ORL Flashcards Preview

Internat > ORL > Flashcards

Flashcards in ORL Deck (79):
0

4 types d'angines

Angine érythémateuse+++: virus++, strepto A

Angine pseudo-membraneuse: EBV, diphtérie

Angine vésiculeuse: coxsackie (=entérovirus), HSV, EBV, typhoïde (Duguet)

Angine ulcéro-nécrotique: angine de Vincent, syphilis
Peut révéler une agranulocytose med

1

Bilan clinique d'une angine

Fdr de RAA, carnet de santé, statut vaccinal
Recherche prise d'AINS
Évolution, contage
Odynophagie, fièvre, dysphagie, otalgie, toux, AEG

Csttes: t°++
Examen ORL: ex rhinopharyngé à l'abaisse-langue, otoscopie bilat: oedème et/ou purpura du voile
Ex cutané, palpation des aires gglr

Angine érythémateuse: érythème+/-enduit blanchâtre
Angine pseudo-membraneuse: enduit confluent nâcre/grisâtre
Angine vésiculeuse: éruption vésiculeuse sur les amygdales érythémateuses
Angine ulcéro-nécrotique: érosion+/-ulceration unilat++

2

Test de diagnostic rapide: indications, interprétations, intérêts

Écouvillonnage local ambulatoire
Syst si enfant de plus de 3ans
INUTLIE SI AVANT 3ANS!!

Positif: confirme l'angine à SGA: ABT sans cultures
Négatif: élimine le SGA: pas d'ABT, pas de cultures

Intérêts (4):
-identifier les angines à SGA
-traiter les angines à SGA
-limiter les indications d'ABT et donc le risque de résistance
-diminuer le coût (santé publique)

3

Angines pseudomembraneuses: distinguer MNI et diphtérie

MNI: pseudomembranes respectent la luette, non adhérentes, non extensives, non hémorragiques

Diphtérie: atteignent la luette, adhérentes, épaisses, extension sur le voile, hémorragiques au contact

4

Réflexe diphtérie

Isolement
Dépistage de l'entourage
Déclaration obligatoire

5

Sd pieds-mains-bouche

Angine vésiculeuse
Éruption vésiculeuse paume des mains et plante des pieds

Angine à coxsackie=herpangine

6

Angine de Vincent

=une des angines ulcéro-nécrotiques

Germe: association fuso-spirillaire
Sur mauvaise hygiène bucco-dentaire++
Ulcération amygdalienne unilat
Haleine fétide, dysphagie importante
Fièvre modérée, asthénie marquée

7

Évolution de l'angine érythémateuse virale, et bactérienne

Virale: spontanément résolutive sous 1S+++

SGA:
-phlegmon péri-amygdalien++: refoulement controlat de la luette, trismus, voussure du pilier, oedème du voile
-cellulite cervico-faciale++
-RAA
-VITTO: GNA post-streptoc et scarlatine (enfant)

8

ABT de l'angine à SGA

Probabiliste, orlae, courte, active contre SGA
SSI TDR POSITIF
Enfant: Amox 50mg/kg/j en 2 prises pdt 6J
Adulte: Amox 2g/J en 2 prises pdt 6J

Allergie à la péni: C3G orale 5J

9

Tt d'un phlegon péri-amygdalien

Hospit syst, VVP, arrêt AINS
DRAINAGE: ponction évacuatrice à l'aiguille +/-incision pour drainage chir
ABT probabiliste: Augmentin IV
Amygdalectomie bilat au décours

10

Recherche d'une surinfection bactérienne de rhinopharyngite à la clinique

Angine: ex oropharyngé à l'abaisse-langue
OMA purulente: otoscopie bilat!!
Ethmoïdite/sinusite: examen rhinoscopique et oculaire
Broncho-PNP: auscultation
Laryngite sous glottique +/-épiglottite

11

Facteurs à rechercher devant des rhinopharyngites récidivantes (6)

Allergie, déficit immunitaire
Carence martiale
RGO
Hypertrophie des végétations adénoïdes
Tabagisme passif
Vie en collectivité (crèche)

12

Examens à réaliser pour confirmer une MNI

NFS avec frottis:=sd mononucléosique
Hyperlymphocytose avec lymphocytes sup PnN
Lymphocytes polymorphes hyperbasophiles

MNI-test pour dépistage

Si MNI-test positif: Ac anti-VCA

BHC: cytolyse hépatique

13

Déclaration obligatoire pour la coqueluche ?

