consentement et la nécessité de soins immédiats
Termine par 'en application de l'article L-3212-1 du code de santé publique'

Second certificat médical par un médecin de l'établissement d'accueil
Idem 1er
Datant de moins de 15 jours

Demande d'admission par un tiers
Manuscrite, sur papier libre, date, signature
Tiers: nom, prénom, âge, profession, adresse, nature de la relation

Photocopie des documents d'identité du patient et du tiers

3

Modalités de SPDT en urgence

1 certificat médical d'un médecin quel qu'il soit
En application de l'article 3212-3 du CSP
Admission prononcée par le directeur d'établissement de secteur++

4

Modalités de SPPI=péril imminent

Pas de tiers
Existence d'un péril imminent pour la santé de la personne
1 certificat médical d'un médecin extérieur à l'établissement d'accueil
En application de l'article 3212-1 du CSP

5

Maintient en hospitalisation de SPDT/SPPI/SPDRE: échéancier

Période d'observation de 72h

Dans les 24h
-examen somatique complet par un médecin
-certificat médical des 24h par un psy différent du certif initial, confirme ou pas la necessité de poursuivre les soins

Dans les 72h: certificat médical des 72h par un psy, confirme ou non

8ème jour: certificat médical par un psy, précise si les soins sont toujours nécessaires et si la PEC est adaptée

12è jour: saisie du juge par le directeur d'établissement

15è jour au plus tard: audience par le JLD (juge des libertés et de la détention) pour contrôle, puis tous les 6M

Certificat par un psy mensuel

6

Modalités de sortie de SPDT/SPPI

Plusieurs possibilités:
-certificat médical du médecin
-défaut d'un certificat médical
-demande du patient
-représentant de l'Etat
-décision du JLD
-commission départementale des soins psys
-demande de tiers, contestable par le directeur d'établissement

7

Critères obligatoires de SPDRE

Absence de consentement du malade du fait des troubles mentaux
Nécessité de soins immédiats et d'une surveillance constante en milieu hospitalier
Compromission grave de l'ordre public ou de la sûreté des personnes

8

Indications classiques de SPDRE

Délire paranoïaques: interprétatif, revendication, passionnels
BDA violente ou décompensation de schizo avec hétéroagressivité

9

Modalités d'admission en SPDRE

Certificat médical circonstancié par un médecin ext à l'établissement d'accueil
Identif du médecin/patient/date/signature
Certificat descriptif sans préciser le dg !
Atteste la nécessité de soins immédiats et la compromission de l'ordre public
Termine par 'en application de l'article L-3213-1 du code de santé publique'

Demande d'admission par le représentant de l'état dans le département: le préfet de département au vu du certificat médical circonstancié

10

Modalités de sortie de SPDRE

Certificat médical du médecin
Commision départementale
Demande du patient
Préfet après avis d'un psy
Décision du JLD

11

Rédaction d'un certificat de demande de soins psys

Date
Je soussigné Dr X certifie avoir examiné ce jour M Y
Et constaté les éléments suivants: ........
Ces troubles rendent impossibles l'obtention d'un consentement éclairé
L'état de M Y impose des soins et une surveillance constante en milieu hospitalier
Ceci justifie une SPDRE/SPDT/SPPI dans un établissement régi par la loi du 11 juillet 2011
En application de l'article L3212-1/3213-1 du code de santé publique
Signature, cachet

12

Niveaux de déficience mentale selon l'OMS

QI inf 85: déficience mentale limite
QI inf 70: déficience mentale légère
QI inf 55: déficience mentale moyenne
QI inf 40: déficience mentale sévère
QI inf 25: déficience mentale profonde

13

Rôles de la MDPH (8)

=maison départementale des personnes handicapées

Information et accompagnement des personnes handicapées et des familles
Mise en place d'équipes pluridisciplinaire d'évaluation du handicap
Proposition d'un plan personnalisé de compensation après évaluation
Réception des demandes de droits ou de prestations relevant de la CDAPH
Gestion du fond départemental de compensation du handicap
Assure le suivi et la coordination des actions décidées
Organisation des missions de conciliation
Mise en place d'un numéro pour les appels d'urgence