Non

14

SdG de la coqueluche (6)

Âge inf 3mois+++
Quinte asphyxiante: apnées, cyanose, bradycardie
Troubles de la conscience
Alimentation impossible, dénutrition, vomissements répétés
Surinfection
HypoNa (SIADH), hyperlymphocytose

15

Confirmer une coqueluche

SÉCRÉTIONS NASO-PHARYNGÉES
-PCR+++
-culture sur milieu de Bordet-Gengou

Ne plus réaliser de sérologies

16

Ppale c° de la coqueluche

Surinfection+++: OMA, PNP

17

PEC d'une coqueluche

Hospit syst si NN inf 3M
ISOLEMENT RESPI, proclive dorsal 30°, monito
Matériel de réa dans la chambre !!!

Alimentation fractionnée
Assurer la liberté des VDS
Oxygénothérapie nasale ssi nécessaire
Pas de kiné!! Pas d'antitussifs!!

ABT pour diminuer la contagiosité (non curatif!!!)
Monothérapie active contre Bordetella Pertussis: Azithromycine 3J PO

ABP des contacts par macrolides (mm si vaccinés), isolement et éviction scolaire 5J sous ttt, MÀJ vaccinale

Surveillance: consttes, nombre quintes, apnées, cyanose, bradycardie, conscience, alimentation

18

Arguments en faveur d'une surinfection bactérienne de sinusite

SINUSITE PURULENTE SI AU MOINS 2 DES 3 CRITÈRES:
-douleur unilatérale augmentée à l'antéflexion et en fin de journée, pulsatile
-rhinorrhée augmentée, ou majoration de la purulence, ou unilatéralisation
-persistance des douleurs malgré tt sympto plus de 48h

CRITÈRES MINEURS: renforcent la suspicion
-persistance de la fièvre à J3
-obstruction/toux/gêne persistants à J10

19

Examens complémentaires dans sinusite

AUCUN en première intention !!! Le dg est clinique

Sinon TDM des sinus, pvts, pano dentaire

20

Complications de la sinusite

Complications neuro-méningées: méningite, abcès cérébral, emphème, TVC
Chronicité
Greffe aspergillairz

21

ABT dans sinusite

ABT si
-sinusite autre que maxillaire
-maxillaire avec 2 critères de surinfection, ou association avec infection dentaire

AMOX 3g/J PO 10J
Allergie: C3G

22

Sinusite chronique: 2 étiologieset comment les confirmer

Greffe aspergillaire: TDM sinus: image en grelot
Polypose naso-sinusienne: TDM sinus: sinusite bilat, endoscopie: polypes

23

Quoi évoquer devant fièvre, douleur à l'angle interne et tuméfaction palpébrale chez l'enfant ?

Ethmoïdite infectieuse aiguë

Confirmer par TDM du massif facial

24

Diagnostic différentiel ppal de la sinusite sphénoïdale

HTIC

25

Clinique de l'otite externe

OTALGIE+++ intense, insomniante, augmentée à la palpation ou traction du tragus
Pas de fièvre!
Examen otoscopique bilatéral et comparatif
Douleur à l'introduction du spéculum, otorrhée blanchâtre
CAE inflammatoire et oedématié, tympan N et peu visible

26

Otalgie chez un vieux diabétique ?

Otite externe maligne

27

3 germes les plus fréquents de l'OMA

Streptococcus pneumoniae++ (PSDP++)
Haemophilus influenza++
Branhamella catarrhalis

28

OMA congestive

=inflammation

Tympan hypervascularisé: rosé ou rouge
Diminution de transparence (tympan mat)
Disparition du triangle lumineux

Toujours rechercher un sd méningé !

29

OMA purulente

=inflammation + épanchement

Stade collecté=tympan fermé
-tympan rouge violacé (lie de vin)
-bombement et disparition des reliefs ossiculaires+++

Stade perforé=tympan ouvert
-perforation punctiforme du tympan
-otorrhée purulente dans le CAE

Toujours rechercher sd méningé

30

Exploration d'une OMA

AUCUN

Paracentèse: indications limitées (NN inf 3M, c°...)

31

FdR de PSDP

=pneumoQ à sensibilité diminuée à la pénicilline

Âge inf 18ans
Vie en collectivité (crèche, école)
OMA ou ABT récente (inf 3M)

32

Indications de l'ABT dans l'OMA

Avant 2 ans ABT systématique
Après 2 ans ABT ssi tableau bruyant

Amox 80mg/kg/j en probabiliste

Si échec, Augmentin
Si 2è échec: paracentèse

Cs si fièvre à 48h

33

Définition de l'otite séromuqueuse

Otite chronique (plus de 3M) avec épanchement rétro-tymanique stérile

34

Signes cliniques d'OSM

Hypoacousie bilaterale+++
Pas de fièvre, pas de signes géneraux

Otoscopie bilat comparative
-tympan épaissi, rétracté, jaunâtre bilat
-niveau ou bulles: épanchement
-reliefs ossiculaires conservés!! (=/ OMA)

Acoumétrie: recherche surdité de transmission
-test de Weber latéralisé du côté atteint
-test de Rinne négatif

Nasofibroscopie

35

Exploration d'une OSM

Audiométries tonales et vocales: surdité de transmission

Impédancemétrie:
-tympanogramme: courbe aplatie car épanchement
-test de Metz: rfx stapédien présent

Bilan orthophonique

36

Risque ppal de l'OSM chez l'enfant

Retard du langage secondaire à la surdité

37

Ttt de première intention d'une OSM

Désobstruction rhinopharyngée par sérum phy
Correction des FdR+++: éviction tabagisme passif...
Éventuellement corticoïdes locaux ou PO durée courte

Si échec ou c°: tt chir: aérateurs trans-tympaniques

38

Quoi évoquer devant otite purulente chronique et squames épidermiques à l'otoscopie ?

Otite choléstéatomateuse

39

FdR des tumeurs des VADS

Tabagisme
Ethylisme chronique
Atcd de carcinomes épidermoïdes
Autres: ID, mauvaise hygiène bucco-dentaire...

40

Type histo le +fréquent des K des VADS

Carcinome épidermoïde

2 exceptions:
-cavum: UCNT=indifférencié
-ethmoïde: adénocarcinome

41

Bilan clinique des VADS

Intoxication alcoolo-tabagique avec quantification
Signes G: AEG, amaigrissement, fièvre, sueurs, bronchite
Signes ORL: dysphagie, dysphonie, dyspnée, otalgie

Otoscopie bilat, ex oropharyngé, rhinoscopie
Nasofibroscopie++
Ext locoR: aires gglr, compression médiastinale, ex ophtalmo pour ethmoïde et cavum
Ext à distance: HSMG, TR, ex neuro, ex osseux
Bilan du terrain alcoolo-tabagique:
-cirrhose, IHC, HTP, c°
-bronchite, BPCO, toux, hémoptysie, K bronchique

42

Bilan paraclinique des K des VADS

DG+
-pan-endoscopie des VADS avec biopsie et ex anapath
-TDM cervico-faciale avec injection IV

Extension/terrain:
-EOGD pour K oesophage
-fibroscopie et TDM thoracique pour K ou métas
-BHC, aFP et écho hépatique pour K ou métas

Bilan préthérap
-bilan nutritionnel
-bilan préradioTh: pano-cs stomato, gouttière fluorée!!
-bilan préop: gpe-Rh-RAI, ECG, cs anesth, bilan opérabilité

43

Réflexes dans PEC des K VADS

Sevrage alcoolo-tabagique
PEC bucco-dentaire
PEC nutritionnelle
PEC sociale
Hémostase avant tt geste invasif

PEC douleur, soutien psy
Rééducation orthophonique si trachéostomie

44

Critères diagnostiques de SDRA

=oedème aiguë pulmonaire lésionnel=OAP non cardioG

Installation brutale ou rapidement progressive
Rapport PaO2/FiO2 inf 200
Opacités radiologiques alvéolaires bilatérales
HTAP précap: PAPm élevée et FEVG normale