14

Rôles de la CDAPH (4x2)

=commision des droits et de l'autonomie aux personnes handicapées

Statuent sur le taux d'invalidité
-attribution de la carte d'invalidité si taux sup 80%
-attribution du macaron GIC (grand invalide civil)

Désignent les structures d'accueil et d'orientation
-si retour à domicile impossible: foyer, maison d'accueil...
-établissements ou services de scolarisation des enfants

Reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé
-A=léger provisoire, B=modéré durable, C=grave définitif
-maintient dans l'emploi, reclassement, formations...

Attribution de certaines aides financières
-prestation de compensation de handicap (PCH)
-allocation adulte handicapé (AAH)
-allocation éducation enfant handicapé (AEEH)

15

Sauvegarde de justice

Majeur qui a besoin d'être protégé dans les actes de la vie civile
=altération aiguë et transitoire++ nécessitant ine protection d'urgence

Devant tout accès maniaque ou BDA

Ouverture: demande par:
-psychiatre ou MT avec certificat du psy
-juge des tutelles
Et adressée au procureur de la république+++

Effet immédiat et prononcé initialement pour une durée d'1 an
Renouvelable une fois par le juge des tutelles (donc 2ans max+++)

Conservation de tous les droits civiques et juridiques

Levée par juge des tutelles ou certificat médical de levée de SDJ

16

Curatelle

Individus majeurs ayant besoin d'être conseillés ou contrôlés dans les actes civils
Mais qui ne sont pas hors d'état d'agir eux-mêmes

Requête auprès du juge des tutelles par patient, famille, MT...
Avec:
-certificat médical d'un spé inscrit sur une liste établie par le procureur de la république
-enquête sociale
Instruction de la demande par le juge des tutelles qui nomme le curateur

Durée fixée par le juge (jq 5ans), renouvelable

Conservation du droit de vote, mais inéligible
Accord du curateur nécessaire pour les actes civils et actes de disposition des biens (demande prêt, vente de bien immobilier)
Peut recevoir des capitaux et en faire emploi

Requête de levée par patient, famille, procureur ou juge
Certificat médical puis instruction

17

Tutelle

Individus majeurs qui ont besoin d'être représentés dans tous les actes civils
En pratique schizo sévère, démence, déficience mentale

Requête auprès du juge des tutelles par patient, famille, MT...
Avec:
-certificat médical d'un spé inscrit sur une liste établie par le procureur de la république
-enquête sociale
Instruction de la demande par le juge des tutelles qui nomme le tuteur

Durée fixée par le juge (jq 5ans), renouvelable

Perte de tous les droits civiques (vote, éligibilité), civils et juridiques
Actes antérieurs peuvent être annulés si la patho était présente

Requête de levée par patient, famille, procureur ou juge
Certificat médical puis instruction

18

Prescire des antidépresseurs

Débuter à faibles posos et augmenter progressivement
P° du risque suicidaire lors de la levée d'inhibition !!
Délai d'action 2-3S, remise en cause pas avant 6S
Tt d'entretien à doses efficaces au moins 6M après disparition des symptômes
Arrêt progressif avec diminution par palliers

19

IRS: indications, spécialités, CI, ES, bilan pré-thérap

Si EDM modéré+++ ou EDM sévères si CI aux tricycliques

ISRS: paroxétine (Déroxat), fluoxétine (Prozac)
IRSNa: venlafaxine (Effexor), duloxétine (Cymbalta)

CI:
-absolue: association aux IMAO non sélectifs
-relative: AVK, BB, lithium, grossesse, enfant inf 15ans

ES:
-virage maniaque+++
-levée d'inhibition+++: risque suicidaire
-hypoNa par SIADH, prise de poids, surdose AVK
-tbles libido
-intox: sd sérotoninergique !

Bilan préthérap: autres meds.