45

Stridor

Bruit aiguë à l'inspiration=obstacle sus-glottique ou glottique

46

Cornage

Bruit rauque à l'inspiration=obstacle sous-glottique

47

Dyspnée inspiratoire de l'enfant: étiologies (5)

=obstacle des VAS

-CE (sd de pénétration), laryngite ou épiglottite (fièvre)
-NN: laryngomalacie
-inf 6M: hémangiome sous-glottique (NN)

48

Dyspnée expiratoire chez l'enfant: étiologies

=obstacle des VAI

Crise d'asthme, CE, bronchiolite

49

PEC laryngite de l'enfant

URGENCE thérap toujours
Position 1/2 assise, ne pas allonger l'enfant!!

Oxygénothérapie+CSI en nébulisation (bétaméthasone)

Au décours: antipyr, corticoTh courte

50

Sd de pénétration

Survenue brutale
Suffocation et quinte de toux explosive
Cyanose du visage
Dyspnée
Apyrétique!

51

Germe de l'épiglottite bactérienne

Haemophilus influenza

Donc C3G et vaccination au décours

52

3 glandes salivaires ppales

Glande parotide (canal de Sténon, rapports avec le facial VII, tumeurs++)

Glande submandibulaire (canal de Wharton, rapports avec le lingual, lithiases++)

Glande sublinguale

53

Clinique des lithiases salivaires

TOUJOURS RYTHMÉES PAR LES REPAS
PAS DE FIÈVRE

Hernie salivaire: tuméfaction submandibulaire non douloureuse, cède soudainenemt avec vidange salivaire importante

Colique salivaire: tuméfaction submandibulaire douloureuse, cède progressivement

54

Clinique du sd de Goujerot-Sjogren

Femme, âge moyen
SYNDROME SEC:
-xérophtalmie: sécheresse oculaire
-xérostomie: sécheresse buccale
-autres...
ATTEINTES EXTRAGLANDULAIRES
-asth, AEG
-arthralgies
-sd de Raynaud
-...

55

Ac non spés et spés du Goujerot-Sjogren

Non spé: AAN, FR

Spés: Ac anti-SSA +/-Ac anti-SSB

56

Ppale c° du Goujerot-Sjogren

Lymphome

57

Ppaux types histos de K de la parotide

BÉNIGNES: adenome pléïomorphe (femme++)

MALIGNES: carcinome adénoïde kystique

58

Signes de malignité d'une masse parotidienne

Ex bilat comparatif, schéma daté signé
Noter taille, consistence, adhérance, signes cut, ADP

SIGNES LOCAUX
-masse dure, pierreuse, irrégulière
-adhérences aux plans profonds, à la peau
-modification cutanée en regard: ulcération
-douleur spont à la palpation

SIGNES ASSOCIÉS
-PF périph
-ADP cervicales homolats
-évolution rapide, aeg associé, trismus

59

Bilan complémentaire d'une tumeur parotidienne

Écjographie+++
Pano dentaire
Cytoponction
IRM cervico-faciale avec gado+++
TDM TAP

60

Info du patient sur ttt chir d'une tumeur parotidienne

Risque de PF transitoire ou définitive
Nécessité d'une protection oculaire en cas de PF
Déroulement en 2 temps: sacrifice nerf facial et curage
Autres c°: hématole, sd de Frey, récidive

61

Ttt sympto d'une colique salivaire

Sialologues
Bains de bouches antiseptiques
Antalgiques
Antispasmodiques

62

Étios d'une épistaxis unilatérale

Tâche vasculaire: grattage, irritation
Trauma: fc, post-chir
Sinusite, rhinopharyngite
Fibrome naso-pharyngé+++
Cocaïne

63

Étios d'une épistaxis bilat

Surdosage AVK!!
Crise aiguë hypertensive
Thrombopénie, thrombopathie
Granulomatose de Wegener
Maladie de Rendu-Osler

64

S'orienter cliniquement devant une épistaxis

HTA, tble hémostase, expo prof
AVK, aspirine, cocaïne
Fc déclenchant, trauma
Durée, aspect, abondance, uni ou bilat
HTA ou douleur associés