20

Tricycliques: indications, spécialités, CI, ES, bilan pré-thérap

EDM sévère ou pas d'efficacité des IRS

Amitriptyline (Laroxyl)
Clomipranil (Anafranil)

CI
-absolues: HBP sympto, atcd RAU, GAFA, asso au IMAO non sélectifs
-relatives: grossesse, dysthyr, épilepsie, IHC, IR

ES:
-virage maniaque+++
-levée d'inhibition+++: risque suicidaire
-effets anti-cholinergiques: RAU, dysurie, sécheresse buccale, constipa°, mydriase
-hypoTA orthostatique+++, tachycardie, ESM, TdR, TdC
-somnolence, tremblements, confusion (vieux++)
-intox=sd atropinique (mydriase, hypoTA, sécheresse, RAU, ESM!!)

Préthérap: recherche de RAU, GAFA, HBP, cardioP
ECG (QT)!!!, iono-créat, BHC, TSH, HCG

21

Lithium: indications, CI, ES, bilan pré-thérap

Troubles de l'humeur: Accès maniaque, troubles bipolaires
EDM résistant

CI:
-absolues: grossesse+++ et allaitement, dysthyr, IR, IC, hypoNa, dysK, régime sans sel
-relatives: IR, IC, asso avec AINS, IEC, carbamazepine

ES:
-tremblements+++, sd pyramidal
-prise de poids+++, diarrhée, nausée, vomissements
-hypoNa, hyperCa, NTI, DI nephrogénique
-hypothyr++, goître euthyr
-térotoG: contraception++!!!
-sd sérotoninergique: ECG en urgence!! (ESM)

Préthérap: meds, ex neuro, PA, poids, DDR
Iono-u-créat, ECBU, ECG, TSH, HCG!!, gly, EAL, BHC, NFS-P

22

Lithium: modalités de prescription

Dosage de la lithémie tous les 5jours jq lithémie efficace non toxique sur 3 dosages successifs
Puis 1x/3M au long cours
Si modif: doser à J+5

Info et éducation du patient+++:
-info sur les ES fréquents: poids, polyurie, diarrhée...
-carte et carnet de surveillance des lithémies
-signes de surdosage et CAT en urgence
-liste de meds interdits, pas d'automédication (AINS)
-pas de régime sans sel strict, pas de restriction hydrique
-observance quotidienne, ne jamais arrêter
-contraception efficace indispensable !!!

23

CAT devant un surdosage en lithium

Hospit en réa
Arrêt immédiat du lithium
Dosage de la lithémie en U

Tt sympto

Diurèse alcaline ou épuration extra-rénale

Recherche et ttt du Fc déclenchant!!

Déclaration à la pharmacovigilance

Reprendre éducation du patient sous lithium

24

Anti-épileptiques: indications, spécialités, CI, ES, bilan pré-thérap

Épisode maniaque et TBP ens econde intention après lithium

Valproate (Dépakote)
Carbamazépine (Tégretol)

CI:
-valproate: atcd hépatite, grossesse, allergie
-carbamazépine: TdR, IHC, IR, allergie

ES:
-valproate: hépatite, pancréatite
-carbamazépine: sd de Lyell+++, neutroP

Contraception efficace indispensable!!

Préthérap: atcd hépatite, prise de meds
NFS-P, ECG, HCG, iono-créat, BHC

25

BZD: indications, spécialités, CI, ES, bilan pré-thérap

Anxiolytiques+++, sédatif, myorelaxant, anti-convulsivant, hypnotique
Donc troubles anxieux, crise d'épilepsie, sevrage alcoolique, tbles sommeil

1/2 vie courte: alprazolam (Xanax), oxazépam (Séresta), lorazépam (Témesta)
1/2 vie moyenne: clonazépam (Rivotril), bromazépam (Léxomil)
1/2 vie longue: diazépam (Valium), prazépam (Lysanxia)

CI
-absolues: IResp sévère, SAOS, IHC, myasthénie
-relative: grossesse, IHC, IR, âgé, atcd dépendance