Csttes PA FC FR SpO2 T°
Ex ORL: abaisse-langue pour épistaxis post, rhinoscopie++ pour localisation du siège
SdG:
-sd anémique, pâleur, tachycardie, sueurs, dyspnée
-choc hémorr: marbrures, collapsus, oligurie, augment TRC
-autres localisations hémorr

65

PEC d'une épistaxis

Calmer le patient, rassurer, hospit si abondance ou terrain fragile
Arrêt des AVK, relais héparine IVSE si besoin

1-MOUCHAGE EFFICACE et COMPRESSION BIDIGITALE

2-MÉCHAGE=tamponnement antérieur
-anesthésie locale+vasoconstricteur=xylocaïne+naphtazolinée
Mèches non résorbables ou résorbables si AVK
ABP le temps du méchage si durée sup 48h

3-SONDE À DOUBLE BALLONNET=tamponnement antéro-post
-si échec ou d'emblée si SdG
-unilat ou bilat, gonfler avec sérum phy
-ABP syst

4-si échec, 2 options
-embolisation en radio interventionnelle
-ligature artérielle chirurgicale sous rhinoscopie

AU DÉCOURS, TT ÉTIO!!
Éducation si AVK
Cs ORL au décours indispensable devant toute épistaxis

66

Distinguer sd vestibulaire central et périphérique

Périph=harmonieux vs central=dysharmonieux
Vertige intense et rotatoire+++ vs +/-intense, rotatoire ou linéaire
Nystagmus unidirectionnel inhibé par fixation oculaire vs multidirectionnel et exacerbé par fixation rotatoire
Déviation posturale vers le côté de la lésion=opposé au nystagmus vs variable
Signes végétatifs++ vs +
Signes auditifs vs non
Signes neuros non vs fréquents

67

Étios des vertiges avec sd vestibulaire périphérique

Vertige paroxystique positionnel bénin
Maladie de ménière
Nevrite vestibulaire (virale)
Schwannome du VIII=neurinome

68

Étios des vertiges avec sd vestibulaire central

Wallenberg=infarctus vertébro-basilaire
AVC hemorr de la fosse post
SEP
Tumeur sous-tentorielle

69

Bilan clinique d'un vertige

Atcd vertiges, atcd CV
Meds ototox, intox ethylique
Fc déclenchant (position), épisode viral récent, évolution brutale ou progressive
Vertige:
-rotatoire ou linéaire, durée, intensité
-évolution, fc déclenchants
-signes associés: nausées-vom, hypoacousie-acouphènes, céphalée, diplopie, déficit

-Otoscopie bilat compar
-Nystagmus: sens est celui du batt rapide, côté de la lésion est celui du lent
-Déviation posturale: déviation des index, épreuve de Romberg, épreuve de Fukuda: deviation vers la lésion
-ex neuro: étio centrale
-signes vestibulaires provoqués: manoeuvre de Dix-Hallpike

70

Grand vertige unique prolongé ?

Nevrite vestibulaire

71

Vertiges récidivants de qq heures ?

Maladie de Ménière

72

Quelle manoeuvre reproduit un vertige positionnel parox bénin ?
Quel est le geste curateur ?

Manoeuvre de Dix-Hallpike
Manoeuvre libératoires de Sémont ou Epley

73

Triade clinique de la maladie de Ménière ?

Acouphène
Surdité de percéption
Sd vestibulaire périph

74

Différence entre surdité de transmission et de perception

Surdité de transmission: atteinte de l'oreille moyenne (tympan ou osselets)

Surdité de perception: atteinte de l'oreille interne (cochlée ou retro-cochléaire)

75

Test de Weber

Diapason vibrant sur la racine du nez

Surdité de transmission=latéralisé côté atteint
Surdité de perception=latéralisé côté sain

76

Test de Rinne

Diapason sur le mastoïde puis devant le pavillon

Surdité de transmission=négatif
Surdité de perception=positif

77

Plus fréquente étio de surdité de transmission

Bouchon de cerumen

78

2 composantes du ttt de presbyacousie

Audioprothèse

Rééducation orthophonique