ES:
-somnolence, asthénie
-troubles mnésiques, tbles attention
-pharmacodépendance+++
-intox: sd de myorelaxation (hypotonie, hyporéflexie, bradypnée)

Préthérap: recherche IResp, SAOS, somnolence, atcd d'addiction

Alternative: antihistaminiques antiH1

26

Modalités de prescription de BZD

Choix de la molécule selon la 1/2 vie voulue
PO dans toutes les indications, sauf épilepsie IV
JAMAIS AU LONG COURS, 12S max
Surveillance des signes d'addiction, arrêt progressif si sd de sevrage

27

Neuroleptiques: indications, spécialités, CI, ES, bilan pré-thérap

=anti-psychotiques
Délire aiguë, épisode maniaque ou dépressif délirant, psychoses

NeuroL typiques: Halopéridol (Haldol), Loxapine (Loxapac): en urgence
NeuroL atypiques: rispéridone (Risperdal): en fond
NeuroL atypiques 2èG: clozapine (Leponex): risque d'agranulocytose med!
NeuroL retards si mauvaise compliance

CI:
-absolues: GAFA, RAU, HBP, allongement du QT, TdC, TdR, hypoK, atcd de sd malin des neuroleptiques
-relatives: défaillance d'organe, grossesse, allaitement, épilepsie, Parkinson, myasthénie, SEP

ES: sd extra-pyramidal+++, dyskinésies++, sd métabolique++, allongement du QT (ESM), sd malin des neuroL

Préthérap: atcd GAFA, HBP, TdC, DDR, t°!!
ECG++, HCG!!, NFS-P, BHC, EAL, iono-créat

28

Sd malin des neuroleptiques

Tetrade clinique+++:
-hyperthermie maligne
-sd extra-pyramidal: rigidité musculaire généralisée en tuyau de plomb
-tbles conscience
-signes dysautonomiques (tachycardie, HTA, hypoTA)
Paraclinique: augm CPK, LDH, K
Hyperleuco, cytolyse hepatique, DH

C°: CIVD++

CAT
Réa, arrêt neuroleptiques!!
Dantrolène+++ (=myorelaxant)
+/-bromocriptine pour signes extra-pyr
Curatif: refroidir+++, remplissage...
Héparinoth si CIVD
Signalement pharmacovigilance!!!
CI à vie des neuroleptiques

Surv GCS, ex neuro, T°, ECG, iono-créat

NB: ne dépend pas de la dose ni de la durée du ttt. Peut se déclarer chez n'importe quel patient sous neuroleptiques.

29

CI principale de l'ECT

HTIC

30

10 points clés de PEC addictologique (alcool++, tabac)

Globale et pluridisciplinaire, cs addicto
Évaluations: consos, dépendance, motivation, terrain, c° (sociales!)
Contrat thérapeutique, décision par le patient, fixer une date d'arrêt
Ttt sympto du sd de sevrage
Ttt substitutifs
Psychothérapie: TCC++, motivationnelle, assos
Ttt des comorb, coaddictions
PEC sociale +/- psychiatrique
Suivi au long cours: réseau, rechutes

31

Seuil OMS de conso excessive d'alcool

Plus de 30g/j pour l'homme, 20g/j pour la femme

32

Coma éthylique

=toxidrome de myorelaxation

Coma calme, hypotonique, pas de signe de localisation, ROT diminués
Mydriase bilat, bradyC, hypoTA, hypothermie

33

Marqueurs bios de l'alcoolisme (4)

Augment de la Carbohydrat Deficient Transferrin++
Augment GGT
Augment du VGM
Augment ASAT (et ALAT)

NPO en aiguë de doser l'alcoolémie

34

Confusion chez l'alcoolique, que rechercher

Hypogly!!!
DT!!=sd onirique confusionnel
EncéphaloP de Gayet-Wernicke (B1)
EncéphaloP hépatique
TC
Crise épileptique
Infection (méningite, PNP)

35

Triade du sd de Korsakoff

Amnésie antérograde
Fabulations
Fausses reconnaissances

Chez l'alcoolique chronique+++

36

Triade de l'EncéphaloP de Gayet-Wernicke

Sd cérebelleux
Troubles oculomoteurs
Confusion

Chez l'alcoolique chronique+++

37

Prévention du DT

Hydratation parentérale par NaCl isotonique
Vitalinothérapie: B1 B6 PP
BZD: diazépam (Valium) PO ou IM

38

Ttt d'un DT

Hospit en réa
Éliminer cause somatique!!

Prévention du risque suicidaire, recherche c°
Hydratation NaCl isotonique IV
Vitalinothérapie B1 B6 PP
BZD: Valium
Ttt du délire: neuroleptique (Haldol)

Surv GCS, constantes, cs au décours

39

CAT si patient souhaite arrêter de fumer (6)

Dépistage individuel et conseil d'arrêter systématiques+++
Accompagnement par un professionnel=efficacité++
Accompagnement psychologique=base
Ttt nicotiniques de substitution en 1ère intention, accompagné de réduction de la consommation
Consultations dédiées
Suivi hebdomadiare puis mensuel

40

CAT si patient fumeur souhaite ne pas arrêter

Proposer une approche de réduction avec soutien thérapeutique +/- substituts nicotiniques

41

Composantes de la dépendance au tabac

Nicotine se fixe sur Rc nicotinique du noyau Accumbens et libère de la dopamine
Gestuelle
Représentation sociale

42

Test de Fägerstrom

Dépendance nulle 0-2
Dépendance faible 3-4
Dépendance moyenne 5-6
Forte 7-10

43

2 effets de sevrage tabagiques attribuables au ttt

Dépression
Troubles du sommeil

44

Traitements symptos d'un sd de sevrage aux opiacés

RHE
Anti-émétiques
Antalgiques non morphiniques
Anxiolytiques (pas BZD!) (neuroL)
Spasmolytiques
AntiHTA central

45

Différents types de psychothérapie

INDIVIDUELLES
-psychoT de soutien
-psychoT analytiques
-psychoT cognitivo-comportementale
-hypnose
-thérapie à médiation corporelle

GROUPES
-psychoT systemique (familiale, couple...)
-psychodrame
-psychoT institutionnelle

46

Évaluation du risque suicidaire (6x2)

Rechercher les critères d'urgence
-degré de souffrance psychique
-degré d'intentionnalité
-degré d'impulsivité
-recherche de fc précipitant (conflit, rupture, deuil...)
-recherche de fc protecteurs: entourage
-recherche de moyens létaux à disposition (armes...)

Recherche des fc de risque
-sd depressif+++, schizo, addiction, TCA
-atcd perso de TS+++
-rupture de soin
-isolement socio-prof, rupture familiale
-difficultés financières
-sexe masculin, maltraitance

HOSPIT DÈS QUE 1 CRITÈRE

47

Crise suicidaire chez l'enfant/l'adolescent

Hospit obligatoire au moins 3 jours+++!!!
PEC avec pédo-psy

Rechercher maltraitance, délire, dépression

48

CAT après une TS

Hospitalisation en réa

Évaluation clinique du pronostic vital
Dosage des toxiques !!
Inventaire des objets en présence du patient +/- confiscation
Suppression des moyens de pendaison
Passages fréquents, meds pris devant l'infirmière
Reconnaître le caractère suicidaire du geste par un psy

Hospit indispensable+++
PEC multidisciplinaire: psy, somatique et sociale +++!!!
Psychothérapie de soutien+++
Education du patient+++ si nouvelle crise
Début d'un ttt si symptômes, dépression
Entretien avec l'entourage

Suivi ambu ou hospit prolongée, psychothérapie, mesures sociales

49

Signes évocateurs d'un projet suicidaire

Rupture avec l'état antérieur
Verbalisation d'idées suicidaires
Distorsions cognitives: sentiment de dévalorisation, d'incurabilité
Attitudes de repli, d'anxiété, alcool
Scénarisation: recherche du mode de TS, testament

Accalmie soudaine=signe de résolution, mauvais pronostic

50

Les 11 troubles de la personnalité

PARANOÏAQUE
SCHIZOÏDE
SCHIZOTYPIQUE

HISTRIONIQUE
NARCISSIQUE
BORDERLINE
ANTISOCIAL=PSYCHOPATHIQUE

ÉVITANTE
DÉPENDANDANTE
OBSESSIONNELLE

SENSITIVE

51

Personnalité paranoïaque

Méfiance excessive et inadaptée +++
Hypertrophie du moi
Psychorigidité
Fausseté du jugement

Complications: délires paranoïaques++, actes hétéro-agressifs, dépendance

52

Personnalité histrionique

Théâtralisme, dramatisation
Besoin de plaire et d'attirer l'attention pour exister
Érotisation des rapports sociaux
Labilité émotionnelle, dépendance affective
Suggestibilité (influençable)

C°: dépression/risque suicidaire, troubles anxieux, troubles conversifs

53

Personnalité obsessionnelle

Perfectionnisme, méticulosité
Scrupulosité
Obstination
Avarice, collectionnisme

C°: TOC, troubles anxieux

54

Personnalité narcissique

Surestimation de soi
Besoin d'être admiré, d'exhibitionnisme
Dédain des autres, absence d'empathie

C°: depression, addictions

55

Personnalité dépendante

Besoin de réassurance, manque de confiance en soi
Crainte de l'abandon, incapacité à exprimer son désaccord
Soumission excessive et dépendance

C°: TAG, dépression, phobie sociale, dépression

56

Personnalité borderline

Impulsivité++
Instabilité relationnelle
Fluctuations thymiques rapides, imprévisibilité
Crainte de l'abandon

C°: dépression/risque suicidaire++, TAG, actes auto-agressifs, addictions, conduites à risques

57

Personnalité évitante

Phobie sociale anxiogène
Sentiment de dévalorisation
Évitement des activités sociales
Hypersensibilité à la critique

C°: TAG+++, isolement, dépression, addictions

58

Personnalité schizoïde

Indifférence aux relations sociales et affectives
Isolement social et affectif, froideur
Activité solitaires, peu de désir sexuel
Pensées abstraites, métaphysiques

C°: isolement, dépression, TAG, schizophrénie

59

Personnalité schizotypique

Isolement social majeur
Bizarrerie du discours et des croyances
Méfiance, excentricité
Pauvreté du contact

C°: isolement, désinsertion socio-prof, dépression et addiction, schizophrénie

60

Personnalité antisociale

=psychopathique
Incapacité à se conformer aux normes sociales, transgression des lois
Impulsivité, irritabilité, agressivité, irresponsabilité
Labilité émotionnelle

C°: hétéro-agressivité avec passage à l'acte, addictions, dépression

61

Personnalité sensitive

!!pas dans le DSM 4

Hypersensibilité des contacts sociaux et affectifs
Sentiment d'infériorité et de préjudice
Introversion, timidité

C°: isolement social, délire chronique des sensitifs (Kretschmer), dépression et conduites suicidaires, addictions

62

5 conditions indispensables pour parler de trouble de la personnalité

Absence de trouble psychiatrique aiguë
Personnalité fixe (patient majeur)
Absence de cause organique ou toxique
Stabilité dans le temps
Retentissement socio-prof important

63

Ppale thérapeutique des troubles de la personnalité

Psychothérapie+++

CC et analytique

64

Trouble somatisation

Symptômes somatiques multiples et chroniques
Non simulés et sans affection organique les expliquant

65

Trouble hypocondrie

Crainte persistante d'être atteint d'une maladie grave
Fondée sur l'interprétation de symptômes physiques ou fonx
Préoccupation exagérée sans être délirante

Dg différentiel: délire hypocondriaque

66

Tt meds du tabagisme

VARÉNICLINE=Champix=agoniste partiel des Rc nicotiniques
12S de ttt, arrêt J15
!!risque suicidaire

BUPROPRION=amphét
9S max
Multiples CI: épilepsie, BZD, alcool...